Auteur/autrice : L'équipe

Les leçons de vie des bicyclettes

Les gens sont-ils réellement tels qu’on les croit ? Peuvent-ils changer ?

Emmurée derrière sa façade hautaine et rigide, Harriet n’a pas conscience de l’effet qu’elle produit autour d’elle. Et il est si facile pour les autres de s’arrêter à l’image de l’insupportable princesse qu’elle projette.

Lorsqu’elle décide sur un coup de tête de faire un accroc à sa vie réglée au quart de tour, la rousse infirmière ne peut deviner l’ampleur du déraillement qu’elle provoquera. Peut-être lui fallait-il se rendre au fond du trou (ou du bois) pour enfin s’ouvrir… à moins qu’elle ne fasse d’abord disjoncter son compagnon d’infortune !

Les leçons de vie des bicyclettes reprend l’univers de L’espérance de vie des flocons de neige et de La deuxième vie des étoiles. Ce livre complète la trilogie. Les trois romans peuvent tout de même se lire indépendamment, chacun représentant un couple d’amoureux différent.

Mirabelle (Laurence Hélie) proposera un EP anglophone le 27 janvier sous l’étiquette Simone Record

Mirabelle, de son vrai nom Laurence Hélie, proposera un EP de cinq morceaux anglophones, le 27 janvier, sous l’étiquette Simone Records. Intitulé Flickering Lightsil est dans la continuité de son respecté long jeu Late Bloomer, paru en 2020.

Inspirée par Phoebe BridgersTaylor Swift ou encore Massive Attack, la chanteuse poursuit son exploration de la pop avec ce petit bijou introspectif créé au temps des grands bouleversements et remises en question.


« J’ai vécu beaucoup d’anxiété au début de la pandémie, beaucoup de choses se bousculaient en même temps dans ma vie et outre rester éveillée la nuit à angoisser, j’ai essayé de canaliser le tout en reprenant ma guitare. J’ai composé ces chansons comme un retour aux sources en me réconciliant avec cet instrument que j’ai boudé pendant des années. Je pensais au village où j’ai grandi, à la maison familiale et sa forêt derrière, alors que je me sentais prisonnière ici à Montréal et, comme bien des gens, je rêvais de grands espaces et de quiétude. Jamais je n’ai eu autant de plaisir à composer des chansons, je crois, parce que ça me faisait réellement du bien. »

-Laurence Hélie


À vrai dire, c’était la parfaite approche pour obtenir sa part de liberté. Ces chansons sont devenues son petit refuge et un apport de bons sentiments. Il fallait ensuite trouver la bonne direction pour chacune de ces chansons. Direction qu’elle a trouvée dans ses explorations avec Warren SpicerChristophe Lamarche-Ledoux et Navet Confit.

Collaborations multiples

Elle s’est d’abord présentée au studio de Christophe Lamarche-Ledoux (Feu doux, Organ Mood) et en compagnie du musicien et réalisateur Warren Spicer (Plants And Animals), le trio a fait bouillir les idées, masqués et à deux mètres de distance. Sont ainsi nées les chansons Acid Rain et Good Sad Story.

Valises sous les bras, elle s’est ensuite arrêtée chez Navet Confit, précieux ami d’enfance avec qui Laurence a appris à jouer de la guitare alors qu’ils étaient adolescents et avec qui elle avait co-réalisé deux chansons de Noël parues en 2021. Les deux comparses ont poursuivi le travail entamé pour réaliser trois autres chansons, Worry StonesIs It Karma? et Neon, mixées par Ghyslain Luc Lavigne.

Le EP a été enregistré sur une longue période et dans des états d’âme diamétralement opposés. Naturellement, les chansons témoignent de ces différentes ambiances émotionnelles, telles cinq sœurs ayant des personnalités différentes. Main dans la main, elles sont des Flickering Lights.

Les compositions

Acid Rain, c’est la nostalgie à l’égard de son enfance alors que Mirabelle raconte cette époque de douce liberté vécue sans téléphone et sans écran.

