MINDY KALING SE JOINT À LA NOUVELLE VAGUE D’ANNONCE DE CONFÉRENCIERS ET CONFÉRENCIÈRES DE C2 MONTRÉAL 2021

C2 Montréal présenté du 19 au 21 octobre est très heureux d’annoncer la multitalentueuse Mindy Kaling parmi la nouvelle vague de conférenciers et conférencières. La liste grandit rapidement et se caractérise par une diversité de talents fascinants. 

Kaling, qui cumule plusieurs accomplissements (scénariste nommée pour un prix Emmy, autrice à succès du New York Times, productrice, réalisatrice et actrice) est reconnue comme l’une des voix les plus brillantes de sa génération. Kaling, qui interprétait le personnage de Kelly Kapoor dans la populaire comédie télé de NBC The Office, a scénarisé 26 épisodes de cette série (plus qu’aucun autre scénariste de la série) pendant les huit années où elle y a joué et s’est mérité une nomination aux prix Emmy (une première pour une femme racisée, toutes catégories scénaristiques confondues).

Son projet télé le plus récent est la série Netflix Never Have I Ever, acclamée par la critique. La première saison a récolté plus de 40 millions d’écoutes dès le premier mois de sa diffusion. On a d’ailleurs annoncé une troisième saison à venir. Parmi ses nombreux autres projets, on compte deux ouvrages autobiographiques se retrouvant sur la liste Best-Seller du New York Times: Is Everyone Hanging Out Without Me? (And Other Concerns) et Why Not Me?. En octobre 2020, elle a lancé en partenariat avec Amazon un recueil d’essais intitulé Nothing Like I Imagined.

QUB : la nouvelle plateforme de contenu consolidé de Québecor

Québecor dévoile aujourd’hui QUB, l’un de ses projets numériques les plus ambitieux créés à ce jour. Conçue et réalisée au Québec par l’équipe NumériQ de Québecor, QUB est une toute nouvelle plateforme qui consolide, à un seul endroit, l’ensemble des contenus d’information et de divertissement de Québecor.

Disponible sur le web et en application mobile, QUB est une vitrine unique qui se démarque de l’offre sur le marché car elle donne accès à un imposant volume de contenu multisources et multiformats sur lequel l’usager passe facilement d’un univers à un autre. Les usagers auront accès à des millions de contenu dont des articles, de la musique, de la vidéo et de l’audio en direct ou en rattrapage dans un seul et même environnement. Cette nouvelle plateforme agit comme un agrégateur de contenus tout en offrant la meilleure expérience de navigation et de recommandation afin d’en augmenter leur découvrabilité.

« Québecor a toujours su anticiper les besoins du marché, et démontre, encore une fois aujourd’hui avec le lancement de QUB, sa capacité à créer la meilleure innovation pour mettre les contenus québécois à l’avant-plan. Dans un marché aussi compétitif que celui des médias et du divertissement, notre plus grande force, chez Québecor, est notre contenu. C’est notre façon de nous différencier des grands joueurs locaux et internationaux. C’est aussi une façon unique de connecter avec le public et de garder au Québec les revenus provenant de l’information et du divertissement, assurant ainsi la compétitivité de nos industries », a souligné Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor.

Des tonnes de contenu

Divisé en quatre grandes sections : info, vidéo, musique et radio, QUB agit comme un agrégateur de flux de contenu. Les utilisateurs de la plateforme QUB vont y retrouver les contenus de plus d’une cinquantaine de sources et médias de Québecor consolidés à un seul endroit. Que ce soient des segments vidéo et radio, des listes de lecture musicales, des suggestions de balados, en plus d’une vaste sélection d’articles à lire. La grande majorité des contenus sont gratuits, à l’exception de QUB musique, la plateforme de musique en continu et Vrai, la nouvelle plateforme par abonnement de Vidéotron offrant exclusivement des contenus spécialisés, non-scriptés. En s’identifiant sur son profil QUB, l’usager aura accès à tous les contenus, sur tous ses appareils connectés, afin d’avoir accès au meilleur de l’information et du divertissement, à la maison comme en déplacement.

