Nordia, à nouveau nommée au palmarès des cultures d’entreprise les plus admirées au Canada en 2021

Pour la deuxième fois consécutive, Nordia inc. a été reconnue par Waterstone Human Capital comme l’une des cultures d’entreprise les plus admirées au Canada. En 2018, Nordia a été la première entreprise de son industrie à être reconnue pour ce prestigieux prix national, une distinction de trois ans décernée chaque année aux meilleures organisations canadiennes pour leur culture qui améliore la performance et maintient un avantage concurrentiel.

« Nous sommes ravis d’être reconnus pour cette distinction, car le fondement de notre modèle d’entreprise est notre culture axée sur les gens », a déclaré John DiNardo, président et chef de la direction de Nordia. « En tant que plus grand fournisseur de solutions de service à la clientèle au Canada, les gens sont l’essence de notre entreprise et notre avantage concurrentiel. C’est pourquoi nous investissons autant pour attirer et retenir les meilleurs talents et créer une solide culture de soutien axée sur nos employés. Nous avons toujours fourni une rémunération supérieure à la moyenne, des environnements de travail exceptionnels et de nombreuses opportunités de développement de carrière, et aujourd’hui, nous offrons également des possibilités de travail à domicile qui profitent déjà à plus de 90 % de notre personnel de première ligne. Les résultats parlent d’eux-mêmes : Nordia affiche toujours, et de loin, la meilleure fidélisation des employés et la plus grande satisfaction des employés de son industrie. » 

« Chez Waterstone, nous pensons que la culture d’entreprise stimule la performance et que c’est le plus grand atout de votre organisation », déclare Marty Parker, président et chef de la direction de Waterstone Human Capital et président du programme Canada’s Most Admired™. « Chacun des lauréats du prix 2021 place la culture au centre de tout et démontre son engagement envers la culture en tant qu’avantage concurrentiel. Ils donnent un excellent exemple de la façon dont la création et le maintien d’une culture de haute performance peuvent générer une croissance et des performances incroyables. »

À propos de Nordia

Nordia est le plus grand fournisseur de solutions de service à la clientèle au Canada avec plus de 5 000 employés situés dans 12 régions à proximité de ses différents centres en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick. Depuis 1999, Nordia est à l’avant-garde des solutions de service client et gère aujourd’hui plus de 23 millions d’interactions client par année pour deux des plus grandes et des plus emblématiques entreprises du Canada. Nordia est fière d’attirer et de retenir les meilleurs talents. En novembre 2020, 9 employés de Nordia sur 10 ont déclaré qu’ils recommanderaient Nordia comme employeur à leurs amis et leur famille (la 7e année consécutive avec des résultats supérieurs à 80 %). Pour plus d’informations, veuillez visiter nordia.ca

À propos de Waterstone Human Capital

Waterstone Human Capital inspire les organisations à créer des cultures de haute performance. Waterstone est une société de conseil en gestion du capital humain spécialisée dans la recherche de cadres, la mesure et l’évaluation culturelles, ainsi que la formation et le développement du leadership. Ils ont aidé avec succès des centaines d’organisations à forte croissance et à l’esprit entrepreneurial à travers l’Amérique du Nord à recruter, mesurer et former du personnel. Waterstone est également le fondateur des programmes Cultures d’entreprise les plus admirés au Canada et des PDG les plus admirés au Canada. Ces programmes nationaux récompensent chaque année les meilleures organisations et PDG canadiens, pour avoir favorisé des cultures qui améliorent la performance et aident à maintenir un avantage concurrentiel. Pour plus d’informations, veuillez visiter waterstonehc.com oucanadasmostadmired.com.

Restaurants Canada exhorte le Parlement à élargir 
les programmes de soutien fédéraux

Maintenant que le Parlement est de retour en session, Restaurants Canada a hâte de se remettre au travail avec les élus pour s’assurer que les entreprises de restauration durement touchées auront suffisamment de soutien fédéral pour passer l’hiver.

« Les restaurants sont essentiels pour raviver les rues principales partout au Canada et pour alimenter la reprise économique de notre pays, mais ils doivent d’abord survivre », déclare Todd Barclay, le président et PDG de Restaurants Canada. « Les programmes de soutien fédéraux sont actuellement trop restrictifs et laisseront dans le froid beaucoup trop de restaurateurs assidus, alors qu’ils continuent à faire face à la pandémie en cours. Pendant que notre gouvernement était en pause, les 90 000+ petites et moyennes entreprises qui composent le secteur essentiel de la restauration se sont battues pour garder leurs portes ouvertes. Ces entreprises méritent des programmes de soutien fédéraux qui les aideront à continuer de contribuer au tissu social et économique de leurs communautés. »

Les résultats de sondage révèlent un écart entre le soutien disponible et le niveau de besoin

Selon les dernières données de sondage de Restaurants Canada :

  • 90 % des entreprises de restauration ont compté sur les subventions fédérales d’aide salariale ou pour le loyer pour les aider à survivre à la pandémie, mais seulement 20 % sont admissibles au nouveau Programme de relance pour le tourisme et l’accueil.
  • La grande majorité des restaurants fonctionnent à perte ou rentrent à peine dans leurs frais depuis tout le long de la pandémie ; 8 opérations sur 10 soit perdent de l’argent de manière constante depuis la fin de la première vague d’isolements l’année dernière, soit s’en sortent avec une marge bénéficiaire de 2% ou moins.