Dans un savant mélange de genre rappelant à la fois le grunge de Cobain et les mélodies aériennes de BjorkIs It Karma? renferme une dose de mystère, de doute et de fatalisme. En référence au film Smoking No Smoking, on y évoque l’impact de nos choix sur le cours de nos vies. L’unique voix de Mirabelle se mêle habilement aux envolées lyriques de la harpiste Éveline Grégoire-Rousseau.

Délicat et un brin tourmenté, Worry Stones, s’inspire des petites pierres polies que l’on garde dans sa poche et qui nous procurent différents sentiments quand on les touche. Elles sont un accès direct aux souvenirs et aux émotions.

L’intime et épurée Good Sad Story est aussi le tableau d’un autre temps. Celui de la rivière, de l’arbre et de la vie qui y grouille derrière la résidence familiale.

Neon, c’est une lumière chancelante, une ligne coupée. C’est un amour fragile et intermittent, comme la lumière d’un néon brisé qui vacille. Une vive lumière très brillante et qui s’éteint soudainement.

Le gouvernement du Canada peut agir pour contrer la pénurie de logements et améliorer l’abordabilité

Dans le cadre des consultations prébudgétaires fédérales 2023-2024, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec  (APCHQ) interpelle le gouvernement à agir rapidement en matière d’habitation. L’APCHQ soumet ainsi des mesures concrètes pour faire face aux enjeux de pénurie de logements et d’abordabilité.    

Augmenter l’offre de logements : une priorité

Les mises en chantier sont en baisse et se contracteront encore davantage en 2023 en raison notamment de la hausse des coûts de financement. Les dernières prévisions de l’APCHQ annoncent un recul de 19 % en 2023. Pourtant, le Québec, à l’instar de plusieurs autres provinces, accuse déjà un important déficit structurel d’habitations. « L’APCHQ évalue ainsi qu’il manque actuellement au moins 100 000 habitations au Québec afin de simplement rétablir l’équilibre des marchés. De son côté, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) affirme qu’il faudrait 630 000 unités supplémentaires d’ici 2030 pour retrouver le chemin de l’abordabilité. Autrement dit, il faudrait doubler le rythme des mises en chantier d’ici la fin de la décennie! », souligne Maxime Rodrigue, président-directeur général de l’APCHQ.

Pour, d’une part, améliorer la situation de l’offre en matière d’habitation et, d’autre part, lutter contre l’inflation, l’APCHQ propose de mettre en œuvre ces trois mesures :

1.     Bonifier substantiellement le remboursement de TPS pour habitations neuves et complètement exempter de TPS les logements locatifs sociaux et abordables;

2.     Assurer un meilleur financement de la construction et de la rénovation de logements sociaux et abordables;

3.     Ajuster temporairement les programmes de la SCHL, tel que APH Select[1], pour répondre aux conditions actuelles de financement.

Aider les jeunes ménages à accéder à la propriété

L’abordabilité est à son pire niveau au Québec en plus de 30 ans et à un creux historique pour l’ensemble du pays. Pourtant, le désir d’acheter une propriété est toujours présent, mais les potentiels acheteurs mettent leur projet sur pause.

Afin de permettre aux jeunes ménages d’avoir accès à la propriété, l’APCHQ recommande au gouvernement de poser trois actions concrètes qui auraient un impact rapide sur le marché : 

1.     Prolonger la période maximale d’amortissement des prêts hypothécaires assurés à 30 ans et à 35 ans dans le cas de l’achat d’une habitation neuve certifiée écoénergétique;

2.     Assouplir le test de résistance (« stress test ») hypothécaire lors de la qualification pour un nouveau prêt et l’éliminer complètement pour un renouvellement;

3.     Faire du RAP ou du CÉLIAPP des régimes intergénérationnels afin de permettre aux parents de contribuer à la mise de fonds de leur(s) enfant(s) et augmenter les retraits maximaux permis.

Ces trois mesures visent à libérer des logements, dont on manque actuellement, en incitant des ménages à devenir propriétaires.

