Profusion Immobilier se joint à Forbes Global Properties, le prestigieux réseau mondial en immobilier de luxe

Grande nouvelle dans le marché immobilier de luxe au Québec! L’agence immobilière montréalaise Profusion Immobilier devient la représentante exclusive du prestigieux réseau de réputation internationale Forbes Global Properties, et ce, pour l’ensemble du territoire québécois. Forbes Global Properties est l’alliance stratégique la plus puissante jamais conclue en immobilier, à ce jour, dans le monde.

Profusion Immobilier est le 49e membre à se joindre au réseau mondial de Forbes Global Properties. Fondée en 2008 par Louise Rémillard, Profusion Immobilier est la première agence indépendante en immobilier de luxe au Québec et c’est avec fierté qu’elle a accepté l’invitation de Forbes Global Properties de se joindre à ce consortium d’experts internationaux de l’immobilier de prestige. Forbes Global Properties est une extension naturelle de la marque Forbes, bien connue mondialement. De Vail à Valence, de Hong Kong à Honolulu, de Los Angeles au Lac Tahoe, de Montréal à Paris et bien au-delà, seules les agences sélectionnées représentant les propriétés les plus extraordinaires et luxueuses sont invitées à se joindre à la firme de réputation mondiale.

« Nous avons près de 85 courtiers chez Profusion Immobilier et l’entreprise ne cesse de croître de façon organique, ce qui permet à nos parts de marché sur l’île de Montréal d’augmenter deux fois plus que celles de notre principal compétiteur. Nous dominons notamment le marché de Westmount, de l’île des Sœurs et la partie ouest de l’île de Montréal et nous sommes très présents dans les marchés en périphérie. Profusion Immobilier entend continuer sa croissance dans le marché du luxe partout au Québec. Lorsque Forbes nous a contactés, nous avons accepté avec enthousiasme et surtout avec la ferme intention d’implanter au Québec une marque respectée et connue par les gens d’affaires qui ont du succès ici et ailleurs, dans tous les domaines et de toutes les générations », explique Louise Rémillard, présidente de Profusion Immobilier. Actuellement, sur l’île de Montréal, les courtiers de Profusion Immobilier participent à près d’une transaction sur cinq impliquant des résidences d’une valeur de 2,25 M$ et plus.

« Grâce à l’adhésion à Forbes Global Properties, nous serons en mesure de proposer aux acheteurs, aux vendeurs et aux passionnés de l’immobilier avertis un accès privilégié aux résidences d’exception les plus convoitées, tirant parti de la portée mondiale de Forbes et de son auditoire de plus de 100 millions de visiteurs mensuels. Notre objectif est d’offrir le rayonnement le plus vaste à notre clientèle qui souhaite vendre ou acheter des biens immobiliers avec les meilleurs experts au monde », ajoute Mme Rémillard.

Une agence aux valeurs humaines

Profusion Immobilier transige avec une clientèle à l’aise qui apprécie ses valeurs de discrétion, de respect, d’intégrité et de collaboration. Transiger avec un courtier immobilier de Profusion Immobilier, c’est s’assurer d’un service dans les règles de l’art au sein d’une agence inclusive et humaine. « Au lieu de miser sur le succès individuel de nos courtiers, nous optons pour une approche axée sur la clientèle et nous opérons en tant qu’une seule organisation unifiée dans un seul but : offrir un service irréprochable à tous nos clientsNous travaillons étroitement avec les meilleurs professionnels partout sur la planète, et ce, dans un esprit d’entraide, de confiance et de discrétion en vue de dépasser les attentes de ceux qui nous confient un mandat d’acheter ou de vendre un bien immobilier », précise Richard Beaumier, président et dirigeant d’agence chez Profusion Immobilier.

Grande nouvelle dans le marché immobilier de luxe au Québec! L’agence immobilière montréalaise Profusion Immobilier devient la représentante exclusive du prestigieux réseau de réputation internationale Forbes Global Properties, et ce, pour l’ensemble du territoire québécois. Forbes Global Properties est l’alliance stratégique la plus puissante jamais conclue en immobilier, à ce jour, dans le monde.

