”Se faire dépister peut sauver votre vie » : voilà le message que Cancer Colorectal Canada souhaite faire passer aux Canadiennes et Canadiens. Ce vendredi, plusieurs monuments du Québec s’illumineront en bleu pour sensibiliser la population.
Château Frontenac, Stade olympique et Grande roue, illuminés en bleu pour la cause.


Vendredi 4 mars, pour marquer le début du mois de sensibilisation au cancer colorectal, plusieurs monuments des plus grandes villes du pays s’illumineront en bleu pour accroître la sensibilisation à la maladie et rendre hommage à tous ceux qui en sont touchés : le Château Frontenac, la Tour du CN à Toronto, les Voiles de la place du Canada à Vancouver ou encore le Violon géant dans le port de Sydney revêtiront, entre autres, les couleurs de la maladie. 
Tout au long de cette “Journée tout en bleu”, la population est également invitée à porter un vêtement bleu, pour démontrer leur soutien à la cause, à tous les patients atteints de cancer colorectal ainsi qu’à leurs familles.
“La Journée Tout En Bleu est l’occasion de sensibiliser le grand public à la maladie et d’attirer l’attention sur le fait qu’elle continue de causer beaucoup trop de décès qui auraient pu être évités. Nous rappelons aux Canadiennes et Canadiens qu’un test de dépistage du cancer colorectal simple et non invasif peut leur sauver la vie. Pendant la pandémie, de nombreuses personnes ont raté leur dépistage biennal et il est essentiel qu’elles soient dépistées le plus tôt possible pour éviter de trouver des cancers qui seront plus difficiles à traiter et à guérir”, précise Barry Stein, président de Cancer Colorectal Canada et survivant à la maladie.
Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes : tout le monde est concerné
Le cancer colorectal est souvent considéré comme un sujet tabou, alors qu’en 2021, il a tué près de 10 000 personnes au Canada, classant ainsi la maladie comme le 2e cancer le plus meurtrier chez l’homme et le 3e chez la femme. Diagnostiqué tôt, le cancer colorectal est pourtant évitable, traitable et guérissable! On estime en effet que 9 personnes sur 10 pourraient en être sauvées si leur cancer était décelé rapidement.
Une étude américaine, publiée en ce début d’année, montre par ailleurs que les cas de cancers colorectaux chez les 20 ans et plus sont en hausse et, ce, pour des raisons encore inconnues. De plus en plus, les jeunes adultes sont confrontés à un risque accru de cancer colorectal en raison d’un manque de sensibilisation à la maladie. Souvent, ils ne sont pas diagnostiqués à temps simplement en raison de leur jeune âge.
“Il est important que les jeunes soient conscients des signes et des symptômes de la maladie et apprennent à réduire leur risque de contracter un cancer colorectal. Nous encourageons tous les Canadiennes et Canadiens à connaître leurs antécédents familiaux et à être informés en cas de prédisposition génétique. Les médecins de famille doivent maintenant savoir que de plus en plus de jeunes adultes reçoivent un diagnostic de cancer colorectal et que leurs symptômes ne peuvent être ignorés simplement parce qu’ils sont jeunes”, souligne Barry Stein.
Au Québec, la situation est d’autant plus alarmante
Environ 6 400 Québécois reçoivent un diagnostic de cancer colorectal chaque année. Sur les presque 10 000 décès relatifs à cette maladie au pays, 2 600 d’entre eux sont au Québec. Alors que toutes les autres provinces ainsi que le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest ont organisé des programmes de dépistage pour les personnes à risque moyen, âgées de 50 à 74 ans, le Québec n’a pas encore lancé son propre programme. Les Québécois doivent donc s’assurer de discuter de leurs options de dépistage avec leur médecin de famille afin de s’assurer qu’ils se font dépister en temps opportun.
“Dès l’âge de 50 ans, un dépistage sera le meilleur cadeau que vous puissiez souhaiter! Assurez-vous de rester en bonne santé”, mentionne Mustapha Tehfe, médecin hémato-oncologue (Montréal).
À RETENIR : Le 4 mars, les Canadiennes et Canadiens sont invitée.s à s’habiller en bleu et à partager leurs photos sur les réseaux sociaux (#dressinblue #journéetoutenbleu @coloncanada) pour témoigner de leur soutien à la cause ;Dans les prochains jours, plusieurs monuments s’illumineront en bleu à travers le pays : 

Québec : le Stade olympique et la Grande Roue de Montréal, le Château Frontenac à Québec (4 mars)

Ontario :  la Tour CN à Toronto (3 mars),  l’enseigne “Ottawa” du Marché ByWard à Ottawa et les Chutes du Niagara (4 mars)

Alberta : la Tour de Calgary (3 mars), le Tipi Saamis de Medicine Hat et le Cadran solaire du millénaire à Grande Prairie (4 mars)

Nouvelle-Écosse : le Violon géant de Sydney à Halifax (4 mars) 

Colombie-Britannique : les Voiles de la Place du Canada à Vancouver (7 mars)
À propos des programmes dépistage du cancer colorectal :

Environ 24 800 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer colorectal en 2021 et environ 9 600 en sont morts.Dans toutes les provinces et tous les territoires, à l’exception du Québec et du Nunavut, un programme organisé de dépistage du cancer colorectal a été mis en place pour les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans qui présentent un risque moyen de contracter la maladie.Une personne est à risque moyen si elle est âgée de 50 à 74 ans, et si aucun de ses parents proches (premier degré : parent, frère, sœur ou enfant) n’ont reçu de diagnostic.Malgré l’excellente performance du test immunochimique (RSOSi), celui-ci demeure sous-utilisé par la population cible, ce qui réduit grandement leurs chances de prévenir la maladie ou de la guérir.
À propos de Cancer Colorectal Canada (CCC)Cancer Colorectal Canada est une organisation canadienne à but non lucratif dédiée aux patients. Depuis 1998, elle s’est engagée à sensibiliser et à éduquer les Canadien.nes sur le cancer colorectal, à soutenir les patients et leurs familles et à défendre leurs intérêts.