Tag: cinema

LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR L’ART PRÉSENTE JE ME SOULÈVE AU MAROC

Le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA) est fier d’annoncer la projection du film Je me soulève de Hugo Latulippe à l’Institut français du Maroc à Casablanca, le 9 juin prochain.Le Festival continue ainsi de faire rayonner le cinéma d’ici à l’extérieur du pays, bâtissant de nombreux partenariats stratégiques et en faisant valoir son expertise en matière de programmation et de diffusion des productions de films sur l’art.« Le FIFA a établi au fil des années de fructueux échanges avec d’emblématiques ambassadeurs de la culture sur la scène internationale, à l’instar du MoMA, du Louvre, de la National Gallery of Art de Washington D.C., de l’Opéra de Paris ou du Studio Le Fresnoy. Aujourd’hui c’est main dans la main avec l’Institut français du Maroc, que nous avons le plaisir de présenter, Je me soulève d’Hugo Latulippe. Un film qui selon nous reflète en grand, une production d’ici plurielle et ambitieuse, que nous sommes fiers de défendre à l’international. », a indiqué Philippe U. del Drago, Directeur général et artistique du FIFA.
Je me soulève / Prix du meilleur film Canadien FIFA 2022


Vingt jeunes acteurs et musiciens sont réunis en laboratoire par les comédiennes, autrices et metteuses en scène Véronique et Gabrielle Côté afin de créer une œuvre collective pour l’un des grands théâtres nationaux du Québec : Le Trident. Sur une année complète, ils fouillent la poésie contemporaine québécoise afin d’en tirer l’esprit du temps. En atelier comme aux quatre coins du territoire, nous assistons au processus de mise au monde de Je me soulève et lorsque le rideau ouvrira, ce sera autant pour nous transporter sur un grand pays sans limite que pour nous transformer la vie !Basé sur l’œuvre incandescente des sœurs Gabrielle et Véronique Côté, à qui l’on doit notamment la pièce Attentat (2014), Hugo Latulippe nous revient avec un documentaire chargé sur la contribution des artistes à la Cité. Avec, entre autres, à l’écran Ariel CharestCatherine DorionSarah MontpetitElkahna TalbiOlivier ArteauAnne-Marie Olivier et Olivier 
Normand, et des textes de Toino DumasMarjolaine BeauchampDany BoudreaultMathieu GosselinJean-Christophe RéhelRodney Saint-Éloi et Daria ColonnaJe me soulève est une quête de sens ouverte et inspirée où s’entremêlent politique et poésie.Quel peuple serons-nous à l’avenir ? Que peut l’art pour transformer le monde ? Pourrons-nous encore faire des enfants ? Porté par des protagonistes insurgés et habités par la ferveur de ceux qui rêvent encore de beauté, Je me soulève d’Hugo Latulippe s’érige tout entier comme une ode à la vie.

La résidence en cinéma Regard sur Montréal nomme sa nouvelle récipiendair

C’est la cinéaste Jessica Valoise Alunaya qui est l’heureuse élue de la huitième édition de la résidence en cinéma Regard sur Montréal.

D’une valeur de 75 000 $, cette résidence permet à l’artiste de se consacrer pendant 11 mois à la scénarisation, à la réalisation, à la postproduction et à la diffusion de son court métrage documentaire intitulé Des racines nées qui sera également présenté dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM).

Avec ce projet cinématographique, Alunaya, de son nom d’artiste, raconte la naissance de la nouvelle identité, multiple, unique et singulière des personnes immigrées et de leur quête d’ancrage dans leur pays d’adoption. S’inspirant de la population arboricole de Tiohtià:ke qui s’enracine pour plusieurs centaines d’années, la cinéaste jette un regard inédit sur le thème de l’immigration et des repères identitaires.

L’artiste Alunaya

Artiste multiculturelle et multidisciplinaire, Alunaya adopte la poésie, la peinture, la photographie, la vidéo et l’écriture afin d’exprimer son intérêt et sa curiosité pour le monde avec une soif innée d’apprendre, de comprendre et de créer.

En plus de remporter la résidence Regard sur Montréal en 2022, Alunaya est également nommée exploratrice-reporter par Village Monde en 2018 et exploratrice en Terres Solidaires en 2017. Elle est aussi lauréate du programme Portrait de Photographe 2017-2018 de la Maison de la Photo de Montréal et lauréate du Prix du Public de peinture avec MTL en Arts en 2015.

La résidence Regard sur Montréal

Destinée aux artistes émergent-e-s, aux immigrantes et aux immigrants de première génération issus des communautés culturelles ou appartenant à une minorité visible, la résidence favorise le rayonnement des artistes de la diversité dans le paysage culturel montréalais enrichi d’un Regard sur Montréal original et pertinent.

