MICROHABITAT S’IMPLANTE À TORONTO

Depuis sa création en 2016, la jeune entreprise MicroHabitat poursuit sa mission de cultiver le changement et de (re) connecter les gens à la nature avec son programme les Potagers solidaires. En créant et en opérant des fermes urbaines sur les toits et espaces des entreprises montréalaises, les équipes des cofondateurs, Alexandre Ferrari-Roy et Orlane Panet, ont bâti un réseau d’agriculture urbaine qui nourrit les gens dans le besoin grâce à des récoltes locales et saines. Dès ce printemps, MicroHabitat fera fleurir et donnera des couleurs aux édifices de Toronto en s’implantant dans une quinzaine de sites. Malgré la pandémie, la croissance de la compagnie est bien réelle et son concept unique de potagers en ville, imaginé, conçu et développé au Québec continue de faire des adeptes et faire du bien à l’écosystème ainsi qu’à l’environnement. 

Dans la Ville-Reine, les fermes urbaines de MicroHabitat seront installées, entre autres, au Canada Life building (Old Toronto), College Park building (Downtown Toronto) et au Dynamic Funds tower (Financial District). Au cœur de la Métropole, l’Édifice Sun Life et, notamment, celui de Ivanhoé Cambridge sont de retour pour une quatrième et troisième année.

MicroHabitat produit une récolte variée de près de 30 sortes  de légumes, fines herbes et fleurs comestibles adaptés aux besoins et espaces de chaque partenaire corporatif. Pour les entrepreneurs Alexandre Ferrari-Roy et Orlane Panet, il est primordial de favoriser la biodiversité dans ses fermes urbaines et en effectuant le travail selon des méthodes écologiques. Leurs équipes implantent au minimum 20 espèces de légumes et fines herbes différentes par zone de production.

La quantité de production dans le programme des potagers solidaire de Toronto prévue sera de 2.5 US tonnes de légumes et fines herbes par saison tandis que celle de Montréal est estimée à 3 US tonnes de légumes et fines herbes par saison.  Pour cette saison estivale, il y aura 23 fermes urbaines dans les régions de la Ville-Reine et de la Métropole. De plus, 10 banques alimentaires seront desservies dans ces deux grandes villes canadiennes. Depuis sa première année d’opération, en 2018, MicroHabitat a remis 27.3K portions de légumes aux banques alimentaires locales et financé 4.5K repas au Club des petits déjeuners du Canada. Pour Alexandre Ferrari-Roy et Orlane Panet, âgés de 30 ans et 28 ans, nourrir les jeunes d’ici est une priorité. C’est pourquoi chaque projet de ferme urbaine créé et géré par MicroHabitat soutient financièrement le Club des petits déjeuners du Canada dans sa mission de nourrir les enfants dans le besoin. Chaque pot MicroHabitat vendu à travers ses services offre un déjeuner gratuit. 

Parmi les nouveaux projets destinés au marché montréalais, on retrouveKPMG Devimco, ALLIED, L’Oréal, les écoles Saint-Joseph et Sainte-Catherine-de-Sienne, le Pensionnat Notre-Dame-Des-Anges ainsi que le HLM Mentana.

www.microhabitat.ca

Facebook : MicroHabitat

Instagram : microhabitat.ca

Youtube : MicroHabitat

potager urbain