Profusion Immobilier est le 49e membre à se joindre au réseau mondial de Forbes Global Properties. Fondée en 2008 par Louise Rémillard, Profusion Immobilier est la première agence indépendante en immobilier de luxe au Québec et c’est avec fierté qu’elle a accepté l’invitation de Forbes Global Properties de se joindre à ce consortium d’experts internationaux de l’immobilier de prestige. Forbes Global Properties est une extension naturelle de la marque Forbes, bien connue mondialement. De Vail à Valence, de Hong Kong à Honolulu, de Los Angeles au Lac Tahoe, de Montréal à Paris et bien au-delà, seules les agences sélectionnées représentant les propriétés les plus extraordinaires et luxueuses sont invitées à se joindre à la firme de réputation mondiale.

« Nous avons près de 85 courtiers chez Profusion Immobilier et l’entreprise ne cesse de croître de façon organique, ce qui permet à nos parts de marché sur l’île de Montréal d’augmenter deux fois plus que celles de notre principal compétiteur. Nous dominons notamment le marché de Westmount, de l’île des Sœurs et la partie ouest de l’île de Montréal et nous sommes très présents dans les marchés en périphérie. Profusion Immobilier entend continuer sa croissance dans le marché du luxe partout au Québec. Lorsque Forbes nous a contactés, nous avons accepté avec enthousiasme et surtout avec la ferme intention d’implanter au Québec une marque respectée et connue par les gens d’affaires qui ont du succès ici et ailleurs, dans tous les domaines et de toutes les générations », explique Louise Rémillard, présidente de Profusion Immobilier. Actuellement, sur l’île de Montréal, les courtiers de Profusion Immobilier participent à près d’une transaction sur cinq impliquant des résidences d’une valeur de 2,25 M$ et plus.

« Grâce à l’adhésion à Forbes Global Properties, nous serons en mesure de proposer aux acheteurs, aux vendeurs et aux passionnés de l’immobilier avertis un accès privilégié aux résidences d’exception les plus convoitées, tirant parti de la portée mondiale de Forbes et de son auditoire de plus de 100 millions de visiteurs mensuels. Notre objectif est d’offrir le rayonnement le plus vaste à notre clientèle qui souhaite vendre ou acheter des biens immobiliers avec les meilleurs experts au monde », ajoute Mme Rémillard.

Une agence aux valeurs humaines

Profusion Immobilier transige avec une clientèle à l’aise qui apprécie ses valeurs de discrétion, de respect, d’intégrité et de collaboration. Transiger avec un courtier immobilier de Profusion Immobilier, c’est s’assurer d’un service dans les règles de l’art au sein d’une agence inclusive et humaine. « Au lieu de miser sur le succès individuel de nos courtiers, nous optons pour une approche axée sur la clientèle et nous opérons en tant qu’une seule organisation unifiée dans un seul but : offrir un service irréprochable à tous nos clientsNous travaillons étroitement avec les meilleurs professionnels partout sur la planète, et ce, dans un esprit d’entraide, de confiance et de discrétion en vue de dépasser les attentes de ceux qui nous confient un mandat d’acheter ou de vendre un bien immobilier », précise Richard Beaumier, président et dirigeant d’agence chez Profusion Immobilier.

La Coalition M·É·D·I·A· annonce les participant·e·s de la première « Formation entrepreneuriale M·É·D·I·A· | La base HEC » qui débute le 23 janvier

La Coalition M·É·D·I·A· est fière d’annoncer les 20 producteur·trice·s sélectionné·e·s pour participer à la première édition de la Formation entrepreneuriale M·É·D·I·A· | La base HEC.

Visant à outiller, à accompagner et à propulser une relève d’entrepreneur·e·s de la francophonie canadienne en audiovisuel, cette formation intensive est conçue pour répondre aux besoins liés aux enjeux actuels de sous-représentativité dans le milieu médiatique québécois et canadien.

La formation sera déployée du 23 au 28 janvier 2023, suivie d’une série de rencontres ponctuelles et d’un accompagnement personnalisé jusqu’en juin 2023. La cohorte sera amenée à vivre une expérience d’apprentissage portant, entre autres, sur la planification stratégique, le développement du sens politique et le marché international.

