Troisième édition de la Semaine du cidre

Le cidre du Québec à l’honneur à travers la province du 27 avril au 5 mai 2019

La Semaine du cidre est de retour pour une troisième édition qui se tiendra du 27 avril au 5 mai dans divers lieux à travers le Québec. Organisé par les Producteurs de cidre du Québec, l’événement invite les amateurs comme les curieux à célébrer le cidre du Québec par plus d’une centaine d’activités thématiques dans les cidreries, les bars, les restaurants, incluant des promotions exclusives chez les détaillants et SAQ de la province participants.

« La Semaine du cidre est un événement festif visant à démocratiser et mettre à l’honneur le cidre du Québec dans nos verres », mentionne Marc-Antoine Lasnier, président des Producteurs de cidre du Québec. « En offrant, 9 jours durant, différentes occasions de déguster ce produit du terroir dans toutes ses déclinaisons, nous souhaitons inspirer les amateurs à poursuivre leur découverte et adopter le cidre du Québec dans diverses occasions, à l’extérieur comme à la maison ».

PROGRAMMATION

Les cidreries
Pour l’occasion, plus d’une vingtaine de cidreries participantes ouvriront leurs portes aux visiteurs. De dégustations gratuites aux activités Cidre, fromage et charcuteries en passant par des ateliers sur la pomiculture et la fabrication de cidre, les visiteurs pourront prendre part à plusieurs événements festifs variés.

Bars et restaurants
Plusieurs restaurants et bars du Québec seront également de la partie. Avec des Tap Takeover, des accords Cidre et pizza, cocktails à base de cidre  et plusieurs autres, les participants pourront s’adonner à des dégustations thématiques de toutes sortes.

À la SAQ et chez les détaillants
Plusieurs détaillants aux quatre coins de la province ainsi que plusieurs SAQ offriront également durant la semaine des dégustations gratuites à leur clientèle. Cette dernière pourra y faire des découvertes intéressantes et se procurer sur place différentes variétés de cidre du Québec pour les déguster à la maison.

Découvrez la programmation complète sur le site officiel revampé aux couleurs de la toute nouvelle image de marque des Producteurs de cidre du Québec qui vous sera dévoilée très bientôt  : semaineducidre.com

CONCOURS 
Le public est invité à prendre part au concours Semaine du cidre du Québec pour la chance de remporter un forfait visite et dégustation incluant un certificat-cadeau d’une valeur 75$ dans la cidrerie participante de leur choix. Le concours se tiendra du 9 avril au 5 mai sur semaineducidre.com.

AJOUTE DE LA GLACE
Pour poursuivre la découverte du cidre à la maison, les Producteurs de cidre du Québec proposent, avec la campagne Ajoute de la glace, des idées de cocktails pour toutes les saisons à base de cidre de glace d’indication géographique protégée (IGP). Ces recettes sont élaborées par des mixologues connus provenant de différents établissements à travers la province. Pour les découvrir: https://ajoutedelaglace.com/recettes

#JAIMELECIDREQC
Les partenaires et participants de la Semaine du cidre sont invités à partager leurs activités, expériences, découvertes et coups de coeur à l’aide du mot-clic officiel des cidres du Québec #JAIMELECIDREQC.

Walter, la nouvelle application mobile qui simplifie la vie des gestionnaires, promoteurs et résidents de tours d’habitation

Les gestionnaires, promoteurs et résidents de tours d’habitation peuvent maintenant regrouper tous les renseignements, communications et services de l’immeuble sur l’application Walter, et y accéder en tout temps. En effet, les trois cofondateurs – Thierry Skoda, Eric McCutcheon et Charles Lachance – ont mis en commun leurs expertises respectives en entrepreneuriat, nouvelles technologies, développement des affaires et immobilier afin d’offrir un service clé en main aux gestionnaires et promoteurs et de garantir une expérience client haut de gamme aux résidents.

En plus de permettre la gestion des travaux de maintenance, permis de stationnement et réservations des commodités offertes par l’immeuble, l’application comprend un service de messagerie instantanée et donne accès à toutes les informations utiles aux résidents -qu’ils soient locataires ou propriétaires -, tels que les dates importantes, règlements et documents de copropriété.

