Tag: balado

Nouveaux balados et grille d’été renouvelée à QUB radio

QUB radio, dévoile sa programmation estivale remplie de suggestions balados et une programmation radio qui saura plaire aux friands d’actualité et d’opinion.

L’été 2022 laissera la place à plusieurs séries balados qui seront disponibles sur la plateforme audio numérique de Québecor. Découvrez parmi la sélection À la poursuite de Gilles Villeneuve, le récit de l’incroyable ascension d’une légende de la F1, et Par pure vengeance, une des sagas criminelles québécoises les plus marquantes du XXI siècle.

Aussi, la plateforme audio de Québecor, dont dix de ses émissions balados se sont retrouvées parmi les trente émissions les plus écoutées au Canada, proposera encore une fois des animateurs et des chroniqueurs de renom pour l’été. Après avoir fait ses premières armes comme chroniqueuse à QUB radio à l’émission d’Antoine Robitaille, Yasmine Abdelfadel sera là dès 7 h tous les matins de semaine. L’animatrice sera entourée de Félix Séguin, Thomas Mulcair et Olivier Bourque. L’émission de fin de journée sera quant à elle animée par Patrick Dery, analyste des politiques publiques et chroniqueur bien connu dans les médias. Il sera entouré d’Emmanuelle Latraverse, Guillaume Lavoie et Gilles Proulx.

Vincent Dessureault, qui accompagne Mario Dumont depuis bientôt quatre ans, est de retour cet été dans la chaise d’animateur pour l’heure du midi, il suivra son collègue de Salut Bonjour Alexandre Dubé qui animera tous les jours son émission à la mi-journée. Le journaliste Alexandre Moranville-Ouellet animera aussi une toute nouvelle émission qui suivra celle de Yasmine Abdelfadel dès 9h.

Les nouvelles équipes s’installeront devant le micro de QUB radio à compter du lundi 20 juin.

La profondeur des équipes à QUB radio permet de proposer cet été une grille solide, jeune, avec des animateurs que les auditeurs connaissent. Les succès de QUB radio dans les palmarès d’écoute balado du marché francophone canadienne démontre la qualité de nos contenus audios. QUB radio sera donc le rendez-vous cet été pour les auditeurs de balados et d’affaires publiques.

Jean-Nicolas Gagné, directeur général de QUB radio

Mathieu Gratton se confie sur son expérience de proche aidant dans le second épisode de Des histoires qui résonnent, le balado des proches aidants animé par Marina Orsini

Le second épisode de Des histoires qui résonnent, le balado des proches aidants, disponible dès ce vendredi 7 mai, est consacré au choc du diagnostic et à la découverte des symptômes du proche. Marina Orsini y rencontre, entre autres, l’humoriste Mathieu Gratton, qui s’ouvre sur sa réalité de père d’un enfant touché par l’autisme.
« Le diagnostic, c’est le Jour 1 où tu te fais dire ‘’Tu vas avoir un enfant toute ta vie’’»

Le second épisode de Des histoires qui résonnent fait le point sur la découverte de la maladie, ce moment où tout bascule et qui nécessite de réorganiser la vie. Marina Orsini Y reçoit Mélanie Boisclair, maman de 4 enfants dont Rachel, sa fille de 12 ans touchée par une déficience intellectuelle, l’infirmière Irène Guerin, proche aidante de sa maman puis de son conjoint, ainsi que l’humoriste Mathieu Gratton, papa de Benjamin, son fils de 19 ans touché par l’autisme. À tour de rôle, chacun se confie sur son parcours de proche aidant. Leurs témoignages sont complétés par l’éclairage de la médecin de famille Louise Champagne. 

Mathieu Gratton partage ses réflexions sur ses propres apprentissages en tant que parent aidant. Il raconte : « Au fil des années, on a appris à s’impliquer avec notre garçon ». Si trouver sa place en tant que proche aidant n’a pas été immédiat, il a, au fil du temps, appris à écouter les besoins de son enfant et savoir comment l’accompagner au mieux. « C’est en fait d’apprendre à devenir proche aidant dont il est question dans cet épisode, car ce rôle n’a rien de naturel et nécessite une véritable réadaptation », précise Guillaume Joseph, le directeur général de l’Appui pour les proches aidants, l’organisme à l’origine du balado.  

Le diagnostic est un palier difficile pour les proches aidants. « Quand t’es nouveau parent, tu as hâte aux étapes classiques, quand est-ce qu’il va marcher, quand est-ce qu’il va parler ? », explique Mathieu Gratton. Et de soulever que pour Benjamin, son fils, cela semblait tarder. La découverte des symptômes est venue de l’extérieur, d’une nounou, qui avait plus d’expérience avec les enfants que le couple de jeunes parents qu’il formait alors avec Patricia Paquin. C’est ensuite qu’est venue la confrontation avec la réalité : « Le diagnostic, c’est le Jour 1 où tu te fais dire ‘’Tu vas avoir un enfant toute ta vie’’ ». La docteure Louise Champagne confirme : « Le diagnostic, c’est souvent un choc ». 

Le premier épisode du balado sur la proche aidance au Québec animé par Marina Orsini est disponible !

Le premier épisode de Des histoires qui résonnent, le balado des proches aidants est désormais disponible ! Lancé par l’Appui pour les proches aidants, animé par Marina Orsini et avec des invitées telles que Véronique Cloutier et Anaïs Favron, ses 8 épisodes visent à faire connaître et reconnaître la proche aidance, une réalité partagée par 1 Québécois sur 4 et pourtant trop méconnue. Un balado pour raconter la proche aidance Des histoires qui résonnent, le balado des proches aidants vise à faire connaître la réalité des personnes proches aidantes tout en les invitant à se reconnaître comme telles. Dans une ambiance intimiste, la comédienne et animatrice Marina Orsini, proche aidante de sa mère durant plus de quatre ans, guide les épisodes. Le dialogue est multi-voix : l’expérience de l’humain, grâce à des personnes proches aidantes qui reviennent sur leur histoire ; et l’expertise des professionnels, avec des intervenants du milieu communautaire, du réseau de la santé et des services sociaux. Au fil des 8 épisodes, l’auditeur découvre les étapes qui marquent l’histoire d’une personne proche aidante, du choc du diagnostic au deuil. « Ce balado, c’est la découverte d’histoires de personnes qui ont été éprouvées, mais qui ont aussi vécu des moments de grâce à travers leur expérience de proche aidance », décrit Marina Orsini.
De Marina Orsini à Véronique Cloutier, des invitées de marque pour témoigner
Plusieurs personnalités québécoises ont également accepté l’invitation à partager leur histoire. Ainsi, Véronique Cloutier, de la Fondation Véro & Louis, l’animatrice Anaïs Favron ou encore la chanteuse Chloé Sainte-Marie racontent leur expérience de proche aidance. Leur participation permet d’illustrer à quel point la proche aidance est présente dans le quotidien de nombreux Québécois et Québécoises.
Quant à Marina Orsini, c’est avec enthousiasme qu’elle a accepté de devenir l’animatrice du balado : « Quand l’Appui m’a approchée et m’a présenté ce beau projet, j’ai immédiatement accepté d’en faire partie. C’est un grand voyage la proche aidance, j’ai aimé l’idée d’aller à la rencontre des gens », confie-t-elle.
« Outil de sensibilisation, objet d’émotion, support d’information : avec ce balado, l’Appui pour les proches aidants met en lumière la réalité des personnes proches aidantes et leur rôle essentiel auprès des plus vulnérables », conclut Guillaume Joseph, directeur général de l’Appui. 

Découvrir le balado : Pour écouter la bande annonce : ici. Pour écouter le premier épisode : ici sur Spotify, ici sur Apple Podcasts.
Les prochains épisodes seront diffusés au cours des prochaines semaines. 

Un premier épisode qui remporte un grand succès 

Lancé sur Facebook, le pilote de Des histoires qui résonnent, le balado des proches aidants a remporté un grand succès auprès des personnes proches aidantes. La diffusion, ayant touché plus de 6000 personnes et ayant généré près de 1000 interactions sur le réseau social, a également reçu des commentaires très positifs. 

LE COEUR DANS GARNOTTE UN NOUVEAU BALADO À PROPOS DES DÉBOIRES AMOUREUX

Le coeur dans garnotte, c’est une série balado de 6 épisodes animée par Marie-Josée Gauvin. À chaque épisode, Marie-Josée reçoit une personnalité publique pour discuter de LA FOIS, où l’amour a fait mal. En mode “confidences décontractées” sur fond de musique country et composée expressément pour chaque invité, ces entretiens donnent lieu à une rencontre authentique, chaleureuse et loin du misérabilisme.


De plus, pour mieux guérir et passer à un autre appel, quoi de mieux qu’une bonne chanson country bien sentie. C’est le défi que relève Marie-Josée avec son acolyte Nicolas Beaudoin, auteur et compositeur, à la fin de chaque épisode.


Tout le monde a déjà eu le coeur dans garnotte. Avec ce podcast comme heureux antidote, vous pourrez soit vous désoler de votre sort… ou vous en consoler! Ça aide à retomber dans la bonne trail.


Le premier épisode sera diffusé dès le 16 mars sur C23, Apple Balados, Spotify, Google ainsi que toutes les plateformes d’écoutes en ligne de Cogeco Médias.

Épisode 1 : Mathieu Pepper – diffusion 16 mars 2021

Épisode 2 : Mariana Mazza  – diffusion 16 mars 2021
Épisode 3 : Roxane Bruneau  – diffusion 23 mars 2021
Épisode 4 : Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques – diffusion 30 mars 2021
Épisode 5 : Mara Tremblay  – diffusion 6 avril 2021    
Épisode 6 : Alex Perron – diffusion 13 avril 2021




POUR ÉCOUTER LA BANDE-ANNONCE, C’EST ICI!

À propos de
Marie-Josée Gauvin
Diplômée en technique de Communication dans les médias au Cégep de Jonquière, Marie-Josée Gauvin fait sa place dans les radios commerciales en 2005 dans son patelin natal du Lac St-Jean. Elle passe par l’Estrie pour finalement déposer ses valises en 2009 à Montréal au 96,9 CKOI. Elle y tient les rênes du retour à la maison Le Clan Macleod depuis 2 ans.

Depuis 2015, Marie-Josée est chroniqueuse culturelle à l’émission estivale Sucré Salé. En 2017, elle rejoint aussi l’équipe de Salut Bonjour comme chroniqueuse culturelle et aborde aussi des sujets concernant la famille.

Marie-Josée aime les histoires. Elle s’en est inventées toute sa vie : celle où elle se mariait avec Ovila, celle où elle déménageait de son pays de bleuets pour s’installer dans la grande ville, celle où elle était une rock star qui vit en Californie avec plein de robes fleuries! Certaines sont arrivées pour vrai, d’autres pas. (alléluia!)

Elle a publié son très personnel album jeunesse La Princesse Endormie aux Éditions Les Malins en 2019. Elle s’apprête à en sortir un autre à l’automne, LanaNouille, en plus d’un premier roman.
Pourquoi_Marie_QUB_radio

Pourquoi Marie? Une enquête sur l’absence de l’une des chanteuses les plus talentueuses et populaires de l’histoire du Québec

Après le succès de la série balado « Pourquoi Julie?», animée par Émilie Perreault sur la retraite hâtive de la chanteuse Julie Masse, voici « Pourquoi Marie? », une enquête sur l’absence de l’une des chanteuses les plus talentueuses et populaires de l’histoire du Québec, Marie Carmen. Véritable déclaration d’amour que livre l’animateur et chroniqueur culturel Stéphane Leclair, la série de 4 épisodes disponible en première fenêtre sur qub.radio dès le 25 novembre, retrace la carrière de cette icône des années 90, disparue de la scène musicale pendant 20 ans au début du nouveau millénaire.

« Pendant que les gens me percevaient comme vivant la plus belle période de ma vie, moi je peux te dire, toute ma trentaine a été une grosse grosse souffrance. » – Marie Carmen

Dans « Pourquoi Marie? », Marie Carmen accorde sa première entrevue en 10 ans.  Elle répond à toutes les questions de Stéphane Leclair avec la générosité et l’intensité qui la caractérise.