L’initiative allie les forces de trois paliers gouvernementaux : le Conseil des arts de Montréal (CAM), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et l’Office national du film du Canada (ONF) par son programme Aide au cinéma indépendant du Canada (ACIC) ainsi que ses partenaires les Films de l’Autre et les RIDM.

À propos du Conseil des arts de Montréal

Partenaire dynamique de la création artistique professionnelle montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l’excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques. Il encourage l’ouverture, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle. »

À propos de la SODEC

La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art, du marché de l’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 32 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

À propos de l’ONF

L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires, des animations d’auteur, des récits interactifs et des expériences participatives. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans les secteurs du cinéma et des médias numériques. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.

À propos des Films de l’Autre

Les Films de l’Autre est un OBNL dont la mission est de favoriser la recherche formelle et la liberté de création en cinéma indépendant. L’organisme occupe une place unique dans le paysage cinématographique québécois en regroupant des cinéastes qui agissent à la fois comme producteur et réalisateur de leurs œuvres.

À propos des RIDM

Seul festival au Québec entièrement dédié au documentaire de création, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grands auteurs et les nouveaux talents à découvrir. Les RIDM offrent également un volet pour les professionnels de l’industrie, le Forum RIDM, un marché documentaire bilingue unique en Amérique du Nord. Le Forum RIDM offre un programme intensif d’ateliers, de conférences et de rencontres d’affaires qui favorise la formation, les échanges et stimule le développement de partenariats.

Je me soulève un film de Hugo Latulippe. En salle dès le 25 mars 2022

SPIRA et Ciné-Scène confirment la sortie en salle du film très attendu de Hugo LatulippeJe me soulève.

Après sa présentation en soirée d’ouverture au FIFA, le long-métrage prendra l’affiche le 25 mars prochain au Cinéma Beaubien et au Cinéma Public à Montréal. Le film sera aussi présenté à Québec au Cinéma Cartier ainsi qu’au Festival Vues sur Mer de Gaspé et au Cinéma Paraloeil de Rimouski. D’autres salles seront annoncées dans les semaines à venir.

« Je me soulève, c’est une formule des étudiants en art visuel de l’École de la Montagne Rouge au temps du Printemps érable. 10 ans plus tard, notre film met en scène une poésie québécoise qui charrie plusieurs préoccupations d’une nouvelle génération politique. Il y est question de legs ; de faire des enfants (ou pas) et il y est surtout question du peuple que nous serons taleur… Et désormais. »

– Hugo Latulippe

Des séances en présence de l’équipe du film sont prévues.

Le vendredi 25 mars à Montréal à 19 h au Cinéma Beaubien, avec Gabrielle Côté et Olivier Arteau

Le samedi 26 mars à Montréal à 16 h au Cinéma Public, avec Gabrielle Côté

Le dimanche 27 mars à 19 h à Québec au Cinéma Cartier, avec Hugo Latulippe.

Vous pouvez suivre l’actualité du film sur la page Facebook de SPIRA.