Les producteur·trice·s sélectionné·e·s sont : Aimé Boisjoli (Winnipeg), Aliaa Khachouk (Montréal), Alice Teufack (Winnipeg), Amandine Gay (Montréal), Andres Molina (Montréal), Caroline Bergoin (Montréal), Christine Tannous(Montréal), Debra Kouri (Vaudreuil-Dorion), Fred Éric Lafalaise (Montréal), Joe Balass (Montréal), Karim Elamouri (Montréal), Malcom Odd (Montréal), Mohammed Marouazi (Saint Lambert), Nadia Zouaoui (Montréal), Neegan Trudel (Montréal), Paola Arriagada-Nuñez (Montréal), Patricia Chica(Montréal), Sabine Daniel (Ottawa), Samuel Bikai (Montréal) et Sara Ben-Saud(Gatineau).

Découvrez le parcours de ces professionnel·le·s ici.

Le gouvernement du Canada peut agir pour contrer la pénurie de logements et améliorer l’abordabilité

Dans le cadre des consultations prébudgétaires fédérales 2023-2024, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec  (APCHQ) interpelle le gouvernement à agir rapidement en matière d’habitation. L’APCHQ soumet ainsi des mesures concrètes pour faire face aux enjeux de pénurie de logements et d’abordabilité.    

Augmenter l’offre de logements : une priorité

Les mises en chantier sont en baisse et se contracteront encore davantage en 2023 en raison notamment de la hausse des coûts de financement. Les dernières prévisions de l’APCHQ annoncent un recul de 19 % en 2023. Pourtant, le Québec, à l’instar de plusieurs autres provinces, accuse déjà un important déficit structurel d’habitations. « L’APCHQ évalue ainsi qu’il manque actuellement au moins 100 000 habitations au Québec afin de simplement rétablir l’équilibre des marchés. De son côté, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) affirme qu’il faudrait 630 000 unités supplémentaires d’ici 2030 pour retrouver le chemin de l’abordabilité. Autrement dit, il faudrait doubler le rythme des mises en chantier d’ici la fin de la décennie! », souligne Maxime Rodrigue, président-directeur général de l’APCHQ.

Pour, d’une part, améliorer la situation de l’offre en matière d’habitation et, d’autre part, lutter contre l’inflation, l’APCHQ propose de mettre en œuvre ces trois mesures :

1.     Bonifier substantiellement le remboursement de TPS pour habitations neuves et complètement exempter de TPS les logements locatifs sociaux et abordables;

2.     Assurer un meilleur financement de la construction et de la rénovation de logements sociaux et abordables;

3.     Ajuster temporairement les programmes de la SCHL, tel que APH Select[1], pour répondre aux conditions actuelles de financement.

Aider les jeunes ménages à accéder à la propriété

L’abordabilité est à son pire niveau au Québec en plus de 30 ans et à un creux historique pour l’ensemble du pays. Pourtant, le désir d’acheter une propriété est toujours présent, mais les potentiels acheteurs mettent leur projet sur pause.

Afin de permettre aux jeunes ménages d’avoir accès à la propriété, l’APCHQ recommande au gouvernement de poser trois actions concrètes qui auraient un impact rapide sur le marché : 

1.     Prolonger la période maximale d’amortissement des prêts hypothécaires assurés à 30 ans et à 35 ans dans le cas de l’achat d’une habitation neuve certifiée écoénergétique;

2.     Assouplir le test de résistance (« stress test ») hypothécaire lors de la qualification pour un nouveau prêt et l’éliminer complètement pour un renouvellement;

3.     Faire du RAP ou du CÉLIAPP des régimes intergénérationnels afin de permettre aux parents de contribuer à la mise de fonds de leur(s) enfant(s) et augmenter les retraits maximaux permis.

Ces trois mesures visent à libérer des logements, dont on manque actuellement, en incitant des ménages à devenir propriétaires.