Personnalisation et recommandation des contenus

L’un des avantages de QUB résidera, à terme, dans la personnalisation des contenus en fonction des intérêts des utilisateurs. QUB présentera un fil de contenu personnalisé, simple d’utilisation et propre à chaque utilisateur qui sera connecté. Parmi les autres avantages de la connexion à un compte-utilisateurs, on peut souligner l’accès à des contenus exclusifs.page2image39099296

Vanguard

VANGUARD LANCE DEUX NOUVEAUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT

Placements Vanguard Canada Inc. a annoncé aujourd’hui le lancement de deux nouveaux fonds communs de placement à gestion active diversifiés à l’échelle mondiale et à faible coût : le Fonds d’obligations de crédit mondial Vanguard et le Fonds d’actions mondiales Vanguard. Ces fonds appliquent des stratégies de placement mondiales qui génèrent de la valeur à long terme et viennent enrichir la gamme de produits de la société, qui était composée jusqu’ici de 37 FNB et de quatre fonds communs de placement.

« Dans un contexte de placement incertain, les investisseurs canadiens et leurs conseillers recherchent des produits de placement de qualité, performants, axés sur le long terme et à faible coût, note Kathy Bock, directrice générale et chef de Placements Vanguard Canada Inc. Ces fonds répondent à ces critères et reflètent nos 45 ans d’expérience de la gestion active et notre savoir-faire éprouvé en gestion de portefeuille, qui peuvent aider les investisseurs à atteindre leurs objectifs. »

The Vanguard Group, Inc. gère un actif de plus de 8 100 milliards de dollars américains et est l’un des plus grands gestionnaires actifs du monde, avec un actif géré activement de 1 700 milliards de dollars américains à l’échelle mondiale. « Depuis le lancement de nos fonds communs de placement il y a trois ans, les Canadiens ont adopté notre approche différenciée en matière de gestion active, qui permet aux investisseurs de profiter de l’expertise de nos gestionnaires de placements à l’échelle mondiale et d’une vision à long terme », ajoute Tim Huver, responsable des ventes intermédiaires, Vanguard Canada.

« Chacun de ces deux fonds mondiaux peut servir de placement de base ou de complément aux portefeuilles d’actions ou de titres à revenu fixe. » Le Fonds d’obligations de crédit mondial Vanguard cherche à procurer un niveau modéré et durable de revenu courant en investissant principalement dans des titres à revenu fixe non gouvernementaux d’émetteurs du monde entier. Il sera assorti de frais de gestion de 0,40 %.

Le fonds aura pour sous-conseiller le Fixed Income Group de Vanguard, une équipe mondiale de plus de 185 professionnels chevronnés et dévoués qui supervisent un actif total de 2 100 milliards de dollars américains. Depuis 40 ans, le Fixed Income Group de Vanguard se distingue dans le secteur par sa grande compétence en placement, son processus rigoureux de sélection des titres, ses techniques rigoureuses de gestion du risque et ses excellents résultats à long terme.

Le Fonds d’actions mondiales Vanguard cherche à procurer une plus-value du capital à long terme en investissant principalement dans des actions de sociétés du monde entier. Baillie Gifford Overseas Limited et Marathon Asset Management Limited seront les sous-conseillers de ce fonds. Ils collaborent avec Vanguard depuis des décennies et gèrent collectivement un actif de plus de 500 milliards de dollars américains. Ce fonds sera assorti de frais de gestion maximaux de 0,55 %

Le Festival de la Poutine de Drummondville : Une réussite au-delà des attentes pour cette 14e édition!

