Après une sortie chaleureusement reçue par la critique et le public, Tous les jours printemps, le dernier album d’Original Gros Bonnet, est maintenant disponible en format vinyle. Ce long jeu, sorti à la fin de l’été 2020, a beaucoup fait parler depuis deux ans. D’abord grâce à la richesse de ses chansons, qui ont fait fleurir la scène hip-hop locale, mais également grâce à son lancement anniversaire, L’Après-Première, célébré un an après la sortie du projet. Tous les jours printemps s’est enraciné dans le paysage québécois en prouvant que le septuor n’était pas que de passage.

On se rappelle que l’album avait été composé un peu plus d’un an après la victoire du groupe lors de la 23ème édition des Francouvertes. Les onze chansons qui composent cet album sont le reflet des émotions fortes et contrastantes vécues par le groupe durant cette année. Elles s’assemblent en une œuvre complète et cohérente célébrant l’épanouissement quotidien, le renouvellement constant de soi et la confiance en la vie et ses mouvements. Tous les jours printemps.

Formé de sept musiciens, le groupe a également fait appel à plusieurs collaborateurs, notamment un quatuor à cordes et une section d’instruments à vents. Une collaboration avec Jam, du groupe Brown Family, est particulièrement marquante alors que le rappeur livre un couplet songé avec l’aisance nonchalante pour laquelle il est reconnu. Le reste des textes, sauf pour un couplet où le bassiste Davinci Claude troque son instrument pour le micro, est l’affaire du rappeur Franky Fade, dont la versatilité lui permet de poser sa voix sur chaque chanson sans qu’on s’en lasse. Ne se limitant pas qu’au rap, des mélodies accrocheuses et une harmonisation judicieuse accompagnent l’instrumentation, se moulant aux styles musicaux changeants. C’est d’ailleurs par leurs arrangements complexes qu’Original Gros Bonnet se démarquent le plus. Puisant dans leurs influences diverses, les Gros Bonnets arrivent à créer un mélange dont l’essence est hip-hop, mais où le jazz, la folk, le rock et la pop ont aussi leur place. Une exception parmi les formations hip-hop francophones, la quasi-totalité de la musique est jouée en direct et non de façon programmée, ce qui contribue à un son organique et humain.

Considéré comme leur projet le plus important à date par les membres du groupe, cet album est le fruit d’un effort collectif et passionné des sept musiciens d’Original Gros Bonnet. C’est donc avec une grande fierté qu’ils proposent maintenant cet opus sous la forme d’un 33 tour, un format d’autant plus approprié pour un groupe qui a su rejoindre plusieurs générations de mélomanes. 

Les vinyles seront disponibles au prix de 30$ sur le lien suivant :  https://originalgrosbonnet.com/collections/frontpage/products/tous-les-jours-printemps-vinyle