L’application offre aussi aux résidents – via des partenaires préapprouvés – une large gamme de services, dont ceux de conciergerie, d’entretien ménager, de livraison (fleur, repas, etc.), de massothérapie et de collecte de vêtements par un nettoyeur. Walter agit donc à titre d’assistant personnel à domicile!

Les futurs propriétaires de condo encore aux étapes de la conception ou de la construction peuvent même utiliser l’application pour consulter le plan de leur unité et choisir les couleurs et matériaux de leur future demeure, en plus de recevoir des notifications sur l’avancement des travaux.

« Notre objectif est de simplifier et d’améliorer l’expérience de vie des locataires et propriétaires d’unités de tour d’habitation », a indiqué Charles Lachance, responsable du service client et cofondateur de Walter. « Nous avons réussi à créer une application personnalisable et très facile d’utilisation, qui permet aux gestionnaires de sauver du temps dans leur tâche quotidienne et d’être connectés plus que jamais avec leurs résidents. De plus, les développeurs et gestionnaires se tournent maintenant vers des technologies qui permettent d’offrir une approche hautement personnalisée afin d’offrir une plus grande valeur ajoutée à leur client », continue Thierry Skoda, directeur des technologies et cofondateur.

« Les locataires, propriétaires, gestionnaires et promoteurs de plus de 5000 unités font déjà confiance à Walter pour la gestion de leurs opérations quotidiennes. Nous venons tout juste de lancer l’application et déjà, plus de 2000 unités par mois s’inscrivent sur la plateforme. Walter répond définitivement à un besoin existant dans le secteur immobilier et offre une solution gagnante pour toutes les parties », conclut Eric McCutcheon, responsable du développement des affaires et cofondateur.

Plusieurs projets d’habitations dont YOO Montréal à Griffintown, Le Solano dans le Vieux-Montréal et CentraCondos au centre-ville sont déjà parmi les clients de Walter. Les trois entrepreneurs sont confiants d’atteindre leur objectif de 30 000 unités d’inscrites d’ici la fin de l’année.

L’application mobile Walter est une application novatrice personnalisable et facile d’utilisation pour immeubles intelligents. Elle fournit aux résidents de tours d’habitation une expérience de vie de qualité supérieure et un service à la clientèle hors pair. Walter est le résultat d’une collaboration entre les trois entrepreneurs québécois que sont Thierry Skoda, Eric McCutcheon et Charles Lachance.

Pour plus d’information sur l’application et les services offerts, visitez www.usewalter.com.

Sculpture de bronze Le Grand Bienvenue. Retour officiel dans le Vieux Québec, chez Monsieur Jean

C’est avec un plaisir immense et sous l’œil bienveillant de l’artiste- conceptrice, Nicole Taillon, que les promoteurs de Monsieur Jean, Geneviève Marcon et Jean Campeau, ont procédé au dévoilement officiel de la sculpture de bronze Le Grand Bienvenue aujourd’hui. Située au cœur du Vieux-Québec, à l’avant de Monsieur Jean – L’Hôte particulier, elle saura certainement ravir les touristes.

Très prisée du grand public depuis près de 25 ans, la sculpture a été acquise par GM Développement, en novembre 2017. Impliqué dans les quartiers centraux et dédié à créer des milieux de vie et de travail novateurs à Québec, GM Développement considérait naturel qu’une sculpture comme Le Grand Bienvenue puisse retrouver une vitrine accessible au plus grand nombre. «Nous trouvions important que ce joyau demeure dans le quartier et se retrouve dans un endroit bien en vue», a mentionné Geneviève Marcon, coprésidente de GM développement.

L’artiste a pensé son œuvre universelle, afin de tisser des liens avec les passants des rues de la ville. «J’ai réalisé cette sculpture pour recevoir les gens, pour leur dire “Bienvenue”. Peu importe qui on est, de quel milieu on vient, on se retrouve tous dans le même royaume», explique Nicole Taillon avec fierté.

