MIELS DÉVOILE LEUR PREMIER ALBUM PRENDS-MOI COMME LA MORT

C’est aujourd’hui que paraît enfin le tout premier long-jeu du duo MIELS. Composé sur la route entre la chaleur sud-américaine et l’hiver québécois, Prends-moi comme la mort tente de faire le pont entre l’Esprit-Saint du Rock n’Roll  à son âge d’or et les pistes de danse du 21e  siècle. C’est un testament au désir sans frontières,  à la jeunesse éternelle et à la route qui déchire l’horizon, un vif contraste aux tourments du quotidien. 

Couple fusionnel dans la vie et partenaires en parfaite symbiose sur disque, MIELS propose 11  chansons teintées de cet amour improbable qui les unit. Paige, Géorgienne d’origine, livre avec son accent francophone singulier et charismatique,  des textes oscillant entre provocation et lascivité. Mélangeant avec brio textures pop et électroniques avec les riffs sexy de guitare  bluesée  de Jean-François, l’album s’écoute préférablement le son au plancher et les fenêtres baissées, direction l’inconnu. 

Le vidéoclip de « Prends-moi comme la mort »,  pièce titre de l’album, renferme tout ce que le duo a à offrir : sensualité, « groove » et sonorités  rock envoûtantes. Une ode à la passion qui ensorcelle lors d’une première rencontre, à ces frissons qui envahissent lorsque le désir s’enflamme. Sur une rythmique électronique planante accompagnée d’un jeu de guitare salace, le couple dépeint une scène à mi-chemin entre liberté fougueuse et plaisir contagieux. 

L’album de MIELS, Prends-moi comme la mort, est disponible partout dès maintenant.

À PROPOS DE MIELS


Après leur rencontre dans le désert du Nevada, Paige et J-F décident d’annuler leurs vols de retour respectifs et de prendre la route à travers l’Ouest américain. Paige, sortie tout droit des marécages de la Georgie, et J-F, loin de sa campagne québécoise, ne se quittent plus et emménagent ensemble à Montréal. Paige y tombe amoureuse de la langue et de la culture. Elle apprend le français et le duo québéco-américain forme le groupe  MIELS  (« Honeys »).


Depuis, ils composent ensemble, mixant leurs deux univers afin de créer un son unique qui leur ressemble, en français. Un rock électro mélangeant le blues à des rythmes modernes. Un son qui donne le goût de prendre la route sur un coup de tête et d’oublier les problèmes du quotidien. Un son pur, sexy et électrifiant dès la première écoute.
Après « Quarantaine Blues », un mini-album lancé l’été dernier,  MIELS  est de retour avec Prends-moi comme la mort, son premier long-jeu disponible partout dès maintenant.

Musique