DES FILMS SUR L’ART EN LIGNE TOUT L’HIVER,C’EST SUR ARTS.FILM

Alors qu’elle fêtera son premier anniversaire en avril, ARTS.FILMcontinue son travail de sélection d’excellence et de mise en lumière de l’Art en images avec plus de 300 films en ligne disponibles en tout temps à travers le Canada. WagnerPollockRaôul DuguayElliott ErwittItzhak Perlman… Photographie, architecture, peinture, danse, musique classique… Documentaires, courts-métrages, fiction, captations… Capitalisant sur 40 ans d’expérience de programmation du plus grand festival de film sur l’art au monde (Le FIFA), la plateforme propose encore cette saison des contenus éclectiques d’ici et d’ailleurs, qui satisferont autant les cinéphiles les plus aguerris qu’un public plus large à la recherche de découvertes culturelles et artistiques en tout genre. Véritable centre d’art virtuel, ARTS.FILM est l’occasion rare de visionner des films québécois, canadiens et internationaux, autrement voués à une diffusion restreinte et à une courte durée de vie.
NOËL EN MUSIQUE SUR ARTS.FILM
Pour commencer l’hiver en grand, ARTS.FILM propose dès le 20 décembre prochain, un Noël en musique avec, des histoires fortes et sensibles portant la musique classique au cœur des enjeux sociaux ; La Spira de Gérard Caillat (documentaire sur l’orchestre d’une quarantaine de jeunes musicien·ne·s de 16 nationalités différentes Spira Mirabilis qui joue sans chef) et Allegro colorato de Ludovic Schweitzeret Sophie Spillemaeckers qui dépeint l’engagement de musicien.ne.s du prestigieux Orchestre symphonique d’Anvers qui s’investissent dans l’enseignement musical auprès d’élèves du primaire représentant une quarantaine de nationalités. Plongez dans l’univers de figures charismatiques du classique avec Richard Wagner – Diario veneziano della sinfonia ritrovata de Carlo Naya et Itzhak de Alison Chernick, documentaire consacré à la vie et la musique du célèbre violoniste israélien Itzhak Perlman. Ce film a été nommé aux Prix Grammy en 2019 dans la catégorie Meilleur film de musique. Le 20 décembre toujours, ne manquez pas sur ARTS.FILM le plus récent film-concert de l’ensemble de musique de chambre montréalais de renommée internationale collectif9 : Vagues et ombres, une ode à l’eau et un hommage à l’univers musical de Claude Debussy qui inclut une œuvre de Luna Pearl Woolfainsi que du théâtre d’ombres de Mere Phantoms, ainsi qu’une performance de l’ensemble vocal Les Rugissants dans la chapelle des hospitalières à Montréal interprétant l’Ave verum corpus de Francis Poulenc.
LES ARTS D’ICI
Fort de ces deux collaborations avec des acteurs de la musique d’ici, ARTS.FILM continue cet hiver, de se placer comme le porte-étendard numérique des créateur·rice·s d’ici. Six sorties viennent ainsi s’ajouter à plus de 80 films canadiens pour fleurir une collection dont plus du tiers est québécoise. Cet hiver, ne manquez pas Raôul Duguay par-delà La Bittt à Tibi de Yves LangloisRené Richard Cyr : ou l’heureux dépit de Luc CyrChemin d’empreintes et d’emprunts – Lisette Lemieux de Bruno PucellaFarouchement Kittie de Alain Goudreau, Celine GoudreauPascale Robitaille et Speak Blanc de Alain Lefort.
DES CLASSIQUES DE TOUS LES GENRES 
ARTS.FILM c’est aussi des classiques consacrés à l’histoire de l’art comme L’Utopie des images de la Révolution russe de Emmanuel Hamon, à l’histoire du cinéma avec Boulogne-Billancourt le temps des studios de Bernard Louargant, à l’histoire de la peinture avec Pollock & Pollock de Isabelle Rèbre ainsi que Queen Lear de Pelin Esmer, Grand Prix du 39e FIFA en 2019.La plateforme continue aussi de présenter des films références en architecture comme Coast Modern de Mike Bernard et Gavin Froome (à propos des pionnièr.e.s de l’architecture moderniste le long de la côte Pacifique de Los Angeles à Vancouver) en photographie avec Elliott Erwitt, Silence Sounds Good de Adriana Lopez Sanfeliu ou encore Subito – Instant Photography de Peter Volkart (sur la photographie instantanée), en danse avec notamment un portrait du danseur Serge LifarSerge Lifar, ou la révolution de la danse, tout en s’attachant à programmer des films qui participent au dialogue entre communautés avec notamment cette saison le documentaire Black Indians de Jo BérangerEdith Patrouilleau et Hugues Poulain.

IMAGE+NATION34 SOIRÉE D’OUVERTUREle jeudi 18 novembre à 19h au Cinéma du Musée

image+nation, le plus ancien festival LGBTQ2S+ au Canada et le pionnier en matière de plateforme pour les histories queer au Québec, aura une 34e édition hybride du 18 au 28 novembre afin de rejoindre tant ses habitué·e·s que de nouveaux publics. Découvrez la crème de la crème du cinéma queer produit au cours de la dernière année tant en salle qu’en ligne!

Fier d’accueillir le Fonds des médias du Canada comme partenaire principal du festivalimage+nation est de retour en salles à Montréal avec de nombreuses projections physiques des meilleurs films de la cuvée 2021 tout au long des 11 jours du festival. Le Centre PHI, quant à lui, hébergera l’événement signature Queerment Québec ET (ce n’est pas tout!) la programmation complète sera également disponible en ligne sur la plateforme d’image+nation. De plus, les cinéphiles en ligne auront accès aux films lauréats des prix du jury et du public pendant une semaine supplémentaire après la fin du festival!

