Depuis la sortie de son album « Guerrière »le 27 août dernier, les bonnes nouvelles ne cessent de se multiplier pour Andréanne Martin. Tout d’abord, le lancement de l’album « Guerrière » en présentiel prévu le 1er novembre au Ministère s’annonce des plus grandioses grâce à l’obtention d’une subvention de Musicaction « Soutien aux événements devant public ».

Sur cet album, on retrouve non pas une mais bien deux chansons en hommage au café! Leurs  titres, « Pas de café pas de fun » et « No coffee no fun » sont assez éloquents et  teintés d’humour tout en faisant un clin d’œil à une des idoles d’Andréanne Martin, Bob Marley, et à sa pièce « No woman no cry ». 

Et ça tombe bien! Le 1er octobre est la Journée internationale du café! Pour l’occasion, Andréanne a envie de célébrer comme il se doit son amour du café en vous invitant à la suivre en « Live » sur sa page Facebook et en story pour la partie « Behind the scene » lors de sa «Tournée des cafés» qui débutera vendredi  1er octobre dès 7 heures.

Au total, 10 cafés seront de la partie. Il y aura plusieurs prix à gagner alors qu’Andréanne en profitera pour présenter deux chansons acoustiques en s’accompagnant à la guitare. L’artiste invite également tous les adeptes de café à transmettre leur passion sur leurs réseaux sociaux en se photographiant ou en se filmant avec «Pas de café pas de fun» ou « No coffee no fun» en arrière-plan.   «Ce sera une grande fête ! » promet  Andréanne.
 Voici un extrait des paroles : Débute ma journée du mauvais pied
Les cheveux en bataille, les yeux plissés
J’ouvre les rideaux, il fait toujours noir
Non, carrément, je ne veux rien savoir
Mon pyjama est trop « confo »
C’est du café qu’il me faut!

Pas de café, pas de fun (4 fois) 

À PROPOS D’ANDRÉANNE MARTIN
Après de multiples apparitions à la télévision, dont sa participation à l’émission La Voix en 2013, Andréanne Martin lance son premier EP, Mon beau bandit, en 2016. Elle obtient ensuite une bourse de perfectionnement du Conseil des arts et des lettres du Québec afin d’améliorer sa plume aux côtés de Francis Cabrel, le parrain des Rencontres d’Astaffort en France. En 2017, elle lance un premier album, Fais-moi la musique, sur lequel on trouve plusieurs collaborateurs d’envergure, dont Pierre Huet (Beau Dommage, Offenbach, Paul Piché). L’année suivante, elle fait paraître l’extrait « L100 k-lisse », accompagné d’un vidéoclip hilarant réalisé en collaboration avec les comédiennes du Projet Stérone. Avec ces dernières, elle continue de donner des spectacles comme comédienne et autrice-compositrice-interprète. En 2020, elle a la chance d’offrir quelques concerts privés à l’extérieur grâce à une bourse du Conseil des arts de Montréal. Avec son nouvel album, elle prépare une tournée de spectacles à travers le Québec.