Sans un meilleur accès à un soutien financier, la plupart des entreprises de restauration auront du mal à continuer à payer leur personnel, et beaucoup devront envisager de fermer définitivement sous le poids d’une dette écrasante.

Recommandations de Restaurants Canada

Restaurants Canada demande les changements suivants aux programmes de soutien fédéraux, afin d’aider les entreprises de restauration à continuer de contribuer à la création d’emplois, à la croissance économique et aux quartiers dynamiques à travers le pays :

  •   Un seuil d’admissibilité commençant à 10 % (au lieu de 40 %) de baisse des revenus pour le nouveau Programme de relance pour le tourisme et l’accueil, avec un taux de subvention salariale qui est calculé à 1,2 fois le pourcentage de baisse des ventes, jusqu’à un maximum de 75 %, pour garantir que les restaurants peuvent survivre à la pandémie en cours.
  • Une plus grande exonération du remboursement de tous les prêts commerciaux garantis par le gouvernement et une prolongation des délais de remboursement des prêts par le biais du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).
  • Des crédits d’impôt ou autres sources de financement pour couvrir les coûts exorbitants engendrés par les dépenses de sécurité reliées à la pandémie.

Pour de plus amples informations sur ce dont les restaurants du Canada auraient besoin pour survivre alors qu’ils continuent de faire face à la pandémie en cours, visitez : SupportRestaurants.ca

Éducaloi remporte un audit CIO-360 d’EFICIOpour ses besoins en technologie de l’information

 L’entreprise de solutions numériques EFICIO est fière d’annoncer qu’Éducaloi remporte un audit CIO-360 d’une valeur de 20 000 $ pour évaluer ses besoins en technologie de l’information (TI).

Les inscriptions étaient ouvertes aux organisations de toutes tailles. Autant les petites entreprises de moins de 50 employés, que les organismes à but non lucratif et les grandes entreprises de plus de 500 employés se sont inscrits. L’objectif : faire bénéficier une entreprise ou une organisation d’ici de l’expertise d’une équipe de professionnels qualifiés pour faire des recommandations technologiques à haute valeur stratégique. EFICIO a lancé cette initiative dans le but de redonner au suivant. « Nous sommes très heureux d’accompagner Éducaloi dans la réalisation de leur audit. Nos deux organisations partagent les mêmes valeurs de rigueur, de collaboration, de neutralité, d’indépendance et de créativité. Nous saurons les guider efficacement tout en restant impartiaux dans nos recommandations », confie Jean-François Thériault, associé principal et chef des opérations chez EFICIO, soulignant que les valeurs d’entraide sont au cœur de la culture de l’entreprise. Les équipes d’EFICIO soutiennent en effet la Fondation Noël au printemps, Futurpreneur Canada et le Réseau Action TI. « Bien que nous ayons déjà amorcé notre virage numérique, la pandémie et l’arrivée du télétravail nous ont exposés à de nombreux nouveaux défis, révèle Frédéric Dubeau, coordonnateur Web et technologies chez Éducaloi. Cet audit nous permettra de bénéficier d’une expertise externe pour améliorer notre processus de travail, notre structure technologique et la qualité de vie professionnelle de nos employés. Cela représente un avantage énorme aux yeux d’Éducaloi. » La mission d’Éducaloi est de vulgariser le droit et développer les compétences juridiques de la population du Québec. Cet OBNL local démocratise le droit pour favoriser une plus grande autonomie juridique des individus et des communautés.
Une initiative pour renforcer la sécurité des actifs technologiques des organisations 

La sélection d’Éducaloi comme entreprise lauréate s’est faite à partir de critères permettant d’évaluer comment EFICIO pouvait l’accompagner d’après sa réalité, sa mission et ses valeurs. Les profils des candidats étaient très variés. Plusieurs OBNL et entreprises de toutes tailles ont soulevé les mêmes besoins : réduire leur retard technologique, sécuriser leurs systèmes et augmenter leur efficacité grâce aux TI. Cela confirme que les technologies de l’information sont une préoccupation généralisée dans les organisations canadiennes, toutes industries confondues. 

L’audit CIO-360 qui sera effectué par EFICIO pour Éducaloi est la base d’une évaluation des TI au sein d’une organisation. Il consiste en un portrait des TI actuelles sur 20 axes stratégiques, accompagné d’une liste de recommandations prioritaires et d’une évaluation du degré de maturité de l’entreprise sur chacun de ces axes.

Les jeunes travailleurs de plus en plus tentés de démissionner

Porte-monnaie dévoile aujourd’hui un grand dossier sur les jeunes et l’emploi

Forte d’un nouveau look, la marque Porte-monnaie présente un dossier inédit sur la nouvelle relation qu’entretiennent les jeunes avec le monde de l’emploi. Près du tiers (31 %) des travailleurs âgés entre 18 et 34 ans songent à quitter leur emploi au cours de la prochaine année, selon un sondage Léger/24 heures. Le salaire et les perspectives d’avancement sont les principaux déclencheurs de leurs remises en question, nous apprend ce coup de sonde mené auprès de 1 000 Québécois.

Ce grand dossier fait le portrait de jeunes qui ont récemment démissionné ou qui s’apprêtent à le faire. Le marché de l’emploi n’a jamais été aussi mouvementé et les 18-34 ans ont plus de facilité à trouver de nouvelles opportunités professionnelles, soulignent de nombreux experts interrogés.

« Nous étions fascinés par le phénomène de la Grande démission aux États-Unis et intrigués par les possibilités que le même modèle se dessine chez nous. C’est donc appuyé de témoignages, d’entrevues d’experts et de récentes données que Porte-monnaie expose le visage de cette valse de l’emploi », souligne la cheffe de contenu chez Porte-monnaie, Anne-Sophie Roy.

Dans le cadre du dossier, l’équipe du 24 heures s’est aussi penchée sur le phénomène du « rage quitting » ou « quitter avec fracas » en français qui se produit lorsque des jeunes remettent leur démission sans préavis, caméra à la main, pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail sur des plateformes comme TikTok et Reddit.

Nouvelle image de marque, nouveaux collaborateurs et regard frais sur l’actualité
Pour lancer sa nouvelle image de marque, Porte-monnaie accueille de nouveaux collaborateurs, dont Maxime Johnson et Jessica Beauplat. Crée par des millénariaux, pour les millénariaux, la marque proposera de nouvelles séries vidéo dans lesquelles des personnalités discuteront d’entrepreneuriat et de finances personnelles et se confieront sur leurs expériences.

Propulsée par la Financière Sun Life, Porte-monnaie aborde le thème de l’argent sous toutes ces facettes, en plus de s’intéresser au monde du travail, à l’immobilier, à l’entrepreneuriat et bien plus! Très active sur Facebook et Instagram, Porte-monnaie continue d’utiliser un ton et des contenus adaptés au regard des millénariaux.

« Avec notre image de marque rajeunie et au goût des nouvelles tendances, nous souhaitons réaffirmer notre présence en tant que média qui, plus que jamais, aborde ce qui préoccupe réellement les jeunes », conclut Anne-Sophie Roy.

Lancement de la première ronde de financement publique de RestoLoco

RestoLoco appelle la population et les restaurants à joindre leurs forces et se rallier contre les géants de la livraison en devenant actionnaires, ensemble, d’une plateforme d’ici qui veut sauver les restaurants. Tous les québécois et canadiens peuvent maintenant devenir actionnaires de RestoLoco. C’est avec enthousiasme que la start-up lance un appel public aux investisseurs pour accroître sa croissance et continuer sa mission d’émanciper les restaurateurs québécois et canadiens des plateformes étrangères de livraison de repas en ligne telles que Uber Eats ou DoorDash.

Vidéo campagne de financement: https://youtu.be/laWRGK9U8fg

Le nouveau marché des capitaux qui permet d’investir dans les startups

Investir dans une jeune entreprise n’est plus limité seulement aux anges investisseurs! Jusqu’à récemment, le grand public pouvait uniquement investir dans des entreprises à grande capitalisation via la bourse traditionnelle et les start-ups n’avaient pas accès à ce marché de capitaux. Grâce à la norme canadienne 45-535, tout résident du Québec peut dès lors acheter des titres de toute société privée sous certaines conditions. Les Canadiens peuvent donc désormais investir dans une start-up comme la nôtre pour en devenir actionnaire.

Pour sa première ronde de financement, RestoLoco offre au grand public l’opportunité de devenir actionnaire de 10% de l’entreprise et a choisi la technologie de l’entreprise Canadienne FrontFundr pour bâtir cette campagne. Il était naturel pour RestoLoco de se tourner vers FrontFundr pour faire grandir son activité. Sa plateforme en ligne permet à tous les Canadiens d’investir dans des start-ups comme RestoLoco et de soutenir l’économie locale.

Un premier appel à l’investissement pour RestoLoco

Afin d’accroître sa croissance, RestoLoco lance dès aujourd’hui son premier appel à l’investissement public via une campagne de financement participatif, maintenant accessible grâce aux nouvelles plateformes d’investissement en ligne. Grâce aux fonds levés, l’entreprise va pouvoir développer ses interfaces et agrandir son équipe afin de solidifier son offre. RestoLoco a pour but d’étendre son activité à plusieurs villes du Québec et au reste du Canada.

Avec l’arrivée de la pandémie, les restaurateurs se sont retrouvés contraints d’utiliser des plateformes de livraison étrangères afin de maintenir leur activité durant cette période incertaine. Seulement, ces applications exigent souvent des commissions très élevées et privent les restaurateurs de tout contact avec leur clientèle.

Avec son modèle d’affaire unique, RestoLoco crée des écosystèmes locaux dans chaque ville où elle s’implante en collaboration avec des services de taxi déjà établis. RestoLoco a été créée pour que les clients puissent trouver un restaurant, se faire livrer et même manger sur place. Elle permet aux restaurateurs de proposer une solution de livraison en ligne, tout en conservant leurs précieuses relations avec les clients.

Les détails de l’offre peuvent être trouvés dans le document d’offre surwww.frontfundr.com/fr-CA/restoloco .

Depuis sa création en 2020, RestoLoco s’est donné comme mission de sauver l’industrie de la restauration des griffes des géants de la livraison, qui s’accaparent les profits et les clients des restaurateurs. Puisque l’avenir de la restauration a besoin d’une technologie de livraison et de commande en ligne, RestoLoco propose de créer des écosystèmes locaux et durables dans toutes les villes où elle s’implante afin de profiter à tous: restaurateurs, livreurs et clients. Elle permet aux restaurateurs de proposer une expérience de commande en ligne combinée à un service de livraison, tout en leur permettant de développer leurs relations avec les clients. Disponible sur Apple et Android et partout au Québec, RestoLoco a pour ambition de s’étendre à d’autres régions du Canada.

Site Internet: https://www.restoloco.com/ Page Facebook: https://www.facebook.com/myrestoloco Page Instagram: https://www.instagram.com/resto.loco/ Page LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/restoloco-com/

C2 MONTRÉAL BRISE LES BARRIÈRES ET OFFRE 1800 ACCÈS AUX JEUNES LEADERS  D’AFFAIRES DE DEMAIN.

Toujours en grande transformation suite à la pandémie, C2 Montréal vient tout juste de lancer son nouveau projet phare C2² visant à accroitre son impact auprès des jeunes des communautés autochtones, noires et de couleur (PANDC), de l’entrepreneuriat féminin et LGBTQ2S+. Dans le cadre de son événement annuel, C2 Montréal 2021 (Oct-19-21) est également heureux d’avoir offert 1800 accès en ligne par l’entremise  d’une quarantaine d’organisations.
 

« J’ai le rêve d’offrir aux jeunes des diverses communautés un accès unique à C2 Montréal,», explique Jacques-André Dupont, président et chef de la direction de C2, « C2² est l’occasion pour ces  jeunes de se développer un réseau, de s’épanouir professionnellement, s’inspirer et se connecter avec des personnes influentes du monde des affaires. C’est en s’unissant que nous allons bâtir un futur plus fort et engager les conversations, et il est essentiel que toutes et tous soient invités à y participer . »
 

L’objectif est de célébrer, de développer et de faire grandir une communauté de chefs d’entreprise dynamiques en distribuant des laissez-passer en ligne aux jeunes de 18 à 35 ans qui n’auraient pas autrement l’occasion de participer à C2 Montréal.  Nous souhaitons que C2² devienne un pilier de C2 Montréal , un engagement à long terme qui évoluera d’année en année.

Plusieurs  organisations (liste plus bas) admissibles du Québec  qui desservent la clientèle PANDC, LGBTQ2S+, les femmes et les jeunes ont reçu des laissez-passer C2² à distribuer aux jeunes de leur communauté pour l’édition d’octobre 2021. C’est grâce à de  généreux donateurs que le projet à pu voir le jour.

3e Forum Canada-Italie sur l’intelligence artificielle
Le maillage des savoirs et des expériences au service de notre transition écologique

La troisième édition du Forum d’affaires Canada-Italie sur l’intelligence artificielle, organisé par la Chambre de commerce italienne du Canada (CCIC), aura lieu les 18 et 19 novembre sous le thème «L’IA et les défis du développement durable». Il mettra de l’avant le savoir-faire de 65 experts canadiens et italiens issus des universités, des centres de recherche, des start-ups, des PME et des grandes entreprises. 

Cet événement d’envergure sera entièrement dédié au rôle de l’intelligence artificielle et du développement durable comme accélérateurs de l’innovation au service de la transition verte.

«Les champs d’application de l’intelligence artificielle se multiplient à vue d’œil dans les secteurs essentiels de la santé, de l’énergie, de la mobilité et de l’économie circulaire. Nous souhaitions créer un rendez-vous annuel pour la communauté scientifique et des affaires qui favorise le partage des connaissances et crée des opportunités de développement entre ces deux pôles mondiaux de l’IA, le Canada et l’Italie», affirme Danielle Virone, directrice générale de la CCIC.

Rappelons que l’édition 2020, qui a réuni près de 800 personnes en mode virtuel, était consacrée à la contribution de l’IA dans le cadre de la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19.