Avec plus de 40 longs-métrages de fiction et documentaires et 11 fascinants programmes de courts-métrages offerts tant en salle qu’en ligne, image+nation34 a cette année encore de quoi plaire à tous les publics et à tous les goûts! Made au Canada regroupe une sélection des meilleurs films canadiens; Voix émergentes, des œuvres queer des plus courageuses et créatives issues de pays moins présents sur nos écrans dont le Kosovo, la Géorgie, l’Estonie, la Serbie, la Roumanie et la Turquie; Une question de genrerassemble quant à elle des longs-métrages, des documentaires et des courts qui explorent les nuances de l’identité et du genre; R/évolution : les avant-gardistes est une série documentaire diversifiée qui présente des rockeuses queer passées à l’oubli (jusqu’à maintenant), l’avènement et le succès de la rébellion lesbienne au Royaume-Uni, la culture drag new-yorkaise des années 50, des personnages queer ayant vécu sous le régime fasciste italien et l’histoire méconnue d’un des fondateurs de Microsoft qui, en tant qu’homme gai au début des années 90, a consacré une grande partie de son énergie philanthropique à contribuer aux campagnes de sensibilisation et de levées de fonds pour le VIH/sida. Pour terminer, l’équipe du festival a décidé de braquer ses projecteurs sur l’Italie et la France avec Focus Italie et Focus France.

LES HISTOIRES ET CINÉASTES QUEER : PLUS ACCESSIBLES QUE JAMAIS Cette année, I+N34 poursuit son engagement envers l’accessibilité offrant sa programmation à des auditoires virtuels partout au Québec. Le visionnement à la carte disponible en quelques simples clics vous permet donc de ne pas avoir à quitter votre petit nid douillet pour pouvoir profiter des plus récentes œuvres de vos cinéastes queer préféré·e·s. 
POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS AU SUJET DE LA BILLETTERIE, DU PROGRAMME, ETC. :
www.image-nation.org/festival-2021
 Médias sociaux
www.linktr.ee/imagenationmtl
#imagenationMTL

LA PLATEFORME ARTS.FILM INAUGURE UNE COLLECTION DÉDIÉE À L’ENSEMBLE VOCAL MONTRÉALAIS LES RUGISSANTS À PARTIR DU 12 NOVEMBRE

La plateforme dédiée aux films sur l’art ARTS.FILM est heureuse de s’associer à l’ensemble vocal montréalais Les Rugissants pour présenter sa collection Vues sur Les Rugissants. Disponible en ligne gratuitement à partir du 12 novembre et pour un mois, cette collection spéciale dédiée à une série de vidéos mettant en scène le chœur Les Rugissants, s’inscrit dans la mission que s’est donnée ARTS.FILM de contribuer au rayonnement d’artistes novateurs et visionnaires d’ici.

Dans cette première série de vidéos déambulatoires réalisées par Alexandre De Bellefeuille, l’ensemble vocal renouvelle sa proposition en musique classique en mélangeant architecture et musique. On y découvre ou redécouvre l’histoire et l’architecture de la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal en vivant deux performances musicales exceptionnelles : l’une de l’ensemble vocal Les Rugissants, dirigé par Xavier Brossard-Ménard ; l’autre de Jean-Willy Kunz, Directeur artistique du Concours international d’orgue du Canada et organiste en résidence de l’OSM depuis 2013.

Ce projet est issu d’un partenariat entre Les Rugissants, Héritage MTL, la Salle Bourgie et le Concours International d’Orgue du Canada.

Ces trois vidéos, qui sont les premières d’une série à venir, seront visionnables gratuitement sur ARTS.FILM du dimanche 12 novembre 2021 à 00h00 au dimanche 12 décembre 2021, 23h59 (heure de l’Est) :

VANESSA PILONporte-parole de l’encan-bénéfice du 40e Festival International du Film sur l’Art18 NOVEMBRE – 5 DÉCEMBRE 2021

Le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA) est heureux d’annoncer que l’animatrice, journaliste et comédienne Vanessa Pilon, sera la porte-parole de son encan-bénéfice virtuel TRAIT D’UNION, qui aura lieu du 18 novembre au 5 décembre 2021.

Sous la présidence d’honneur de l’homme d’affaires Marc DeSerres, Président de DeSerres et membre du conseil d’administration du FIFA et en partenariat avec la réputée maison d’enchère canadienne BYDealers, TRAIT D’UNION est l’occasion pour tous·tes les passionné·e·s d’art d’acquérir des œuvres d’artistes de renom ou de talents de la relève.