Le Festival de la Poutine de Drummondville, qui s’est tenu du 2 au 4 septembre sur le site du Centre Marcel-Dionne, a été d’heureuses retrouvailles applaudies par tous!  Réunir 5000 personnes en 3 jours dans le respect des règles sanitaires, c’était tout un défi qui a été relevé avec succès. « Après une année d’absence, c’était important pour nous d’offrir de nouveau cette expérience à nos festivaliers dans un contexte plus intime considérant la capacité restreinte, mais tout aussi festif. Cette édition nous a donné l’énergie nécessaire pour planifier un 15e anniversaire éclatant en 2022! », souligne Simon Proulx, directeur général de l’organisation. Les bénévoles, partenaires et festivaliers ont tous contribué à atteindre l’objectif visé : vivre un « vrai » festival! 

Une recette gagnante!

Il n’y a pas que la poutine qui a épaté les gens présents! Le comité organisateur a misé juste en présentant, encore une fois, des découvertes et des grands noms qui ont fait le bonheur des festivaliers. Étienne Coppée, Emma Beko, Robert Robert, FouKi, Valence, Sophia Bel, Bleu Jeans Bleu, Marjo, Original Gros Bonnet, Les Shirley, Sara Dufour et Marie-Mai ont brillé sur la scène Loto-Québec. L’organisation remet cette année le prix Lydia Képinski à FouKi qui devient donc le 2e récipiendaire. Cette initiative a été mise de l’avant en 2019 pour récompenser l’artiste s’étant distingué comme bête de scène durant l’événement. Lydia Képinski avait alors reçu le prix. 

L’émission spéciale qui a été diffusée sur les ondes des radios Énergie 92,1 et Rouge 105,3 Drummondville samedi soir a aussi été très appréciée. La population a pu entendre des prestations en direct des artistes qui ont performé sur la scène de l’événement. C’était un accès privilégié compte tenu du nombre de billets limités en vente pour cette édition. 

Des poutiniers dévoués

Considérant le contexte particulier, le prix Fourchette d’Or fait relâche cette année. Assurément, les trois food trucks qui ont servi les festivaliers durant l’événement sont tous des gagnants. Bravo à : Le Canadien de Notre-Dame-Du-Bon-Conseil, Camion Voltigeurs de Sainte-Thérèse et Bacon Truck de Terrebonne.  

Mille mercis! 

L’organisation du Festival de la Poutine remercie chaleureusement SOPREMA, nouveau présentateur officiel de l’événement, Desjardins, un précieux partenaire de longue date, ainsi que la Ville de Drummondville, Tourisme Québec et Patrimoine Canada. Un grand merci également aux bénévoles et festivaliers qui demeurent fidèles année après année. 

C’est un rendez-vous en 2022 pour la 15e édition!

Festivaldelapoutine.com
#Festivaldelapoutine ou @Festivaldelapoutine

Une campagne nationale invite les canadiens à repenser leur façon de donner et à faire un don testamentaire à un organisme de bienfaisance

Volonté de faireMC est un effort national pluriannuel visant à inspirer les Canadiens à créer ainsi un changement positif dans le monde, tout en soutenant leurs proches.

Près de 500 organismes de bienfaisance, conseillers financiers et professionnels du droit de partout au pays s’unissent pour le lancement de Volonté de faireMC, un effort national d’éducation du public conçu pour montrer à chacun le pouvoir qu’ils ont de faire une différence grâce à leur testament. Les organisateurs de la campagne prévoient que si suffisamment d’individus se joignent à l’effort et incluent un don de bienfaisance dans leur testament, ils pourront générer jusqu’à 40 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour soutenir d’importantes causes sociales.

Volonté de faireMC est une initiative de la Fondation de l’ACPDP et de l’Association canadienne des professionnels en dons planifiés, une association professionnelle qui réunit des professionnels chargés de la collecte de fonds et des conseilllers en matière de droit et de finance au Canada afin de créer un monde meilleur grâce à des dons de bienfaisance stratégiques.

« Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’inclure même un don de bienfaisance de 1 % de votre succession peut avoir un énorme impact sur votre cause, tout en laissant 99 % de votre patrimoine à votre famille », a déclaré Ruth MacKenzie, présidente et directrice générale de l’ACPDP et directrice générale de la Fondation de l’ACPDP. « Lorsque vous planifiez votre testament, vous n’avez pas à choisir entre vos proches et les causes qui vous tiennent à cœur. »

Une étude menée par la Fondation de l’ACPDP révèle que 86 % des Canadiens savent qu’ils peuvent faire un don testamentaire, mais que plus de 60 % refusent de le faire parce qu’ils croient que cela les empêcherait de soutenir leurs proches. Pourtant, en léguant une petite partie de notre patrimoine à un organisme de bienfaisance, nous pouvons faire une contribution plus importante que celle que nous aurions cru possible, tout en continuant à soutenir ceux que nous aimons.

« L’objectif principal de Volonté de faireMC est d’inviter les gens à considérer cette autre façon de donner à un organisme de bienfaisance », a indiqué Laurie Fox, directrice de la campagne Volonté de faireMC. « Un testament est bien plus qu’un document juridique permettant de distribuer des biens personnels. C’est aussi un outil hautement performant permettant d’apporter des changements dans le monde. »

Le taux national de participation aux dons testamentaires est actuellement de 5 %. L’objectif de la campagne Volonté de faireMC est de le faire passer à 8,5 % d’ici 2030. Plus de 20 pays dans le monde mènent des campagnes similaires visant à inciter leur public à faire des dons testamentaires à des organismes de bienfaisance.

« On peut être surpris de constater qu’il y aura des impôts importants à payer par votre succession au moment de la liquidation de vos actifs. », a déclaré Michel Beauchamp, notaire émérite et co-fondateur de l’etude Beauchamp Gilbert, notaires au Quebec. « Inclure un don dans votre testament en faveur d’une cause qui vous tient à cœur peut réduire considérablement les impôts à payer. »

Le site Web de la campagne Volonté de faireMCVolontedefaire.ca, est conçu pour permettre aux gens de comprendre plus facilement comment ils peuvent faire un don de bienfaisance dans leur testament, puis de passer à l’action. Le site comporte un calculateur de legs permettant de visualiser ce à quoi ressemble un legs à un organisme de bienfaisance, tout en soutenant ses proches. Il fournit également des conseils sur la planification financière et la rédaction d’un testament, présente des organismes de bienfaisance et la façon dont ceux-ci utiliseraient votre futur legs et offre aux donateurs potentiels un moyen d’entrer en contact avec des conseillers et de faire le premier pas vers un don testamentaire.

LE NOUVEAU LABEL THE CROWND CRISTALLISE LE SON DE MONTRÉAL ET L’AMPLIFIE À TRAVERS LE MONDE!

PREMIÈRE PARUTION : LATELY, PAR ODIOUS LOVE AVEC UNDRWVTER, DISPONIBLE DÈS MAINTENANT! 

La mythique scène musicale montréalaise a fait l’objet de nombreux articles dans les médias internationaux, mais souvent, on a tenté de catégoriser le son de façon réductrice, ce qui est plutôt problématique. Cela va changer avec The Crownd, une nouvelle maison de disques fondée par Odious Love et née de la solide fraternité et du partenariat entre Odious Love, Imposs de Muzion, et l’entrepreneur Alix Souffront. Ces derniers ont joint leurs forces pour propulser la musique québécoise jusqu’aux sommets internationaux. The Crownd accueillera certains des meilleurs artistes que cette ville possède, peu importe le style. La philosophie est simple : une étiquette indépendante qui agit comme une compagnie majeure; un modèle hybride pour l’industrie musicale à une époque où une nouvelle approche s’impose, particulièrement considérant le bassin de talents unique et la culture distincte du Québec.


The Crownd représente le meilleur des deux mondes, en tant que label local ancré dans l’ADN de Montréal avec des ambitions et une portée internationales. Étant gérée par des artistes, l’étiquette ne se concentrera pas sur les publics cibles et les panels de consommateurs — l’art et la création seront au cœur de son approche. Mais avec des partenaires dans des territoires à travers le monde, incluant la division The Orchard de Sony Music à la distribution, The Crownd est parfaitement positionné pour donner aux artistes leur meilleure chance d’être vus et entendus par un vaste public intéressé partout autour de la planète.