Survol du programme

18 novembre
8h15 – 10h15 : Conférence d’ouverture + Panel : Vision, politiques et perspectives de l’IA
10h30 – 12h30 : Table ronde sur la Mobilité durable + (en simultané) Table ronde sur l’Énergie durable et l’économie circulaire

19 novembre
8h15 – 10h15 : Table ronde sur la Santé numérique
10h30 – 12h30 : Leçons apprises et l’avenir de l’IA + Panel : L’éthique et la cybersécurité

Au cours de la Table ronde sur la Santé numérique, sera dévoilée la traduction en italien de la déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle, signée en 2018 et traduite sur initiative de la CCIC. Pour plus de détails sur le programme et les conférenciers, cliquez ici.

L’expertise italienne à l’honneur

Présenté par la Banque de Montréal (BMO), le forum est organisé avec la collaboration de trois régions italiennes reconnues parmi les principaux centres d’innovation européens, soit l’Émilie- Romagne, la Lombardie et le Piémont.

Si Montréal a réussi à s’imposer dans les dernières années comme l’une des plaques tournantes mondiales de l’IA, la région Émilie-Romagne, de son côté, se positionne parmi les principaux pôles d’innovation européens. Très industrialisée, cette région innovante du nord de l’Italie se distingue particulièrement par sa richesse universitaire : on y dénombre six universités, dontpage1image39354944page1image39355328page1image39354368

l’Université de Bologne, la plus ancienne du monde occidental. Riche en personnel hautement qualifié en recherche et développement, le technopôle de Bologne héberge le plus grand nombre de laboratoires, centres de recherche, start-ups et spin-offs universitaires d’Italie.

Aux côtés notamment de la Lombardie et du Piémont, aussi actives et attractives dans le secteur des hautes technologies, ces régions italiennes offrent de nombreuses opportunités de synergie et de collaborations avec les entreprises et organisations canadiennes.

Explorer les possibilités de collaboration et de transferts technologiques

La CCIC, qui agit depuis plus de 50 ans à promouvoir les relations économiques et d’affaires entre les marchés italien et canadien, considère aujourd’hui l’IA comme l’un des secteurs phares dans les synergies qui unissent les deux pays. Depuis trois ans, le Forum est voué à concrétiser les collaborations et explorer les échanges possibles entre les deux marchés.

Parmi les différents thèmes abordés lors des conférences et des ateliers sectoriels, notons les soins de santé et les sciences de la vie, mais aussi les chaînes d’approvisionnement et la logistique, l’industrie 4.0 et la mobilité intelligente.

65 conférenciers et panélistes canadiens et italiens de renom seront au rendez-vous, dont le maître de cérémonie Enrico Davide Cremonese, Premier Directeur de produit chez Ivado Labs, Cédric Bisson, associé chez Teralys Capital, Dr. Yves Joanette, directeur du Consortium en santé numérique, Nathalie Ouimet, Vice-président de Montréal InVivo, Tim Evans, Directeur administratif du Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19, le Professeur Marco Raviglione de l’Université de Milan, le Professeur Lorenzo Chiari de l’Université de Bologne, ou encore Pietro Leo, Scientifique en chef chez IBM Italie. Ces experts de forte notoriété partageront leurs connaissances et échangeront tout au long d’une programmation riche et variée. Découvrez tous les conférenciers en cliquant ici.

À propos du Forum

La troisième édition du Forum aura lieu de façon virtuelle les 18 19 novembre 2021, l’accès est gratuit et l’inscription obligatoire. Les conférences et les ateliers se tiendront en anglais.

Merci aux partenaires du Forum

Le forum est organisé grâce à la collaboration de la Région Émilie-Romagne, de la Région Lombardie et de la Région Piémont, et il est rendu possible grâce à la participation de plusieurs partenaires au Canada et en Italia. Merci à la Banque de Montréal (BMO), présentateur officiel de l’événement, et à l’ensemble de nos partenaires!

À propos de la CCIC

Fondée il y a plus de 50 ans, la Chambre de Commerce italienne au Canada (CCIC) est un organisme à but non lucratif, engagé à stimuler les échanges commerciaux entre le Canada et l’Italie, et à promouvoir le Made in Italy et l’innovation italienne. Elle est membre du réseau mondial Assocamerestero, qui regroupe plus de 80 chambres de commerce italiennes, sur lequel elle s’appuie pour accompagner ses clients, ses membres et ses partenaires dans leurs objectifs d’internationalisation.

Après plus de 20 ans à la tête de Science pour tous, Jacques Kirouac prend sa retraite.

 Après plus de 20 ans à la tête de Science pour tous (SPT), Jacques Kirouac prend sa retraite. C’est avec beaucoup d’émotion que toute l’équipe, le Conseil d’administration et les proches collaborateurs de SPT lui souhaitent une très belle continuation vers de nouvelles aventures. 