Plus spécifiquement concernant le test de résistance, alors que les taux hypothécaires sont bien au-dessus du taux qualificatif minimal de 5,25 %, l’APCHQ s’étonne qu’on demande aux institutions financières d’ajouter un 2 % supplémentaire au taux hypothécaire négocié pour qualifier les acheteurs potentiels. « Si on souhaite s’attaquer sérieusement aux obstacles auxquels les jeunes générations font face dans leur projet de devenir propriétaires, force est de constater que des solutions existent. Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, le gouvernement fédéral doit en faire plus! », déclare Maxime Rodrigue.

Contribuer à la lutte aux changements climatiques

Alors que les bâtiments et les logements sont la troisième source d’émissions de gaz à effet de serre au Canada, l’APCHQ considère qu’il est impératif d’accélérer la rénovation écoénergétique du parc actuel d’habitations et de construire de nouvelles habitations durables. De plus, la lutte aux changements climatiques nécessite de contrer l’étalement urbain par une plus grande densification à l’intérieur des périmètres urbains existants. « Au Québec, 56 % des logements ont été construits avant 1980, ce qui implique qu’ils ont des besoins thermiques beaucoup plus importants. Nous croyons qu’il y a là un potentiel énorme pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et ainsi réduire les émissions de GES de notre secteur d’activité », indique Maxime Rodrigue.

Finalement, l’APCHQ considère que la lutte aux changements climatiques devrait guider la mise en place de l’ensemble des mesures en matière d’habitation. Une première mesure efficace à favoriser, au plan fédéral, serait de permettre une période maximale d’amortissement de 35 ans des prêts hypothécaires pour l’achat d’une habitation neuve certifiée écoénergétique.

Pour consulter l’ensemble des recommandations de l’APCHQ

Bankeo et Momenteo : Un partenariat au service des finances des travailleurs autonomes!

 Bankeo et Momenteo sont fiers d’annoncer leur partenariat en vue de rendre disponible aux utilisateurs de Momenteo, logiciel de facturation québécois, la plateforme Bankeo. La mission de Bankeo est de propulser la réussite financière des entrepreneurs en les mettant en relation avec leur comptable idéal.

« Bankeo est une plateforme qui se distingue, car elle permet de faciliter l’expérience des utilisateurs de Momenteo en leur permettant d’accéder à des comptables certifiés rapidement, sans frais et maîtrisant notre logiciel » souligne Jonathan Pomerleau, PDG de NovAxis Solution, propriétaire de Momenteo. Cette combinaison fait de Bankeo un allié de taille pour soutenir tous les utilisateurs du logiciel à la recherche de comptable de qualité.

« Les comptables ont de plus en plus de difficultés à conserver l’utilisation de plusieurs logiciels comptables dans leurs opérations vu les enjeux de main-d’œuvre et la gestion des processus complexes. Cette réalité rend le marché de la comptabilité de plus en plus inaccessible et force les travailleurs autonomes à choisir le logiciel comptable du cabinet et non plus celui du client. Il est plus simple, rapide et moins coûteux de trouver un comptable qui connaît le logiciel déjà existant dans les activités de l’entreprise », a déclaré Arnaud Bertrand, PDG et cofondateur chez Bankeo.

Bankeo sera accessible à partir de Momenteo, d’où les travailleurs autonomes pourront se mettre en relation avec un spécialiste comptable directement.

Les chaînes de Groupe TVA: NUMÉROS UN

Groupe TVA est fier d’annoncer que les Québécoises et Québécois ont choisi ses chaînes en très grand nombre cet automne! Selon les données confirmées Numeris, l’ensemble des chaines du Groupe a connu une augmentation des parts de marche TVA est en tete des chaines conventionnelles alors Que CN se classe premiere des chaînes spécialisées et deuxième parmi les plus regardées, toutes chaînes confondues dans le créneau 6 h a 18 h. soit juste apres le Réseau!

TVA: numéro 1 en heure de pointe 7 jours sur 7!
Les donnees contirmees prouvent que TVA est premiere aux heures de grande ecoute chez les 25-54 du lundi au dimanche avec 24,4% de parts de marché, soit plus que la SRC (17,6%) et Noovo (10,8%). Un succès attribuable à ses nombreuses productions originales de haut calibre comme Chanteurs masqués (1re au palmarès), Indéfendable, Révolution, Anna & Arnaud
et Le monde a envers

LCN: toujours la préférée Assurément, LCN répond aux attentes des téléspectateurs puisqu’elle obtient une part de marché de 10,8% de 6 h à 18 h (plus que la SRC avec 6,8% et Noovo avec 5,9%) pour une augmentation de 2,8 parts comparativement à l’automne 2021. Ses têtes d’affiche renommées telles que Sophie Thibault, Michel Jean et Julie Marcoux aux TVA Nouvelles ainsi que Mario Dumont, Paul Larocque et Jean-François Guérin dans leur émission respective, sont trés appréciées du public et contribuent aux succès de la chaîne. Aussi, l’émission d’actualité La joute, animée par Paul Larocque, est devenue le grand rendez-vous de fin d’après-midi des téléspectateurs avec sa diversité de collaborateurs tels que Mathieu Bock-Côté, Emmanuelle Latraverse, Gaetan Barrette, Amir Khadir et Yasmine Abdel-Fadel qui discutent, en direct, des grands sujets de l’heure. Durant le jour, soulignons que LCN (10,8%) et TVA (23,9%), à elles seules, rejoignent plus du tiers de l’écoute télévisuelle avec 34,7% de parts de marché chez les 25-54 ans. En fin de soirée, grâce au professionnalisme de Pierre-Olivier Zappa, Groupe TVA
est toujours de loin le leader en information!


Chaînes spécialisées: en forte croissance

La part de marché des chaînes spécialisées de Groupe TVA enregistre la plus forte croissance parmi tous les groupes média au Québec. De 12,6% à l’automne 2021, elle passe à 15,5% pour une augmentation de 2,9 parts. Soulignons que TVA Sports, ainsi que les chaînes de divertissement addik, Moi et Cie, Evasion, Zeste et Prise 2 connaissent toutes une augmentation. D’ailleurs, les cinq émissions les plus regardées, toutes chaînes spécialisées de divertissement contondues, appartiennent au Groupe TVA. Il faut également souligner que les chaînes spécialisées de divertissement du Groupe TVA ont augmente de 1,5 part alors que celles de Bell ont diminue de 0,8. De plus, addik enregistre un record historique des 10 derniers automnes et zeste obtient un double record historique puisqu’elle a plus que double sa part de marche et que la production originale Le Restaurant obtient le plus grand auditoire cumule de la chaine.

Le Portail d’affaires Cubelerᴹᴰ, une plateforme unique basée sur l’intelligence artificielle pour aider les PME à prospérer, fait ses débuts au Canada.

Cubeler, un Portail d’affaires qui aide les petites et moyennes entreprises (PME) à réaliser leur potentiel de croissance, à accélérer la recherche de financement, à accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, à établir des réseaux avec d’autres PME et à créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services, a fait ses débuts au Canada. Cette plateforme alimentée par l’intelligence artificielle (IA) offre une boîte à outils unique conçue pour aider les PME à prospérer sur le marché concurrentiel canadien. 

« Le Portail d’affaires est axé sur l’autonomisation des décideurs des PME en éliminant les obstacles liés aux affaires et en leur donnant accès à de puissants outils pour les aider à prospérer tout en offrant une valeur attrayante aux partenaires. Avec plus de 4 000 PME préinscrites à travers le Canada, nous sommes très heureux du niveau d’intérêt que nous avons vu pour Cubeler sur le marché canadien jusqu’à présent », a déclaré Johnson Joseph, directeur général de Cubeler. 

Le Portail d’affaires Cubelerᴹᴰ a été créé à partir de la conviction fondamentale que les données, l’IA et l’analytique seront de plus en plus utilisées pour automatiser divers aspects des transactions B2B et la façon dont les entreprises interagissent. La plateforme offrira à ses membres l’accès à quatre piliers clés lancés par phases. Ces piliers tirent parti de l’IA et de l’analytique pour aider les PME à se préqualifier pour des prêts et du crédit en fonction des critères des prêteurs, à promouvoir leurs produits et services, à accéder à des rapports et à des perspectives sur le marché et à établir des relations commerciales significatives.