La parution inaugurale est une pièce EDM de Odious Love avec la voix de UNDRWVTER. C’est une bombe énergique autant à sa place sur les ondes d’une station de radio pop que dans un club, avec des pics et des vallées qui font voyager l’auditeur. Le producteur, artiste et entrepreneur Odious Love est bien connu sur la scène musicale internationale et celle de Montréal, ayant produit de nombreux succès pour des artistes de Spinnin, Sony Music et Universal Music au fil des ans. Comparé à de gros noms comme Martin Garrix, Diplo, DJ Snake et Bob Sinclar, Odious Love s’apprête à devenir un incontournable, qui lancera plusieurs autres pièces d’ici la fin de l’année.
Le nom The Crownd réfère au type de société hiérarchique qu’on retrouvait dans les premiers royaumes africains et, pour les fondateurs de l’étiquette, le royaume de The Crownd inclut les fans autant que les artistes. Il s’agit d’une distinction importante, car Montréal accueille actuellement une part importante de la meilleure musique au monde en ce moment, mais beaucoup de talents passent souvent sous le radar parce que les fans n’ont pas accès aux artistes qui œuvrent dans la marge — une situation que The Crownd souhaite changer.


Une autre raison d’être de l’étiquette est de soutenir la communauté musicale locale de façon organique, créant une infrastructure propice au succès international et invitant les artistes de son écurie à collaborer, s’influencer et maximiser la visibilité des uns et des autres. Selon les fondateurs, l’aspect humain est primordial, tout comme l’art, le cœur et la vibe. En même temps, le souci du détail et l’expertise professionnelle seront au rendez-vous. Comme on disait : le meilleur des deux mondes. 

FEASTER

« GEAK révolutionne le milieu artistique au Québec ! »
 Le milieu québécois des arts et de la culture subit un électrochoc avec la sortie officielle de la plateforme web FEASTER. Propulsé par l’entreprise innovatrice GEAK un site Internet permettant aux talents locaux de se donner en prestation plus souvent et aux organisateurs et promoteurs d’événements tout acabit de trouver une vaste sélection de prestataires de services artistiques et événementiels connexes. 

FEASTER souffle sur les braises de vos événements !La plateforme, très facile d’utilisation, ne remplace pas les agences de spectacles et entreprises de booking corporatif. Elle se veut plutôt un catalyseur d’opportunités en matière d’événements publics et privés pour démocratiser l’accès à la diffusion culturelle par le biais des artistes et ce, à la grandeur du Québec

Ainsi, des centres communautaires et culturels des institutions publiques et parapubliques, des entreprises collectives et privées, des organismes philanthropiques et des citoyens peuvent directement accéder à une panoplie d’artistes pour préparer leurs événements privés, prochaines campagnes de financement, leurs spectacles annuels, leurs fêtes d’employés ou encore leurs cérémonies familiales de tout genre. Le feu du rassemblement culturel n’a jamais été aussi ardent grâce à l’astuce numérique que représente FEASTER.

feaster.ca > une plateforme numérique innovante socialement!

Pour accéder au catalogue des acteurs du monde du spectacle et de l’événementiel déjà inscrits, il suffit d’aller sur le site feaster.ca et d’explorer moult offres artistiques, culturelles et professionnelles pour contribuer au succès de leur événement afin qu’il reste ancré dans les mémoires et les faits saillants de tous et chacun.

Un véritable impact social durable

À cette époque où la pandémie a changé nos manières de faire en matière de rassemblements publiques et avec un véritable souci de stimuler positivement notre société tant du côté de la vitalité de notre scène artistique et culturelle que du côté de la teneur significative de nos événements fédérateurs et rassembleurs, nous sommes contents d’offrir cette nouvelle plateforme pour transformer l’espace créatif et humain de notre belle province.Suivez les festivités de lancement de la nouvelle plateforme FEASTER sur nos médias sociaux au courant de la fin de semaine. Que le nouveau spectacle soit avec vous!