Plus spécifiquement concernant le test de résistance, alors que les taux hypothécaires sont bien au-dessus du taux qualificatif minimal de 5,25 %, l’APCHQ s’étonne qu’on demande aux institutions financières d’ajouter un 2 % supplémentaire au taux hypothécaire négocié pour qualifier les acheteurs potentiels. « Si on souhaite s’attaquer sérieusement aux obstacles auxquels les jeunes générations font face dans leur projet de devenir propriétaires, force est de constater que des solutions existent. Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, le gouvernement fédéral doit en faire plus! », déclare Maxime Rodrigue.

Contribuer à la lutte aux changements climatiques

Alors que les bâtiments et les logements sont la troisième source d’émissions de gaz à effet de serre au Canada, l’APCHQ considère qu’il est impératif d’accélérer la rénovation écoénergétique du parc actuel d’habitations et de construire de nouvelles habitations durables. De plus, la lutte aux changements climatiques nécessite de contrer l’étalement urbain par une plus grande densification à l’intérieur des périmètres urbains existants. « Au Québec, 56 % des logements ont été construits avant 1980, ce qui implique qu’ils ont des besoins thermiques beaucoup plus importants. Nous croyons qu’il y a là un potentiel énorme pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et ainsi réduire les émissions de GES de notre secteur d’activité », indique Maxime Rodrigue.

Finalement, l’APCHQ considère que la lutte aux changements climatiques devrait guider la mise en place de l’ensemble des mesures en matière d’habitation. Une première mesure efficace à favoriser, au plan fédéral, serait de permettre une période maximale d’amortissement de 35 ans des prêts hypothécaires pour l’achat d’une habitation neuve certifiée écoénergétique.

Pour consulter l’ensemble des recommandations de l’APCHQ

Guillaume Léglise, le clip Les Dunes avec Cléa Vincent // Nouvel album Auto Fictions

Guillaume Léglise sort son premier album Auto Fictions le 14 mars 2023 sur le label La Tebwa, avec en premier extrait Les Dunes avec Cléa Vincent.

Avec lui, la chanson française est baignée d’influences pop 80’s et new wave. La sortie de l’album Auto Fictions marque pour ce producteur, compositeur et multi-instrumentiste l’aboutissement d’un travail d’écriture et production long de 4 ans (depuis l’EP Riviera). Depuis de nombreuses années, Guillaume Léglise s’est fait un nom dans le paysage de la pop française, à la réalisation, production ou mixage de plusieurs projets d’artistes. Ce musicien de l’ombre se dévoile enfin à travers un premier album lettré et ambitieux, aux contours atypiques. 

Pour mettre en image Auto Fictions, Guillaume Léglise a imaginé une vidéo nous emmenant dans une course poursuite amoureuse de six épisodes au cœur de Madrid. L’album se dévoile dans un road movie sensuel et haletant type « catch me if you can » réalisé par Jérôme Walter Gueguen. Voici une translation cinématographique qui nous laisse libre de toutes interprétations pour mieux apprécier encore cet album de fictions. A découvrir avec en premier extrait Les Dunes en duo avec Cléa Vincent.

Pour regarder le clip des Dunes feat Cléa Vincent :

Le conseil d’administration du MAI (Montréal, arts interculturels) est heureux d’annoncer la nomination de Camille Larivée en tant que directeur·trice général·e et artistique.

Le conseil d’administration du MAI a le plaisir d’accueillir dès aujourd’hui Camille Larivée à la direction générale et artistique du MAI (Montréal, arts interculturels). Iel apportera son expertise et sa passion pour les arts interculturels afin de continuer à mener à bien la mission du MAI. De par le succès de ses propres créations et son soutien à des projets interdisciplinaires significatifs, Camille démontre une vision artistique rafraîchissante. Son expérience en tant que commissaire et artiste ainsi que son engagement en faveur de l’inclusion, son approche humaine et sa bienveillance sont des atouts précieux pour le MAI.

BT93

BT93 est de retour le 27 janvier 2023 avec l’album BT2033, produit par Sainte Victoire. BT2033 est le deuxième volet des aventures du cadre d’argent, BT93, l’agent perturbateur venu du monde de l’entreprise. 

