Le Musée de la civilisation présente dès le 6 octobre prochain et jusqu’au 2 octobre 2022 une toute nouvelle exposition qui fait du bien : Générosité. Droit au cœur. Cette exposition, conçue et réalisée par le Musée de la civilisation, présentée par Ameublements Tanguay avec la collaboration de la Fondation du Musée de la civilisation, d’Épisode philanthropie & investissement communautaire et de la Fondation Azrieli, est une incursion dans l’univers philanthropique et lève le voile sur les pratiques altruistes et toutes les formes d’aide apportée à notre prochain, notre communauté et notre société. Un propos essentiel qui tend à éveiller ce qu’il y a de plus beau en l’humain.

Les gestes de bienveillance et de don de soi prennent plusieurs visages et s’expriment de multiples manières. Donner sans rien attendre en retour est possiblement un des plus beaux gestes qui soient. Entre le don monétaire et le don d’organe, tout un monde se déploie et tient entre ses mains le salut de l’humanité, souvent dans l’humilité et même l’anonymat le plus total. Générosité. Droit au coeur constitue une mise en lumière cet univers dont on parle peu, mais qui change les vies et transforme les sociétés.

232 objets provenant presque entièrement des collections du Musée, dont un grand nombre présenté pour la première fois, forment le corpus de cette exposition à dimension humaine, où sont présentés de nombreux récits et témoignages.  En toute continuité et cohérence avec le propos de l’exposition, une attention particulière a été portée sur le choix des artefacts, privilégiant des objets provenant eux-mêmes de donations faites au Musée. Le regard social et anthropologique porté sur la question du don de soi permet de mieux comprendre les motivations, mais surtout de mesurer l’importance de ces actions dans la vie des sociétés à travers les époques et les communautés, et ultimement, de donner envie d’y participer. Dans une approche positive, les visiteurs seront invités à réfléchir à leur propre rapport à l’entraide, au bénévolat, au don matériel (mécénat ou don d’objets ou d’œuvres), à l’engagement citoyen et au don corporel (don d’organes ou de sang).

Cette exposition s’annonce au moment même où la Fondation du Musée de la civilisation lance également sa grande campagne annuelle, dont la mission vise à rendre la culture accessible au plus grand nombre. Pour souligner l’œuvre de la Fondation, mais surtout pour rendre hommage à tous ces donateurs de l’ombre, le Musée y dédie un tout nouvel espace permanent, l’Espace Fondation, qui pourra être découvert en même temps que cette formidable exposition.

Générosité. Droit au cœur, une exposition nécessaire et touchante, pour un automne ressourçant, humain et généreux au Musée de la civilisation.

Faits saillants :

  • 232 objets, presque entièrement des collections du Musée, font partie de Générosité. Droit au cœur. De ce nombre, quelque 10 % proviennent de la donation des Sœurs de la Charité de Québec. 
  • L’auteure dramatique Isabelle Hubert a rédigé des textes magnifiques qui invitent les visiteurs, au long du parcours, à suivre la quête d’un enfant partant à la découverte de la générosité.
  • Parmi les nombreux artéfacts, qui ont tous une histoire exceptionnelle, les visiteurs pourront notamment admirer une couverture tricotée à la main qui évoque la pandémie et le confinement, présentée lors du projet Documentez la pandémie. C’est dans la chronique Une maille à l’endroit, le monde à l’envers de Mylène Moisan, du journal Le Soleil, qu’on découvre cette œuvre de Francine Voyer, une grande couverture tricotée à la main composée de tableaux qui représentent des moments ou des personnes marquantes du confinement et de la crise sanitaire.
  • À l’extrémité de la zone centrale, les visiteurs trouveront un espace intime sous forme d’alcôves où sont présentées des capsules de témoignages. Les visiteurs pourront y faire la connaissance d’individus marquants et découvrir leurs parcours inspirants
  • On retrouve dans cette exposition des objets provenant de différentes communautés qui constituent la société québécoise (anglophones, juives, premières nations, etc.). Les artéfacts ont été choisis en tant que témoins de l’implication des gens dans leur communauté. Faisant un pont entre le passé et le présent, ils démontrent que, quelles que soient les époques ou l’origine, la générosité a toujours fait partie de notre société.
  • Pour atteindre l’intelligence sensible du visiteur, le talent de plusieurs artistes a été retenu afin de créer une atmosphère particulière et propice à la réflexion : une trame musicale composée spécialement pour l’exposition, la réalisation d’images mettant en scène des mains qui parlent, une fresque magistrale, des textes inédits jalonnent le parcours.  
  • Dans le cadre de Générosité. Droit au cœur, une série de rencontres intimes s’intègreront à la programmation d’hiver. Dans un petit salon, à même la salle d’exposition, les visiteurs pourront échanger avec une personne pour qui la générosité est une valeur active au quotidien. Donneur d’organe, philanthrope dans l’âme ou actrice/acteur du milieu environnemental, plusieurs citoyennes et citoyens engagés œuvrent à valoriser le don de soi au quotidien, ces rencontres créant des moments de connexion humaine. Une dizaine de rencontres auront lieu d’ici octobre 2022. Programmation à venir.