office writing mathematics blur

Joy Ride Records présente sa nouvelle division de musique latine

Alors que Montréal est devenue une véritable métropole multiculturelle et cosmopolite au fil des années, il aurait été impensable qu’une initiative comme celle de Joy Ride Records ne se concrétise pas éventuellement. Or, les années passent et le milieu culturel québécois continue à gravement sous-représenter le talent des artistes issus de l’immigration. La musique urbaine de Montréal est plus que jamais vivante et pourtant les médias généralistes continuent à faire abstraction de l’immense importance du multiculturalisme dans le monde de l’art. Cette réalité est encore plus frappante dans le monde de la musique urbaine, où les artistes issus de l’immigration doivent faire face à un double clivage. D’une part, le créneau est encore ignoré ou carrément boudé par les médias de masse, et d’autre part, les artistes doivent composer avec le peu de place qui est accordé aux artistes racisés. 

Joy Ride Latino voit le jour et annonce ses couleurs avec le EP YNG LGNDZ Season 1

Comme nous ne sommes jamais aussi bien servis que par soi-même, Carlos « Los » Munoz, le patron du label Joy Ride Records, enfant de parents chiliens et réfugiés politiques, a décidé de s’attaquer au problème de front depuis quelques années. Non seulement Joy Ride Records est l’une des maisons de disques le plus multiculturelles du Québec, mais l’étiquette a de plus décidé de créer une division latino-américaine. Cette nouvelle entité aura pour mission de mettre de l’avant des artistes latino-américains de chez nous. C’est ainsi que Joy Ride Latino est née. La nouvelle structure annonce aujourd’hui la parution d’un premier EP intitulé YNG LGNDZ Season 1, dont le premier single Veneno paru depuis quelques semaines fait déjà tourner les têtes de Montréal au Chili, en passant par le Mexique et la Colombie. Des court-métrages musicaux sont également disponibles pour les chansons No perdamos tiempo de Meliya et Te Quiero de O.Z

Le collectif YNG LGNDZ et la définition du multiculturalisme montréalais

YNG LGNDZ est un collectif créatif formé du compositeur-réalisateur guatémaltèque Myztiko, du duo de compositeurs-réalisateurs dominicains Los Audio Kimikos et du chanteur auteur-interprète hondurien Cruzito. Anciennement signé sous l’étiquette Porto-Ricaine Pina Records (Daddy Yankee, Natti Natasha, R.K.M & Ken-Y), ce dernier est l’un des pionniers les plus importants du monde de la musique urbaine de Montréal. Le collectif cumule à ce jour, à travers leurs différents projets, collaborations et compositions, plus de 1.4 milliards de streams sur Spotify seulement. 

Le collectif YNG LGDNZ fut l’un des premiers groupes d’artistes latinos de Montréal à s’aventurer dans l’exportation de musique international dès 2005. En 2006, la chanson Me Matas, composée et réalisée par Myztiko, s’est maintenue 40 semaines dans les palmarès de Billboard Latino et s’est hissée jusqu’en deuxième position, en plus de remporter un Billboard Latin Award dans la catégorie Latin Rhythm Song of the Year. En 2007, la chanson Dime Que Sera, sur laquelle a collaboré Cruzito, s’est maintenue 24 semaines dans le top du palmarès latino de Billboard. Ces succès ont ensuite été couronnés par des tournées et des spectacles devant des dizaines de milliers de fans au Coliseo de Puerto-Rico en 2006, au Stade Pascual Guerrero à Cali (Colombie) en 2008 et des centaines de dates aux quatre coins de l’Amérique Latine depuis. Après une pause de quelques années pour des raisons diverses, le collectif montréalais est finalement de retour en force avec Cruzito à la tête de la nouvelle aventure. 

