Après l’incontestable succès de son plus récent single « Brûler les ponts feat. Souldia » qui compte à ce jour plus d’un demi-million d’écoutes sur plateformes, Marieme surprend aujourd’hui avec son nouvel album, MARIO. 

Fruit de plusieurs années de travail, MARIO prend des allures de « Block Party » où l’artiste se révèle plus que jamais en jouant le rôle d’une véritable cheffe d’orchestre.

Assurément son meilleur opus en carrière, la Princesse de Limoilou s’entoure en effet de véritables poids lourds pour souligner son grand retour. Souldia, Imposs, Sans Pression, Sarahmée, Lost, Webster, Izzy-S, Shah Frank, White-B et Barnev sont au nombre des rappeurs qui contribuent à faire de cet album un classique instantané.

Véritable retour aux sources pour la vétérante, Marieme multiplie les clins d’œil au Hip Hop et R&B old school tout en s’assurant de proposer des chansons avant-gardistes, percutantes et hautement originales. Le résultat : un son intemporel, solide et empreint d’espoir et de vérité.

La reine de la Street Pop s’affirme et s’assume plus que jamais dans ses chansons en tant que femme noire, forte, fière, libre, indépendante, vraie et sans complexe. « Cet opus, c’est en fait la “Black Excellence” d’ici à son meilleur. Aujourd’hui, les mots que je chante, je les ai tous trouvés dans ma vie. Je fais la musique qui me tente. Si t’aimes, tant mieux. Sinon, tant pis ! »s’exclame-t-elle.

Marieme aka Mario incarne ainsi le maître de cérémonie d’une œuvre imposante qui célèbre la rue et les quartiers populaires et multiculturels de Québec et de Montréal.  D’ailleurs, suivra un vidéoclip aux ambitions cinématographiques pour « Gloire à la rue », pièce légendaire où Marieme unie sa voix à celles d’Imposs, Sans Pression, White B, Izzy-S et Barnev.

Surveillez dans les prochains jours la sortie du vidéoclip « Gloire à la Rue»

« Gloire à la rue », c’est le pont que bâtit l’artiste entre les pionniers de la scène Hip Hop d’ici et les nouvelles superstars d’aujourd’hui et de demain. C’est un hymne à la célébration de l’art de la rue fait de façon crue et réaliste, mais dans une optique rassembleuse et optimiste.

Dans la rue c’est chaud.

Bienvenue dans le Ghetto.

Dans la rue c’est l’enfer.

Dans la rue c’est la fête.

Après plusieurs années d’efforts Marieme dévoile MARIO, un album à découvrir ici dès maintenant.