Le premier pilier à être lancé, Cubeler Financement, est une place de marché de crédit innovante qui utilise l’IA et l’analytique pour mettre en relation les PME et les institutions financières en préqualifiant les PME pour diverses offres de crédit. Le service offre aux PME des options de crédit des prêteurs participants et leur permet de comparer et de sélectionner les options préqualifiées qui répondent le mieux à leurs besoins. Ils peuvent ainsi économiser du temps et de l’argent, sans que cela ait d’incidence sur leur cote de crédit.

Six institutions financières canadiennes, dont une banque, se sont déjà inscrites comme membres du Portail d’affaires Cubelerᴹᴰ avant son lancement. Cubeler s’attend à ce que ce nombre augmente considérablement et continue de croître dans les mois qui suivront le lancement officiel de la plateforme au Canada.

Un retour du Rendez-vous automnal sous le signe de la solidarité et de l’innovation

Après deux ans de pause en raison de la pandémie, plus de 200 personnes du milieu agricole se sont réunies dans Lanaudière pour la 14e édition du Rendez-vous automnal organisée par la Coopérative pour l’Agriculture de Proximité Écologique (CAPÉ) lors de la fin de semaine du 25 au 27 novembre. 

Le retour de cet événement a été l’opportunité pour les fermiers.ères du milieu de l’agriculture de proximité écologique de se retrouver après deux longues années de pandémie. 

« Nous avons passé au travers d’une période riche en émotions.  Ça fait du bien de se retrouver pour en discuter entre nous. Notre objectif commun de bâtir des communautés fortes et résilientes grâce à une alimentation saine et respectueuse de l’environnement est ce qui nous motive à continuer de s’investir dans ce beau projet collectif que constitue la CAPÉ et dans le modèle agricole qu’elle promeut, » a déclaré Léon Bibeau-Mercier, président de la Coopérative pour l’Agriculture de Proximité Écologique.

À chaque année, la CAPÉ profite de la fin de la saison estivale pour offrir aux fermiers.ères du secteur une occasion pour festoyer, réseauter et échanger leurs connaissances.  Au total, une quinzaine de conférences et tables rondes ont eu lieu tout au long de la fin de semaine sur une multitude de sujets. Dans un esprit d’entraide et d’innovation, les maraîcher.ères de tous horizons ont échangé sur leurs défis et sur les solutions pour les surmonter. Notamment, le lancement officiel du Wiki Maraîcher, une encyclopédie collaborative du maraîchage biologique diversifié, a été parmi l’une des réalisations les plus représentatives de cet esprit qui règne au sein de la coopérative.

« Le métier de maraîcher et de maraîchère est en constante évolution et fait face à de nombreux défis tels que les changements climatiques et la hausse du coût de la vie. C’est pour ça qu’il est important de prendre ce genre d’occasion pour s’entraider. Dans un monde où tout un chacun est constamment livré à la compétition, c’est essentiel d’avoir un réseau solidaire tel que la CAPÉ, » s’exclame Véronique Bouchard, copropriétaire de la ferme biologique Aux petits oignons.
À propos de la Coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ): 

La CAPÉ est une coopérative agricole fondée par des producteurs agricoles qui a pour but de mettre de l’avant l’agriculture biologique et écologique opérée en circuits courts. C’est un regroupement de plusieurs intervenants du milieu, qui travaillent de concert pour améliorer le sort des producteurs agricoles de ce secteur et promouvoir ce type d’agriculture auprès des différentes parties prenantes. Grâce à des initiatives de mises en marché coopératives, d’achat collectif d’intrants ainsi que de rencontres et de formations, la CAPÉ facilite la vie de ses membres et leur permet de développer leurs capacités personnelles, leur ferme et leur communauté.

Mysa se classe 10e dans la catégorie Technologie propre du palmarès Technologie Fast 50 de Deloitte

Mysa est ravie d’être récipiendaire d’un prix Technologie propre dans le cadre du palmarès Technologie Fast 50 de Deloitte, se classant au 10e rang sur la liste de 2022. Cette liste honore les entreprises avec les plus fortes croissances au Canada qui se consacrent à la préservation de l’environnement via l’innovation technologique. En plus d’être considérée comme une leader émergente ici même au Canada, Mysa a également été incluse dans la liste Technology Fast 500 deDeloitte, une liste exhaustive des entreprises technologiques nord- américaines à forte croissance.

