Tee Dee Dees son prochain album, 1^2=1

Le projet indie synth-pop Tee Dee Dees sortira son premier single, ‘War’ le 30 juillet via Alaska Music. Le single est extrait de son prochain album, 1^2=1, produit par Ben Shopen et dont la sortie est prévue en 2022. ‘War’ a été soutenu par CLASH Magazine. Tee Dee Dees est le projet solo d’Ori Mark, bien qu’il ait engagé Tomer Z (du groupe anglo-israélien Blackfield) pour la batterie sur l’album ainsi que les œuvres artistiques de Karni Postel (qui a déjà travaillé avec Asaf Avidan et les Mojos ). Tee Dee Dees a sorti deux albums en hébreu, dont le deuxième a été produit par Gil Lewis, avec la batterie de Nathan Karen (qui a déjà travaillé avec Basement Jaxx et Lily Allen). Le musicien a joué sur toutes les grandes scènes de Tel-Aviv et est actuellement impatient de jouer au Festival Kolorádó à Budapest, qui mettra en vedette des artistes connus du monde entier tels que Alice Phoebe Lou, HUNEE et Black Midi. .

Né et basé à Tel-Aviv, Ori Mark a vécu quelque temps à Boston avant de poursuivre sa passion pour l’écrit, devenant rédacteur en chef du Haaretz Magazine. À l’âge de 37 ans, Tee Dee Dees a décidé de suivre son cœur et de devenir une diva de la pop indie. Dans son parcours musical, Ori Mark s’inspire des styles optimistes de Django Django et MGMT. Son propre travail rappelle des artistes connus comme Interpol, Placebo et Depeche Mode.

Des synthés joyeusement brillants et des lignes de basse de style années 80 vous feront remuer les orteils d’excitation dans le premier single de Tee Dee Dees. Rempli de tonalités indé juvéniles et d’aspects synth-pop, la touche réconfortante d’une voix profonde et miellée avec la promesse de respect vous fera revenir pour plus alors que “War” déclare son propre petit espace dans votre cœur.

En parlant du single, Tee Dee Dees nous dit : « J’ai écrit cette chanson alors que je vivais à Boston, quand la température était de moins 20 degrés Celsius. La mélodie ne m’a pas quitté de tout l’hiver, et ce n’est qu’au bout d’un an que j’ai écrit les paroles. J’ai enregistré des dizaines de chansons dans ma vie, mais je suis le plus fier de cette chanson.

Bazart s’installe au New City Gas

Parcours découverte, cuisine d’inspiration méditerranéenne, galerie à ciel ouvert, galerie NFT et marché artisanal

C’est sur le site historique du New City Gas, en plein coeur du quartier Griffintown, qu’une grande variété de chefs, d’artisans, d’artistes et de créatifs ont choisi d’unir leurs différents talents pour créer Bazart. Ouvert au grand public dès demain, Bazart est à la fois une expérience culinaire proposant une cuisine gourmande d’inspiration méditerranéenne, une galerie à ciel ouvert (S16), la première galerie NFT au pays (0x Society) et un marché artisanal.

Complètement repensé pour offrir le meilleur de Montréal à un large public, et ce, tant au niveau culturel que gastronomique, Bazart est le fruit d’une collaboration réfléchie entre les deux compagnies québécoises que sont Produkt et Spkeasy, qui se donnent pour mission de faire rayonner plusieurs talents de la scène culinaire et artistique montréalaise. « La pandémie nous a amené à innover et faire évoluer le complexe. Bazart est une expérience variée et accessible à tous. L’idée est de mettre de l’avant des talents d’ici et de piquer la curiosité des Montréalais ainsi que des touristes locaux et internationaux. Depuis sa réouverture en 2012, le New City Gas a su devenir un emblème de la scène culturelle canadienne, accueillant une grande variété de spectacles, de concerts, d’événements et de levées de fonds. Bazart est un ajout important à l’écosystème et vient compléter la mission du New City Gas qui est de faire rayonner l’art sous toutes ses formes », explique Alex K, propriétaire de New City Gas et Produkt.

Cuisine gourmande d’inspiration méditerranéenne

La cuisine de Bazart se spécialise en mezze et grillades sur charbon. Inspirée des restaurants de plage de Mykonos, Ibiza et Tulum, le menu propose des produits de qualité exceptionnelle provenant de producteurs locaux. Le concept prend vie grâce à la collaboration des Chef Massimo Piedimonte (Mousso), Athiraj Pharsavath (Mercuri) et Guillaume Daly (Soubois), entourés d’une équipe de directeurs chevronnés composée de Joao Perreira (Soubois), Simon Schmidt (Maison Boulud) et Amir Yayon (New City Gas), du sommelier Maxime Laliberté (Maison Boulud) et du mixologue Laurence Picard (Nectar & Co.).

Le concept de Bazart et le design des espaces transforment les terrasses du New City Gas en oasis urbain. La cuisine gourmande est séparée en trois sections identifiées par une palette de couleurs épurée et naturelle ainsi que de la végétation luxuriante.

Première galerie NFT au Canada

En partenariat avec 0x Society, Bazart vous présente la toute première galerie de NFTs au Canada. 0x Society est un organisme à but non lucratif fondé par Yannick Folla et Bianca Lessard qui a pour mission de démocratiser l’art crypto en offrant des expositions virtuelles et en personne, ainsi que du contenu éducatif de haute qualité et de généreux programmes de bourses destinés aux artistes canadiens. Pour sa première exposition, 0x Society a sélectionné 12 des artistes les plus influents de l’industrie pour interpréter le solstice d’été. L’exposition est gratuite et ouverte à tous sur rendez-vous.

Galeries d’art à ciel ouvert signée S16Accessible tout l’été, la galerie d’art à ciel ouvert signée S16 fait partie intégrante de l’expérience Bazart. Station 16 Éditions et Galerie S16 y présentent des œuvres d’art uniques et une sélection d’artistes internationaux se spécialisant principalement dans l’art urbain. Défiant constamment l’expérience des galeries traditionnellement fermées et souvent perçues comme élitistes, l’équipe de S16 cherche à insuffler une énergie vibrante à la scène artistique montréalaise et au-delà, animée par la conviction que l’art peut arrêter le temps et rassembler les gens.Les galeries NFT et à ciel ouvert sont accessibles dès aujourd’hui et pour tout l’été. Les réservations sont recommandées.
Adresse : 969 Rue Wellington, Montréal, QC H3C 1T9
Métro Bonaventure
Entrée située à l’arrière du New City Gas
 
Ouvert du mercredi au dimanche
De 17h à minuit
www.bazart.ca

Influences. Un premier EP en français pour la chanteuse jazz SOA

Ayant fait carrière en Allemagne avant de s’établir à Montréal, puis à Toronto, Chrystelle Maechler est une vocaliste et parolière connue sous le nom de SOA. L’artiste présente le EP Influences, qui réunit quatre pièces en français pimentées de mots anglais et allemands, un projet qui témoigne de ses influences, de son parcours et des thèmes qui lui sont chers. Accompagnée de ses complices, le claviériste Thompson Egbo-Egbo, le bassiste Randall Hall et le batteur Jeff Halischuk, et du trompettiste invité Alexis Baro, SOA propose un jazz groovy aux multiples facettes.
 
La dansante Avant que j’me détraque, composée par Jean-Christophe Béney, est à la fois une autocritique et une critique de notre société où l’on glorifie le fait d’être hyper occupé et constamment à la course. On zappe, on swipe pose pour sa part un regard lucide sur notre tendance à éluder les obstacles et à glisser d’une situation à l’autre. StokeS The MC et son flow soyeux dynamisent cette pièce également composée par Jean-Christophe Béney.
 
