Nouvelle exposition | Prendre du recul pour mieux voir. Découvrez une artiste d’ici aux multiples talents.

Créer de la beauté, faire le bien et amener les gens à rêver, voilà ce à quoi carbure Nathalie Grenier. L’artiste peintre présentera le résultat de son travail des dernières années lors d’un vernissage qui aura lieu le jeudi 10 novembre prochain à la Galerie ARO de Stoneham. Sa nouvelle exposition, À LA CROISÉE DES CHEMINS, permettra aux amateurs d’arts et aux collectionneurs d’entrer dans l’univers du visible, grâce aux cellules qu’elle peint . Une belle occasion pour réfléchir à ce que l’on voit de très près et pour contempler ce qui apparaît lorsqu’on prend de la distance.

L’artiste figurative a su évoluer au fil du temps pour trouver sa voie en explorant les styles, passant de l’abstrait au contemporain. Le thème de son exposition exprime brillamment les différents passages qui ont jalonnés son passé et les défis qu’elle a su surmonter. Comme le reflète ses œuvres, nous sommes tous confrontés à faire des choix parfois difficiles, mais qui, finalement, nous amènent à toucher au merveilleux. Il est évident que Nathalie Grenier souhaite laisser son empreinte en tant que femme artiste, tout comme ses muses. C’est en cherchant à capter l’instant magique et unique d’un projet artistique que les cellules se sont imposées. L’unicité de ces petites formes permet à l’artiste de se définir à travers chaque œuvre. En prenant du recul, nous découvrons la beauté de chacune d’elle.


« J’immortalise un espace-temps en peinture afin de transmettre une émotion ou un sentiment vécu. On peut faire un parallèle avec la vie, où il est toujours bien de prendre du recul pour mieux voir, comprendre et, ainsi, être en mesure de mieux apprécier les choses. »
 
Il y a quelques mois, Nathalie Grenier a fait la rencontre d’ARO, une artiste peintre québécoise qui s’illustre ici et à l’international. La connexion entre les deux femmes a été immédiate, ce qui a amené celle qui sort tout juste d’une exposition solo à New York à prendre Natalie sous son aile.

D’instinct, l’artiste des cellules sait ce qui va toucher, ce qui va apporter aux gens une émotion, un état d’âme, un souvenir… Dans son processus de création, il y a d’abord une mise en scène. « C’est l’élément de départ. C’est ma façon de composer une œuvre. Ensuite, j’écris ce qui m’habite ou le sentiment que j’aimerais faire ressentir aux yeux qui regardent. Vient ensuite la recherche photo qui complète le processus. Dans le fond, chaque œuvre possède sa propre mélodie », résume en terminant Nathalie Grenier.

La nouvelle série MOTEL PARADIS

Ce jeudi, les abonnés pourront voir en exclusivité sur Club illico la nouvelle série MOTEL PARADIS,
produite par ZONE3 en collaboration avec Québecor Contenu. Cette série de six épisodes de 60 minutes, qui saura captiver les téléspectateurs tant par l’intrigue prenante, les émotions soulevées
que la beauté saisissante des images, est portée par une équipe de grand talent. La scénariste et réalisatrice Sophie Deraspe, à qui l’on doit notamment Antigone, choisi en 2019 pour représenter le
Canada dans la course à l’Oscar du meilleur film international, dirge cette fiction qu’elle a coécrite avec l’auteur Stéphane Hogue (Indéfendable).


« Avec Motel Paradis, nous sommes fiers de pouvoir offrir le talent de Sophie Deraspe à nos abonnés. Sophie nous touche au cœur avec cette histoire de famille bouleversante. Le jeu des comédiens et la réalisation nous plongent dans un village avec ses propres règles… qui se verra transformé à jamais», déclare Denis Dubois, vice-président contenus originaux, Québecor Contenu.


Nahéma Ricci, Stéphane Gagnon, Isabelle Guérard, Vivi-Anne
Riel, Chanel Mings, Rémi Goulet, Éric Robidoux, Guillaume
Laurin, Larissa Corriveau, Martin Dubreuil, Alice Pascual,
Gildor Roy et Anick Lemay incarnent les principaux personnages

Les sœurs Boulay lancent Échapper à la nuit

Les sœurs Boulay dévoilent aujourd’hui leur quatrième album: Échapper  à la nuit.  Une magnifique version vinyle au sublime pressage jaune assemblé dans une pochette simple au fini lustré est également disponible ici. Enregistré en vase clos au studio Dandurand en compagnie de l’incomparable Connor Seidel, le duo a choisi de s’entourer de beau et de bienveillant pour ce nouveau chapitre. Quelques personnes (Robbie Kuster aux percussions, Charles-Émile Beaudin à la prise de son et Ghyslain Luc Lavigne au mixage) se sont ajoutées à la bulle créative pour ce titre et voilà, la magie a su opérer. Le duo prendra la route dès 2023 afin de donner vie aux chansons sur scène et les partager avec le public.

