–  L’Ultra-Trail Harricana du Canada se rapproche de la parité entre les hommes et les femmes. Toutes épreuves confondues, les femmes représentent 44 % des inscrits cette année, un chiffre remarquable puisque très largement au-dessus de la moyenne internationale (sous les 30 %). D’ailleurs, il faudra tout particulièrement surveiller la course féminine sur le 125 km de l’UTHC, car on compte une dizaine d’athlètes féminines de haut niveau capables de prétendre à la victoire.

– La 11e édition de l’Ultra-Trail Harricana du Canada est marquée par la disparition du co-fondateur de l’événement Sébastien Boivin, qui s’est éteint le 19 août dernier, à l’âge de 45 ans, après plusieurs années de lutte contre la sclérose en plaques. L’UTHC avait vu le jour sous son impulsion afin de sensibiliser les gens à cette maladie dégénérative et de faire avancer la recherche en levant des fonds. Près d’un demi-million de dollars ont été amassés depuis au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP). Cette année, l’UTHC s’est donné l’objectif de récolter 125 000 $ pour la cause et l’équipe est déterminée plus que jamais à atteindre voire à dépasser cet objectif en hommage à Sébastien et sa famille.

– L’un des grands héros du dernier UTMB dans les Alpes, Mathieu Blanchard, est le président d’honneur de la 11e édition de l’Ultra-Trail Harricana du Canada. Il est entré dans l’histoire il y a quelques jours en terminant pour la deuxième fois consécutive sur le podium de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, signant du même coup le deuxième meilleur temps de tous les temps sur cette épreuve considérée comme le plus grand ultra-trail de la planète. Mathieu Blanchard avait découvert la course en sentier en 2016 à l’Ultra-Trail Harricana. Première course et première victoire d’une longue série sur l’épreuve de 80 km. Tout juste de retour de Chamonix, il sera accompagné de sa partenaire de vie et équipière numéro 1, Alix Noblat, qui prendra le départ du 65 km.

– Ludovic Collet, « la voix du trail », l’animateur emblématique de l’UTMB, du Marathon du Mont-Blanc ou encore de la Diagonale des fous sera pour la première fois au micro de l’UTHC au départ et à l’arrivée du 125 km.

– Treize pays seront représentés lors de cette 11e édition de l’UTHC, présentée par The North Face. Derrière la délégation québécoise, très majoritaire, les Américains seront la plus grosse délégation au Mont Grand-Fonds devant les Français. À noter que des athlètes du Chili, du Groenland et de Hong Kong sont notamment attendus.

Deux épreuves lancées en 2021 attirent tout particulièrement la communauté de coureurs : le 28 km en duo de nuit et le 42 km Saint-Siméon. Le départ de l’épreuve reine, le 125 km (4200 m de dénivelé positif), sera donné à 13 h le vendredi. Les épreuves de longues distances (80, 65 et 42 km classique) ainsi que le 28 km et le 28 km en duo auront lieu le samedi. Enfin, les épreuves de courtes distances (1, 5, 10 et 20 km) ainsi que le 42 km Saint-Siméon auront lieu le dimanche.

– Le champion de France de trail espoir et détenteur du record junior de la mythique épreuve suisse de course en montagne Sierre-Zinal, Simon Paccard, sera au départ du 20 km au Mont Grand-Fonds. Adepte des courtes distances, l’athlète de 22 ans a choisi l’UTHC pour sa toute première expérience sur les sentiers québécois.

– Grande première! L’Ultra-Trail Harricana du Canada accueillera le groupe québécois de l’heure, Clay and Friends,samedi soir, pour un concert festif au Mont Grand-Fonds réservé exclusivement aux participants et aux bénévoles de l’UTHC.

– L’UTHC innove pour limiter son impact environnemental. L’Ultra-Bus Harricana, au départ de Montréal ou de Québec, transportera une vingtaine de coureurs jusqu’au site de l’événement et des navettes transporteront les participants des courses linéaires jusqu’aux sites de départ afin de limiter la circulation automobile.