CLÉMENCE : UN THÉÂTRE MUSICAL ORIGINAL / PRÉSENTÉ DANS PLUS DE 24 VILLES DU QUÉBEC EN 2022

Un théâtre musical original inspiré de l’oeuvre et de la vie de Clémence DesRochers, prendra la route prochainement pour sillonner les chemins du Québec et s’arrêtera dans plus de 24 villes. Les artistes du Théâtre de l’Oeil Ouvert, compagnie de création théâtrale, ont réalisé l’impact de la prise de parole encore très actuelle, toute simple et si évidente de Clémence DesRochers. Une prise de parole et un message au-delà des blagues et des monologues humoristiques.  C’est dans un univers poétique et délicat, qu’on redécouvre l’œuvre de Clémence DesRochers. Des confidences de personnalités qui témoignent de son impact sur notre milieu culturel artistique québécois. De ses tantes, de sa mère et son père, des femmes multiples et inspirantes, Clémence a créé ses plus belles chansons, ses textes les plus porteurs et universels. 

Une occasion parfaite pour venir découvrir les personnages sortis tout droit de l’imaginaire de Clémence. Une opportunité, pour le public de la découvrir ou de la redécouvrir sous un autre angle, notre petite-grandiose Clémence ! Le spectacle ne se veut  la création d’une nouvelle parole féminine et engagée, inspirée de celle de Clémence, qui, bien avant l’équipe du Théâtre de l’Oeil Ouvert, avait mis la table. Comment une si petite femme pouvait, à cette époque, avoir si peu de pudeur et autant d’assurance, de courage, d’aplomb, d’audace et devenir l’une de nos premières féministes militantes?

UN SPECTACLE D’UNE INFINIE POÉSIE  

Sur scène : un petit jardin, un piano en retrait, une chaise d’enfant, un sac d’école, une robe à pois, un parapluie et une rose. Au centre, une femme jardine. La grosse Raymonde, Bertha la Ronde, Nicole, Armande, Drienne la moyenne, les crayons de couleurs, les notes de musique, les verres de vin blanc, toutes et tous sortent à tour de rôle du jardin prolifique qu’elle cultive avec la magie de sa créativité.  

Une actrice (Jade Bruneau) qui interprète parfois Clémence, parfois les personnages de ses monologues, sans jamais quitter la comédienne elle-même qui se laisse porter d’un univers à l’autre pour toujours revenir à son propre présent, dans la foulée des émotions. Un acteur-narrateur (Simon Fréchette-Daoust) personnifiant les amis, les collègues, les parents de Clémence, tel un écho. Les prouesses des interprètes sont mises de l’avant dans l’agilité des idées qui fusent. Le tout accompagné par la finesse et la grande sensibilité d’un pianiste d’exception (Marc-André Perron) qui devient, avec son piano, le 3e personnage de la pièce, créant la musique au rythme de la respiration de l’actrice.  

La signature du spectacle réside dans la poésie de la simplicité des images toutes en dentelle et dans la lumière mise sur les moindres détails ; un simple foulard, une note de musique solitaire, un regard, une pensée. Ce projet est un pont entre l’héritage de Clémence DesRochers et l’espace de réflexion poétique inhérent à l’univers et la signature artistique du Théâtre de l’Oeil Ouvert. Une mise en scène épurée et sensible, autour d’un jardin, qui cherche à faire ressortir la magie, la force et l’intensité de Clémence DesRochers. 

LE THÉÂTRE MUSICAL COMME FLAMBEAU 

Puisque textes et chansons s’entremêlent, il s’agit d’un spectacle de théâtre musical original, présenté de façon très intime et à l’image des créations du Théâtre de l’Oeil Ouvert qui favorise la fusion des disciplines et la place des femmes autant au sein des équipes qu’au coeur des histoires racontées. Le tout est lié par des textes originaux écrits par Laurence Régnier qui mettent en relief le legs de Clémence sur notre génération.  

LA TRANSMISSION INTERGÉNÉRATIONNELLE AU COEUR DU JARDIN 

Le thème de la transmission intergénérationnelle, qui est très présent dans le répertoire de Clémence, est l’angle de création et le moteur qui résonna le plus fort pour les artistes du Théâtre de l’Oeil Ouvert. Le TOO a donc voulu, à travers ce spectacle, rendre hommage à toutes celles qui sont venues avant nous et à celles qui viendront après. Comme l’a fait Clémence, rendre hommage à ces magnifiques femmes « qu’on ne chante pas » habituellement.  

Pour Clémence, la perte de ses parents est un événement des plus marquants, qui a défini son identité et dont la nostalgie teinte chacune de ses journées, de ses textes et de ses chansons. Le thème du deuil est intimement lié avec l’idée de la transmission, du legs et est l’un des thèmes les plus présents dans le répertoire de Clémence. La charge qui l’habite et les blessures laissées par le passage de la mort dans sa vie permettent de mettre en relief la préciosité de ceux qui nous entourent, qui nous ont précédés, qui nous ont quittés et tous légués. 

Clémence DesRochers est un pilier de l’écosystème artistique québécois et s’incarne dans cet espace théâtral en toute simplicité et à grand coup de pied d’intelligence aiguisée. II s’agit d’une destination identitaire très intime et cette grande intimité partagée est inévitablement commune à tous. Une œuvre qui propose d’imaginer, de penser à ce que nous sommes et ce que nous voulons être. En tant que femme, qu’humain, que société, dans nos complexités, nos contradictions, de nos enjeux familiaux, identitaires. Un voyage vers nos racines, dans les racines. Dans la terre. Faisons des jardins! 

BILLETS EN VENTE DÈS MAINTENANT ICI !

spectacle, théâtre musical


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :