Airfix Musique: Concurrencer de grands joueurs grâce aux créateurs musicaux d’ici

L’un évolue dans l’industrie de la musique et de l’enregistrement sonore. Les deux autres occupent un poste de gestionnaire et de développeur sénior au sein d’une grande entreprise de jeux vidéo. Leur passion commune les a amené à développer une plateforme web qui vise à concurrencer les grands joueurs internationaux de musique libre de droits: Airfix Musique. Leur arme secrète? Leur tarification, la versatilité de leur contenu musical, la simplicité de leur licence d’utilisation… et l’armée de créateurs québécois qui les alimentent. 
Airfix Musique est une startup québécoise offrant aux créateurs de contenu et tous les types de producteurs audiovisuels de la musique libre de droits de niveau professionnel à inclure dans leurs projets vidéos, publicitaires, cinématographiques et plus encore. L’entreprise offre un catalogue de pièces musicales, avec ou sans paroles, disponibles à l’unité ou par abonnement annuel. Leurs clients varient du grand producteur cinématographique au nouveau YouTubeur à la recherche de trames originales pour ses vidéos, en passant par l’institution scolaire souhaitant permettre à ses étudiants d’introduire de la musique dans leurs productions. “Les demandes sont variées et parfois surprenantes, chaque jour”, raconte Martin Aubin, musicien reconnu et président d’Airfix.
Leur valeur ajoutée?
Exposer les créateurs musicaux d’ici


Airfix se donne pour mission de proposer à ses clients la plus grande variété possible de mélodies afin de satisfaire leurs besoins sur tous les types de productions audiovisuelles. Les trois cofondateurs portent une attention particulière à ce qui les démarque de la compétition: les créateurs musicaux québécois. 
“Le réalisateur d’une publicité doit incorporer de la musique à sa production et ses critères sont souvent précis. Chez nous, le client peut modifier en temps réel la chanson afin d’ajuster la mélodie, retirer ou remplacer un segment de guitare, etc. Nous voulons aussi lui offrir une opportunité supplémentaire: choisir un artiste de chez lui”, mentionne Jean-Pierre Nolin, directeur des technologies et l’un des concepteurs de la plateforme web. 
Un gain intéressant pour les artistes

Le catalogue de musique libre de droits d’Airfix Musique continue de se bonifier, chaque semaine, en offrant une avenue nouvelle et locale aux producteurs à la recherche de musique pour leurs projets. Mais que veut dire libre de droits? “En fait, c’est un terme traduit de l’anglais qui n’est pas exact. Lors de la vente d’une licence de musique pour une production, le créateur de la musique est rémunéré en recevant essentiellement 50% du produit de cette licence pour la période donnée. AirFix représente donc un revenu supplémentaire et appréciable pour nos compositeurs locaux. L’artiste conserve tous ses droits et est rémunéré pour son œuvre« , réplique Benoit Ménard, développeur en chef.
En plus d’être fièrement québécoise, la startup offre actuellement les forfaits les plus abordables sur le marché mondial. Airfix souhaite que l’équité avec les créateurs guident ses actions: l’entreprise vise être la plateforme la plus équitable du marché, tant pour les artistes que pour la clientèle. Même si le catalogue de l’entreprise compte des compositeurs issus des quatre coins du monde, les trois entrepreneurs invitent les producteurs, les créateurs de contenu, les écoles et les gouvernements à se poser la question: est-ce que la mélodie de ma prochaine production a été composée par un talent québécois?

« Le choix de cette élection est simple: continuer ou changer » – Gabriel Nadeau-Dubois

Les porte-paroles de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, ainsi que la candidate solidaire dans la circonscription de Saint-François, Mélissa Généreux, ont donné le coup d’envoi de la campagne du parti pour l’élection de 2022 dans une démonstration de force réunissant près de 200 personnes. 

Le Québec vit trois crises : l’explosion du coût de la vie, les changements climatiques et l’état du système de santé, particulièrement pour les aînés. Québec solidaire accuse le François Legault d’avoir tardé à s’attaquer à ces problèmes. Pour les régler, le parti mise plutôt sur l’ambition et le retour des grands projets.

