Se languir des mois durant, découvrant d’abord HERA(avec Évelyne Brochu) et ensuite Prends ça doux, il est grand temps pour Carla Blanc de révéler à la lueur soyeuse du petit jour son EP Plaisirs & terreurs de la vie domestique. Un titre on ne peut plus existentialiste pour l’alter ego de Charles Lavoie, aussi membre des Dear Criminals, qui promet de mélodies enrobées de chaleur, de profondeur et de sensualité rehaussées d’une délicieuse sauce pimentée à l’intime.  Et c’est avec le vidéoclip du titre Comme au cinéma que Carla Blanc – accompagné d’Ogee Rodman (Dead Obies) – se met symboliquement à nu pour son EP. Les deux artistes exposent leur vulnérabilité à l’image comme dans le texte. Le subtil mélange de français et d’anglais, aidé d’une vibe hip-hop électro, font flyer très loin, jusqu’à un 7e ciel pop et enivrant. 
Une lumière douce, des fleurs en abondance, un chat espiègle et quelques verres de vins… voici l’exquise recette imaginée par Laetitia Demessence & Yann-Manuel Hernandez des Mains Sales et qui ferait fondre n’importe qui. J’embarque dans la ride babyOn a choisi le beat On shift sur le time On run pour le swing state Plaisirs & terreurs de la vie domestique regorge donc de délicatesses charnelles, dont le morceau Still still STILL qui n’y échappe pas. La chanson, qui ouvre l’EP, est certainement plus érotique que n’importe quelle page d’un roman Harlequin. Comment résister à ces quelques notes de saxophone sur lesquelles coule la voix suave de Carla Blanc? Et surtout pourquoi résister au plaisir… l’ambiance est bonne, laissons les corps onduler sur le beat

LE EP PlaisirS & terreurs de la vie domestique EST DISPONIBLE SUR TOUTES LES PLATEFORMES NUMÉRIQUES.