Adèle Blais raconte l’histoire des femmes à travers un spectacle multimédia et une application de réalité augmentée

L’artiste participe en juin à BLEU : Le Québec sous les étoiles en plus de lancer Peindre l’histoire

Une œuvre de la peintre-collagiste Adèle Blais, un portrait de Thérèse Casgrain, sera projetée et animée sur la façade de l’hôtel du Parlement dans le cadre du tout nouveau spectacle multimédia BLEU : Le Québec sous les étoiles, présenté par le gouvernement du Québec.

Tenu à l’occasion de la fête nationale, soit du 18 au 22 juin et le 24 juin, BLEU : Le Québec sous les étoiles fera vivre au public un périple nourri par l’art, l’histoire, l’humain, le territoire et la nature du Québec. L’objectif du spectacle : faire naître des souvenirs qui seront propres à chacun, selon l’âge et l’intérêt — une mission qui résonne fortement chez Adèle Blais.

« En plus de donner une voix aux femmes du Québec, Thérèse Casgrain a œuvré au sein de plusieurs comités qui travaillaient notamment à la paix dans le monde, aux droits de la personne, à l’aide aux personnes malades et démunies, à l’amélioration des conditions de travail ainsi qu’aux droits des femmes autochtones. Son histoire et ses accomplissements m’inspirent au quotidien. Que le portrait que j’ai fait d’elle soit projeté sur la façade de l’hôtel du Parlement est un honneur pour moi. »

page1image1001131056 page1image1001131408

page1image1001131696

— Adèle Blais

L’œuvre représentant Thérèse Casgrain projetée dans le cadre de BLEU : Le Québec sous les étoiles s’inscrit dans une série de portraits réunis sous l’application de réalité augmentée Peindre l’histoire, créée par Adèle Blais en collaboration avec Les Productions Diverso. Dominique Michel, Pascale Bussières, Céline Bonnier, Ingrid Falaise, Marion Cotillard et bien d’autres femmes des plus inspirantes y participent en tant que narratrices. La narration anglophone est quant à elle effectuée par l’actrice Caroline Dhavernas. L’application Peindre l’histoire est disponible sur l’App Store, au coût de 10,99 $.

« J’aime fouiller et découvrir les histoires de femmes d’exception, celles qui ont modelé nos sociétés contemporaines et qui ont contribué à faire du monde celui qu’on connaît. Thérèse Casgrain est de ces pionnières qui ont fait le Québec et je suis ravie de savoir qu’elle sera mise en lumière lors du spectacle BLEU : Le Québec sous les étoiles. Celles et ceux qui le souhaitent pourront ensuite en apprendre davantage sur elle grâce à l’application Peindre l’histoire, à laquelle j’ai eu la chance de participer en assurant la narration qui accompagne le magnifique portrait qu’Adèle Blais a fait de l’inoubliable Thérèse Casgrain. »

— Christine Beaulieu

« J’ai été profondément émue en narrant les destins de ces femmes dont l’apport dans les domaines de la science et de la culture a bien souvent été écarté de l’histoire. Leur force créatrice, leur expressivité et leur intensité ont dérangé, la société ne sachant que faire de ces femmes qui inventaient leur place de toute pièce. Elles ont bâti des chemins qui profitent maintenant à toutes les femmes et à tous les hommes, j’en suis convaincue. »

— Caroline Dhavernas

Peindre l’histoire propose à l’utilisateur de plonger de manière innovante et technologique dans l’univers artistique d’Adèle Blais, qu’elle met au profit de l’histoire de femmes — connues et moins connues et parfois oubliées, telles qu’Irma LeVasseur et La Bolduc — qui font partie des fondements de nos sociétés. Ces histoires sont mises en images avec les portraits d’Adèle Blais projetés en hologrammes 3D et en mots par Sophie Baudeuf, historienne de formation ainsi que Julie Boisvert, recherchiste et scénariste. La musique est signée par la pianiste, compositrice, arrangeuse et directrice musicale Fabienne Lucet.

« C’est un projet réunissant des humains d’exception qui se mettent à l’unisson pour parler d’une même voix. Je suis profondément touchée par la vague de solidarité qui m’entoure, et de constater que mes collaboratrices et collaborateurs ressentent la même émotion et le même bonheur devant l’occasion de rendre hommage à ces femmes. »

— Adèle Blais

spectacle

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top