« La priorité numéro un, c’est la santé des gens et de notre environnement. On va mettre fin aux passe-droits scandaleux accordés aux grands pollueurs. On va mettre en branle le plus gros projet de société depuis la Révolution tranquille, un chantier qui va révolutionner les transports au Québec. On va voir un plan ambitieux et chiffré pour faire du Québec l’un des pays les plus verts du monde. Le choix de cette élection est clair: continuer avec les mêmes vieilles idées ou changer d’ère », déclare M. Nadeau-Dubois.

Pour porter son projet, Québec solidaire mise sur une équipe de 125 candidates et candidats, soit 70 femmes et 55 hommes, provenant de différents horizons et représentant la diversité du Québec contemporain. Dans les rangs du parti, on retrouve plusieurs figures expertes dans leur domaine, comme Mélissa Généreux, ex-directrice de la Santé publique de l’Estrie, qui se présente dans Saint-François. D’ailleurs, le parti compte faire une percée dans la région le 3 octobre.

En outre, l’équipe solidaire rassemble des économistes, des spécialistes des questions environnementales, des gens oeuvrant à différents niveaux du système de santé, de même qu’un nombre record de personnes issues des Premières nations. 

« On est partis des dix députés solidaires, pis on est allés chercher la meilleure équipe. Y’a jamais eu autant de personnes sur le terrain à travailler avec nous autres. C’est maintenant que ça se passe! Et je veux vous dire à quel point je suis fière de nos 125 candidats et candidates, mais tout particulièrement que six hommes et femmes autochtones se présentent pour Québec solidaire, c’est un record, tous partis confondus », déclare Manon Massé.

Dans les prochaines semaines, le parti présentera ses propositions, étayées et chiffrées, ainsi qu’un cadre financier détaillé.

QUÉBEC SOLIDAIRE DÉVOILE SON ÉQUIPE ÉCONOMIQUE

Les porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois ont rassemblé la meilleure équipe économique de l’histoire du parti pour aider la population à passer à travers le crise de l’inflation et amorcer la transition énergétique.

« Ça fait trente ans que le Québec est soumis à la même vision économique dépassée. Et en ce moment, on fait face à une crise majeure du coût de la vie, on rate nos cibles de réduction de gaz à effet de serre et les écarts de richesse se creusent. À Québec solidaire, on a une équipe économique solide, expérimentée et orientée dans une direction claire : aider les gens à faire face à la crise de l’inflation et transformer l’économie du Québec pour relever le défi de la crise climatique. » déclare Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire.

Québec solidaire proposera un plan complet comprenant à la fois des mesures d’envergure s’attaquant aux différentes crises et de nouvelles sources de revenus pour financer ces mesures: “Notre cadre financier sera équilibré. On est ambitieux et rigoureux », résume M. Nadeau-Dubois.

L’équipe économique solidaire est formée des experts suivants :

  • Ruba Ghazal, députée de Mercier, gestionnaire en entreprise (Bombardier, Church & Dwight, Owens-Illinois); titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de HEC Montréal
  • Mathieu Perron-Dufour, candidat dans Hull, économiste et professeur d’économie à l’Université du Québec en Outaouais, détenteur d’un doctorat en sciences économiques de l’Université du Massachusetts à Amherst
  • Haroun Bouazzi, candidat dans Maurice-Richard, vice-président adjoint à la Banque de développement du Canada, détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie informatique de Polytechnique Montréal
  • Christine Gilbert, candidate dans Lotbinière-Frontenac, professeure en comptabilité spécialisée en finances publiques à l’Université Laval, détentrice d’un doctorat en comptabilité de l’Université York
  • Julie Francoeur, candidate dans Bertrand, directrice générale de Fairtrade Canada, détentrice d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université IAE de Buenos Aires
  • Simon Tremblay-Pepin, candidat dans Pointe-aux-Trembles, économiste et professeur à l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul, détenteur d’une maîtrise en économie de l’Université Paris I-Sorbonne et d’un doctorat en science politique de l’Université York

« Le Québec fait face à de grands défis dans les prochaines décennies qui seront déterminants pour son avenir. Je pense notamment à la crise écologique et au vieillissement de la population. Dans l’équipe économique solidaire, ce qu’on veut, c’est équiper le Québec pour affronter ces défis. On prépare l’avenir. » affirme Haroun Bouazzi, candidat solidaire dans la circonscription de Maurice-Richard.