Pour en savoir plus, rejoignez dès maintenant notre événement Facebook.
«À travers divers engagements, j’ai eu la chance, depuis presque une dizaine d’années, de partager avec enthousiasme ma passion pour l’art avec le grand public. C’est donc avec beaucoup de joie et de fierté que j’ai accepté de m’associer au Festival international du film sur l’art. Nous partageons ce désir commun de rendre l’art plus accessible, d’en accroître la connaissance et l’appréciation. Pour moi, le film est le médium tout indiqué pour mieux comprendre l’art: Il nous offre un accès intime au processus créatif derrière l’œuvre, et nous ouvre de nouvelles perspectives fascinantes sur de nombreux champs artistiques. Pour moi, cette promiscuité avec l’art qu’offre le film, s’est avérée encore plus pertinente au cours de la dernière année et demie. En tant que collectionneuse d’art, je suis très excitée par l’encan-bénéfice virtuel TRAIT D’UNION, parfaite occasion pour mettre la main sur des œuvres d’artistes bien établis et découvrir de nouveaux talents, tout en soutenant la mission du FIFA. Partager son espace avec une œuvre d’art est un investissement qu’on ne peut regretter! » – Vanessa Pilon

Le dévoilement des lots se fera à travers les sites Web du FIFA lefifa.com et de Bydealers et via nos réseaux sociaux : Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter.
À propos de Vanessa Pilon Animatrice, journaliste et comédienne, Vanessa Pilon s’intéresse de près à l’art contemporain. Porte-parole de la Foire Papier – Papier Art Fair en 2019, elle est ambassadrice du centre d’art Arsenal art contemporain.

À propos du FIFA Le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA), fondé par René Rozon, se consacre à la promotion et au rayonnement international du film sur l’art et les arts médiatiques. Depuis près de quatre décennies, il propose un événement annuel au mois de mars, qui permet de découvrir les derniers documentaires sur l’art. Avec une programmation et différentes activités tout au long de l’année à travers un vaste réseau de diffusion culturelle et scolaire, Le FIFA s’engage à accroître la connaissance et l’appréciation de l’art auprès du public, à promouvoir le travail des artistes œuvrant dans les domaines du cinéma, de la vidéo et des arts visuels, ainsi qu’à encourager la production et la diffusion de films sur l’art. Alors que son édition exceptionnellement en ligne a remporté un vif succès populaire et médiatique cette année, la 40e édition du FIFA se déroulera du 15 au 29 mars 2022.

LES LAURÉATS DU 40E FESTIVAL DU CINÉMA INTERNATIONAL EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE DÉVOILÉS

Le soleil se couche derrière le 40e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Le film de clôture du 40e vient de faire défiler l’ultime générique mettant fin aux festivités. Avec la capacité de salle encore restreinte cette année, nous avons opté pour une cérémonie de clôture en live sur la page Facebook du Festival, permettant à toutes et à tous de connaître l’identité des lauréats en temps réel, confortablement installés à la maison.

NOUVEAUTÉ : LE PRIX JEUNESSE FONDERIE HORNE
Grâce à la collaboration de la Fonderie Horne, les cinéastes présentant leur film lors du Volet Jeunesse André-Melançon couraient la chance de remporter le Prix Jeunesse Fonderie Horne.


Le film gagnant a été déterminé par un jury composé de 3 enfants accompagnés de l’un de leurs parents : Antoine Lacroix et sa maman Cindy Caouette, Mégane Brunet et sa maman Kymie Beaulé, ainsi que Léonie Poirier et son papa Samuel Poirier. 
« Nous avons été séduits par la texture des personnages d’ours en laine et par la beauté des décors, surtout celui de la forêt. Par dessus tout, nous avons été émus par le message du film sur l’acceptation des autres et c’est pourquoi nous l’avons choisi. »

Félicitations aux réalisateurs et réalisatrices Hugo Caby, Zoé Devise, Antoine Dupriez, Aubin Kubiak et Lucas Lermytte pour le film Migrants (France).
Mention à Parapluies de Alvaro Robles et José Prats (Espagne / France) pour son message utile sur l’importance de surmonter ses peurs et l’originalité de représenter les cigognes comme des parapluies. 
GRAND PRIX HYDRO-QUÉBEC
Comme chaque année, le Grand Prix Hydro-Québec a été décerné par le vote du public. Comme l’an passé, le public était invité à voter électroniquement pour son film préféré.

Le public a donc élu El olvido que seremos (Nous serons les oubliés), un film de Fernando Trueba de la Colombie, comme grand gagnant du Grand Prix Hydro-Québec.  


Colombie, années 1980. Le docteur Hector Abad Gomez lutte pour sortir les habitants de Medellin de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fils.
PRIX ANIMÉ TVA ABITIBI-TÉMISCAMINGUE
Dans la même lignée, le Prix Animé TVA Abitibi-Témiscamingue a également été décerné par un vote du public réalisé électroniquement. 