Marie Carmen a été l’une des artistes les plus populaires des années 1990 en remportant plusieurs trophées Félix au gala de l’ADISQ, dont interprète féminine de l’année en 1992 et 1993, et en vendant des centaines de milliers d’exemplaires de ses albums. Elle inonde les ondes radio avec ses succès « Entre l’ombre et la lumière », « L’aigle noir », «T’oublier», « Faut que j’panique», « Piaf chanterait du rock », « J’ai l’blues de vous » et « J’veux de la tendresse ». En 2000, elle choisit de mettre fin à sa carrière, laissant ses fans, dont l’animateur de la série, Stéphane Leclair, en état de choc. En compagnie de plusieurs invité.e.s dont Lara Fabian, Stéphanie Boulay, Marie-France Bazzo, Marie Denise Pelletier, Jenny Salgado, Joe Bocan, Denis Bernard, Patsy Gallant, et Sonia Benezra, la série porte un regard sincère et étonnant sur l’industrie de la musique et la société québécoise. 

« Il y a une partie de ce métier, pour autant qu’il soit merveilleux, qui est un terrible vampire et qui requière une force que nous ne nous connaissons pas et que nous développons à mesure pour y survivre.» – Lara Fabian

POUR ÉCOUTER LA BANDE-ANNONCE, C’EST ICI!

30 ans après son décès, QUB musique fait revivre la carrière de Gerry Boulet

Dans un balado animé par le journaliste Dominic Tardif

QUB musique, la plateforme d’écoute de musique en continu, est fière de présenter une nouvelle série de « balado augmenté » intitulée Toujours vivantretraçant la vie et la carrière du plus important rockeur québécois, Gerry Boulet.

En quatre épisodes, qui seront dévoilés les 8, 14, 21 et 28 septembre prochains, le journaliste Dominic Tardif retrace le parcours de celui qui s’est fait connaître du grand public au sein d’Offenbach pour ensuite captiver le Québec en solo avant, hélas, de nous quitter trop tôt le 18 juillet 1990. De son ascension au sein de différents groupes yéyé, jusqu’à l’enregistrement de son ultime album, Rendez-vous doux, c’est une vie intense qui est abordée dans cette série audio unique, entrecoupée des chansons ayant marqué la carrière de l’homme qui chantait comme un coyote.

Il s’est dit et écrit beaucoup de choses à son sujet, mais qui était le vrai Gerry, né Gérald Boulet? Voilà la quête dans laquelle Dominic Tardif s’engage à travers une série d’entretiens avec ceux et celles qui ont côtoyé de près le rockeur. Le frère de Gerry, Denis Boulet, les anciens Offenbach Pierre Harel et Breen LeBoeuf, le parolier Pierre Huet, l’auteur-compositeur Stéphane Venne, le journaliste et parolier Marc Desjardins, la poète Denise Boucher et la légendaire Marjo se sont entretenus avec le journaliste.

Anecdotes étonnantes, souvenirs émouvants, moments tendres et cocasses: Toujours vivant, un balado à découvrir en exclusivité sur QUB musique.

À propos de Dominic Tardif
Dominic Tardif est né en 1986 à Rouyn-Noranda. Il collabore en tant que journaliste et chroniqueur à plusieurs journaux et magazines. On peut l’entendre régulièrement au micro de différentes émissions de la radio publique. Il lançait en mai 2020 Deviens-tu c’que t’as voulu? un balado indépendant.  Je chante comme un coyote est sa chanson préférée d’Offenbach.
  
À propos des balados augmentés 
Un balado « augmenté » est un balado entrecoupé de pistes musicales complètes, ce qui permet de plonger dans l’histoire qui est racontée avec la musique qui l’accompagne; une expérience audio unique! On s’inscrit sur qubmusique.ca
 
Un mois offert!
Les nouveaux membres qui s’abonnent à QUB musique à partir de maintenant bénéficient d’un mois d’essai gratuit. Pour profiter de l’offre, il faut s’inscrire sur le site de qubmusique.ca. L’abonnement est détaillé à 11,99 $. Les clients de la téléphonie mobile résidentielle membres du programme privilège Vidéotron Plus bénéficient d’un prix spécial de 4,99 $ par mois pour une durée de 24 mois.
 