10M$ pour la médecine de précision à l’Institut de Cardiologie de Montréal

La Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal (FICM) annonce un important don majeur de 10 millions de dollars de Marvin et Philippa Carsley. Cette somme, qui représente l’un des plus importants engagements reçus à ce jour par la FICM, est entièrement dédiée au développement de la médecine de précision.« Les maladies cardiovasculaires sont encore aujourd’hui la principale cause de décès au monde, et la deuxième au Canada. En investissant dans ce champ d’expertise, nous mettons l’épaule à la roue pour renverser la tendance », souligne Marvin Carsley.En reconnaissance de cette généreuse contribution de Marvin et Philippa Carsley, un pavillon de l’Institut de Cardiologie de Montréal a été inauguré en leur honneur.
De gauche à droite: Alain Gignac, président-directeur général de la FICM, Pierre Anctil, président du conseil d’administration de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM), Marvin Carsley, Philippa Carsley, Mélanie La Couture, présidente-directrice générale de l’ICM et Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’ICM.
Diminuer de moitié les incidents cardiovasculaires d’ici 10 ans

L’ambition de l’Institut de Cardiologie de Montréal est claire : réduire de moitié les incidents causés par les maladies cardiovasculaires d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif de taille, développer la médecine de précision est un incontournable. La médecine de précision, aussi appelée médecine personnalisée, consiste à organiser les soins autour du patient et planifier les traitements avec précision en tenant compte des particularités individuelles. Le Centre de recherche dirigé par le Dr Jean-Claude Tardif mène des études à grand impact dans ce domaine.« L’Institut est un fer de lance en médecine de précision:  la recherche en génétique est très avancée, et les professionnels de santé cherchent à personnaliser la prévention pour que les recommandations soient adaptées à chaque patient. Dans un avenir rapproché, il sera même possible de prévenir un événement cardiaque avant sa manifestation », affirme Mélanie La Couture, présidente-directrice générale de l’Institut de Cardiologie de Montréal.« Au fil des ans, le précieux engagement de Marvin et Philippa Carsley a permis la réalisation de nombreux projets porteurs visant à soutenir les champs d’intervention de l’Institut, soit la recherche, la prévention, l’enseignement, et les soins ultraspécialisés offerts aux patients », souligne Alain Gignac, président-directeur général de la FICM.

Une histoire de cœur
Donateur de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal depuis 1984 et membre du conseil d’administration depuis 2004, Marvin Carsley a, avec son épouse, octroyé plus de 14 millions de dollars pour la réalisation des projets porteurs d’espoir à l’Institut. Leur générosité a contribué à la création de la Chaire Philippa et Marvin Carsley en cardiologie, à l’aménagement d’une salle hybride avant-gardiste au bloc opératoire, ainsi qu’au développement du Centre de résonance magnétique. Récemment, le couple s’est également engagé à soutenir les travaux du Dr Jean Lucien Rouleau dans le cadre de l’Alliance canadienne pour la fonction cardiaque, qui a pour mission de lutter contre les difficultés liées à l’insuffisance cardiaque.

À propos de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Établie en 1977, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal recueille et administre des fonds pour soutenir la réalisation des projets novateurs et prioritaires de l’Institut, et lutter contre les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité au monde. Ses événements philanthropiques et les contributions de ses donateurs ont aidé ce chef de file en santé cardiovasculaire à devenir le plus important centre de recherche en cardiologie au pays. Depuis sa création, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal a recueilli plus de 350 millions de dollars en dons. Ses 27 882 donateurs ont permis d’importantes découvertes et un soutien aux spécialistes, professionnels et chercheurs de l’Institut afin d’offrir des soins à la fine pointe de la technologie à des dizaines de milliers de patients du Québec. fondationicm.org

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954, l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels et en prévention. Il abrite le plus grand centre de recherche en cardiologie, le plus grand centre de prévention cardiovasculaire ainsi que le plus grand centre de génétique cardiovasculaire au Canada. L’ICM est affilié à l’Université de Montréal et compte plus de 2000 employés, dont 245 médecins et plus de 85 chercheurs. icm-mhi.org

Une constellation d’étoiles de l’entrepreneuriat à découvrir

Janie Duquette, autrice, femme d’affaires et animatrice, reprend du service comme gérante d’artistes pour contribuer à mettre de l’avant des entrepreneures qui changent le monde! Ayant lancé les carrières d’artistes musicaux comme La Chicane, Dany Bédar, Jonas et Corneille, elle met désormais ses connaissances, son expérience et son réseau au service des nouvelles vedettes de l’heure, soit des entrepreneures à succès qui contribuent à leur communauté.
 