Le public a donc élu Migrants (France), de Hugo Caby, Zoé Devise, Antoine Dupriez, Aubin Kubiak et Lucas Lermytte, pour le Prix Animé TVA Abitibi-Témiscamingue. 

Deux ours blancs sont poussés à l’exil par le réchauffement climatique. Ils feront la rencontre d’ours bruns avec lesquels ils vont tenter de cohabiter.
PRIX Bell 
Le Prix Bell, qui récompense la réalisatrice ou le réalisateur du meilleur moyen ou court-métrage de la cuvée 2021, a été sélectionné par Cécilia Gauffre, Pascal Binette et Stéphanie Cloutier. Leur choix se mérite également une bourse de 1 000 $. 

« Pour la qualité aussi bien technique que scénaristique, pour le jeu des comédiens et la direction d’acteur absolument exceptionnels, pour son sens du rythme et de la rupture, nous offrant ainsi une oeuvre qui nous tient en haleine du début à la fin, tous en nous touchant profondément. »


Félicitations au réalisateur Arthur Lecouturier pour le film Se battre encore (Belgique).
Mention à Frimas de Marianne Farley (Canada) pour la qualité de l’oeuvre, la force du scénario, le jeu époustouflant des actrices, parce que c’est un film qui devait être fait et qui doit être vu, ici et partout, même où l’on vit confortablement présentement.
PRIX MÉDIAFILM ROBERT-CLAUDE-BÉRUBÉ
Le Prix Médiafilm Robert-Claude-Bérubé récompense un long métrage en se basant sur ses qualités artistiques ainsi que ses valeurs éthiques. Cette année, le jury composé d’Apolline Lasnier, Chantale Girard et Martin Bilodeau, a donc visionné les seize longs métrages en liste. 

« Pour son audace formelle et son portrait puissant d’un rapport équivoque entre une femme moderne et le système qui la définit, pour la force de son discours sur le cirque médiatique et l’instrumentalisation des victimes de la guerre, nous avons choisi de donner le prix Mediafilm Robert-Claude-Bérubé à France, de Bruno Dumont. »



Félicitations au réalisateur Bruno Dumont pour le film France(France).
Mention spéciale à Tout s’est bien passé, de François Ozon (France) pour la relation ambiguë que les personnages entretiennent entre eux, les questions éthiques importantes soulevées par le récit et l’interprétation extraordinaire de l’acteur principal.
PRIX DE LA RELÈVE DESJARDINS
Cette année, notre jury, composé de Michelle Beaudoin, Didier Belzile et Claudelle Rivard, a eu l’agréable tâche de choisir les récipiendaires du Prix de la Relève Desjardins pour le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, tous deux récipiendaires d’une bourse de 500 $. 


Pour le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, la gagnante est Magali Ouimet, avec son film En 8 temps.
« Pour l’effort de raconter une histoire de façon cinématique, ainsi que le risque de la raconter différemment, pour son utilisation des codes du cinéma, pour ses plans travaillés et recherchés et pour l’agencement musique et image, nous avons choisi de récompenser le film En 8 temps, de Magali Ouimet. »

Pour l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, nos juré(e)s ont choisi de récompenser Maxim-Olivier Lavallée, pour le film d’animation La livraison
« Pour son scénario bien ficelé, son design sonore travaillé, son habillage sonore qui supportait chaque action et ajoutait au scénario, pour la qualité de l’animation et des textures et pour le générique qui nous gardait plongés dans l’histoire jusqu’à la fin, nous avons sélectionné La Livraison de Maxim-Olivier Lavallée. »

ESPACE COURT PRIX TÉLÉ-QUÉBEC
Une centaine de cinéphiles se sont déplacés les soirs du 28 et du 29 octobre pour venir voir le meilleur du court-métrage national et international au Petit Théâtre du Vieux-Noranda! 

Cette année, le Prix Télé-Québec a été remis au film québécois ayant obtenu la faveur du public : Opération Carcajou de Nicolas Krief (Canada).
PRIX SPIRA
Le jury Espace court, composé de Marc Gauthier, Maxence Bradley et Myriam Verreault, avait pour tâche de décerner le Prix Spira pour le meilleur travail de réalisation d’un film de la programmation d’Espace court. Le prix est accompagné de 10 000 $ en location d’équipements ou services de postproduction pour une future œuvre chez Spira. 