Jusqu’aux retrouvailles, langoureuse, traite des relations longue distance et de l’attente insoutenable qui précède le moment de retrouver l’autre, sur une musique de Roy Hargrove. Quant à la jubilatoire Home Sweet Home, elle aborde le thème de l’importance de l’amour pour trouver son chez-soi intérieur sur une musique signée Medeski Martin & Wood. Enregistré par Jeremy Darby, le EP a été mixé et matricé par Inaam Haq, récipiendaire d’un GRAMMY en 2016 pour son travail sur la chanson à succès Uptown Funk (Bruno Mars et Mark Ronson).
 
Influences, c’est un EP haut en couleur qui célèbre l’authenticité, la chaleur, la pluralité linguistique et identitaire, la musique et le jazz.

LE PUBLIC RETROUVE SON FESTIVAL EN PLEIN AIR !

Demain, le Festival International Nuits d’Afrique investit le Parterre du Quartier des spectacles jusqu’au 18 juillet.Chaque jour, jusqu’à 23 h, il sera transformé en un oasis de réjouissances et de découvertes musicales, aux cultures de l’Afrique, des Antilles et de l’Amérique latine.

Pour le plaisir d’être ensemble et de vivre ou revivre les moments forts des 35 ans du Festival !

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUTÉS

SOUS LE SOLEIL DE JUILLET 

Cette année, le Festival ajoute un deuxième cabaret. Aux Cabarets Nuits d’Afrique et Tombouctou seront offerts, pendant six jourssoixante-deux concerts acoustiques, des animations et des démonstrations réunissant 37 artistes.

AUX CABARETS NUITS D’AFRIQUE ET TOMBOUCTOU
 

Le public pourra applaudir des artistes tels que Oluwa Banjo (Cameroun), Matéo(Colombie), Kayiri (Burkina Faso), Ramon Chicharron (Colombie), EMDE (Mali), Gotta Lago (Côte d’Ivoire), Albino Martin (Trinidad), Diogo Ramos (Brésil), Tito Maréchal (Haïti), Boogat (Mexique), Giovani Arteaga (Cuba), seront au rendez-vous. Voir la programmation complète ci-dessous

Les animations et démonstrations mettront en valeur les sonorités entraînantes, telles que des percussions afro-colombiennes, de la flûte peule, ou la derbouka…

Tout au long de la journée, les DJ’s de WorldWild SoundSystem et Poirier feront voyager les festivaliers, en proposant un exaltant tour du monde en musique.

Cette année, les spectacles de la grande scène extérieure se transformeront en projections monumentales.

Chaque soir, de 21 h à 23 h, seront projetés sur la façade la Maison symphonique unspectacle son et lumière, un Grand Concert Nuits d’Afrique et un feu roulant des moments forts des 35 années du Festival.

Le public pourra revivre chaque soir un des Grands Concerts Nuits d’Afrique avec Angélique Kidjo (Bénin), Admiral T (Guadeloupe), Meiway (Côte d’Ivoire), Tabou Combo (Haïti), Black Bazar (Congo) et Orquesta Aragôn (Cuba).
 

L’aménagement du site a été repensé afin de respecter les normes sanitaires tout en privilégiant une ambiance festive et familiale. L’achalandage étant limité, aucune place ne pourra être réservée. 

De Montréal-Nord au phénomène Occupation Hood, Tai s’offre un premier spectacle à l’Olympia de Montréal

Tai TL, le jeune influenceur d’origine haïtienne et humoriste derrière le phénomène Occupation Hood, fait une fois de plus mentir les statistiques et les stéréotypes en permettant au “quartier” de se faire entendre. Le prodige du web originaire de Montréal-Nord, qui est actuellement l’influenceur francophone le plus en vogue auprès de la jeunesse canadienne, a décidé de passer du net à la scène et d’adapter son “Live Instagram” en formule présentielle à l’Olympia le 24 juillet. Ce spectacle-événement apparait dans la section Les rires en extra de Juste pour rire MONTRÉAL / Just for laughs MONTRÉALprésenté par Beneva, née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance, en collaboration avec Loto-Québec.

« Qui va lentement arrive sûrement, » Taina Celoge, maman de Tai TL.

