Pascale B. nous offre Aqua Bleu

Après Dreamcatcher et Desert Soul, Pascale B. nous offre Aqua Bleu: un tour d’horizon, teinté de touches pop et lounge, de son univers musical qui regroupe de nouvelles versions des coups de cœur de ses deux premiers albums ainsi que des pièces inédites. Cette fois, c’est une authentique chanteuse et une mère épanouie qui se dévoile dans 11 chansons dont la plupart ont été enregistrées avec Don V. Louie, un producteur britannique.

Pascale Bourbeau, une des premières véritables top models internationales québécoises, laisse toute grande la place à Pascale B., la chanteuse qui, au fil des ans, a chanté au légendaire Troubadour, à Londres, et a tourné deux vidéos clips en Tunisie. Aqua Bleu représente aussi une autre facette de l’artiste multidisciplinaire qu’elle est : la photo de la pochette est un autoportrait capté sous l’eau. La photographie étant une autre des grandes passions de Pascale Bourbeau.

Aqua Bleu, c’est Allen, un air country folk composé pour un hommage dans Central Park, à New York, à un ami défunt ; Drive, une reprise du classique de The Cars, avec une touche reggae; Traffic, une pièce pop en version anglaise, que l’on retrouve sur Dreamcatcher. Les extraits de son second album,Desert Soul Shine, co-écrit avec Andy Blackwell (compositeur anglais), est offert avec quelques variations musicales de Franky Selector (producteur montréalais) ainsi que Fugitive Soul en version lounge. Parmi les artistes invités, il y a également le légendaire saxophoniste du groupe Supertramp, John Helliwell, sur DriveSi tu dois partir et Aqua Bleu; Charles-Étienne Doucet (guitariste de Montréal) a composé les magnifiques arrangements de Canyon. Sur ce troisième album de Pascale B, il y a également trois pièces en français : la chanson-titre, Aqua Bleu, ainsi que Beauté de l’innocence et Si tu dois partir.

En octobre 2019, Pascale Bourbeau a présenté une vingtaine d’œuvres, en majorité des fleurs photographiées sous l’eau, dans le cadre de l’exposition Vernissage Duo, une collaboration avec sa mère, Mireille Tessier-Bourbeau, artiste peintre. Au fil des ans, elle a travaillé avec certains des plus grands noms de la mode tels que le photographe Antoine Verglas (pochette de son premier album), les magazines Vogue, Elle, Cosmopolitan, Marie Claire, Madame Figaro, Châtelaine et Clin d’Œil de même que les couturiers Yves St-Laurent, Calvin Klein, Givenchy, John Galliano, Armani et Yves-Jean Lacasse, dont elle est la muse au Québec. On la retrouve également dans l’Exposition Dior au Musée McCord de Montréal présentant la robe Bella.

Disponible le 4 juin par Distribution Select.

http://www.pascaleb.ca
Facebook: Pascale B. Artiste Instagram: pascalebourbeau_artiste

Crédit photo Marc Dussault

Musique