Crédits
Recherche et animation: Dominic Tardif
Montage : Philippe Séguin
Réalisation : Bastien Gagnon-Lafrance
Directeur QUB musique : Nicolas Pelletier
Co-production : QUB musique et QUB radio

QUB musique fait revivre la « British Invasion »

QUB musique, la plateforme d’écoute de musique en continu créée par et pour les gens d’ici, est fière de présenter un tout nouvel épisode de Pour une histoire d’un show. Racontée par les artistes, les artisans et les fans, la série balado fait revivre de grands moments de l’histoire de la musique.
 
L’épisode en ligne aujourd’hui porte sur le mythique spectacle du groupe rock The Who qui était de passage à Montréal en juillet 1968, soit il y a 52 ans.  Deux jeunes Québécois, l’auteur-compositeur-interprète Gilles Valiquette et Gilles Lapointe, véritable encyclopédie vivante qui a vu des centaines de concerts, ont assisté au spectacle mémorable donné par le célèbre groupe au Festival de musique populaire à l’Autostade de Montréal, construit en prévision de L’Expo 67 et démoli en 1978.  C’était l’époque où on tentait d’organiser des festivals de rock s’étendant sur plusieurs heures avec des invités de marques; The Troggs, Ohio Express et The Haunted complétaient l’alignement du festival. Ayant toujours eu la réputation de donner des concerts explosifs, la prestation des Who à l’Autostade n’y fait pas exception. Les deux fans de musique ont chacun vécu toute une expérience et ils en discutent avec le journaliste Nicolas Tittley.  Gilles Valiquette décrit l’impact sonore qu’aura ce spectacle sur sa vie de jeune musicien alors que Gilles Lapointe aura même droit à une rencontre face à face avec ses idoles.
 
 
Balado « augmenté »
Le balado augmenté est un format numérique exclusif à QUB musique.  Il combine le contenu parlé d’un balado traditionnel à une liste de lecture de chansons choisies parmi le catalogue de plus de 50 millions de titres de la plateforme. Des chansons complètes peuvent être écoutées durant la session d’écoute. L’expérience se prolonge grâce à une liste de lecture en lien avec le thème du balado. La liste de lecture peut également être téléchargée dans la bibliothèque pour écoute ultérieure. Le premier épisode de la série Pour une histoire d’un show portait sur les spectacles de la Saint-Jean du 24 juin et est toujours disponible pour écoute sur la plateforme.
 
Un mois offert!
Les nouveaux membres qui s’abonnent à QUB musique à partir de maintenant bénéficient d’un mois d’essai gratuit. Pour profiter de l’offre, il faut s’inscrire sur le site de qubmusique.ca. L’abonnement est détaillé à 11,99 $. Les clients de la téléphonie mobile membres du programme privilège Vidéotron Plus bénéficient d’un prix spécial de 4,99 $ par mois pour une durée de 24 mois.
 
Crédits
Animation : Nicolas Tittley
Recherche : Stéphane Plante
Directeur QUB musique : Nicolas Pelletier
Montage : Philippe Séguin
Réalisation : Bastien Gagnon-Lafrance
Co-production : QUB musique et QUB radio

Radio Fucklia célèbre le 200e épisode de son balado sur les chroniques de Pierre Foglia publiées il y a 25 ans, jour pour jour.

Radio Fucklia célèbre le 200e épisode de son balado

Pierre Foglia est toujours le plus grand chroniqueur français d’Amérique…

Depuis qu’il a rangé sa plume, le Québec s’ennuie de la présence de son absence. Personne ne l’a remplacé derrière un clavier ou dans le cœur des Québécois.

Luc Prévost, producteur et narrateur de Radio Fucklia, explore la mémoire du Québec en revisitant le travail du journaliste de La Presse. Radio Fucklia examine tous les textes de PF publiés il y a 25 ans. Vous savez qu’il a utilisé le mot FUCK dans 232 chroniques? D’où le titre du balado. Voilà le genre de petits contrepoints que l’on retrouve dans chaque épisode, sachant que la vedette, ce sont les mots du journaliste et ses idées.