Après s’être aventuré dans le monde de la musique avec son méga hit Occupation Hood et nous avoir présenté le vidéoclip qui met en vedette O.Z, Dee End et Rosalvo sur une composition de Massiv3, Tai TL est de retour avec la plus grande nouvelle de sa carrière. En effet, alors que son émission dominicale attirait les fans par dizaines de milliers, Tai TL a décidé de transposer la formule en spectacle en salle et de marquer ce retour à la “normalité” avec un show de 90 minutes devant public. Avec ce premier spectacle événement, il veut être une inspiration pour les jeunes issus de la diversité, leur prouver qu’on peut atteindre ses rêves et ambitions. Partir de sa propre chambre et finir en quelques mois à l’Olympia est une première étape à ses yeux. « On a faim, on veut manger le monde, » dit-il avec l’insouciance de ses 19 ans.

Au menu de ce rendez-vous, la même énergie et la même formule gagnante qui a marqué l’imaginaire de la jeunesse durant le confinement. Tai TL a développé avec son gérant, Jeff Santana, de Trends Talent qui l’aide à maximiser son potentiel, les créateurs de l’application Barkstage, le label producteur de spectacles Joy Ride Records et Juste pour rire MONTRÉAL / Just for laughs MONTRÉAL, une formule qui fera rire et socialiser dans un contexte à la fois sexy et drôle. Le piment n’aura jamais été aussi hot! Un nombre limité de billets est disponible dans le cadre de cette formule très exclusive. Les billets sont uniquement disponibles via l’application gratuite Barkstage.

DESCRIPTIF DU SHOW EN SALLE 

Sous la supervision de Tai TL, deux personnes sont invitées à se mettre debout dans la

salle. Le prétendant dispose alors d’une période de cinq minutes pour charmer son interlocuteur, sinon il risque de subir le courroux du célèbre: DEHORS!! 

En effet, le modus operandi est identique à celui de l’émission sur IG Live, mais c’est maintenant à la foule que revient le pouvoir de crier DEHORS avec Tai.

Si ce couple est rejeté, un autre duo est appelé à prendre sa place. Ce jeu de séduction entre parfaits inconnus sera entrecoupé d’interludes musicaux.

Le show sera clôturé d’une performance live de Tai TL, O.Z, Rosalvo et Dee End qui performeront la chanson éponyme Occupation Hood pour la première fois sur scène. 

COMMENT ACCÉDER AU SPECTACLE

Les billets sont en vente via www.barkstage.com 

Vous devrez télécharger l’application pour acheter vos billets pour l’événement

À PROPOS DE BARKSTAGE

Barkstage est une nouvelle plateforme québécoise qui permet aux artistes indépendants de produire leurs événements sans risques financiers. Le service permet aux fans de s’engager en échange d’expériences offertes par l’artiste et aux marques de s’engager en échange de visibilité. Ainsi les fans et les marques font partie de la production et de la promotion. Cela permet aux artistes de sécuriser leurs honoraires et les dépenses de production et de conséquemment éviter les risques financiers que ce type d’opération implique. 

Tai Tl : https://www.instagram.com/tai_tl/?hl=en

Barkstage : https://www.barkstage.com

Juste pour rire: https://www.hahaha.com/fr/artistes/tai-tl

QUB musique remporte son pari de redonner aux artistes d’ici

 La plateforme québécoise de musique en continu QUB musique dévoile, après une année d’existence, son premier bilan. Une mise en marché stratégique et la valorisation des artistes ont contribué à l’adhésion de 25 000 abonnés au cours de cette première année d’activité.  Ainsi, pas moins de 500 000 $ ont été distribués aux artistes et ayants droit québécois.