La sculpture Le Grand Bienvenue était anciennement la propriété de la Caisse Desjardins de Québec, quien avait fait la commande à l’artiste, afin de meubler la ruelle adjacente à ses locaux, sur la rue desJardins. Le saltimbanque y a été installé pendant plus de 20 ans et photographié par de nombreux passants. Quand est venu le moment de vendre la sculpture, il était essentiel pour M. Denis Laforest, le directeur général, «que cette œuvre identifiée au Vieux-Québec demeure au Vieux-Québec. C’était d’ailleurs une condition incontournable de la vente et nous sommes très heureux que GM Développement en ait fait l’acquisition », a-t-il précisé.

Ce dévoilement s’accompagne d’une première annonce concernant Monsieur Jean – L’Hôte particulier alors qu’une association toute naturelle vient de se créer. Imbriqué à merveille avec la philosophie del’entreprise « L’expérience client distinctive », il s’agit du premier jalon d’un partenariat avec le Groupe La Tanière pour la conception de l’offre gourmande de Monsieur Jean. Un service d’épicerie-café sera offert, tant aux habitants du quartier qu’aux touristes ou vacanciers fréquentant Monsieur Jean. Le propriétaire du groupe, Frédéric Laplante, a pour objectif de déstabiliser les gens, de créer une surprise en faisant découvrir ce que le terroir du Québec a à offrir.

100 PROFESSIONNELS GARDIENS DE SEMENCES PARTOUT AU QUÉBEC !

Face aux crises écologiques annoncées, le réseau Arrivage invite restaurants et épiceries à s’engager pour la biodiversité en parrainant chacun une semence patrimoniale, rare ou menacée. La formule inédite séduit et pousse à l’engagement !

La proposition de l’opération Gardiens de Semences est simple. Un ambassadeur – chef, détaillant ou transformateur – a sélectionné sa semence dans un catalogue créé avec 9 semenciers artisanaux locaux. La semence choisie est alors proposée à un maraîcher partenaire qui la cultivera cette saison spécialement pour son complice. Le trio de gardiens de semences dispose alors d’un bel outil de communication pour promouvoir la valeur de la biodiversité auprès du grand public et passer un message fort: la biodiversité est essentielle pour l’avenir.

« C’est en imaginant une solution positive pour contrer l’érosion de la biodiversité que l’opération a été créée » affirme Thibault Renouf, co-fondateur du réseau Arrivage. Selon les chiffres de la FAO, ce serait plus de 75% de notre biodiversité alimentaire qui auraient disparus en moins d’un siècle rappelle l’entrepreneur. « Ces 50 professionnels posent aujourd’hui une action très concrète pour l’avenir de nos terroirs. Tous ensemble, nous créons une occasion unique pour rappeler aux consommateurs une dimension trop souvent oubliée dans notre alimentation: le plaisir de manger la diversité ! » poursuit-il.

Le tour de force du projet: mobiliser des petites et des grandes entreprises pour créer des ponts avec des artisans rarement considérés dans l’approvisionnement pour des raisons économiques. Avec Gardiens de Semences, ces relations sont mises en avant et sont valorisées. Elles créent un impact positif pour tous, du semencier au consommateur et surtout pour la planète et l’avenir de notre patrimoine culinaire.

Retrouvez tous les gardiens et contribuez à passer les belles histoires derrière chaque semence en dressant le portrait de ces incroyables variétés de fruits et légumes et de leurs tout aussi colorés gardiens.

EXPANSION MAJEURE DANS LES MARITIMES ET AJOUT DE LA PROVINCE DE TERRE-NEUVE POUR NEWAD

Newad annonce aujourd’hui une augmentation majeure de son inventaire publicitaire dans les provinces maritimes et l’ajout du marché de Terre-Neuve dans son offre, un développement qui consolide sa position de leader en affichage numérique au Canada. 

Le réseau Restobars comptera 1 000 faces d’affichages supplémentaires qui seront disponibles à travers l’est du pays dans plus de 150 établissements triés sur le volet, un avantage notable pour cette région peu desservie par les médias nationaux. Cette expansion s’inscrit dans un exercice global d’atteinte des standards de qualité les plus élevés au niveau de la sélection des établissements à travers le pays. Ces ajouts bonifient le réseau de Newad et répondent à la demande grandissante des annonceurs pour des produits numériques toujours plus innovants.