Premier single extrait de l’album, BT93 se lance dans un égotrip qui pose la question : “Suis-je un artiste ?” tout en assurant avec humour « qu’il manque une dimension aux artistes qui n’ont jamais bossé dans un bureau ». Cette punchline pourrait sortir tout droit d’un disque de Jacno. La filiation est naturelle, puisque BT93 invite sur ce premier titre  de l’album le génie du Hip Hop, Julien Barthélémy aka Stupeflip, qui en son temps a fait refumer du shit  au pionnier de la French Touch. « Moi c’est BT93, exactement c’que t’entends« , c’est ainsi que démarre l’album BT2033, à découvrir en clip.

Pour regarder et diffuser le clip de BT93 :

Vivre de ta musique présente le Sommet de la musique francophone 2023

Fondé par Laura Gagné, l’organisme Vivre de ta musique a pour mission de soutenir ceux et celles qui rêvent de concrétiser leurs aspirations artistiques et de se consacrer à temps plein à leur passion : la musique. La communauté de Vivre de ta musique compte déjà 3 600 artistes francophones provenant du Canada et de la France.

Les 26 et 27 janvier sur le Web, l’organisme présente le Sommet de la musique francophone, un événement virtuel exceptionnel qui permettra aux participants de profiter des conseils et des trucs éprouvés d’artistes établis et d’experts du milieu de l’industrie. L’objectif : aider les artistes à se professionnaliser afin que chacun puisse pleinement créer, se développer et s’épanouir dans son art.

« Vivre de ta musique existe pour donner le pouvoir aux artistes indépendants francophones de développer leur carrière, qu’ils soient déjà accompagnés d’une équipe professionnelle ou non, explique Laura Gagné. Nous aidons les artistes talentueux qui décident de s’investir dans leur carrière à gagner leur vie à l’aide d’outils numériques. Cette démarche leur permet de passer à un niveau supérieur ainsi que de se démarquer auprès d’un auditoire et de professionnels établis. »

Lors du prochain Sommet, les participants bénéficieront des précieux conseils des artistes et experts suivants :

· Laura Gagné, fondatrice de Vivre de ta musique

· Marie-Mai, auteure-compositrice-interprète

· Samian, rappeur et fondateur de l’étiquette Nikamo Musik

· Janie Duquette, auteure, productrice et gérante

· Mathieu Lippé, chanteur, poète, musicien et conférencier

· Andy St-Louis, auteure-compositrice-interprète

· Ghislain Brind’amour, réalisateur et mixeur

· Philippe Kyprianou, spécialiste en marketing

· Diogo Ramos, auteur-compositeur-interprète

· Sophie Williams, auteure-compositrice-interprète

ÉLYSABETH RIVEST LANCE UN PREMIER EP: AFTER

La chanteuse Élysabeth Rivest, qu’on a pu découvrir dans la comédie musicale primée Mary Poppins, lance aujourd’hui un tout premier mini-album de ses propres compositions. Flirtant entre la pop et le soul, After réunit trois pièces en anglais où la voix mature et profonde de la chanteuse est à l’honneur. Élysabeth Rivest nous propose des chansons inspirantes comme une main tendue, un baume sur les temps difficiles des dernières années.

Pour cette première incursion dans le monde du disque, Élysabeth Rivest s’est entourée d’une équipe de rêve. Les arrangements ont été confiés à Ronny Désinor (batteur pour Anomalie, notamment) et Philippe L’Allier (guitariste pour Malika Tirolien, entre autres), deux passionnés de jazz qui ont su donner aux trois compositions un habillage à la fois moderne et intemporel, à la manière des chansons à grand déploiement qui étaient monnaie courante dans les années 1990. Dans un décor très pop, quelques touches de jazz viennent étoffer l’ensemble et la voix d’Élysabeth s’y déploie dans toute sa richesse. 