Mettre en lumière les talents d’ici
Autre donnée importante pour ce premier bilan : des 12 millions de chansons écoutées sur QUB musique, 75% proviennent de créations du Québec. D’ailleurs, 124 artistes québécois se retrouvent parmi les 200 artistes les plus écoutés sur la plateforme depuis son lancement.  Avec un modèle d’affaire basé sur des redevances au prorata des écoutes sur le territoire canadien, QUB musique réussit sa mission de redonner davantage à la culture d’ici.  À des fins de comparaison, à l’exception de Charlotte Cardin, aucun autre artiste québécois ne s’est retrouvé dans le Top 200 canadien de Spotify depuis le début de l’année 2021. Selon une étude de l’institut de la statistique du Québec publiée aujourd’hui, l’écoute des interprètes québécois sur les services de musique en continu au Canada représente 2 % de l’ensemble des écoutes sur ces services.[i]

« Ces résultats démontrent l’efficacité des actions que nous avons choisies de mettre en place, indique Marc-André Laporte, directeur principal de QUB musique.Les plateformes internationales accaparent une partie importante du marché et font peu de place aux artistes québécois. Nous avons misé sur une mise de l’avant des projets d’ici, soit sur notre page d’accueil et dans nos listes de lecture, en mixant les créations locales avec la musique internationale de façon cohérente et ça fonctionne. 

Avoir une plateforme francophone, dans un marché canadien où les artistes québécois brillent, confirme la nécessité de la plateforme. Ce que nous avons versé en redevances aux ayants droit d’ici confirme que la connexion entre les artisans et les Québécois a eu lieu, ajoute-t-il. Plus il y aura de gens qui s’abonneront à QUB musique, plus cela contribuera à l’enrichissement collectif de la scène musicale d’ici. »
QUB musique : un allié de la musique et des artistes d’ici !
À propos de QUB musique
QUB musique est une plateforme québécoise de musique en continu proposant un catalogue de plus de 70 millions de chansons et plus de 3000 listes de lecture. Disponible au Canada, elle est une référence en matière d’expérience musicale pour ses utilisateurs. À son catalogue de musique s’ajoutent des articles, biographies et de séries audio pour une offre du contenus variée, complète et de qualité qui plait autant aux néophytes, aux fans qu’aux mélomanes. 
Suivez QUB musique sur FacebookTwitter et Instagram.

Mitch Oliver

LE DJ INGÉNIEUR DE SON ET PRODUCTEUR QUÉBÉCOIS DE RENOMMÉE INTERNATIONALE NOUS OFFRE LA QUATRIÈME ET DERNIÈRE SESSION AURORA.

Grandement inspiré par la nature et par le fait de vivre dans un pays bercé de quatre saisons, Mitch Oliver s’est plus récemment illustré grâce à ses sessions Aurora, ayant rejoint plus de 156 000 mélomanes à travers le monde. La quatrième et dernière session fut tournée dans le décor à couper le souffle d’une île secrète, quelque part au Québec. 60 minutes envoûtantes au son des rythmes et mélodies organic house soigneusement choisies par le DJ. Un voyage musical dans lequel les compositions de l’artiste de même que les morceaux de ses paires producteurs sont mis de l’avant pour former un tout 

DJ d’abord, puis devenu producteur, sa musique intervient, enlevante, comme une trame sonore pensée pour la vie qui se savoure et se cultive à l’air libre. Et loin du mythe du DJ oiseau de nuit, l’artiste vit plutôt sous une bonne étoile. Ayant rejoint les rangs d’étiquettes internationales réputées — Magician on DutyAkbal Music, Seven Villas, Kindisch, HoomidaasWhen We Dip XYZ—  alors qu’il n’en était qu’à ses premières armes dans l’industrie, il se consacre depuis à la composition et à la production tout en gardant au cœur de sa démarche le DJing, sa passion initiatrice. Instinctif, spontané et à l’écoute de ce qui se déroule devant lui, c’est ainsi, d’abord et avant tout, à travers les yeux du DJ qu’il considère chaque pièce musicale, sienne ou d’autrui. Doté du don de lire les foules qu’il investit, Mitch Oliver est passé maître dans l’art de faire voyager les gens lors de ses prestations. Pour lui, à bonne distance de l’égo, l’essentiel réside dans la création d’ambiances électrisantes, garantes d’émotions. Sa couleur unique et son talent en ce sens l’ont d’ailleurs conduit à travers le Canada, les États-Unis et les Caraïbes, où il s’est produit à titre de tête d’affiche lors d’événements majeurs tels les festivals AIM et SXMBurning ManPY1 Nights de Guy Laliberté et dans les clubs les plus mythiques dont Do Not Sit On the Furniture et Public Works. Dans la foulée, le jeune artiste a également su piquer la curiosité de quelques-unes figures respectées de la scène électro, notamment Hernan Cattaneo, Budakid et Erdi Irmak, qui ont, par la suite, revisité ses titres. 

