Le promoteur Ray Junior Courtemanche est avant tout un homme de spectacle. Pour lui, le NASCAR est plus qu’une compétition : c’est l’occasion de partager sa passion avec le plus de gens possible.

Dans cet ordre d’idées, l’épreuve de NASCAR Pinty’s de ce vendredi dernier correspond exactement à ce qu’il recherche sur les circuits.

« C’est dans les rues de Toronto, c’est vibrant ! C’est toute une visibilité, tant pour nos que pour les autres commanditaires, » affirme avec enthousiasme Courtemanche.

Fait intéressant : parmi les 25 pilotes en pistes pour l’occasion, un grand total de 11 québécois étaient présent sur la grille de départ. Pour l’entrepreneur, ce n’est pas une surprise.

« C’est un circuit intéressant, c’est définitivement différent. Courser comme ça dans les rues d’une métropole comme Toronto, ça vaut le déplacement ! » renchérit-il.

Après avoir eu plusieurs problèmes durant les qualifications, dont des problèmes de moteur, Courtemanche s’était finalement qualifié 21e 

sur le circuit urbain du Honda Indy. Il a ensuite effectué 

une remontée très propre pour se rendre en 15e position et a donné tout ce qu’il pouvait pour prendre des positions durant toute la course à Toronto.

« Au final, je trouve que j’ai chaudement disputé la course et dans les circonstances, je me suis bien amusé et je suis bien fier de ma remontée» conclu Courtemanche.

Dès le week-end prochain, l’action NASCAR Pinty’s reprendra dans le cadre du Bayer 300 à Edmonton. 

Pour sa part, Ray Junior Courtemanche sera de retour sur la piste le 6 et 7 août dans le cadre du Grand Prix de Trois-Rivières.

www.investissementrayjunior.com