« Découvrir le talent, ç’a toujours été dans mon ADN, affirme Janie Duquette. Depuis sept ans, grâce à mes conférences et à mes formations, je me suis investie dans le monde de l’entrepreneuriat féminin et j’ai rencontré autant de vedettes dans ce milieu que dans l’industrie du spectacle. Ça prend du charisme, de la vision et du cœur pour développer une entreprise, et je réalise que certaines personnes y arrivent plus facilement et plus habilement que d’autres, et ce, non seulement car elles sont exceptionnelles, mais aussi parce qu’il faut de nos jours exercer son métier pour les bonnes raisons. Avec conscience, et humanité. Et les femmes que j’ai choisi de représenter incarnent des valeurs et posent des gestes au quotidien qui changent le monde. Je les aime, je les admire, et je pense que tout le monde devrait les connaître! On dit souvent que les femmes manquent de modèles; j’ai décidé de leur en offrir sur un plateau d’argent. »
 
Les entrepreneures étoiles
 
Mélissa Normandin Roberge, fondatrice de Paillettes inc.
Mélissa, une mère monoparentale de trois enfants, a l’entrepreneuriat dans le sang – elle vendait de la limonade à cinq ans et des billets de spectacles à sept ans! Après une séparation, elle décide de se réinventer. C’est en reprenant la maîtrise de sa vie et de sa destinée qu’elle décide de partager avec sa communauté Web ses apprentissages, ses réussites comme ses échecs. Cinq ans plus tard, Mélissa est à la tête de Paillettes inc., un mouvement mondial de femmes francophones qui ont décidé qu’elles sont nées pour briller! Qui aurait cru qu’une jeune femme de Shawinigan pourrait construire un empire féminin sur le Web – 2 M$ de chiffre d’affaires en 2022 – qui transforme la vie des femmes! Formations, événements, livre et série Web inspirent les femmes à déployer leurs ailes et à réaliser leurs rêves. Mélissa est une femme de pouvoir, entière, vulnérable et drôle à la fois. Capable d’animer et de chanter, elle partage avec confiance et intelligence des enseignements précieux auprès de toute sa communauté. Plusieurs fois approchée pour participer à des projets télé, Mélissa a entre autres fait appel aux services de Janie Duquette pour concrétiser un projet audiovisuel qui correspond à sa vision et à ses valeurs, avec d’éventuels partenaires qui les partagent.
 
Katee Boucher, fondatrice de Kassiopeia Bohème
Le public reconnaît Katee depuis son passage remarqué aux Dragons, où elle a reçu plusieurs offres d’investissement pour son entreprise Web qui génère environ 1,5 M$ de revenus annuels. Créative et colorée, Katee est une femme qui ne fait rien comme les autres. Ses sacs à main et à dos faits au Québec font fureur, car il y a un peu de son cœur et de son âme dans chacun de ses produits. Katee est une entrepreneure à la personnalité attachante et irrésistible, et sa communauté est fidèle et passionnée; elle les appelle ses « sacoches ». Ce qu’on aime chez Katee, c’est son authenticité, sa vulnérabilité, et le fait qu’elle nous dévoile sa vie et son quotidien avec candeur et humour. Plusieurs des vidéos de cette créatrice de contenu douée connaissent un succès fulgurant sur le Web. Maman de quatre enfants dont un ayant des besoins particuliers, Katee est une fille qui n’a pas peur de nous partager ses défis comme ses réussites, qui saute dans un avion pour aller créer en Grèce ou en France, qui chante pour le plaisir et qui est une excellente raconteuse. Katee a un talent fou pour la vente, et elle est à la recherche de partenariats stratégiques pour faire croître l’offre de sa boutique. Elle a un manuscrit en chantier et des idées de collaborations avec des artistes connus.
 