« Pour avoir réussi un tour du chapeau cinématographique du scénario, de la mise en scène et de la direction d’acteurs et pour avoir réalisé un film universel touchant et personnel, le Prix Spira est décerné au film Les grandes claques, réalisé par Annie St-Pierre. »



Félicitations à la réalisatrice Annie St-Pierre pour le film Les grandes claques (Canada).
« Pour l’originalité de la proposition formelle appuyée par une performance d’acteurs juste et éblouissante, le jury désire également décerner une mention spéciale au film Joutel, réalisé par Alexa-Jeanne Dubé. »
PRIX FONDS BELL
Une autre nouveauté cette année : la présentation des deux séries courtes gagnantes du Prix Coup de cœur Fonds Bell durant Espace court.

Le jury, composé de Cédric Poirier, Jessy Poulin et Martin Laroche, avait déterminé à l’avance ses deux coups de cœur parmi toutes les séries courtes reçues. 

Les séries Je voudrais qu’on m’efface, d’Éric Piccoli et Meilleur avant, de Laura Bergeron et Maxime Robin, se sont vues remettre chacune une bourse de 2 000 $. Les 3 premiers épisodes des deux séries ont aussi été présentés dans le cadre d’Espace court les jeudi 28 et vendredi 29 octobre dernier.

Du 19 au 28 novembre 2021, le Festival International du Film sur l’Art et le Consulat général de Suisse à Montréal mettent les films d’art suisses à l’honneur sur la plateforme ARTS.FILM. 

Forts d’une fructueuse alliance de longue date, le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA) et le Consulat général de Suisse à Montréal sont heureux de présenter l’événement CHerche ton film qui fait honneur aux films sur l’art et d’art (co)produits par la Suisse. Pour cette occasion, neuf films tout spécialement sélectionnés dans le catalogue ARTS.FILM seront mis de l’avant auprès des abonné·e·s de la plateforme du vendredi 19 au dimanche 28 novembre prochains et une offre promotionnelle d’abonnement à ARTS.FILM à 55$ (au lieu de 60$) sera proposée au grand public (voir informations pratiques en page 2). Une initiative pancanadienne soutenue par SWISS FILMS qui ravira les amoureux·euses des arts et de la culture suisse. Liste complète des films en page 2.« Le FIFA se réjouit de cette initiative commune et tient à remercier les haut·e·s représentant·e·s du Consulat général de Suisse à Montréal de leur soutien renouvelé pour célébrer en grand et à sa juste mesure, la prolifique et remarquable production cinématographique de la Suisse ou associée à ce pays. En faisant un subtil clin d’œil au diagramme de la Confédération helvétique, CHerche ton film est l’occasion de (re)découvrir des œuvres de talentueux·ses réalisateurs·ices qui se sont distingué·e·s au cours des récentes éditions du Festival. À la veille du quarantième anniversaire du FIFA, je suis fier de compter la Suisse comme une alliée de taille qui a profondément marqué le Festival de son empreinte depuis sa fondation. », a indiqué Philippe U. del Drago, directeur général et artistique du Festival International du Film sur l’Art.

« Le Consulat général de Suisse à Montréal est heureux de pouvoir à nouveau s’allier au Festival International du Film sur l’Art; cette fois pour une action mettant en valeur les films suisses dont les œuvres sont singulières, innovantes et encore surprenantes. Je remercie sincèrement le FIFA pour son dévouement éternel au rayonnement du film sur l’art, ainsi que Swiss Films pour son soutien continu. Découvrez toute la variété et la créativité de l’art suisse par les magnifiques films proposés sur ARTS.FILM ! » a déclaré Giancarlo Paduano-Heller, consul et chef des affaires culturelles.
PROGRAMMATION CHERCHE TON FILM | LA SUISSE À l’HONNEUR |
19-28 NOVEMBRE 2021
A Bright Light  : Karen and the Process d’Emmanuelle Antille
Suisse | 2018 | 1 h 34 min
Français et anglais

Between Calculus and Random de Jürg Egli
Suisse | 2017 | 1 h 30 min
Sans dialogue

Beyond the Obvious — Daniel Schwartz. Photographer de Vadim Jendreyko
Suisse | 2018 | 1 h 10 min
Anglais et allemand
Prix du meilleur essai | 36ème édition (2018)

Boîtes à musique de Georges Gachot
Suisse | 2017 | 8 min
Sans dialogue

Gateways to New York — Othmar H. Ammann and his bridges de Martin Witz
Suisse | 2018 | 1 h 27 min
Anglais | Sous-titres : français

Kokoschka, oeuvre-vie de Michel Rodde
Suisse | 2017 | 1 h 30 m
Français | Sous-titres : anglais