Au fil des ans, Jacques a su tisser des liens privilégiés avec de nombreux partenaires et le grand public. Sous sa direction, SPT a créé un solide réseau de communication scientifique à l’origine d’événements panquébécois, tel que le 24 heures de science qui rassemble aujourd’hui plus de 250 organismes, l’Odyssée des sciences et la Semaine de la culture scientifique. Notre infatigable directeur a également été l’instigateur d’événements emblématiques de SPT tel que les Cabarets scientifiques et les Virées scientifiques pour ne nommer que ceux-là. 
 Nous remercions chaleureusement Jacques Kirouac pour son extraordinaire contribution à la promotion de la culture scientifique et technique au Québec et au-delà. C’est certainement grâce à l’attention qu’il porte aux personnes, à leurs besoins et leurs attentes, mais aussi à son humour, sa curiosité et sa générosité, qu’il laissera une marque indélébile auprès de tous ceux et celles qui l’ont côtoyé.

Au nom du conseil d’administration, Thérèse Drapeau, vice-présidente du CA et bénévole depuis le début de SPT, tient à rappeler l’apport essentiel de Jacques Kirouac à la promotion de la culture scientifique et technique. « Quand nous avons créé Science pour tous à l’automne 1997, le financement des principaux organismes de culture scientifique était en péril. Pour corriger cette situation, le leadership de M. Kirouac et d’Hervé Fisher a été déterminant pour cartographier et rassembler les organismes de culture scientifique à travers le Québec. Ce réseau est maintenant très représentatif de l’écosystème de la culture scientifique et technique et nos voix communes comptent réellement tels qu’en témoignent les mémoires conjoints que nous avons soumis à diverses instances sous son leadership.»

Rappelons que le jury du prix Thérèse-Patry lui a décerné en 2021 une Mention spéciale pour sa carrière remarquable en culture scientifique. Cette Mention spéciale du jury souligne le dévouement, autant professionnel que personnel, dont Jacques Kirouac a fait preuve dans la promotion de la culture scientifique au Québec. Son parcours témoigne du travail sans répit qu’il a mené depuis plus de quarante ans, dont vingt ans à la tête de Science pour tous. 
 


Nous sommes ravi.e.s de vous présenter la nouvelle directrice à la tête de SPT ! Il s’agit de Nathalie Martimbeau, muséologue scientifique de grande expérience, qui revient à Montréal prendre le relais et insuffler une nouvelle dynamique dans l’organisme. Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’équipe et nous avons hâte de commencer à collaborer avec elle. Surveillez votre boîte courriel pour une présentation plus étoffée de Nathalie Martimbeau dans les jours à venir.
 Science pour tous – Organisme privé sans but lucratif, Science pour tous rassemble les acteurs de la culture scientifique et technique du Québec. Le 24 heures de science et la Semaine de la culture scientifique sont ses événements phares. L’organisme bénéficie de l’appui du Ministère de l’Économie et de l’Innovation et du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

LE GROUPE MVP DE SIMON ARSENAULT CÉLÈBRE 5 ANS D’ACCÈS AUX ICÔNES DU SPORT

Depuis sa création en 2016, le Groupe MVP a réussi à s’imposer comme l’agence numéro un dans le domaine du marketing sportif au Québec.  En proposant la plus grande offre de représentation d’athlètes professionnels/olympiques et de célébrités sportives, Simon Arsenault et son équipe ont innové en conseillant les entreprises dans l’optimisation de partenariats avec les légendes du sport. Au cours de ces cinq ans, le Groupe MVP a réussi un tour de force jusque-là inégalé en ayant réalisé une centaine de projets publicitaires et événementiels par l’entremise de plus de 60 célébrités.

D’ailleurs, cette semaine, Simon Arsenault est heureux d’avoir rendu possible la participation de Guy Lafleur à la campagne de sensibilisation sur le cancer du poumon, « Soyez le joueur étoile, » de Merck Canada. Au nombre des faits saillants des cinq dernières années, le Groupe MVP est fier d’être à la base de la réconciliation entre Patrick Roy et Mario Tremblay pour Uber Eats ainsi que la publicité de Marc Bergevin et des BBQ Weber. Parmi autres les projets marquants, notons ceux de Guy Carbonneau avec McDonald’s, des légendes des Expos avec Budweiser ainsi que Georges St-Pierre avec Vincent d’Amérique et Challenge U.

« J’ai connu Simon lorsqu’il avait organisé ma tournée d’adieux avec les Anciens Canadiens en 2010. Je n’ai jamais hésité à lui faire confiance et je suis heureux de collaborer avec lui parce qu’il a une approche respectueuse et passionnée dans tout ce qu’il entreprend, » affirme le légendaire numéro 10 des Canadiens de Montréal, Guy Lafleur. 

Guy Lafleur, Patrick Roy, Guy Carbonneau, Yvan Cournoyer, Marc Bergevin, Georges St-Pierre, Lucian Bute, Marie-Ève Dicaire, Kim Clavel, Bianca Andreescu, Bruny Surin, Joannie Rochette, Alex Bilodeau, Tim Raines, Sébastien Toutant, Samuel Piette, Patrice Bernier, Michel Lacroix et Chantal Machabée ont tous marqué l’imaginaire des amateurs des québécois au cours de leurs carrières et sont parmi les icônes du sport qui font équipe avec le Groupe MVP.