Marilyn Pellerin, alias Marie-Makeup, fondatrice de L’abc du maquillage
Alors qu’il y a une offre illimitée de contenu de maquillage sur le Web, Marilyn est une femme dynamique et drôle qui a réussi en seulement quelques années à se démarquer et à se construire un empire du maquillage qui génère 2 M$ par année. L’abc du maquillage de Marilyn Pellerin propose de la formation professionnelle, de la formation grand public, une collection de produits haut de gamme et une boutique extrêmement populaire. Elles sont souvent plus de 50 000 femmes à regarder Marilyn se maquiller en direct sur Facebook! Son secret : sa personnalité. Marilyn est certes une maquilleuse de grand talent, mais c’est son approche, son humanité et sa façon d’entrer en contact avec les femmes qui la suivent qui la caractérisent. Créative et enjouée, Marilyn est adorée par sa communauté. Habile communicatrice, Marilyn peut animer, raconter, écouter; elle sait toucher son public avec son cœur et son histoire personnelle qu’elle partage avec ouverture et humour. Sa mère, surnommée Mamilie, fait partie de son univers, de même que son nouveau-né Louka, son grand garçon Dylan et son conjoint, quoique plus discret. Cette créatrice de contenu et animatrice est prête à aller rencontrer le grand public dans le cadre de projets Web et télé qui pourront mettre en lumière tous ses talents.
 
Maryline Tremblay, alias MaryPhotos
MaryPhotos, comme son nom l’indique, est une photographe, mais elle est loin d’être une photographe ordinaire. Elle propose aux femmes des séances qui allient photographie sur le terrain et une tonne d’attitude. « La terre entière est mon studio », affirme-t-elle. Ainsi, elle n’hésite pas à s’envoler vers la Grèce, les États-Unis, l’Italie ou la France, à louer un voilier spectaculaire ou à atteindre la cime d’une montagne pour offrir à ses clientes des résultats époustouflants. Les femmes d’affaires et d’influence font appel à Maryline pour se mettre en valeur, tant elles que leurs produits et services. L’agenda de la photographe est en général bien rempli, mais cette artiste dans l’âme sait aussi innover. Elle s’est donc alliée à d’autres photographes pour élargir son offre de services. Maryline et son équipe offrent des expériences de groupe dans des endroits enchanteurs, pour à la fois mettre en image des femmes formidables et créer des moments inoubliables. Maryline projette de mettre en scène des femmes dans des paysages enchanteurs et inusités, notamment lors d’une retraite au Costa Rica prévue en décembre 2022. Son objectif : mettre en image les rêves, la vision et les passions des femmes au-delà des frontières!
 
À propos de Janie Duquette
Avocate de formation, Janie Duquette a d’abord été PDG d’une maison de disques. Elle a contribué au succès de La Chicane, de Corneille, de Dany Bédar et de Jonas dont elle a aussi géré la carrière. Après 15 ans de métier, elle décide d’écrire sur son parcours et publie l’ouvrage Les 7 clés du leadership féminin : diriger avec la tête et le cœur, puis la biographie Faire une femme de soi, qui sera suivie de l’émission de radio du même nom, dans le cadre de laquelle elle interviewe plus de 150 femmes leaders de tous les domaines. Depuis 2014, Janie Duquette a développé une véritable expertise en leadership féminin. En 2016-2017, en partenariat avec Femmessor et le ministère de la Condition féminine, elle entreprend une grande tournée de conférences partout au Québec sur les enjeux et les occasions du leadership féminin. Sa mission est de permettre aux femmes de nourrir et de célébrer des valeurs telles que l’authenticité, l’empathie, l’intuition et la créativité.

Bonne nouvelle pour la bière « Pulsion Tropicale » de SAM T.

Des ventes records pour la nouvelle bière Pulsion Tropicale de l’artiste Sam T. en collaboration avec la microbrasserie Les Bières Philosophales !
 
Le 17 juin dernier, Sam T. annonçait une grande nouvelle soit celle du lancement de sa chanson « Pulsion Tropicale » mais aussi d’une nouvelle saveur de bière qu’il a concocté fièrement avec la microbrasserie Les Bières Philosophales. 
 