La qualité supérieure des restobars jumelée à la disponibilité des audiences basées sur les données mobiles contribueront certainement à amplifier de nombreuses stratégies et surtout, à dépasser les attentes des annonceurs à travers le pays.

 « Notre présence dans ce marché représente une offre numérique inégalée, une manière efficace de rejoindre des audiences prisées et nous sommes fiers que l’accroissement de notre réseau numérique passe, entre autres, par les provinces de l’Atlantique cette année. » explique Philippe Marchessault, vice-président exécutif, Opérations, Développement & Innovation.

Plus que 10 jours avant la première mondiale de PY1

PY1 s’installe au Vieux-Port de Montréal. Plus que 2 mois avant l’ouverture au grand public

Une toute nouvelle structure s’érige ces jours-ci au Quai de l’Horloge, dans le Vieux-Port de Montréal. Il s’agit de PY1, la première salle de spectacle itinérante créée par Lune Rouge Entertainment et destinée à faire vivre des expériences immersives et collectives à ses participants. Dès le 1er juin, le spectacle Au-delà des échos / Through the Echoes y sera présenté, à Montréal, en première mondiale.
 
Premier spectacle présenté dans PY1 : Au-delà des échos / Through the Echoes
Dans cette odyssée numérique et poétique conçue par le metteur en scène Gabriel Coutu-Dumont et initiée par Guy Laliberté, les spectateurs seront submergés dans un univers de lumière, de musique et de prouesses technologiques et multimédias afin de prendre conscience du pouvoir de connexion entre les humains. Guidés par les étoiles et des extraits de l’œuvre audio originale du grand auteur Alan Watts, les spectateurs seront invités à explorer le fil inédit de l’espace et du temps.
 
« Gabriel Coutu-Dumont est un artiste pluridisciplinaire et un metteur en scène d’images. Ses œuvres et performances sont présentées partout à travers le monde, explique Stéphane Mongeau, président de Lune Rouge Entertainment. Pour créer le spectacle Au-delà des échos / Through the Echoes, Gabriel a puisé dans tous les univers dans lesquels il travaille : les arts visuels, le théâtre et la musique pop », conclut-il.
 
« Au-delà des échos / Through the Echoes est avant tout une histoire racontée en musique et en images. Les extraits audio d’Alan Watts ajoutent un deuxième niveau de lecture au spectacle », explique Gabriel Coutu-Dumont, metteur en scène.
 
« C’est un plaisir de collaborer avec l’équipe de création de Au-delà des échos / Through the Echoes. Mon père était un grand homme et un visionnaire. C’est pour honorer son talent, faire résonner ses mots et permettre à de plus jeunes de le découvrir que nous avons accepté cette collaboration extraordinaire », a affirmé Mark Watts, fils d’Alan Watts.
 
PY1 en chiffres
Pensée et conçue au Québec, la pyramide PY1 a été fabriquée sur mesure par l’entreprise Scène Éthique de Varennes.
• Plus de 750 personnes ont collaboré à la réalisation de PY1
• La pyramide est composée de plus de 10 000 pièces distinctes 
• PY1 est constituée de 500 000 lbs d’équipement, principalement de l’acier et du béton
• La pyramide fait 25 mètres de haut, soit l’équivalent de 8 étages. Ses dimensions respectent les règles de la géométrie sacrée et les principes mathématiques utilisés lors de la construction des pyramides en Égypte.
À propos de Gabriel Coutu-Dumont
À la tête de l’entreprise, Silent Partners Studio, Gabriel signe la direction de création de contenu vidéo pour des artistes de renom. Il a récemment dirigé la création du contenu vidéo des tournées Witness de Katy Perry, Beautiful Trauma de P!NK, reputation Stadium Tour de Taylor Swift et de la performance de Justin Timberlake au spectacle de la mi-temps du Super Bowl 2018.
 