Le palmarès Technology Fast 50 célèbre l’écosystème technologiquecanadien depuis 25 ans. Le programme de reconnaissance a ajouté la catégorie Technologie propre en 2021 pour souligner le nombre grandissant d’entreprises à forte croissance qui luttent contre les changements climatiques au moyen de l’innovation. L’inclusion de Mysa dans cette liste marque une autre étape importante de notre voyage vers la création d’un avenir durable et électrique pour tous.

Mysa avait déjà été nommée « société prometteuse » au palmarès l’année dernière, et notre ascension rapide dans ces deux catégories démontre non seulement la croissance remarquable de notre entreprise, mais également la confiance continue des investisseurs de fonds verts, comme Cycle Capital et Round13, qui se sont joints à nous lors de notre ronde de financement de série B. Plus important encore, cela reflète la confiance et le soutien de nos clients. Depuis 2018, les Mysa ont étéinstallés dans plus de 100 000 foyers en Amérique du Nord.

Bulletin de l’habitation | Construction résidentielle : l’activité se maintient au Québec en octobre

 l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) dévoile son Bulletin de l’habitation en se basant sur les données de la SCHL publiées ce matin concernant les mises en chantier résidentielles pour le mois d’octobre 2022.

Faits saillants :

·         4 755 habitations mises en chantier, soit une diminution de 1 % comparativement à octobre 2021. 

·         Le mois dernier, on a coulé les fondations de 578 maisons individuelles au Québec, ce qui représente une baisse de 15 %. Par contre, les 4 177 logements collectifs mis en chantier représentent une augmentation de 1 % pour ce type d’habitation par rapport à octobre 2021. 

·         Sur le plan géographique, le recul des mises en chantier en octobre est toutefois loin d’être généralisé puisque quatre des six régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province ont tout de même enregistré des hausses. La RMR de Gatineau (569 mises en chantier) s’est notamment démarquée avec une croissance de 79 %. Les autres RMR où la construction résidentielle a progressé en octobre sont celles de Québec (814 mises en chantier), de Saguenay (45 mises en chantier) et de Montréal (2 457 mises en chantier), avec des hausses de 23 %, 7 % et 2 % respectivement. À l’inverse, la RMR de Trois-Rivières (80 mises en chantier) a essuyé un recul de 12 %, tandis que la RMR de Sherbrooke (119 mises en chantier) a connu un mois d’octobre beaucoup plus tranquille que l’an dernier, avec un recul de 55 %. Notons finalement un repli significatif dans les plus petits centres urbains (10 000 à 99 999 habitants), où les 671 mises en chantier recensées le mois dernier constituent une glissade de 34 % par rapport à octobre 2021.                            

Note explicative : données réelles vs données désaisonnalisées

Dans le présent bulletin, l’APCHQ compare les données réelles sur les mises en chantier pour le mois courant à celles du même mois de l’année précédente. La SCHL publie également des données désaisonnalisées et annualisées (DDA)*, ce qui permet de comparer des mois consécutifs. Dans ce cas, le nombre de mises en chantier en DDA au Québec pour le mois d’octobre 2022 s’étant élevé à 49 696 comparativement à 40 121 en septembre, il s’agit d’une augmentation de 24 %.        

*Les données mensuelles réelles sont « corrigées » à l’aide de méthodes statistiques afin d’éliminer l’effet des variations saisonnières, et sont ensuite multipliées par douze.                       

Citation :

« Il s’agit d’une neuvième baisse de la construction résidentielle au cours des onze derniers mois. Aussi, si l’on regarde le cumul des dix premiers mois de 2022, on constate une contraction de 12 %. L’impact de la hausse des taux d’intérêt sur les mises en chantier est donc bien perceptible, et cela touche tous les segments de marché », note Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ.   