Dans quelques jours, PF va couvrir le Tour de France 1995. Son héros va le gagner. Un autre coureur va mourir et le faire pleurer. Vous pouvez revivre l’épreuve de l’intérieur en vous abonnant à Radio Fucklia. Et comme c’est gratuit, vous ne risquez rien. Sauf de retomber sous le charme d’un homme qui a fait plus pour le Québec que beaucoup de partis politiques…

Radio Fucklia célèbre le 200e épisode de son balado sur les chroniques de Pierre Foglia publiées il y a 25 ans, jour pour jour.
Qub radio

Apporte-moi ton C.V., un tout nouveau balado de QUB radio

Saviez-vous que Marc Dupré a déjà été guide dans un ranch (à douze ans!), serveur dans un restaurant chinois et commis de dépanneur de nuit? Que Phil Roy a failli de faire couper un bras par une feuille de métal et a écrit des jokes pour des présentations de jouets sexuels, que l’ex-footballeur Etienne Boulay a joué dans des publicités lorsqu’il était enfant et que Jay Du Temple vient d’une famille d’entrepreneurs et travaille aujourd’hui avec sa sœur?  C’est ce qu’on découvre dans Apporte-moi ton C.V., un tout nouveau balado de QUB radio animé par l’humoriste Christophe Dupéré et le chanteur Ludovick Bourgeois. Les deux amis d’enfance, réunis professionnellement pour la première fois, décortiquent le C.V. de personnalités connues en leur compagnie. Expériences de travail passées, premiers jobs, parcours scolaires parfois inédits en passant par moult emplois étonnants, les rencontres donnent lieu à des anecdotes franchement divertissantes, des révélations croustillantes et mettent aussi de l’avant des expériences enrichissantes et des rencontres marquantes.
Ludovick et moi on est amis depuis longtemps et un jour, on a commencé à faire le décompte des jobines qu’on avait déjà faites et il y en avait tellement, on a arrêté de compter!  On n’en revenait pas! Puis on s’est mis à en discuter avec nos amis et on s’est rendu compte que, bien souvent, avant de devenir un artiste, un chanteur, un humoriste, un sportif, une actrice, il faut parfois faire plusieurs détours avant de se trouver et, sans dénigrer les emplois du passé, car ils sont souvent formateurs, toutes ces expériences de vie nous définissent et, au final, c’est extrêmement intéressant. On espère que notre podcast va autant rejoindre les jeunes qui commencent leur premier emploi d’été, qu’il fera écho auprès des plus vieux qui vont se reconnaitre à travers le parcours de nos invités!-Christophe Dupéré
Animation Christophe Dupéré et Ludovick Bourgeois 
Réalisation Bastien Gagnon-Lafrance 
Montage Philippe Séguin 
Production QUB radio 

Les cinq premiers épisodes de Apporte-moi ton C.V. sont disponibles sur QUB radio, le site web qub.radio et toutes les plateformes où on trouve des balados.

À propos de QUB radio 
QUB radio est un média entièrement numérique se logeant dans le créneau de la radio parlée et des affaires publiques. Quotidiennement, ses animateurs prennent le micro pour commenter l’actualité d’ici et d’ailleurs. QUB radio offre également plusieurs séries balados originales ainsi que des contenus sur demande. Il est possible de lancer l’expérience d’écoute en visitant le site web qub.radio ou en téléchargeant l’application.

Suivez QUB radio sur FacebookTwitter et Instagram.

“SALUT, ÇA VA?”

LE PROJET DE BALADO INSPIRANT ET APAISANT D’ÉMILIE PERREAULT EN MARGE DE LA SÉRIE FAIRE OEUVRE UTILE

«J’aimerais ça que l’art devienne un objet quotidien. J’aimerais ça que ce soit quelque chose qu’on réussisse à banaliser pis de se dire : heille, ÇA, ça m’aide pour le vrai. Pas qu’on le sacralise, pis pas qu’on dise qu’on en a juste besoin dans les gros creux de vagues ou dans les grands malheurs. Que ça reste juste là comme le réflexe d’ouvrir le robinet pour avoir un verre d’eau» –  Extrait de «Salut, Marc Séguin, ça va

