À un peu plus d’un mois de sa très attendue exposition solo intitulée JOURNAL , l’artiste Yunus Chkirate a une occasion de plus de célébrer! L’étoile montante a été ravie d’apprendre qu’il avait été choisi pour faire la page couverture du populaire magazine montréalais Fugues, une publication très respectée qui existe depuis 1984. La nouvelle tombe à point, alors que Yunus est occupé à confirmer des partenariats avec certains collaborateurs, en vue de ce qui sera sa plus grande et plus importante exposition à ce jour.

La couverture du Fugues, dont Yunus Chkirate se souviendra toujours comme sa « première », sera celle du numéro 460 de septembre 2022. On y présente un Chkirate fort et audacieux, portant un simple t-shirt noir et un jean. À la fois rock star et artiste, il fixe directement et profondément le spectateur, pieds nus, avec deux des peintures monumentales de l’exposition à venir derrière lui et quelques-uns de ses journaux actuels à côté de lui. La photo a été prise et dirigée par l’agente de Yunus, Kat Coric.

« …Fugues ont été les premiers à publier mon art en 2011. Au fil des années, j’ai développé un lien étroit avec leur équipe car ils m’ont beaucoup soutenu avec de nombreux articles publiés depuis. Être sur la couverture est vraiment un honneur, et je suis extrêmement reconnaissant à Yves Lafontaine pour ce moment fort de ma carrière… » a déclaré Yunus.

La soirée d’ouverture du 5 octobre sera marquée par une performance en direct, caractéristique des expositions de Chkirate, avec cette fois le danseur Tony Bourgiouris. La bande sonore du spectacle a été mixée par DJ TRND, qui sera également aux platines pendant la soirée d’ouverture.

« …J’ai passé des mois à créer une collection qui reflète toute mon âme. La crudité de cette série méritait une introduction spéciale pour le spectateur. Aux côtés de la brillance de Tony et du rendu musical de DJ TRND, je sens que cette performance sera unique et donnera un aperçu de mon monde à travers mes supports visuels… » a ajouté Yunus

C’est sans peur, sans honte et sans aucune retenue que l’artiste montréalais Yunus Chkirate, (Shki-rà-té) littéralement suspendu au-dessus du précipice de l’une des périodes les plus sombres de sa vie, a agrippé sa palette pour créer ce qui deviendra JOURNAL, son exposition la plus révélatrice à ce jour. Après 12 ans de carrière, après 40 expositions à succès, Chkirate vous invite à entrer dans son univers privé à travers une fenêtre secrète où il dévoile les expériences les plus intimes d’une vie qui, souvent, n’est pas aussi rose qu’elle le semble.

Vivre avec ses problèmes peut être difficile, mais être honnête à leur sujet est toujours gratifiant.

À propos de l’exposition :

Si l’exposition JOURNAL se concentre sur un individu, elle examine à plus grande échelle les multiples facettes de notre conscience collective. Le syndrome de l’imposteur, soigneusement caché, généralement occulté de notre “show” personnel de relations publiques quotidien sur les réseaux sociaux, alors que nous nous camouflons en personnes prospères, intrépides, jeunes et belles. Que faisons-nous vraiment lorsque nous jonglons avec ce récit de mensonges, parfaitement présenté dans des bobines filtrées sur Instagram et, plus important encore, pourquoi le faisons-nous ?

JOURNAL met de l’avant l’artiste sous sa forme la plus authentique, présentant avec audace les obstacles passés et la façon dont il les a surmontés : une peinture et une sculpture à la fois. 15 autoportraits créés sur une période d’un an, aboutissement de centaines d’heures de travail minutieux en studio. Chaque autoportrait est basé sur une entrée de journal décrivant exactement ce que Chkirate ressentait à ce moment précis. Reconnu pour les titres dramatiques qu’il donne à ses œuvres, Chkirate a choisi cette fois de les appeler simplement par un numéro – les transformant en une chaîne de pensées capturées sur toile.

« …Une grande partie de mon travail a été autobiographique et intuitive. À partir de quoi devrais-je créer ? À partir de tout. Aucune limite. Je dois parler de calme, de validation et de sexualité. J’ai besoin d’être sincère dans mes œuvres, car j’observe et je fixe le moment présent sur la toile. J’ai besoin de créer sur l’empathie, sur la réduction des attentes. Parfois, c’est sur le fait de ne pas être à la hauteur et de ne pas être adéquat. J’ai besoin de créer sur la dépression, l’engagement et l’amour. J’ai la conscience de soi nécessaire pour analyser tous ces facteurs et la résilience pour en tirer des leçons et pour m’épanouir… » (Yunus Chkirate, extrait de son journal personnel).

Informations sur les peintures :

Les peintures figuratives sont chargées d’émotion, vibrantes, palpitantes et dégoulinantes d’épais empâtements. L’abstraction, persistante chez Chkirate, est proéminente et forte. Diverses techniques de peinture sont utilisées dans les œuvres de JOURNAL, montrant le large éventail de styles de l’artiste.
Informations sur les sculptures :

Les sculptures en acier galvanisé de grande taille sont tissées à la main. Elles sont des versions en 3D du style de peinture de Chkirate. Elles sont conçues pour être exposées suspendues ou sur pied.
Informations sur Yunus Chkirate :
Dès son plus jeune âge, Yunus Chkirate démontre un talent naturel pour les arts. Sa mère l’initie d’abord au dessin, à la peinture et au stylisme. Il étudie ensuite le marketing et les sciences sociales, ce qui aiguise ses compétences commerciales et nourrit son appétit créatif.

Après avoir fait forte impression en vendant complètement sa première exposition en 2011, Yunus continue à s’épanouir en organisant des expositions annuelles. Ses présentations, souvent théâtrales, s’agrémentent de spectacles vivants, de présentations de films ou de danse. Dans les dernières années, sa nouvelle notoriété l’a poussé à s’engager plus visiblement dans sa communauté. Il a développé une plateforme philanthropique qui lui a permis de sensibiliser les gens et de recueillir des fonds pour des groupes desservant les communautés LGBTQIA2+ de Montréal.

Yunus Chkirate est devenu l’un des portraitistes les plus recherchés, avec une liste croissante de collectionneurs du monde entier. Ses peintures ont été exposées au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Italie.
Exposition Journal :

Adresse :
Dates de l’exposition : Soirée d’ouverture : Performance :

Heures d’ouverture :

Site web : Facebook : Instagram :

998, Rue Notre Dame, Lachine, Qc, H8S 2B9 Du 5 au 9 octobre 2022
5 octobre 2022, 18 à 21 h
5 octobre, 19 h

Avec Tony Bougiouris & DJ TRND Du6au9octobre2022,de12à20h

http://www.yunuschkirate.com Yunus Chkirate Artiste visuel Yunus Chkirate Visual Artist