ESPACE GO REVIENT AVEC LA SENTINELLE  | COMMENT DÉPLOYER LES LEADERSHIPS DES FEMMES EN THÉÂTRE  ? Du premier au trois février prochain

En 2019, ESPACE GO s’unit aux Femmes pour l’Équité en théâtre (F.E.T.) et au Réseau québécois en études féministes (RéQEF) en organisant le Chantier féministe sur la place des femmes en théâtre.
Au terme de ce chantier, ESPACE GO s’engage ensuite à organiser trois sentinelles, dans le but de faire un suivi des recommandations énoncées lors de l’événement et d’aborder de façon plus spécifique certaines questions touchant les femmes en théâtre.
À l’été 2020, des voix s’élèvent et des paroles se libèrent pour dénoncer les violences psychologiques et sexuelles au sein du milieu théâtral. La Sentinelle #1 : Pour la transformation, avait pour mandat, en 2021, d’incarner un espace sécuritaire pour discuter de ces enjeux et, plus largement, réfléchir aux systèmes de domination qui reconduisent ces violences, et ce, dans le but d’identifier des moyens pour faire évoluer le milieu.
Aujourd’hui, avec cette deuxième sentinelle qui a pour titre Pour l’avenir, ESPACE GO souhaite creuser et approfondir une question qui, déjà en 2019, était en filigrane de la programmation du Chantier féministe : Comment déployer les leaderships des femmes en théâtre? 
À l’heure du renouvellement de plusieurs directions artistiques de théâtre, constatant que peu de femmes ont accédé à ces postes ces dernières années au Québec –  et aucune femme racisée- , le comité de pilotage (formé d’artistes, de chercheuses, de travailleuses culturelles et de directrices artistiques) dégage deux axes qui leur apparaissent nécessaires et urgents de soulever : d’une part, l’accession pour les femmes à la direction artistique d’une institution théâtrale et, d’autre part, la présence et l’accès à la diffusion dans les théâtres institutionnels pour les metteuses en scène racisées. Si les metteuses en scène racisées et issues de l’immigration sentent que les portes des institutions sont fermées ou frileuses à diffuser leurs œuvres, comment peuvent-elles s’imaginer diriger un jour ces mêmes institutions?
Pour mieux comprendre ces enjeux et la façon dont ils s’articulent concrètement dans la réalité des personnes concernées, un comité de recherche a été mis en place dans le but de réaliser des entrevues avec des praticiennes en théâtre, des metteuses en scène racisées, ainsi que des diffuseurs montréalais.
La programmation de la Sentinelle #2 : Pour l’avenir se présente donc comme le fruit des résultats de cette recherche et des discussions enflammées entre les membres du comité de pilotage, sans oublier l’apport fondamental des différent·es intervenant·es qui s’inscrivent dans la programmation.
OBJECTIFS DE LA SENTINELLE #2 : POUR L’AVENIR
Faire un suivi des recommandations formulées au terme du Chantier féministe en 2019; S’informer, s’instruire, se questionner à travers les recherches menées dans le cadre de la Sentinelle #2, sur l’accès aux femmes* aux postes de direction dans les théâtres, sur l’accès à la diffusion des œuvres des metteuses en scène racisées** et sur l’évolution de la présence des femmes dans le milieu théâtral; Échanger sur des pratiques et des réalisations inspirantes et sur de nouveaux modèles de direction artistique;  Échanger sur les aspirations des metteuses en scène issues de l’immigration; Sensibiliser et réfléchir ensemble dans une perspective intersectionnelle aux enjeux des biais inconscients, de la discrimination positive ou du tokénisme à l’endroit des artistes des communautés racisées; Élargir nos réseaux de solidarité et de sororité.

ESPACE GO, théatre


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :