251 AV. DES PINS O. | MONTRÉAL
DU 13 AU 24 SEPTEMBRE 2022, 20H
UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE À CORPS PERDU

Traduit de l’allemand par Silvia Berutti-Ronelt et Jean-Claude Beruttipage1image2537710656
Texte publié aux éditions Théâtrales, éditeur et agent de l’autriceMise en scène in situ de Geneviève L. Blais

Avec Emilie Dionne, Pascal Contamine, Miro Lacasse, Symon Henry et la participation de l’artiste tatoueuse Katakankabin


DERNIERS MOTS D’UNE MÈRE À SON ENFANT

«Le cœur fait ce qu’il a toujours fait. Il bat. Dans un monde silencieux.»
En 2175, suite à une catastrophe climatique sans précédent, la température sur terre atteint 60 degrés Celsius. Les survivants ne peuvent plus affronter le monde extérieur sans vêtements de protection. Leurs apparte- ments sont recouverts de tapisseries à base de peau humaine tatouées pour évoquer des instants de bonheur en plein air, dont l’inspiration est tirée de films rescapés du monde d’avant. L’être humain est devenu incapable de procréer par voie naturelle.Mais une exception confirme la règle : elle s’appelle Pagona et découvre qu’elle est enceinte. Elle n’a passé qu’une nuit avec Posch, le père biologique. Cependant ce n’est pas de lui dont elle est follement éprise. C’est de son protégé, Taschko, qui a subi une agression le laissant grand brûlé, la peau d’une fragilité extrême. Dès leur première rencontre, Pagona et Taschko savent qu’ils ne pourront jamais se toucher. Bien qu’elle n’ait presque aucune chance de survivre à l’accouchement, elle décide de mettre l’enfant au monde.

UNE EXPÉRIENCE IMMERSIVE

Nostalgie 2175 est un rendez-vous dans un joyau de l’architecture montréalaise. Les mots envoûtants d’Anja Hilling et l’écho d’un orgue, traces d’un amour fou, comme de l’encre sous la peau.Le spectacle est présenté sous forme de déambulatoire. Les lieux ne sont malheureusement pas adaptés aux personnes à mobilité réduite. Les spectateurs seront invités à prendre place sur des assises non conven- tionnelles, notamment sur des tabourets, coussins, bancs d’église, … L’expérience se déroule avec un casque d’écoute, prêté en échange d’une pièce d’identité.

BILLETTERIE ET INFORMATIONS
EVENTBRITE | www.acorpsperdus.com

L’ AUTRICE, ANJA HILLING

Née en 1975 à Lingen (Basse-Saxe), Anja Hilling compte parmi les auteurs dramatiques allemands les plus brillants de sa génération. Son œuvre, traduite dans plusieurs langues, connaît un succès public et critique international. Son œuvre abondante connaît un succès public et critique grandissant. Sa première pièce Sterne (2003) lui vaut une invitation au prestigieux Theatertreffen, les Rencontres Théâtrales de Berlin, et le Prix du meilleur espoir de la Dresdner Bank. Mais c’est avec Schwarzes Tier Traurigkeit (Tristesse animal noir, 2007), créé sur les plus grandes scènes étrangères, qu’elle accède véritablement à la reconnaissance internationale. En français, il est notamment créé en 2011 par Julien Gosselin du collectif Si vous pouviez lécher mon cœur à Vanves ; en 2012 par Claude Poissant à l’Espace Go à Montréal ; en 2013 par Stanislas Nordey au Théâtre national de la Colline à Paris, puis a fait l’objet d’une radiodiffusion sur France Culture.Dans des fictions narratives autant que suggestives, elle saisit les préoccupations contemporaines – les thèmes de la faute et de la responsabilité humaine en particulier – et capte l’ordinaire du réel à travers des prismes oniriques d’une profonde poésie: un théâtre d’épidermes écorchés et d’émotions brutes.

THÉÂTRE À CORPS PERDUS

Depuis 2003, nos créations sont animées d’un désir : «évoquer ce dont on n’ose parler». La création in situ est l’un des pôles de notre démarche, questionnant le rituel théâtral, cherchant à déplacer le spectateur en lui proposant une expérience immersive hors des murs d’un théâtre. Nos spectacles sont des rendez-vous intimes, dans des lieux inusités. L’architecture et l’espace en deviennent la toile de fond, porteurs de sens et chargés d’histoires. Au cours des dernières années, le Théâtre à corps perdus a présenté Intensément Bleu, songe surréaliste présenté dans une piscine à ciel ouvert (2021), Somnambules, déambulatoire à travers une maison d’enfance (2019), Démocratie chez les grenouilles, une fable animalière présentée à Conakry en Guinée (2019), Local / Unit B1717, thriller immersif présenté dans les Mini-Entrepôts Beaumont (2018), ainsi que Himmelweg – chemin du ciel, dans le Ciné-théâtre le Château (2014), et Judith dans le stationnement souterrain du marché Jean-Talon (2011).À corps perdus présente aussi cet automne Rx : CONTES-GOUTTES, en tournée au Québec. Ces consultations poétiques pour spectateur unique ont été créées autour de textes de Martin Bellemare, dans un concept et une mise en scène de Geneviève L. Blais. Des rendez-vous sont notamment prévus aux Escales Fantastiques de Shawiningan, au Festival Québec en toutes lettres, à la Grande Bibliothèque de Montréal ainsi que dans différentes écoles et résidences pour personnes âgées.

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Mise en scène in situ de Geneviève L. Blais
Mise en espace | Éric O. Lacroix et Fruzsina Lanyi Costumes et objets | Fruzsina Lanyi
Musique | Symon Henry
Vidéo | Emmanuel Granger
Lumière | Mathieu Marcil
Son et régie | Gabrielle Couillard
Régie vidéo | Francis Drouin
Assistance à la m.e.s. et régie plateau | Sophie St-Pierre Assistance aux costumes | Pénéloppe Dulude-de-Broin Assistance aux objets | Diane Rossi