Le Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres passe aux mains des Événements Harricana

L’équipe des Événements Harricana reprend l’organisation du Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres à l’été 2023 et devance sa tenue en juin. L’événement, qui était organisé depuis 2013 par Horizon 5 Plein Air, revient ainsi dans les mains de l’une des personnes qui l’avaient fondé en 2011, c’est-à-dire Marline Côté, aujourd’hui directrice générale des Événements Harricana. Celle-ci promet une révision de la programmation et de l’image de marque de ce populaire événement de course sur route afin d’y amener un vent de fraîcheur et une « touche Harricana », donc très certainement un volet trail. 

Si les détails du Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres seront officiellement annoncés en janvier prochain, Événements Harricana invite déjà les coureurs à réserver leur fin de semaine du 17 et 18 juin à leur agenda, une nouvelle date qui se veut plus cohérente avec le calendrier touristique de l’Isle-aux-Coudres où le tourisme bat son plein de la fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste jusqu’à la Fête du travail. 

Une passation naturelle et cohérente 

Alors que Horizon 5 Plein Air a révisé ses orientations stratégiques et organisationnelles avec la pandémie, Événements Harricana voit de son côté dans cette opportunité l’occasion de consolider son équipe et ses activités, en forte croissance au cours des dernières années. 

« Notre équipe a déjà un grand attachement pour l’Isle-aux-Coudres. Notre directeur de course Julien Harvey est originaire de l’Isle-aux-Coudres ; notre directeur logistique Jonathan Cantin a participé à l’organisation du demi-marathon depuis plusieurs années ; ce fut le premier événement sportif que j’ai créé et organisé pendant deux ans ; et l’Ultra-Trail Harricana du Canada et le Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres se sont vus grandir chacun de leur côté de la rive depuis leurs tout débuts. C’est vraiment un mariage naturel et qui allait de soi pour notre organisme », explique Marline Côté. 

« Nous sommes très heureux que l’équipe d’Évènements Harricana reprenne l’organisation de l’événement et assure ainsi la pérennité de celui-ci. Ils continueront à faire rayonner l’Isle-aux-Coudres dans la communauté de sportifs au Québec et au-delà », affirme de son côté Frédéric Cantin, un des directeurs de Horizon 5 Plein Air. 

Du côté de Tourisme Isle-aux-Coudres, Caroline Dufour, directrice générale, se dit elle aussi très enthousiaste de voir l’événement de retour au bercail. « Voir les membres fondateurs reprendre l’événement démontre leur attachement à l’Isle-aux-Coudres et aux insulaires. L’Isle-aux-Coudres est une île magique où faire de la course est un réel ressourcement. Nous serons donc présents pour appuyer l’événement tout au long de leur processus. », a-t-elle souligné. 

Au sujet des Événements Harricana 

Événements Harricana est un organisme à but non lucratif dont la mission est de participer au développement et à la promotion de la course en sentier et de l’ultra-trail et, de façon complémentaire, à la promotion du plein air et des saines habitudes de vie, par l’organisation d’événements dont le rayonnement et les retombées bénéficient à des causes sociales ou communautaires. 

L’organisme est connu principalement pour l’organisation, depuis 2012, de l’Ultra-Trail Harricana du Canada, la course en sentier la plus populaire au Canada depuis 2016! L’événement, qui se tient au Mont Grand-Fonds, à La Malbaie, réunit aujourd’hui plus de 3 000 athlètes de partout dans le monde sur dix parcours allant du 1 km pour enfants jusqu’au 125 km destiné aux athlètes de haut niveau. 

Au sujet du Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres 

Le Demi-marathon de l’Isle-aux-Coudres est un événement de course sur route créé en 2011 par quatre amis coureurs : Marline, Côté, Pierre-Luc Iza, Flora Charlet et Julien Harvey, qui ont réalisé l’événement durant deux ans pour ensuite laisser sa réalisation entre les mains d’Horizon 5 Plein Air. L’événement offre des circuits de 1 km, 5 km, 10 km et le fameux tour de l’Isle de 23 km. Il a connu un fort succès avec environ 1000 coureurs sur route en moyenne de partout au Québec chaque année.


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top