Du 8 septembre au 8 octobre 2022, le MAI (Montréal, arts interculturels)présente ‘Fa…que’, une exposition regroupant des œuvres récentes de l’artiste en arts visuels d’origine métisse Daphne Boyer. L’occasion de découvrir une œuvre riche et vibrante qui réunit matière végétale et techniques traditionnelles autochtones. Le vernissage aura lieu le jeudi 8 septembre à 17h.

Artiste en arts visuels renommée et phytologue d’origine métisse, Daphne Boyer utilise dans sa pratique des matières végétales, des piquants de porc-épic et des techniques d’artisanat traditionnel féminin qu’elle combine avec des outils numériques en haute résolution. Ses œuvres en 2D et en 3D rendent hommage à son précieux héritage familial métis, et honorent les plantes et les animaux comme la base de la vie sur terre.

L’exposition au MAI présentera notamment un grand sac en mousse perlé, une installation en piquants de porc-épic avec des bannières en cèdre et en foin d’odeur ainsi qu’une tente d’accouchement perlée.

De nature itérative, les dernières œuvres de Daphne témoignent de l’histoire de sa famille, de son attachement à la terre et de son désir de jeter des ponts entre le savoir autochtone et la science occidentale. Daphne, en collaboration avec son équipe (Lina Samoukova, Ron Delisle et Barry Muise), utilise trois techniques novatrices mises au point ces dernières années : le perlage numérique, l’ornementation numérique à piquants de porc-épic et le tuftage de mousse (version numérique du tuftage de poils d’orignal).

www.m-a-i.qc.ca/faque