Étiquette : theatre

MAYI-EDER INCHAUSPÉ NOMMÉE CODIRECTRICE GÉNÉRALE DU THÉÂTRE ESPACE GO

Ginette Noiseux, directrice générale et artistique, et les membres du conseil d’administration du Théâtre ESPACE GO sont heureux d’annoncer la nomination de Mayi-Eder Inchauspé au poste de codirectrice générale du Théâtre ESPACE GO. Par sa vision et son engagement, Mayi-Eder joue un rôle majeur dans le développement et le positionnement de la compagnie, dont la mission est de donner vie aux imaginaires de femmes artistes.

« Cette codirection générale je l’ai appelée de tout mon cœur. Mayi-Eder et moi ne sommes pas de la même génération, et parce que nos expériences de vie, nos compétences et nos perspectives sont très différentes, notre collaboration nous permet de produire quelque chose de nouveau ensemble et nous rend plus aptes toutes les deux à relever les défis de taille qui se posent à la communauté théâtrale. J’ajouterai qu’avec cette collaboration, j’ai le sentiment d’avoir plus de talents. De mieux œuvrer. J’ai le sentiment de jouir d’une plus grande liberté. C’est inestimable. » Ginette Noiseux

Toute l’équipe du Théâtre ESPACE GO se réjouit de cette annonce et trouve en Mayi-Eder une alliée qui porte les mêmes valeurs d’ouverture, de partage, de transmission. Depuis le 5 février 2018, Mayi-Eder assume la direction de l’administration et des ressources humaines du Théâtre ESPACE GO, fonctions qu’elle conservera en parallèle à son nouveau mandat. Sa connaissance du milieu et son implication au sein de conseils d’administration et de tables de réflexion et de concertation, de même que sa grande capacité de mise en perspective des événements sont déjà des atouts précieux pour la compagnie et pour l’ensemble de la communauté artistique. 

Avocate de formation, spécialisée en droits d’auteur, Mayi-Eder Inchauspé œuvre dans le domaine des arts depuis plus de 15 ans. De 2012 à 2018, elle a occupé le poste de directrice générale au sein du Théâtre Aux Écuries, après y avoir été coordonnatrice générale durant un an. Avant de se joindre à l’équipe des Écuries, elle assurait la gestion et le développement des organismes culturels PPS Danse et Sinha Danse.

THÉÂTRE MUSICAL L’enfant derrière le miroir

Spectacle multidisciplinaire, L’enfant derrière le miroir conjugue la magie du théâtre à la musique, la chorégraphie au body painting pour mieux faire acte de libération. Connexion à ses rêves d’enfant grâce à la création, il s’agit d’une invitation à la traversée du miroir qui attend le public le 25 septembre à 19h au Bain Mathieu. À partir du livre du même nom qu’elle publiait en 2020, Mariana Djelo Baldé signe une première œuvre scénique qui prend vie en chants et en danses, dans une fresque littéraire où les corps forment un canevas d’exception.

Synergie créatrice, ce théâtre musical réunit des artistes à la fine pointe des nouveaux talents de la scène. C’est avec une artiste qui se distingue par ses œuvres musicales à Montréal, Rebecca Jean de même que la jeune comédienne Aza kaöna que l’autrice y interprète son texte. Une prestidigitation théâtrale d’autant plus efficace grâce à la chorégraphie de Fabian Silguero. Celle-ci sera performée de concert avec des danseurs et danseuses aux parcours multiples et effervescents, Lucca Bella, Olivia Jean, Nougaye Dubois, de même que Juan Sebastian Hoyos et Casey Jussaume.

Avec L’enfant derrière le miroir, le théâtre musical devient ici par l’interaction avec le public la clé d’un autre regard sur la santé mentale. «Le 25 septembre, donnons-nous un espace sécuritaire pour libérer notre parole, nos corps, dit l’autrice au sujet du spectacle. Après des mois de confinement, je pense qu’on a besoin de s’approprier nos expériences et de les mettre à l’honneur. »

À propos de l’autrice

Autrice établie à Montréal, Mariana Djelo Baldé s’affirme sur la scène littéraire montréalaise par ses contes. Elle a fait paraître en 2020 son premier livre, L’enfant derrière le miroir. Celui-ci connaît une diffusion dans toute la francophonie et constitue aujourd’hui l’inspiration à cette œuvre théâtrale. Amoureuse de l’expression culturelle et formée en art-thérapie, elle compte en outre plus de 10 années d’expérience en accompagnement par l’action artistique.

Mononk Jules : Jocelyn Sioui porte l’histoire d’un héros autochtone à la scène

Jocelyn Sioui porte son livre incontournable Mononk Jules à la scène, dans une tournée québécoise et ontarienne.

Après la très bonne réception de son essai Mononk Jules par la critique à l’automne dernier, le marionnettiste, comédien et auteur Jocelyn Sioui présentera l’histoire de son grand-oncle sous forme spectaculaire. 

S’appuyant sur l’histoire passionnante de Jules SiouiMononk Jules brosse le portrait de l’un des plus grands héros autochtones du vingtième siècle. En 1940, la conscription obligatoire de tous les hommes au Canada met en exergue la situation aberrante des autochtones : privés de droit de vote, mais obligés de combattre. C’est l’incident de trop qui mène Jules Sioui à faire entendre sa voix et devenir une figure majeure dans la lutte pour les droits des autochtones par ses revendications et ses actions, notamment par une grève de la faim de 72 jours.

Par le biais du théâtre documentaire, Jocelyn Sioui cherche à combler les vides de l’histoire, et s’interroge sur la manière dont elle s’écrit, ou ne s’écrit pas. Il questionne l’oubli de certaines grandes figures autochtones et tente de recoudre ces récits, effacés de nos mémoires, à l’histoire enseignée au Québec.Tous les médiums dont Jocelyn Sioui est maître sont mis en œuvre dans cette pièce : marionnettes, théâtre d’objet, jeu et projections vidéo, permettant un beau passage à la scène pour son essai publié en octobre 2020 et salué par la critique. Avec ce premier spectacle solo, Jocelyn Sioui amorce un nouveau cycle de création qui le plonge un peu plus au cœur de ses racines autochtones. Il est convaincu que pour réduire le fossé qui sépare les Premières Nations du reste du Canada, il faut recoudre nos Histoires.

À propos de Jocelyn Sioui

Créateur et rassembleur, Jocelyn est membre fondateur de Belzébrute, band de théâtre. Auteur-concepteur-interprète de Shavirez, le tsigane des mers (2008), Manga (2011) et de Mr P (2013), ses œuvres ont pu être appréciées à travers le Canada et la France. L’originalité de sa démarche lui a valu de nombreuses distinctions, dont le grand prix du jury au OFF/Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières lors du passage de Shavirezen 2013. En plus d’être marionnettiste, comédien et auteur, Jocelyn est fondateur et directeur du OUF! Festival Off Casteliers, un festival devenu le plus grand rassemblement de marionnettistes au Canada. Il est l’un des rares marionnettistes autochtones au Québec.

Plus d’informations

Mononk Jules

  • Les Zones théâtrales 2021 – Ottawa – 14 et 15 septembre 2021 – lien
  • Saint-Prime, Alma et Jonquière – 28 sept. au 1er oct. 2021 – lien pour Saint-Prime, autres liens à venir.
  • Théâtre aux Écuries – Montréal – 19 au 6 novembre 2021 – lien
  • Le Périscope – Québec – 8 au 19 décembre 2021 – lien
  • 1
  • 2

© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top