Simon Arsenault, un entrepreneur qui ose sortir des sentiers battus, s’est donné pour mission de développer des partenariats bénéfiques entre les athlètes et les entreprises ; créer des événements et expériences uniques ; promouvoir les valeurs positives du sport ; encourager l’éducation et la pratique des sports. 

« Depuis la fondation du Groupe MVP, je suis derrière Simon car j’ai admiré son audace d’avoir quitté un poste de direction chez evenko pour lancer une nouvelle entreprise. Sa persévérance et son professionnalisme lui rapportent aujourd’hui car son agence est devenue un joueur majeur dans le marché du marketing sportif québécois et j’ai toujours aimé encourager nos talents d’ici, » déclare Georges St-Pierre, l’un des plus grands combattant de tous les temps en arts martiaux mixtes.

Voici quelques-uns des faits saillants du Groupe MVP: 

2016: 

Canettes de bière commémoratives Budweiser et les anciens Expos: Tim Raines, Vladimir Guerrero et Moises Alou avec l’agence Veritas

2017:

Partenariat avec Challenge U et Georges St-Pierre et Steve Bégin

2018:

Sélection Retraite et Marc Bergevin avec l’agence BiteSize

2019:

McDonald’s et Guy Carbonneau avec l’agence Septième/Cossette

2019:

Publicité de Copper Branch avec Bianca Andreescu et Jesperi Kotkaniemi avec l’agence Génération

2019:

Partenariat des Vêtements Vincent D’Amérique et Georges St-Pierre avec l’agence Fabriq

2020:

Restaurants Kuto et Tomas Tatar, joueur des Canadiens de Montréal:

2021:

Publicité de Uber Eats et la reconciliation de Patrick Roy et Mario Tremblay avec l’agence Mosaic et Special Group

https://www.youtube.com/watch?v=RAFMwULqBsQ 

2021

Publicité des BBQ Weber et Marc Bergevin avec l’agence Gendron Communications

 

« Lors du lancement du Groupe MVP, j’avais la vision de promouvoir l’accès à nos icônes sportives québécoises et les valeurs positives du sport. Aujourd’hui, je me sens privilégié de collaborer avec mes idoles d’enfance mais surtout d’avoir aidé plus d’une centaine d’entreprises et divers organismes à s’associer à leurs idoles. Je suis persuadé que les prochaines années seront encore plus stimulantes avec des partenariats de premier plan, » raconte Simon Arsenault.

Le 23 novembre prochain, Simon Arsenault et le Groupe MVP célébreront leurs cinq ans avec une pléiade de personnalités du milieu sportif, culturel et corporatif au Golf Exécutif Montréal lors d’une grande soirée VIP tapis rouge sur invitation seulement.

www.mvpgroupagency.com

Facebook: MVP Group Agency

Instagram : mvpgroupagency

M POUR MONTRÉAL DÉVOILE SA PROGRAMMATION 2021 AU COMPLET

Les professionnels de l’industrie musicale du Québec et d’ailleurs pourront assister à une offre sans précédent avec cette 16e édition de M pour Montréal, qui se tiendra virtuellement du 15 au 26, et en personne du 17 au 19 novembre prochain.
VOLET CONFÉRENCE Une dizaine de panels, présentations technologiques et ateliers seront tenus en personne du 17 au 20 novembre, au Centre Phi, à la Place des Arts, au Club Soda, au Ministère et à la Société des Arts Technologiques, notamment, où M installera ses quartiers généraux. Tenues sous trois bannières, WTF pour What’s the Future, Musique & Technologie et Valorifier l’indépendance, les discussions s’attarderont à répondre aux questions d’une industrie durement éprouvée par la crise sanitaire mondiale, changée aussi par les récents bouleversements sociaux, économiques et environnementaux.
CMRRA 101 – Licenses digitales, TikTok et perceptions de redevances internationales 
Présenté par CMRRA

VALORIFIER L’INDÉPENDANCE – La force de l’union : Le modèle MERLIN 
Présenté en collaboration avec Les Rendez-vous ADISQ
Avec Shannon Bradley (MERLIN), Jannette Berrios (Symphonic Distribution), Justin West (Secret City Records)

WTF POUR WHAT’S THE FUTURE — Yesterday’s Papers 
Avec Laura Studarus (BBC, Vice), Rachel Brodsky (Stereogum, Paste), Laina Dawes (NPR), Ilana Kaplan (Rolling Stones, NY Times) et Hilary Saunders (No Depression)

WTF POUR WHAT’S THE FUTURE — All Tomorrow’s Parties: Le(s) futur(s) des festivals
Avec Louis Bellavance (Festival d’été de Québec), Evelyne Côté (Evenko) et Erika Elliott (SummerStage) et Jen Lyon (NYIVA)

MUSIQUE ET TECHNOLOGIE – ASTERIA : Un voyage musical en réalité virtuelle 
Présenté en collaboration avec La Place des Arts et La Maison Fauve