LAROIE SPEED OF LIFE

L’autrice-compositrice et interprète montréalaise confirme la sortie d’un nouveau maxi le 3 septembre prochain. 

La mélancolie séduisante. La vulnérabilité puissante. La voix précise et irrésistible. Laroie s’avance ici, en pleine possession de ses moyens, donnant suite à son initiateur et homonyme EP paru en août 2020, et aux récents extraits «Can’t Let Go» et «One More». La voici qui réitère avec Speed of Life, un mini-album qui s’écoute, s’engloutit, d’un trait. Curieux comme celui-ci revêt à la fois le charme de cette musique familière, qui nous accompagnerait depuis longtemps déjà, et le capiteux parfum de l’inédit. En ce territoire nostalgique et émotif, aux frontières de ses influences, le talent de Laroie brille de pleins feux.

Parcourant habilement des palettes de sonorités iconiques et distinctes sur fond d’électro-pop, l’artiste tisse une toile confortable, apaisante, où s’invitent également le dance, la soul et le R&B de la fin des années 90s et du début du millénaire. De la slow garage et ensorcelante “Elevate” jusqu’à la cathartique et lumineuse “Can’t Let Go”, en passant par “One More”, doucement infusée au trip-hop, la dansante “A Place on Earth“, “Moonlight“, rappelant le meilleur de TLC, Brandy et Monica, et la pièce-titre du EP, avec son addictive mélodie vocale, Speed of Life s’apprécie en boucle. Et cette boucle, elle se nouerait dans la plus soyeuse des étoffes.

«Pour moi le EP est une ode à la vie, à ces défis, à la connexion au moment présent et au fait de créer de l’espace pour la légèreté et la noirceur qui s’y trouve. Le cycle de la découverte et de l’acceptation de soi est infini, et j’ai eu envie d’aborder des thèmes comme la peur, le désir et la pleine conscience, pour en nommer quelques-uns, à travers ces nouvelles chansons», mentionne l’artiste, à l’aube de la sortie de son nouvel effort.

Aux côtés deGene Tellem (G.T), et avec la collaboration de Robert Robert et de Gabriel Rei, sur certains titres, Laroie co-signe, avec brio, la réalisation de chacune des six plages formant le plaisant et très abouti Speed of Life.

LUBALIN CHARLOTTE CARDINEN DUO POUR PHOENIX (REPRISE)

L’ARTISTE CANADIEN LUBALIN JOINT SA VOIX À CELLE DE L’AUTEURE-COMPOSITRICE-INTERPRÈTE CHARLOTTE CARDIN DANS UNE NOUVELLE VERSION DE « PHOENIX », LE PREMIER SINGLE DE L’ALBUM NUMÉRO UN AU CANADA.

L’auteure-compositrice-interprète de renommée mondiale Charlotte Cardin s’est associée à l’artiste viral Lubalin pour « Phoenix (Reprise) », une version en duo réinventée de la chanson titre de son premier album acclamé par la critique. Ce n’est pas un hasard si les deux artistes se sont réunis pour ce single puisque Lubalin a co-écrit le morceau original. 