Cette bière aux notes fruitées est une IPA blonde de 5,5 % d’alcool aux houblons de mangue, noix de coco et fruits tropicaux. Une boisson rafraîchissante, parfaite pour les journées chaudes d’été à la plage ou en soirée entre amis. 
 
Au début de juillet, soit 3 semaines après le lancement de sa boisson alcoolisée, Sam T. et son équipe ont appris que toutes les bières mises en marché dans les points de vente du Québec avaient été écoulées. Une nouvelle inattendue et bienvenue ! La prochaine production de la pulsion tropicale est prévue pour la fin septembre 2022. De plus, un vidéoclip de la chanson devrait également sortir dans ces mêmes semaines. 
 
L’artiste entrepreneur, Sam T. n’a pas fini de vous surprendre, le 5 août dernier, il était en spectacle à l’amphithéâtre Rolland de Saint-Jérôme et il prépare plusieurs nouveautés musicales pour l’automne.

Naomi Campbell se joint à C2 Montréal 2022!

C2 Montréal présenté du 26 au 28 septembre est ravi de vous révéler que Naomi Campbell se joint à la nouvelle vague d’annonces de conférenciers et conférencières. La véritable icône s’ajoute à la liste de personnalités innovatrices et activistes à prendre place sur la scène.

Naomi a fait la couverture de plus de 1000 magazines et a participé aux défilés des plus grandes maisons de couture allant de Christian Dior à Prada. Au fil de son illustre carrière de top-modèle, elle a été la tête d’affiche et la muse des plus grands designers.

Au-delà de son travail dans les secteurs de la mode et du divertissement, Campbell a mis sa célébrité au service d’une multitude de collectes de fonds et d’initiatives à but non lucratif à travers le monde. L’environnementalisme, les droits de la personne et la santé mondiale, surtout auprès des femmes et des enfants, sont au cœur de son travail. Fashion For Relief, l’organisme caritatif qu’elle a fondé en 2005, récolte ainsi des fonds pour diverses causes environnementales et humanitaires.

Découvrez nos nouveaux conférenciers et conférencières

C2 Montréal est fier d’annoncer que les personnalités suivantes, issues de marques et d’entreprises de premier plan telles que le célèbre maestro montréalais Yannick Nézet-Séguin, Sandie Hawkins, la directrice des ventes et des opérations marketing en Amérique du Nord pour TikTok, Avery Akkineni, PDG de Vayner NFT, Sébastien Borget, cofondateur de The Sandbox et Mauricio Padilla, fondateur de Hinter.

Un nouvel emplacement

C’est une année de premières pour C2 Montréal. En effet, c’est la première fois que nous déployons nos installations sur le site du Nouveau Centre au centre-ville, et pour la toute première fois, le public est invité à participer aux activités extérieures gratuites sur le site, qui se trouve sur l’esplanade de la Place Ville Marie et  le Fairmount Queen Elizabeth. Désormais, tous les Montréalais pourront vivre l’expérience C2.

Une programmation riche:

  • Repenser les villes pour les gens, les affaires et le divertissement
  • L’avenir du travail: Du leadership attentif aux avantages de travail innovants
  • La durabilité rentable: Quand la technologie et les entreprises peuvent faire avancer la lutte contre les changements climatiques
  • Décrypter le Web 3.0: Opportunités, innovations et défis pour des communautés décentralisées et sécuritaires
  • Connecter avec sa communauté: Des stratégies de marketing et de création de contenu pour un engagement durable

EmporaPharma Inc. annonce l’ouverture de son premier magasin pignon-sur-rue au Québec, Canada

EmporaPharma Inc., une société pharmaceutique spécialisé dans la fabrication et la vente de cannabinoïdes à des fins médicales est heureuse d’annoncer l’ouverture son premier magasin franchisé « pignon sur rue » au 495 rue Labelle à St-Jérôme, Québec. Canada.

La mission de EmporaPharma est de présenter la gamme complète de cannabinoïdes médical disponible dans un seul endroit. Plusieurs licences-cannabis de Santé Canada lui ont été émises lui permettant ainsi ses activités légales de production, de R&D pharma, de transformation et de vente au détail.