Le EP s’ouvre sur la très jolie « A Better Place », une balade sensible où guitares et claviers soutiennent une mélodie élaborée colorée par des harmonies vocales délicates. Sans contredit la pièce la plus jazz du EP, on s’y laisse guider avec plaisir par une voix grave et émouvante. Vient ensuite « What You Do », pièce claire obscure où on apprécie particulièrement le piano de Gordon J. Zamor ainsi que la section rythmique, dont la basse de Dave François, impeccable. « Almost Love » clôt le court album et nous laisse sur une pulsion plus assumée, d’abord de manière épurée, puis à cœur joie sous les envolées vocales tout en maîtrise de la chanteuse. Dans ce mix limpide de Guy Tourville, l’ensemble est impressionnant de cohérence et permet à Élysabeth Rivest de nous dévoiler un son déjà mature qui lui est propre. Les trois titres sont disponibles dès maintenant sur toutes les plateformes numériques.

Mayfly, sortie du EP Hideaway VOL 1  // nouveau single Take Me Away

Nouvel EP HIDEAWAY Vol. 1
Sortie le 13/01/2023 chez Duprince Records
Mayfly, le duo canadien composé de Charlie et Emma, dévoile HIDEAWAY Vol.1, un EP composé de sept titres. Tout au long de l’année 2022, Mayfly nous a présenté quatre singles parfaits : Black Water, Passenger Seat, Pretty Ending et All Dreams Fade.Entre pop et électro, le duo nous plonge dans une atmosphère ténébreuse d’où jaillit la grâce et la lumière. A chaque nouveau single, Charlie et Emma restent fidèles à la touchante sensibilité qui traverse leurs voix hypnotiques, en nous entraînant toujours plus profondément dans la rêverie, et en mariant des textures brutes et organiques à des rythmes dansants et libérateurs.Take Me Away est l’extrait phare du tout nouveau EP HIDEAWAY Vol 1 de Mayfly.

Ce titre dessine les contours de l’envoûtante dystopie imaginée par le duo d’auteures-compositrices-interprètes. Parmi les strates électroniques rythmées se glissent des harmonies vocales à l’interprétation maîtrisée et sensible. Le message porté évoque un sombre désir de fuite, tout en cohérence avec la structure progressive de la chanson, qui amène par elle-même une irrésistible sensation d’évasion à celui ou celle qui l’écoute. 

Pour découvrir Take Me Away :
https://youtu.be/RSfVd-Chbrg

Roch Voisine enfin de retour à Montréal et c’est au Cabaret du Casino qu’il s’arrête  !

La tournée Americana Light de Roch Voisine, qui enfile depuis l’automne 2021 les salles combles, s’arrête au Cabaret du Casino de Montréal pour trois soirées seulement, les 18, 19 et 20 janvier 2023.
 
Dans cette atmosphère enveloppante et entouré de quatre musiciens de talent qui uniront leurs voix à la sienne, Roch Voisine présentera son applaudi concert Americana Light dans une version nouvelle, dépouillée et chaleureuse, élaborée autour de morceaux qui ont accompagné sa jeunesse et qui l’habitent encore aujourd’hui.  
 
Pour l’occasion, il livrera plusieurs grands succès country-folk-rock américains, des années 50, 60 et 70, rendant hommage aux géants du genre, tels que Willie Nelson, Elvis, Roy Orbison, Neil Young, Willie Lamothe, Johnny Cash et tant d’autres. Les immortelles CrazySuspicious MindsMille après milleTake It EasyAlways On My MindRing Of FireCity Of New Orleans / Salut les amoureuxPretty WomanSundow ou encore Heart Of Gold comptent parmi les titres qui risquent fort de se retrouver au programme de cette nouvelle performance du chanteur qui soulève les foules, comme les critiques, ici autant qu’outre-mer !
Americana, c’est trois volets ainsi qu’une compilation 10e anniversaire parue en 2020. C’est au-delà d’un demi-million d’albums vendus et plus de 250 000 spectateurs conquis. C’est une centaine de concerts à guichets fermés et de nombreux festivals, des deux côtés de l’Atlantique. C’est aussi une tonne de souvenirs heureux et de moments mémorables pour le chanteur. Un succès retentissant.
 
Americana Light au Cabaret du Casino de Montréal
Représentations les 18, 19 et 20 janvier 2023
20 h / Ouverture des portes à 19 h
90 minutes, sans entracte / 18 ans et plus
La musique de Roch Voisine est disponible sur toutes les plateformes.

© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top