Salut cher public,

Les spectacles Les Gradins : Open World seront nos deux derniers shows ensemble.

Pour Ludo, «c’est le début d’une nouvelle ère, d’une nouvelle vision, d’un nouveau son. Créer une nouvelle identité me trottait dans la tête. J’avais envie de me donner à fond et d’explorer une nouvelle approche musicale. J’ai hâte à ce qui s’en vient, mais je suis aussi très nostalgique que Kirouac et Kodakludo tire à sa fin. Je suis infiniment reconnaissant de l’expérience et le plaisir que m’aura apporté cette aventure. Merci Paul de m’avoir embarqué dans ton monde et tes folies.  »

Pour Paul, « c’est le début d’une pause indéterminable ou d’une retraite indéterminée. J’arrive toujours pas à mettre les mots sur ce dont j’ai besoin : je sais pourquoi, mais je sais pas comment. Je m’étendrai pas sur les raisons du pourquoi, j’en ai déjà parlé en entrevue avec le temps et la nuance que ça me permettait, pis si on se croise dans la rue, ça me fera plaisir de vous en parler. En tout cas, je vais prendre un bon moment pour me retirer de la musique, pour essayer autre chose et guérir, et peut-être que c’est pour toujours, peut-être que ce l’est pas, mais je sais que c’est le début de quelque chose et la fin de Kirouac, de Kirouac & Kodakludo, des Gradins. »

« Les Gradins » parle de l’aspect éternel et ininterrompu du cycle créatif. À nos yeux, c’est la concrétisation parfaite du début et de la fin d’une carrière, synthétisés à travers une œuvre. Mais de manière plus importante, « Les Gradins : Open World », c’est le moment idéal pour tirer notre révérence. On sera parti au sommet de notre Montagne personnelle. Ce spectacle, c’est le projet sur lequel on a mis le plus d’énergie, de créativité : c’est tout ce qu’on est, tout ce qu’on a fait, montés ensemble sur les plus grandes scènes qu’on aura jamais headline. Ça va être un moment émotif, vivant, fantasmagorique, jamais vu, et on espère vraiment toustes vous y voir.

On se quitte avec un amour et un respect continus l’un pour l’autre. On s’est trouvés à un moment où on avait chacun besoin d’un sidekick et c’est une rencontre créative et amicale qui aura complètement chamboulé nos vies. On a avancé « quatre mains sur le volant du bolide » pendant l’une des périodes les plus enrichissantes et gratifiantes, en trouvant à chaque moment de doute un refuge dans le yang à notre ying. On ne pourrait pas non plus tirer notre révérence sans reconnaître le travail crucial de la femme sans qui ce projet n’aurait jamais vu le jour : Barbara, notre gérante, amie, confidente, productrice, metteur en scène. Grâce à toi Barb, on est allés mille fois plus loin qu’on aurait rêvé d’aller, on a vu et fait tout ce qu’on voulait faire, et cette scène finale, on l’interprète et on la réalise toustes ensemble, avec la même joie avec laquelle on a commencé. On te remercie du plus profond de nos cœurs et on remercie tout ce qui règne plus haut de t’avoir mis sur notre chemin.

Mais surtout, on est tellement reconnaissants envers vous, notre public, ceuze qui nous arrêtent dans la rue, qui viennent aux spectacles, qui partagez avec nous les victoires et les vers d’oreille. À travers la musique, on a pu connecter avec des inconnu•es aux quatre coins du Québec, on a réalisé nos rêves, on a créé des souvenirs, pour nous et pour vous. Vous êtes « tout ce qui a de vrai ».

On a tellement hâte de partager la scène une dernière fois ensemble. On a hâte de vivre ça avec vous.

Le jeu finit. Le cycle recommence.

Longue vie,

K&K


La représentation montréalaise, Les Gradins : Open World, aura lieu au Club Soda le 26 août 2022. Billets ICI 

La représentation de Québec, Les Gradins : Open World, aura lieu à l’Impérial Bell le 7 septembre 2022.
Billets ICI