À propos de Alan Watts
Né en 1915 en Grande-Bretagne, Alan Watts est considéré comme le pionnier de la contreculture aux États-Unis, puisqu’il a contribué à populariser la pensée orientale en occident, permettant de grands changements de mentalités. Cet auteur visionnaire a écrit plus de 20 livres, en plus d’avoir tenu la barre de son émission, Way Beyond the West. Connu à l’international pour ses écrits et ses enregistrements porteurs de sens, Alan Watts s’est éteint en 1973. www.alanwatts.org
 
À propos de PY1
PY1 est un nouveau concept de divertissement offrant une expérience multisensorielle. Il s’agit de la première salle de spectacle itinérante créée par Lune Rouge Entertainment. PY1 emprunte la forme iconique d’une pyramide géante et est équipée d’une technologie immersive de pointe : un terrain de jeu unique pour la présentation de spectacles et d’événements spéciaux plongeant le visiteur au cœur d’univers multimédias faits sur mesure. La pyramide PY1 et le spectacle Au-delà des échos / Through the Echoes sont présentés par Telus et Accenture, deux partenaires soucieux de faire rayonner l’innovation et le talent d’ici.
 
À propos de Lune Rouge Entertainment
Lune Rouge Entertainment réunit des experts et des artistes chevronnés de l’industrie autour de projets technologiques et artistiques novateurs. Travaillant sur plusieurs projets au Québec et à l’international, Lune Rouge Entertainment développe des expériences de divertissement hautement immersives et explore de nouveaux horizons créatifs. Elle aspire à créer des œuvres innovantes et communes à l’aide du métissage de talents, de cultures, de techniques théâtrales et de technologies. Lune Rouge Entertainment est une entité de la compagnie montréalaise Lune Rouge, fondée par Guy Laliberté.

Rendez-vous 2019 des festivals, événements et attractions touristiques

Plus d’une centaine de participants se réuniront en Montérégie pour explorer les nouvelles pratiques en technologie!

Le mardi 9 avril prochain dès 8 h, Exporail, le Musée ferroviaire canadien de Saint-Constant accueillera pour la première fois de son histoire le Rendez-vous 2019 des festivals, événements et attractions touristiques. Ce rassemblement passionnant présenté par la Société des Attractions Touristiques du Québec et Festivals et Événements Québec(SATQ-FEQ), en collaboration cette année avec Tourisme Montérégie, réunira plus d’une centaine d’organisateurs d’événements et de gestionnaires d’attractions de partout au Québec.

Placé sous le thème Quand la technologie devient l’(le meilleur) allié de votre stratégie, ce rendez-vous offrira aux participants un tour d’horizon des meilleures pratiques et des dernières tendances dans ce domaine. « Dans un monde où la technologie et la promotion sont omniprésentes et en constante innovation, il est impératif pour les attractions, festivals et événements de demeurer à l’affût des nouveautés. Il s’agit de la méthode la plus efficace pour répondre aux attentes diversifiées et croissantes des clientèles touristiques locales et internationales » souligne Alain Larochelle et Nicolas Cournoyer, respectivement présidents de la SATQ et de FEQ.

Un avant-goût de la programmation

Les quatre conférences à l’affiche, élaborées par des experts du milieu des affaires et du tourisme, effectueront un survol des grandes questions de l’heure et démontreront que l’innovation technologique représente un énorme potentiel dans le monde de l’événementiel. Leur contenu ne manquera pas de rallier un large auditoire.

Marketing relationnel : animer la relation avec votre visiteur

Conférence avec Antoine Bonicalzi (Cyberimpact)

Résumé : Les touristes sont des cibles très sollicitées : courriels de masse, médias sociaux, guides imprimés… Comment séquencer sa communication et créer une relation avec cette cible, de la première prise de contact à l’achat du billet et ce, jusqu’à sa visite, et même après? Quelle stratégie, quel discours?

Stratégie de contenu : comment faire vivre vos médias sociaux 365 jours par année

Conférence avec Natacha Charland et Mélissa Pigeon (Loto-Québec)

Résumé : Avec l’omniprésence des médias sociaux, assurer une présence active et pertinente pour faire rayonner votre attraction ou votre événement 365 jours par année peut représenter tout un défi! Inspirée des pratiques de Loto-Québec et de son offre de divertissement, cette conférence présente des moyens et des outils concrets pour identifier, selon les valeurs de votre marque, les bons piliers de contenus, les idées pour les développer et les meilleures plateformes pour les diffuser.

MEPS : comment rayonner auprès de votre communauté grâce à vos pratiques sociales?