Moelle Graphik lance le tome 2de Dryade, Les mandragore

La maison d’édition Moelle Graphik est heureuse d’annoncer le lancement du tome 2 de Dryade, une bande dessinée érotique signée Stéphanie Leduc.
 
Le nouvel opus, Les mandragores, confirme haut et fort le talent de Stéphanie Leduc, la consacrant comme une autrice à l’avant-plan de la bande dessinée fantastique québécoise. On renoue avec sa maîtrise époustouflante du dessin et de l’anatomie, de ces couleurs d’un autre monde qui défient l’entendement, de ces pages qui nous entraînent dans un monde étrange où une nature luxuriante, mais menacée, est omniprésente.
 
Le premier tome de Dryade, Les envoûteurs, a été salué comme une œuvre phare de la bande dessinée québécoise érotique. Les nombreux amateurs qui attendaient la suite seront comblés. La luciférine, cette énergie solaire mystérieuse, est de plus en plus incontrôlable. Alors que Flore continue son apprentissage de ce monde étrange, que l’étau se resserre autour des envoûteurs et que les mandragores étendent leur emprise sur ce monde dévasté, un mystérieux personnage fait son apparition.
 
Détails
Dryade – Les mandragores • 20,4 x 26,7 cm • Couverture rigide • 68 pages en couleur • ISBN : 978-2-923701-75-2 • 50,00 $

Roxane Bruneau marquera la fin de la tournée Acrophobie au Centre Vidéotron et au Centre Bell !

Roxane Bruneau annonce aujourd’hui que sa tournée Acrophobie, lancée il y a un peu plus d’un an, prendra fin de façon grandiose en 2023 alors qu’elle présentera deux ultimes représentations au Centre Vidéotron et au Centre Bell, respectivement les 7 et 14 avril prochains. À l’occasion de ces deux spectacles-événements, l’idole populaire offrira au public la grande finale de la tournée Acrophobie dans une version amplifiée qui promet d’en mettre plein la vue et les oreilles. D’autres surprises seront annoncées éventuellement ! Les billets pour ces deux dernières représentations seront en vente demain matin, dès 10 h, au roxanebruneau.com.

D’ici là, l’autrice-compositrice-interprète est en nomination pour quatre convoités Félix au prochain Gala de l’ADISQ. Elle se retrouve ainsi finaliste — pour une deuxième année consécutive ! — dans les prestigieuses catégories « Interprète féminine de l’année », « Chanson de l’année » pour Si jamais on me cherche et « Album de l’année – Succès populaire ». Le spectacle Acrophobie, qui dépasse à ce jour les 45 000 billets vendus, est pour sa part en nomination dans la catégorie « Spectacle de l’année ».

En attendant de frôler les scènes du Centre Vidéotron et du Centre Bell pour la première fois de sa carrière, Roxane Bruneaupoursuit sa tournée un peu partout au Québec. Prochaines villes à l’itinéraire : Saint-Jean-sur-Richelieu, Trois-Rivières, Joliette et Brossard ! 