« Phoenix (Reprise) est probablement ma version préférée de cette chanson sur laquelle j’ai travaillé avec Charlotte à la fois pour l’originale et la reprise. Pour moi, elle a vraiment sa propre histoire qui commence par la version qui se trouve sur l’album de Charlotte. Avant que je devienne ” TikTok famous “, à la fin de 2019, j’ai rencontré Jason Brando chez Cult Nation pour lui faire écouter certaines de mes démos, dont une première maquette de Phoenix. À l’époque, je n’avais que le refrain (“you told me, you loved me… “) et un beat de base avec piano, 808s et batterie. Il y avait aussi les “oohs” que l’on entend dans la partie plus calme avant le dernier refrain. Jason m’a demandé s’il pouvait la faire entendre à Charlotte. En lui donnant mon accord, je ne pensais jamais que quelque chose en sortirait. Quelques semaines plus tard, Charlotte a enregistré la chanson. La chanson a ensuite été retenue pour l’album. Et en plus, cet album portera le nom de la chanson et sera le premier morceau de l’album. Je suis encore absolument stupéfait de la tournure des événements. », dit Lubalin. 

« Pour Phoenix (Reprise), j’ai intégré toutes les belles parties que MAG et Jason ont réalisées sur la version de l’album et je les ai fusionnées avec mon beat original. J’ai réintroduit les crayons de couleur à la peinture à l’huile. J’ai également repris certaines de mes paroles qui n’avaient pas été intégrées à la version de l’album. J’ai travaillé très fort sur ma voix, pour essayer d’être à la hauteur de Cha, dont la performance sur la chanson est simplement remarquable »ajoute l’artiste montréalais.

« Il y a tellement de différentes façons de s’identifier à cette chanson que je ne veux pas vraiment y apposer mon interprétation. J’ai entendu tellement de belles perspectives et je trouve absolument incroyable que tant de gens semblent se reconnaître dans cette pièce. Je suis émerveillé par tous les événements qui ont fait en sorte que cela se produise. C’est une si belle opportunité et je suis extrêmement reconnaissant. », conclut Lubalin. LUBALIN N’EST PAS UN ÉTRANGER !

À la fin de 2020, la notoriété du Montréalais Lubalin est montée en flèche du jour au lendemain grâce à la renommée virale sur TikTok de ses deux parodies vidéos hilarantes, « Internet Drama » (ici et ici), qui lui ont depuis values plus de 150 millions de vues, 27 millions de likes et plus de 3,1 millions de followers sur la plate-forme et des apparitions nationales sur The Tonight Show avec Jimmy Fallon et The Kelly Clarkson Show ainsi que la reconnaissance dans Rolling Stone, BuzzFeed, The Los Angeles Times, Vulture, Mashable, Access Hollywood, Entertainment Tonight, et bien d’autres. Fasciné par le son depuis son plus jeune âge, Lubalin a rapidement développé une facilité à expérimenter les harmonies, les mélodies, les textures et les timbres vocaux. Inspiré par un large éventail de styles, allant des enregistrements obscurs aux grands succès pop, sa curiosité est le moteur de son processus créatif. Ce sont ces éléments qui rendent sa musique unique et qui sont présents tout au long de son premier projet expérimental éponyme, Lubalin EP, sorti en septembre 2020. Alors que Lubalin a encore quelques « Internet Dramas » dans sa manche, il écrit de la nouvelle musique et se prépare pour la sortie d’un nouvel EP à l’automne 2021.

Geronimal

Après des nombreux singles remarqués dans l’univers de la French Touch comme Do you love me, Universe, Funking ou Vamos, le producteur électro Geronimal dévoile son album Touch qui comprend ses dernières compositions agrémentées de onze nouveaux titres à découvrir.Geronimal aime se sentir libre artistiquement de pouvoir exprimer ses émotions, de pouvoir retranscrire celles des autres, mélanger les styles, les genres, les instruments, la richesse et diversité des rythmiques actuelles, des samples, des sons lui ont permis d’aller encore plus loin dans la créativité.En extrait de l’album, on se laisse emporter par le rythme imparable du clip Do you love me.  Ce titre est avant tout un titre dansant et déjanté aux pouvoirs suggestifs. Appuyé par des images vintages toutes plus loufoques les unes que les autres, ce morceau nous déborde par l’érotisme de son message à la première lecture. Ode à la séduction, il tend avant tout à dénoncer l’instrumentalisation du genre féminin.

Pour regarder et diffuser le clip de Do you love me :https://youtu.be/nl1ncwjbnGg