Conférence avec Stéphane Parent (Concierge Marketing) et Luce Proulx (SATQ-FEQ)

Résumé : Le Modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS) permet aux organisations d’évaluer la performance de leurs pratiques sociales susceptibles de générer des bénéfices auprès des individus et des collectivités, tout en visant à améliorer et à valoriser ces pratiques. Grâce à deux cas pratiques (attractions et festivals), découvrez comment cet outil peut aider une organisation à rayonner davantage auprès de sa communauté.

Expérientiel : les technologies de demain

Conférence avec Caroline VanderRoost (CINCO)

Résumé : Chaque année apporte ses évolutions et ses nouveautés technologiques (Chatbots, IA). Quelles sont ces nouvelles technologies et celles de demain? Quel pourrait être l’impact pour les attractions et événements? Caroline VanderRoost accompagnera le public dans cette projection et tentera de définir les impacts de ces technologies sur les habitudes.

Trois ateliers à vous de jouer seront également offerts afin de permettre aux participants de mettre en pratique leurs connaissances tout en bénéficiant de l’aide judicieuse d’un accompagnateur. Une nouveauté cette année!

Démonstrations ludiques ouvertes à tous

En marge du programme didactique, les visiteurs pourront découvrir comment l’entreprise Météoglobale arrive à produire des prévisions météo extrêmement fiables pour ses clients organisateurs d’événements à l’aide de sources d’informations météo et d’autres algorithmes. Que survienne la pluie, le vent, une chaleur extrême ou encore, une tempête hivernale, ce service permet aux entreprises d’ajuster en conséquence leur plan d’événement et d’assurer le bon déroulement des activités.

De plus, les participants seront conviés à visiter les coulisses d’Exporail, le Musée ferroviaire canadien. À l’intérieur du Pavillon Angus, ils iront par petits groupes à la rencontre de l’équipe responsable de la nouvelle exposition permanente dont l’inauguration est prévue dans le courant de l’année.

Les partenaires

Le Rendez-vous 2019 bénéficie de l’appui incontournable des partenaires suivants : Artour traiteurBFL Canada, ministère du Tourisme, ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Groupe Séma MédiaInvestissement Québec,Lepointdevente.comLoto-QuébecKéroulMétéoglobaleStageLineTixigoTourisme Montérégie.

Pour connaître la programmation complète, l’horaire détaillé et les lieux des activités, rendez-vous sur cette page.

Le salon des vins Printemps DézIPpé

Le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV) en collaboration avec la SAQ, lancera la 9eédition de son salon Le Printemps DézIPpé du 30 mars au 1er avril 2019. Ce salon dédié aux vins d’importation privée, débutera la saison printanière avec des nouveautés à ne pas manquer. 

En grande première, le salon offrira cette année la possibilité d’acheter à la bouteille, comme lors du Salon des Vins d’Importation Privée de l’automne. Cela sera une occasion unique, juste avant le retour des beaux jours, de venir déguster des produits d’importation privée sans avoir à acheter à la caisse. De plus, suite à l’engouement général, l’événement prend de l’ampleur et se déroulera désormais sur trois jours au lieu de deux. Deux journées ouvertes aux consommateurs, les 30 et 31 mars, tandis que la troisième sera réservée aux professionnels de l’industrie du vin.

Cet événement de dégustation et d’achat mettra de l’avant plus de 400 vins d’importation privée du monde entier, en présence d’agences de promotion, de vignerons et de vigneronnes.  

L’hirondelle ne fait peut-être pas le printemps, mais le Salon des vins Printemps DézIPpé appellera le beau temps !

Plusieurs forfaits d’entrée au Salon des vins Printemps DézIPpé seront disponibles :

Forfait d’entrée individuelle en prévente : 30 $ à partir du 15 février sur le site Web du RASPIPAV. Ce forfait inclut un billet d’entrée, 20 coupons de dégustation ainsi qu’un verre à dégustation [une valeur de 35 $]. 

Forfait d’entrée individuel acheté sur place : 30 $. Ce forfait inclut un billet d’entrée, 15 coupons de dégustation ainsi qu’un verre à dégustation.
Entrée Pass100 : achetez 100 $ en coupons de dégustation et votre entrée sera gratuite [offert en ligne et à la porte].
Professionnels de l’industrie du vin :  7 $ [offert en ligne et 10 $ à la porte].

