Québec solidaire relance sa machine électorale sur des bases solides

Réunis en Conseil national numérique, les membres de Québec solidaire ont jeté de solides bases pour relancer la machine électorale du parti en vue de la campagne de 2022. 


Manon Massé a annoncé aux membres que lors du prochain Congrès du parti, elle appuiera Gabriel Nadeau-Dubois comme candidat au poste de premier ministre pour les élections de 2022. Rappelons qu’avant chaque élection, le parti a pour habitude de déléguer en Congrès un ou une de ses deux porte-parole pour participer au débat des chefs et aspirer au rôle de chef d’État. Mme Massé a tenu à spécifier que tous deux se représenteront au Congrès de novembre prochain comme porte-paroles du parti. « Ce que je veux faire, c’est retourner sur le terrain, créer des liens avec les jeunes et les embarquer dans le mouvement pour lutter contre les changements climatiques. Gabriel est la meilleure personne pour faire face à François Legault, il sera premier ministre un jour, je le sais depuis que je l’ai rencontré la première fois », affirme Mme Massé. 


M. Nadeau-Dubois a annoncé du même souffle qu’il acceptait le flambeau donné par sa collègue et qu’il se porterait candidat à ce poste lors du congrès de novembre 2021. Les membres de Québec solidaire seront alors appelés à voter pour leurs porte-paroles.


« Le premier ministre Legault se définit comme le champion de la gestion. Nous, à Québec solidaire, ce qu’on veut proposer, c’est une vision pour le Québec. Nous devons retrouver notre ambition, notre fierté, et pour ça, nous avons besoin de grands projets. Je veux créer avec Manon un mouvement intergénérationnel pour affronter la crise environnementale. La pandémie ne doit pas être une excuse pour retarder la lutte aux changements climatiques », déclare M. Nadeau-Dubois.


Les délégués solidaires ont également voté sur les thèmes prioritaires qui structureront la prochaine plateforme électorale. « Une chose est sûre, l’environnement sera la colonne vertébrale de notre plateforme. Les propositions que nous ferons à la population nous permettront de prendre à bras le corps les grands bouleversements de notre époque et jeter les bases pour un Québec plus vert, plus juste et plus libre », conclut Gabriel Nadeau-Dubois.
Le parti a également adopté une politique nationale d’investitures, un Code d’éthique et une politique de résolution de conflits. 

politique Québec