21 OCTOBRE 2022 | SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, THÉÂTRE DES DEUX-RIVES

27 OCTOBRE 2022 | TROIS-RIVIÈRES, SALLE J.-ANTONIO THOMPSON

28 OCTOBRE 2022 | JOLIETTE, SALLE ROLLAND-BRUNELLE

4 NOVEMBRE 2022 | BROSSARD, L’ÉTOILE

5 NOVEMBRE 2022 | TERREBONNE, SALLE DESJARDINS

10 NOVEMBRE 2022 | L’ASSOMPTION, THÉÂTRE HECTOR-CHARLAND

11-12 NOVEMBRE 2022 | SAINTE-THÉRÈSE, THÉÂTRE LIONEL-GROULX

17-18 NOVEMBRE 2022 | SAINTE-MARIE-DE-BEAUCE, SALLE MÉCHATIGAN

19 NOVEMBRE 2022 | THETFORD MINES, SALLE DUSSAULT

30 NOVEMBRE 2022 | VAL-D’OR, THÉÂTRE TÉLÉBEC

1ER DÉCEMBRE 2022 | ROUYN-NORANDA, THÉÂTRE DU CUIVRE

3 DÉCEMBRE 2022 | VILLE DE LA SARRE, SALLE DESJARDINS

5 DÉCEMBRE 2022 | AMOS, THÉÂTRE DES ESKERS

27 JANVIER 2023 | L’ASSOMPTION, THÉÂTRE HECTOR-CHARLAND

28 JANVIER 2023 | DRUMMONDVILLE, SALLE LÉO-PAUL THERRIEN

9 MARS 2023 | SAINT-HYACINTHE, CENTRE DES ARTS JULIETTE-LASSONDE

16 MARS 2023 | SAINT-EUSTACHE, ZÉNITH

30 MARS 2023 | RIVIÈRE-DU-LOUP, SALLE ALPHONSE-DESJARDINS 

1ER AVRIL 2023 | MATANE, AUDITORIUM DE L’ÉCOLE SECONDAIRE DE MATANE

2 AVRIL 2023 | RIMOUSKI, SALLE DESJARDINS-TELUS

7 AVRIL 2023 | QUÉBEC, CENTRE VIDÉOTRON 

14 AVRIL 2023 | MONTRÉAL, CENTRE BELL 

Pour tous les détails et pour l’achat de billets : roxanebruneau.com

« Les rescapés de l’éternité »  une nouvelle aventure de Bob Leclerc

Les éditions Moelle Graphik font paraître Les rescapés de l’éternité, une nouvelle aventure de Bob Leclerc, signée Grégoire Bouchard, qui sera en librairie le 26 octobre.
 
Après avoir annihilé la civilisation martienne dans Le cauchemar argenté et Terminus la Terre, le capitaine Bob Leclerc prend part dans ce récit à sa plus étrange aventure. Celle-ci débute dans un passé lointain, en Atlantide, et elle traverse les siècles, dont l’ère névrosée des bolides de courses et des records de vitesse, les coulisses sombres des vieux westerns américains et la palette surannée du rock and roll nihiliste des années 50. Le tout culmine avec une vision délirante d’un futur dystopique étreint par l’ombre d’un des plus grands tourments humains : l’amour impossible et inatteignable!
 
Les rescapés de l’éternité est une bande dessinée qui plonge le lecteur dans une lecture méditative et l’amène à s’interroger sur le passage du temps et la marque indélébile qu’il laisse sur nos corps et nos esprits, quels que soient les aspirations et les rêves qui ont animé notre jeunesse.
 
À noter que les précédentes aventures de Bob Leclerc ont été publiées en trois volumes aux Éditions Paquet de Genève (Vers les mondes lointains, nommé aux Shuster Awards 2008) et aux Éditions Mosquito de Grenoble (Le cauchemar argenté et Terminus la Terre, nommés aux prix Bédélys 2018). Ces trois premiers albums forment une trilogie indépendante des Rescapés de l’éternité.

Shakti Rising : Honorer nos histoires. Samedi 19 novembre-19 h

Shakti Rising explore les aspects culturels, politiques et spirituels entourant les cycles de vie de deux femmes, représentées par la Terre Mère. Il s’agit d’une collaboration unique entre la danse et la musique indiennes et indigènes. Shakti Rising est un spectacle interculturel, multilingue et artistique qui suit l’histoire de ces femmes et leur parcours dans le monde d’aujourd’hui. Les connaissances ancestrales, les expériences de vie profondes et les problèmes liés aux communautés indigènes et marginalisées sont mis en évidence par cinq pièces de danse puissantes.

D’abord Création, qui représente Shakti (la puissante créatrice/destructrice et recréatrice) de cet univers et qui symbolise la forte énergie féminine de la création. Cette pièce est suivie de Préservation, une œuvre symbolisant l’histoire de Skywoman qui représente l’aspect indigène de l’énergie dynamique de la création et de la préservation. Destruction est une pièce de danse très puissante qui nous offre un portail sur les épreuves et les tribulations auxquelles sont confrontées les communautés marginalisées et indigènes à notre époque. Vient ensuite Récréation, une pièce de mouvement lyrique qui suscite l’espoir, la compassion et un sentiment d’appartenance.

La dernière partie du spectacle, Gratitude, offre de l’espoir à la Terre Mère elle-même et nous guide sur la voie du travail en harmonie, menant à un sentiment de conscience, d’empathie et de réconciliation. Il s’agit d’un voyage profond à travers la Terre Mère, une collaboration spéciale qui parle courageusement et puissamment du cœur à travers la force et la sagesse féminines.Shakti Rising : Honoring our Stories est interprété par Amrita Choudhury et Barbara Diabo, avec la musique en direct sur scène de Pedro Diaz et Aditya Verma.
Présenté le samedi 19 novembre à 19 h
Billets : https://thepointofsale.com/tickets/shaktirising
À l’Auditorium du Collège Vanier
865, avenue Sainte-Croix, Montréal
Près du métro du Collège | Stationnement disponible sur place

LAURENCE NERBONNE | HIGHLY SENSITIVE

Dans la dernière année, Laurence Nerbonne a sorti ses pinceaux et investi son atelier. Ainsi, les quatorze tableaux de HIGHLY SENSITIVE, seront exposés à la Galerie S16 dans Westmount du 21 octobre au 8 novembre.

Depuis 2007, année de son premier accrochage en galerie alors qu’elle avait 22 ans, l’artiste multidisciplinaire Laurence Nerbonne a exposé ses toiles ici et à l’international. Son travail a notamment été présenté à la Galerie Mx (Montréal), Las Olas Fine Art (États-Unis), Thompson Landry Gallery (Toronto) et dans diverses Maisons de la culture.

Après une pause de cinq ans pour se concentrer sur sa carrière musicale, elle revient avec HIGHLY SENSITIVE, une nouvelle série de tableaux grands formats à l’acrylique, portant au cœur de sa démarche picturale la figure humaine.

Présentée en collaboration avec la Galerie S16, l’exposition HIGHLY SENSITIVE invite visiteuses et visiteurs à assister à la rencontre de Laurence avec ses sujets. Face à l’œuvre, l’oeil observateur prend la position de la peintre et découvre un point de vue qui témoigne de la projection de sa vulnérabilité en ceux-ci. Si ses créations évoquent un état ultrasensible elles placent surtout le regard spectateur au cœur de l’action en lui permettant d’explorer et de vivre sa propre expérience.

Si ses chansons résonnent comme un exutoire, ses peintures l’autorisent au contraire à se détacher et à passer à autre chose. Peut-être est-ce le processus et sa finalité qui en imposent? Les arts visuels et la musique sont essentiels à sa vie, impossible de choisir une seule discipline, c’est un équilibre qui vient de pair.

KO Distribution conclut un accord avec le distributeur international Wild Bunch TV

KO Distribution est heureuse d’annoncer la signature d’un accord avec le distributeur international WILD BUNCH TV pour la distribution de la série Manuel de la vie sauvage, vente rendue possible grâce à la précieuse collaboration avec l’agence Aroma TV représentée par Barbara Vallant. Le thriller psychologique produit par KOTV et diffusé sur Séries Plus comporte 6 épisodes de 60 minutes.

Adaptée du roman à succès de l’auteur Jean-Philippe Baril Guérard, Manuel de la vie sauvage raconte l’histoire de Kevin Bédard, un millénarial brillant et ambitieux. Avec deux amis, il fonde une startup qui met au point une application permettant de dialoguer avec les défunts grâce à leurs traces numériques. La route vers le succès ne sera pas de tout repos et l’expansion rapide de l’entreprise entraînera des conséquences qui forceront son fondateur à poser des choix éthiques douteux. La série dramatique est coécrite et réalisée par Christian Laurence.

« Nous sommes emballés à l’idée de faire rayonner Manuel de la vie sauvage à l’international grâce au soutien de la talentueuse équipe de WILD BUNCH TV. Il ne fait aucun doute que cette unique et audacieuse production a le potentiel de plaire à un public à travers le monde. » mentionne Mia Desroches, Vice-présidente, distribution internationale chez KO Distribution.

WILD BUNCH TV est un distributeur indépendant spécialisé dans la co-production et la distribution de séries télévisées destinées au marché international. Gregory Strouk, Directeur Délégué chez WILD BUNCH TV est emballé par cette collaboration : « Nous sommes ravis de collaborer avec KOTV sur un projet aussi ambitieux, basé sur une IP à succès. Convaincus que la série séduira le public du monde entier, toutes générations et cultures confondues, nous sommes impatients que les diffuseurs découvrent cette série aussi intense qu’originale ! »

Violence et humanité avec Hofesh Shechter

Hofesh Shechter et ses 10 interprètes virtuoses sont de retour à Montréal avec Double Murder, une soirée double imprégnée d’une énergie tribale et contagieuse, signe distinctif du chorégraphe, du 2 au 5 novembre, au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. 

Ce doublé, tout en contraste, nous entraîne dans un monde de violence avant d’offrir une pièce infiniment humaine en antidote. 

Porté par la musique d’Hofesh Shechter lui-même, Double Murder plonge au cœur de nos émotions les plus profondes. En première partie de la soirée, Clowns, un clin d’œil incisif à notre indifférence croissante à l’égard de la violence. Jusqu’où sommes-nous prêts à aller au nom du divertissement ? Cette comédie mordante, où se côtoient meurtre et désir, nous emporte dans un tourbillon d’anarchie chorégraphiée. Créée à l’origine pour le fameux Nederlands Dans Theater, l’œuvre a fait l’objet d’une adaptation cinématographique produite par la BBC et présentée dans de nombreux festivals. 

À la sarabande explosive de Clowns, Shechter oppose l’ambiance planante de The Fix, contrepoint sensible tout en demi-teintes, rempart nous protégeant des agressions et du cynisme du monde. Un moment d’humanité d’une beauté poignante, qui met à nu la violence, la tendresse et l’espoir.


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top