Alors que l’art devient un refuge pour plusieurs en cette période de confinement, l’animatrice Émilie Perreault a décidé de prendre contact avec des artistes et personnes du public qu’elle a rencontrés dans le cadre de la série Faire Oeuvre Utile. «Je me suis rendu compte qu’avec ce projet, j’ai accumulé un carnet de contacts de gens inspirants, sensibles et souvent très résilients. J’ai eu envie de prendre de prendre le téléphone pour discuter avec eux des réflexions qui les habite en ce moment.» Le ton est intime, propice à la confidence, sans tabou. On y parle de ce qui les apaise mais aussi de ce qui les fâche et de la place que prend l’art dans leur nouveau quotidien. «Nous sommes présentement tous dans un état de vulnérabilité et je pense que les artistes sont plus souvent confrontés à cet état parce que la création demande de flirter avec l’incertitude, le vertige et tout ça, souvent en isolement. De l’autre côté, j’avais envie de rappeler les protagonistes de Faire Oeuvre Utile qui ont déjà eu recours à l’art comme bouée de sauvetage pour découvrir comment les épreuves passées leur servaient pendant le confinement» explique l’animatrice.

Emilie Perreault a un radar pour les êtres exceptionnels. Les auditeurs du balado pourront ainsi renouer avec Suzanne Prince, la fille du camionneur Gilbert Prince décédé dans l’explosion de son camion citerne sur l’autoroute métropolitaine en août 2016. Dans la série documentaire, elle a raconté comment la pièce 887 de Robert Lepage a été salvatrice. Dans son épisode de «Salut, ça va?» elle parle ouvertement de la frustration de ne pas pouvoir vivre son deuil normalement «Il y a sûrement des gens qui sont aux soins intensifs dans leurs dernières heures et leur famille ne peut pas être là. Ça doit être extrêmement frustrant. C’est le genre de sentiment que tu peux traîner longtemps. Ces sentiments d’injustice et de frustration de ne pas pouvoir le vivre comme tu aurais besoin de le vivre. Je ne peux même pas m’imaginer l’anxiété et la tristesse de ces gens là. La colère en ce moment elle a le droit de se vivre à plusieurs niveaux puis il faut absolument qu’elle se vive.» Il y a aussi Nadia Lévesque, mère de deux enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme qui réconforte tous les parents dépassés par les événements et Gabriel Bellomo, un survivant d’un lymphome de Burkitt qui partage ce qu’il a appris en étant en isolement complet dans une chambre d’hôpital pendant 4 mois.

Chose certaine, ces discussions ont toutes un point en commun. C’est le moment où jamais de constater à quel point l’art nous aide à vivre, à quel point il est essentiel comme le rappelle le chanteur Tire le Coyote: «Si on veut garder la tête hors de l’eau, préserver notre santé mentale, on le fait en pouvant lire davantage, en regardant des films, des séries et en écoutant plus de musique qu’à l’habitude. C’est peut-être le «positif» de tout ça. On va se rendre compte que l’art est réellement présent dans nos vies et qu’on en a besoin pour notre santé en général.» Ingrid Saint-Pierre abonde dans le même sens, tout en admettant qu’elle se sent paralysée par la peine en ce moment «J’ai pas la prétention de savoir comment aborder la pandémie. J’ai aucune idée. Je suis pas une scientifique. Ce que j’ai envie d’être, c’est le plus vrai possible et te dire: des fois je suis dépassée! Pis d’autres fois, je le prends comme un privilège ce qu’on est en train de vivre. Ça change pis c’est correct. Je ferai pas 12 000 chansons, j’ai même pas écrit une seule note de musique, j’ai pas écrit de texte, j’ai rien fait de tout ça. J’ai fait des bricolages. Pis des fois j’ai pleuré, des fois j’ai ri, qu’est-ce que tu veux qu’on fasse? On peux-tu juste essayer d’être la meilleure version de nous-mêmes?»

Dix épisodes sont déjà disponibles sur l’application Balados et sur la page Facebook d’Émilie Perreault, avec entre autres Marie Laberge, Jean-François Pauzé des Cowboys Fringants, Simon Boulerice, Tina Struthers. Le logo de Faire Oeuvre Utile a été agrémenté de deux arc-en-ciels dessinés par le peintre Marc Séguin.

POUR ÉCOUTER “SALUT, ÇA VA?” SUR APPLE PODCASTS, C’EST ICI

  • 1
  • 2
mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top