MUSIQUE ET TECHNOLOGIE – Le Nouveau Monde : Introduction à la crypto musique
Avec Matthieu Dugal (ICI Première), Bill Burns (WDB Advisors), Dennis Kastrup (Wicked Artists) et Michelle Munson (Eluv.io)

MUSIQUE ET TECHNOLOGIE – Machines de création 
Présenté en collaboration avec le Centre Phi

VALORIFIER L’INDÉPENDANCE – Préserver l’écosystème des salles et promoteurs indépendants
Présenté en collaboration avec Santa Teresa Avec Rev. Moose (NIVA, Marauder), Adam Hartke (WAVE), Shahida Mausi (Aretha Franklin Amphitheatre) et Jon Weisz (Les SMAQ). 
En marge, afin de favoriser les échanges, les sessions de réseautage organisées M for Mixer reviennent, de même que Le Département de Supervision, événement de rencontres avec certains des plus importants superviseurs musicaux à l’international. Ce sont d’ailleurs plus de 60 professionnels de 10 pays à l’extérieur du Canada qui participeront à M pour Montréal grâce à l’apport des partenaires co-programmateurs du volet professionnel de M : Marauder (États-Unis), Erased Tapes (UK), Factory 92(Allemagne) et Ensemble Concerts (Europe).
VOLET VITRINE Du 17 au 19 novembre, les professionnels accrédités pourront assister en chair et en os aux vitrines de AnachnidBeach Body (SK), Gaspard EdenGhost Woman (AB), Gus EnglehornHippie HourrahHologrammeJaywood (MB), Julien SagotLaurence-AnneMagi MerlinMauvey (BC), Naya AliP’tit Belliveau, Robert RobertSophia BelWares (AB), Zoon (ON) et Lumière.

Les prestations scénographiées de BackxwashBleu NuitChoses SauvagesNate HusserPure CarrièreSkiifall, SLM et Yoo Doo Right pourront quant à elles être visionnées dans le cadre des projections de la vitrine audiovisuelle signature The Mothership, produite en collaboration avec Parce Que Films et Pestacle. S’ajoute également à cette liste la formation coréenne Drunken Boys And Girls Choir en Sélection internationale grâce à la participation de Kocca.

Finalement, le traditionnel Hangover Brunch, présenté par Music PEI en collaboration avec Music NB et Music Nova Scotia, portera à l’affiche dans une formule bien matinale les artistes Hailey MacIsaac(PEI), C. Ruth (PEI), Motherhood (NB) et Century Egg (NS).
M POUR MARATHON M pour Montréal dévoile également une toute nouvelle offre festival sous la bannière M pour Marathon, présentée par SiriusXM. Les amateurs de musique montréalais seront comblés grâce à une programmation, pop rock et hip-hop touffue.
Le 17 novembre à la SAT, le grand public pourra assister aux vitrines de quatre des artistes locaux les plus en vue en ce moment, soit Robert Robert, Sophia Bel, Laurence-Anne et Hologramme.

Le 19 novembre au Club Soda, se tiendra une soirée présentée par SiriusXM, Joy Ride Records et M pour Montréal, en collaboration avec Rhum Rosemont, mettant à l’honneur les artistes de Joy Ride Records et qui s’annonce déjà comme l’un des événements musicaux de l’année, puisque réunissant sur scène le collectif 5Sang14, 20some, D4vid Lee, Connaisseur Ticaso, Cruzito, Imposs, JordyBoy, Karma, Loud, Lova, MikeZup, Ragers, Randy, Rymz, Shash’U, Tai, White-B et YNG LGNDZ.

Le même soir, du côté de la SAT, Naya Ali donnera vie sur scène à son deuxième album Godspeed : Elevated dans une soirée présentée par Santa Teresa. La précéderont le manitobain Jaywood (Captured Tracks) et la sensation R&B vancouvéroise Mauvey.

Présentés par M et par divers partenaires industrie, Groover Obsessions, Mothland, Lisbon Lux Records, Ensemble Concerts, Heavy Trip, Hot Tramp et Blue Skie Turns Black, Bibi Club, Bodywash, Crabe, Étienne Dufresne, Fleece, Fuck Toute, Janette King, Jason Sharp, les Chiliens La Julia Smith, Lysandre, Magi Merlin, Mèto, New Bleach, Paupière, $and, Steveson, Zoon et plusieurs autres fouleront les planches du Turbo Haüs, de l’Esco, de la Sala Rossa, du Centre Phi, du Belmont, et du Bar Le Ritz.

La programmation publique complète sera dévoilée aujourd’hui à midi en même temps que l’ouverture des billetteries.
ACHETEZ VOS PASSES LÈVE-TARD DÈS MAINTENANT

Les badges PRO hybrides (Lève-Tard), donnant accès à l’offre panel et aux showcases de M pour Montréal sont en vente dès aujourd’hui via lepointdevente.com par ici.

Tous les détails de programmation et les liens de billetterie de chaque événement sont disponibles en ligne, sur le mpourmontreal.com.
mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top