Coupons de dégustation disponibles sur place : 1 $ par coupon.  

Marché Bonsecours, salle de la Commune, 310, rue Saint Paul Est, Montréal
Le samedi 30 mars de 12h à 19h – Grand public 
Le dimanche 31 mars de 12h à 19h – Grand public et titulaires de permis 
Le lundi 1er avril de 12h à 18h – période privilégiée pour les professionnels (titulaires de permis, employés SAQ, étudiants en sommellerie et médias accrédités)  

Variations sur l’art d’ici

Exposition gratuite du 24 avril au 5 mai 2019, à l’Écomusée du fier monde

Plus de 60 artistes québécois et canadiens sont à l’honneur dans Variations sur l’art d’ici. L’exposition regroupe des créateurs émergents et d’autres de renommée nationale et internationale.

Admirez la création contemporaine d’ici

Selon l’historien de l’art Jean De Julio-Paquin, invité à commenter l’exposition : « Les travaux sélectionnés offrent aux visiteurs un panorama éloquent des grands courants artistiques modernes et contemporains québécois. Notre aventure historique débute avec une création abstraite de Gilles Corbeil datée de 1954 et qualifiée de tachiste jusqu’aux récents travaux figuratifs de Zïlon et de Suzanne Lafrance. D’autres artistes importants figurent dans la manifestation dont Françoise Sullivan à qui le Musée d’art contemporain de Montréal vient de consacrer une grande rétrospective.

Le courant de l’abstraction géométrique est bien représenté avec la participation de Rita Letendre et de Denis Juneau qui expose l’œuvre Bleu superposé, une sérigraphie exécutée en 1981. Du côté des tenants de la peinture gestuelle, nous retrouvons, entre autres, les artistes André Jasmin et Jean-Paul Jérôme. Ce dernier présente une encre sur papier réalisée en 1969. Les œuvres figuratives sont également nombreuses dont un portrait de facture expressionniste de Marc Séguin et une estampe d’inspiration surréaliste de François Vincent intitulée Assiduité.

Que ce soit à travers la peinture, la gravure, le dessin ou la photographie, les travaux présentés nous plongent dans des imaginaires singuliers et multiples. Ceux-ci génèrent différents sentiments chez le spectateur. Par exemple, la gravure de Marie-Hélène Bellavance avec son personnage esseulé et énigmatique nous plonge dans un monde de solitude tandis que l’œuvre abstraite de Michel Belleau nous entraîne dans un univers instable et chaotique. À l’instar d’autres pratiques artistiques, l’art visuel nous communique des sensations et interpelle le spectateur dans de multiples dimensions et impressions. »

Participez au 18e Encan bénéfice

Les œuvres exposées dans Variations sur l’art d’ici seront mises aux enchères le 7 mai prochain lors du 18e encan bénéfice annuel au profit de l’Écomusée du fier monde. Coup de cœur assuré parmi les 54 œuvres offertes à la criée et les 12 œuvres à l’encan discret! L’événement débute par un cocktail à 17 h et est suivi de l’encan à 19 h. Le coût du billet est de 50 $. Offrez-vous une œuvre d’art et par le fait même, soutenez la mission culturelle et citoyenne de l’Écomusée du fier monde. Bienvenue à tous!

Une forêt en danger

Sous prétexte d’une invasion de la tordeuse du bourgeon de l’épinette, la forêt Cyriac, qui abrite de grands et magnifiques arbres dont certains ont plus de 400 ans, risque d’être victime d’une coupe à blanc si le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) maintient sa position. 

Pourtant cette forêt fait partie du projet d’aire protégée du lac Kénogami… Une coupe à blanc risquerait de compromettre l’approvisionnement en eau de 80 % de la population de la ville de Saguenay et constituerait la destruction inutile d’un magnifique paysage. Cette coupe est non justifiée, car la présence de la tordeuse à cet endroit est seulement au niveau 2 sur une échelle de 5… Par ailleurs, la forêt compte au moins 50 % de feuillus, qui ne sont aucunement affectés par la tordeuse.