Le collectif a donc planché sur une première mouture 100% montréalaise et a donné vie à un premier album court de quatre chansons qui met également en vedette l’étoile montant d’origine cubaine O.Z, la très talentueuse chanteuse d’origine salvadorienne Meliya, ainsi que Danny, un chanteur originaire de la République Dominicaine. Cet EP est le premier effort d’une suite de projets orchestrés par les YNG LGNDZ qui verront le jour au fil des mois à venir. Ces mini-albums entendent définir le son et les couleurs de la musique latino-américaine de Montréal et de permettre au multiculturalisme qui s’en dégage de définir ce nouveau mouvement artistique. 

Le EP YNG LGNDZ Season 1 est disponible partout dès aujourd’hui via Joy Ride Latino / Joy Ride Records. 

XOX By So et Institut Be: 10 ans d’innovation et de succès

Cet automne, Sophia Jab, célèbre ses 10 ans en affaires. Reconnue comme un leader dans le domaine capillaire au Québec et au Canada, ses compagnies sont en forte croissance et en constante évolution. Sophia Jab, entrepreneure d’origine tunisienne, est un des nouveaux visages des femmes d’affaires d’ici et de la diversité. Avec ses deux marques XOX by So et l’Institut Be, elle est à la tête de 28 centres de formation à la grandeur du pays, offre plus de 200 formations en ligne ainsi que 1 000 formations en présentiel par année et compte près de 6 000 inscriptions réservées aux professionnels de la coiffure. Les produits XOX by So sont distribués et vendus, entre autres, en France, Israël, Australie, aux États-Unis, la Turquie, la Tunisie, le Maroc et l’Espagne. 

Le parcours de Sophia Jab est celui d’une femme indépendante qui a su se tailler une place dans un milieu extrêmement compétitif avec un sens pour l’innovation, un talent inné et un instinct rare pour le développement des affaires. C’est en 2003 qu’elle fait ses premiers pas en coiffure. Deux ans plus tard, elle s’envole vers la Floride et s’installe à Miami. Durant trois ans, elle se perfectionne et apprend tous les rudiments du métier. En 2011, après deux ans de recherches approfondies et de tests intensifs, elle introduit, en grande première, le Botox capillaire au Canada et présente XOX by So. Au fil des ans, sa marque se développe à un rythme fulgurant et introduit constamment des nouveautés dans sa gamme de produits. Trois ans plus tard, Sophia Jab propose ses premières formations. Un succès instantané qui a su rejoindre de très nombreuses femmes voulant se spécialiser dans les traitements capillaires et extensions des cheveux. L’Institut Be ouvre ses portes en 2018 dans un lieu moderne et lumineux. Cet espace de beauté unique en ville offre des services exclusifs pour les cheveux, les soins du visage, les lasers, le détatouage et accueille plusieurs formations. 

Aujourd’hui, Sophia Jab poursuit sa lancée. Au cours des prochaines semaines, elle va introduire une nouvelle huile pour faire pousser les cheveux et lancera son propre magazine en ligne et imprimé pour tout savoir sur le capillaire. 

Alexandra Cosentino, Noémie Dufresne, Cintia De Sa, Marjorie St-Onge, Valérie Cossette et Christina Boudreault sont les ambassadrices de XOX by So et l’Institut Be.

www.xoxbyso.com

www.institutbe.com

“TALK 4 TALK”, une nouvelle soirée réseautage pour l’industrie urbaine

HITstory & Gestion Pulsar (Fiesta Olympica), en collaboration avec l’Hôtel Montréal Métropolitain, proposent les soirées « Talk-4-Talk », des 5@7 dans le lounge de l’hôtel situé au 3400 Crémazie Est (près du Boulevard St-Michel). Ouvert à tous les intervenants de l’industrie musicale (labels, médias, agents, etc.) et aux créateurs à la recherche d’opportunité ainsi qu’à leurs accompagnateurs (trices), les soirées « Talk-4-Talk » souhaitent offrir une expérience hors du commun, transformatrice et enrichissante dans une ambiance mémorable, avec une garantie certaine de booster le réseau de quiconque s’y présente.

La première soirée aura lieu le lundi 2 août 2021. Il s’agit ici d’une formule 6 à 10 pm suivie d’une « staff night ». DJ Syk sera aux platines pour égayer la soirée.