Dévoilé aujourd’hui, Last In Line est le premier extrait d’un tout premier EP de huit chansons originales dont Josiane signe paroles et cosigne musiques, attendu d’ici la fin de 2022. Auteure, compositrice et interprète inspirée, elle tend ici une chanson toute personnelle, mariant de façon absolument unique le français et l’anglais, deux langues que maîtrise parfaitement cette native de Dieppe, au Nouveau-Brunswick. Une prose inédite dans le paysage musical québécois qui se démarque par son authenticité et son audace !

Avec Last In Line, chanson d’une pop actuelle, joliment catchyJosiane porte un message bien senti de liberté et d’indépendance… « C’est une “girl power song” que j’ai écrite d’un trait, sur un coup de tête ! On a tous connu une personne pour qui on ferait tout, pour qui on est prêt à tout… et qui ne nous offre rien en retour. Cette chanson évoque le courage de laisser tout ça derrière et de reprendre le pouvoir sur sa vie. Last In Line, c’est la première que je souhaitais partager avec le public », précise Josiane.

Pour télécharger la chanson Last In Line : https://musicor.lnk.to/Josiane_LastInLine

Josiane a créé Last In Line avec la complicité de Lucas Liberatore (lucatheproducer) et de Daniel Cinelli, qui en signe la réalisation. Mathieu Sénéchal (basse) et Max Bellavance (batterie) accompagnent celle que l’on couronnait lors de la dernière édition de La Voix avec une écrasante majorité de 59 % des votes, grâce à une interprétation poignante, à la fois tendre et puissante, comme elle en a le secret…

Un vidéoclip signé par le réalisateur Benjamin Lussier

Josiane lance également aujourd’hui un vidéoclip de la chanson Last In Line, mise en image par le talentueux Benjamin Lussier, réalisateur multidisciplinaire axé sur l’esthétisme et doté d’une grande sensibilité.

« Dans un univers urbain nocturne, intimiste, à la fois sombre et coloré, Josiane partage une solitude affirmée, mais teintée d’une certaine mélancolie. On la sent vulnérable ; marquée par une histoire d’amour blessante. Suivant la montée musicale, la confiance et la résilience montent en elle, et, plus le clip évolue, plus on sentira un regard confiant face à l’avenir et à ses amours futurs. Le traitement visuel, hautement cinématographique, rend hommage aux cadrages sensuels et sensibles du cinéaste Wong Kar Wai et de son film 2046 », exprime Benjamin Lussier.

Mentionnons que le vidéoclip Last In Line a été tourné sur le plateau de production virtuelle des studios MELS, une nouvelle plateforme de production intégrée à la fine pointe de la technologie. 

Pour visionner le vidéoclip Last In Line : https://youtu.be/Zf_kS7aVZ_g