Supersonic Airglow de Stefan Davix et Karim Patwa
Suisse | 2017 | 50 min
Français, anglais et allemand | Sous-titres : français

Where Are You, Joao Gilberto ? de Georges Gachot
France, Allemagne et Suisse | 2017 | 1 h 47 min
Français, anglais, allemand et portugais | Sous-titres : anglais
Prix du meilleur essai | 37ème édition (2019)

Yenish Sounds de Martina Rieder et Karoline Arn
Suisse | 2016 | 1 h 34 min
Français et allemand | Sous-titres : anglais
 
INFORMATIONS PRATIQUES
Visionnement des films offert du vendredi 19 novembre 2021 à 00h00 au dimanche 28 novembre 2021, 23h59 (heure de l’Est). Lien d’inscription et connexion : https://arts.film/
Code promotionnel pour bénéficier dès maintenant de l’abonnement ARTS.FILM à 55$ : FOCUSSUISSE21

ENRACINÉE (GROUNDED) de la cinéaste Annie Leclair en compétition officielle au Diversity in Cannes Short Film Showcase

Le court métrage ENRACINÉE (GROUNDED) de la cinéaste et monteuse québécoise Annie Leclair sera de la compétition officielle au Diversity in Cannes Short Film & Webseries Showcase (DCI Showcase) qui se déroule en marge de la 74e édition du Festival de Cannes.

ENRACINÉE (GROUNDED) est le seul film canadien en compétition et fut sélectionné parmi plus de 209 propositions, émanant de 25 pays par un jury composé de 26 professionnels provenant du Brésil, du Canada, du Japon, du Kenya, de Puerto Rico, de Trinidad, de la Hollande, du Royaume-Uni et des États-Unis. Annie Leclair sera à Cannes du 11 au 16 juillet et  entourée d’une douzaine d’autres réalisateurs étrangers qui participeront au Diversity in Cannes Showcase.

Le DCI Showcase est une initiative indépendante de Yolonda Brinkley – stratège marketing & publiciste américaine – qui, depuis 2009, encourage et fait la promotion de la diversité et de l’inclusion pendant la grande célébration mondiale du 7e art. L’édition 2021 du DCI Showcase se déroulera à Cannes du 6 au 17 juillet en formule hybride (présentielle et virtuelle) en plus d’être au Marché du Film de Cannes.  

Dans son court métrage, Annie Leclair pose son regard et illumine l’artiste et interprète en danse contemporaine québécoise Marie-Hélène Bellavance.  La conversation avec la cinéaste s’amorce avec le défi que représente la danse sur son cheminement vers l’acceptation de son handicap physique et, plus intimement, sur comment ce besoin d’affirmation est devenu viscéral à travers la maternité et l’expérience révélatrice de la parentalité. Un témoignage bouleversant sur la capacité de transformer sa vulnérabilité en force.

Depuis sa sortie en 2020, ENRACINÉE (GROUNDED) touche les cœurs des 4 coins du globe.  D’abord choisi pour représenter le Québec lors d’un festival sur les droits humains en Asie, il reçoit la Mention honorable au Play Short International Film Awards (2020), est finaliste au SIMA Awards de Los Angeles (2021), récolte la Mention spéciale du Jury au FIFA (2021) puis est finaliste au Indie Shorts Awards Cannes (Saison fév-mai 2021). Également en sélection officielle dans les réputés Show Me Shorts de Nouvelle-Zélande et Regard de Saguenay, Enracinée, propulsé par la plateforme ARTS.FILM du FIFA, a fait partie de la programmation estivale du Musée National des Beaux-Arts du Québec, autour des expositions “Picasso. Figures” et “Ouvrir le dialogue sur la diversité corporelle”.

ENRACINÉE (GROUNDED) est un court métrage autoproduit par Annie Leclair qui s’inscrit dans un processus de création d’un plus vaste projet de long métrage qu’elle développe et documente depuis 9 ans avec le soutien de Téléfilm Canada et de la SODEC.  Affranchies, en phase active de financement, sera distribué par Maisons 4 tiers et produit par Lamarche ÀVélo productions.

À PROPOS

ANNIE LECLAIR

Monteuse émérite et maintenant réalisatrice, Annie Leclair est une raconteuse d’histoires reconnue pour le montage de films documentaires qui résonnent auprès du public canadien et à travers le monde. En plus de ses 15 années d’expérience en montage, Annie est une passionnée de son milieu.  Elle a siégé au conseil d’administration de Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN) et est récipiendaire de la bourse inaugurale du programme américain Still I Rise Films Fellowship, pour les femmes cinéastes oeuvrant en documentaire.

  • 1
  • 2
mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top