EmporaPharma est la première société de cannabis médical entièrement intégrée verticalement en opération aujourd’hui à l’échelle de la planète. Celle-ci est 100% Québécoise, fondée et détenue entièrement par la famille Gilmour de Montréal.

DDB Amérique du Nord nomme Eve Rémillard-Larose au poste de PDG de ses opérations canadiennes. Unir les marques sous un seul DDB Canada et favoriser des partenariats sans frontières porteurs de créativité.

DDB Amérique du Nord a annoncé qu’Eve Rémillard-Larose se joindra à l’agence en tant que PDG de DDB Canada. Elle renforcera les opérations et dirigera la stratégie de mise en marché pour les entreprises de la région, en favorisant l’intégration des marques Anderson Health & WellnessTrackDDB et l’Agence principale DDB Canada (qui comprend les bureaux d’Edmonton, de Montréal et de Toronto), sous un seul DDB Canada. Mme Rémillard-Larose relèvera du président et chef de la direction de DDB Amérique du Nord, Justin Thomas-Copeland, afin de concrétiser la vision de l’agence, qui a pour objectif de devenir une puissance créative tournée vers l’avenir et de relancer l’histoire de DDB au Canada.

M. Thomas-Copeland a déclaré : « Depuis longtemps, nous espérions trouver une personne comme Eve au Canada, dotée d’un véritable esprit créatif jumelé à des valeurs de leadership axées sur les personnes. Afin d’accroître la force et l’unification de DDB Amérique du Nord, il nous faut pouvoir compter sur un DDB Canada fort. Eve jouera un rôle essentiel pour le faire rayonner et favoriser des partenariats sans frontières avec nos agences américaines, afin d’offrir les solutions créatives les plus puissantes aux clients. Chacun d’entre nous est mû par le désir de créer, tous ensemble, davantage de valeur pour nos clients. Nous sommes donc impatients d’accueillir Eve à nos côtés pour relever ce défi ! »

Passionnée par la créativité et par les gens qui travaillent en coulisses au succès d’une entreprise, Mme Rémillard-Larose se joint à DDB Canada forte d’une vaste expérience dans la création de marques et d’entreprises. Elle a passé plus de 16 ans chez Sid Lee, plus récemment en tant qu’associée codirectrice de Sid Lee Toronto, où elle a collaboré avec un vaste éventail d’organisations, des start-ups aux multinationales, pour élever l’expérience de leur marque et favoriser la transformation et la croissance de leur entreprise. Un de ses grands domaines d’intérêt a toujours été le monde des affaires et la promotion de l’importance de la diversité, de l’équité et de l’inclusion en milieu de travail.

Mme Rémillard-Larose a déclaré : « Le personnel sera ma première préoccupation dès mon entrée en poste. Après tout, la créativité naît d’abord des personnes. Le marché des talents est en effervescence en ce moment et les gens ne correspondent pas à une seule description de poste. Il existe tant de personnes talentueuses enthousiasmées par le voyage de transformation que DDB Canada entreprend et qui possèdent l’expérience et la passion dont nous avons besoin pour adapter l’entreprise à la situation actuelle. En ce sens, ma vision rejoint pleinement celle de Justin, et je suis ravie de me joindre au leadership nord-américain et de prendre la barre de DDB Canada à l’aube de ce nouveau voyage aux possibilités infinies. »

La nomination d’Eve Rémillard-Larose fait suite au départ de Kevin Brady en février 2022 après un long mandat en tant que président et chef de la direction de DDB Canada. Thomas-Copeland en avait assuré l’intérim.