La forêt Cyriac est située à quelques kilomètres seulement du cœur de la ville de Saguenay où vit 55 % de la population totale du Saguenay – Lac-St-Jean. Sa protection doit être fortement raffermie et consolidée à l’instar de celle qui est appliquée à la réserve d’eau potable de la ville de New York. Pourquoi gaspiller notre or bleu pour une poignée de dollars?

Mais on est loin du cas de New York… La preuve en est que les démarches pour accorder à cette forêt le statut d’aire protégée traînent en longueur depuis 2007! Au fil des ans et des nombreuses embûches que nous rencontrons dans nos multiples démarches et demandes d’informations, nous membres de l’Association pour la protection du lac Kénogami en sommes venus à la conclusion que le dossier est bloqué en raison de la résistance de deux ministères (Énergie et Ressources naturelles – MERN – et surtout de celui des Forêts, de la Faune et des Parc – MFFP).

De fait, relativement à cette forêt, ce dernier ministère essaie depuis plus de 25 ans d’y procéder à des coupes à blanc. Déjà, au milieu des années 90, le mouvement SOS Cyriac avait permis de contrer les visées du MFFP. Puis, en 2007, nous avons réussi à bloquer les nouvelles tentatives du MFFP en invoquant la sauvegarde de l’encadrement visuel du contrefort laurentien. Mais le MFFP et les scieries n’ont jamais, on le voit avec le projet actuel de coupe à blanc, abandonné leur ambition de mettre la main sur ces grands arbres…

Outre la préservation de l’eau potable, de nombreuses raisons militent en faveur de la sauvegarde intégrale de la forêt Cyriac. En voici quelques-unes :

■ cette forêt abrite 29 érablières artisanales;

■ elle est peuplée en abondance d’ifs du Canada à partir desquels on tire du taxol, qui sert à la fabrication de médicaments contre le cancer;

■ c’est dans la forêt Cyriac qu’on trouve les spécimens les plus nordiques de la fougère appelée adiante du Canada, une espèce menacée. L’encyclopédie Wikipédia note, au sujet de cette plante, qu’elle « est considérée comme la plus belle fougère du Canada c’est ainsi que dans son Manuel de Floriculture, Phillippe de Vilmorin évoque “sa parfaite rusticité et sa grande élégance”. Elle est originaire des zones tempérées de l’Asie du Sud-Est et de l’Amérique du Nord. »

■ l’argument invoqué – la présence de la tordeuse du bourgeon de l’épinette (TBE) ne tient pas la route : en procédant à nouveau à des coupes à blanc dans les secteurs affectés comme il l’a fait il y a quelque 40 ans, le MFFP répète la même erreur en facilitant le sapinage, c.-à-d. qu’il reconstitue le garde-manger de la tordeuse pour une prochaine épidémie de TBE;

■ sa destruction constituerait en outre un gaspillage de fonds publics en raison des subventions accordées aux scieries pour le traçage des chemins forestiers (jusqu’à 90 % des coûts) et des opérations forestières (remboursées à 25 %);

■ cette forêt abrite des arbres magnifiques : bouleaux jaunes (l’emblème du Québec), pins blancs dont le diamètre dépasse 1,5 m, épinettes blanches;

■ la forêt Cyriac a un grand potentiel touristique pour la pratique d’activités « douces » pour l’environnement (acériculture artisanale, éducation, tourisme, marche, observation des oiseaux, etc.);

■ la forêt Cyriac abrite des plantes exotiques dont plusieurs sont menacées et dont il faudrait faire l’inventaire, ce que n’a jamais voulu réaliser le MFFP;

■ relativement à l’ensemble de la superficie totale offerte aux scieries, celle de la forêt Cyriac (17 km carrés) ne représente qu’une goutte d’eau dans la mer et sa protection intégrale ne compromettrait en rien la viabilité économique de l’industrie;  

■ couper les arbres de cette forêt, c’est aller à l’encontre du consensus régional établi en 2014 alors que tous les acteurs de la région ont manifesté leur appui à la sauvegarde de la forêt dans tout le pourtour du lac Kénogami!

Raser cette forêt constituerait une aberration sociale, économique et écologique.

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top