À PROPOS DE DDB INTERNATIONAL    
DDB international (www.ddb.com) est l’un des réseaux de publicité et de marketing les plus importants et les plus influents au monde. DDB a été nommé Réseau d’agences de l’année 2022 Effies US, Réseau de l’année 2022 Effies Amérique latine, Réseau de l’année 2022 El Ojo, Réseau Asie-Pacifique de l’année 2022 Spikes Asia, Réseau mondial no 3 en 2022 par le Festival international de la créativité de Cannes, Réseau de l’année par D&AD en 2022 et 2021, Réseau de l’année ADC en 2021. L’entreprise s’est également vue décerner de nombreux prix par les principales publications publicitaires et les salons de récompenses dans le domaine. WARC a classé DDB parmi les 3 meilleurs réseaux mondiaux pendant 12 des 15 dernières années. Le réseau compte notamment parmi ses clients Molson Coors, Volkswagen, McDonald’s, Unilever, Mars, Peloton, JetBlue, Johnson & Johnson et l’armée américaine. Fondé en 1949, DDB fait partie du groupe Omnicom (NYSE : OMC) et compte plus de 10 000 employés répartis dans 149 bureaux dans plus de 63 pays, son bureau phare étant situé à New York, NY.  

À PROPOS D’OMNICOM 
Omnicom Group Inc. (NYSE – OMC) est l’une des principales sociétés mondiales de marketing et de communication d’entreprise. Les réseaux de marque d’Omnicom et de nombreuses entreprises spécialisées fournissent des services de publicité, de planification et d’achat stratégiques de médias, de marketing numérique et interactif, de marketing direct et promotionnel, de relations publiques et d’autres services de communication spécialisés à plus de 5 000 clients dans plus de 70 pays.

Les journées de l’animation 2022 : valoriser la fonction d’animateur.trice pour encourager la relève en loisir

Le Conseil québécois du loisir (CQL) et les partenaires du Programme DAFA se mobilisent à l’occasion des Journées de l’animation, se tenant du 2 au 4 août, pour souligner l’indispensable rôle des animateurs.trices qui œuvrent dans les différents milieux du loisir, dont les camps au cours de l’été. C’est d’ailleurs sous la thématique Animateurs.trices indispensables que l’événement a été lancé au début de la saison. Dans le contexte de la pénurie de main-d’œuvre qui affecte ce secteur, cet événement revêt une fonction plus nécessaire que jamais : reconnaître et valoriser l’importance de la fonction d’animateur. trice et ses impacts sur la qualité de vie des jeunes et des familles.

Tout au long de la saison estivale, le CQL et les partenaires du Programme DAFA ont invité collègues, jeunes et parents à remercier leurs animateurs.trices sur un mur virtuel. Les enfants ont également pu réaliser un coloriage pour souligner les qualités exceptionnelles de ceux et celles qui se dévouent l’été durant pour leur offrir une animation sécuritaire, ludique et de qualité. Du 2 au 4 août, le CQL et les partenaires du Programme DAFA diffuseront du contenu sur les médias sociaux visant à rendre hommage à ces milliers de jeunes mobilisés. Plusieurs voix se joindront au mouvement, notamment Mme Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

Le rôle d’animateur.trice une fonction enrichissante, essentielle et à valoriser 

Partout au Québec, l’offre estivale de loisir joue un rôle fondamental auprès de la population, notamment pour les parents, en facilitant la conciliation travail-famille. De plus, les jeunes qui fréquentent les différents milieux de loisir peuvent compter sur des services sécuritaires qui contribuent favorablement à leur développement global grâce à des apprentissages uniques sur le plan de la socialisation. Appuyés.ées par des équipes compétentes et dévouées, les animateurs.trices sont au cœur de la qualité des services essentiels offerts aux enfants qui fréquentent ces milieux. Dans le contexte actuel du marché de l’emploi, il est crucial de reconnaître à sa juste valeur l’importance et le sérieux de cette fonction occupée par des milliers de jeunes afin de contribuer à assurer une relève. D’ailleurs, depuis quelques années, le CQL et les partenaires du Programme DAFA s’intéressent aux enjeux de la main-d’œuvre en animation et ont déployé des efforts, entre autres, pour intéresser les jeunes à cette profession. Ainsi le Programme DAFA, suivi par près de 40 000 jeunes depuis sa création, est continuellement mis à jour et adapté pour répondre aux standards élevés de la formation en animation en contexte de loisir. Compléter le Programme DAFA ouvre ainsi plusieurs entrées vers des secteurs variés de pratique en demande ce qui constitue un atout pour plusieurs jeunes. De plus, le programme est désormais offert sous forme d’activités parascolaires permettant ainsi de rejoindre plus de jeunes qui n’auraient peut-être pas pensé à travailler en animation.


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top