Après près de 2 années de travail, Kira présente le EP « Light Yagami ». Au début et à la fin février, il sortait les deux premiers extraits « Lock N’ Load » et « Phénix ». Cet effort symbolise pour le rappeur un accomplissement. En effet, tout au long du EP, on ressent de la mélancolie par rapport aux constatations du passé et une certaine renaissance qui lui redonne de l’espoir pour l’avenir.

Au total, ce projet compte neuf chansons qui mixent le style orchestral, mélodique à mi-chemin entre le boom bap de la vieille école et les sons trap d’aujourd’hui. L’artiste s’inspire de sa vie et de ce qui l’entoure pour écrire ses textes qui relève bien souvent d’un contenu conscient et d’une poésie lyrique. On y retrouve également des rimes multisyllabiques sur des mots, mais aussi des vers complets et complexes.

« Light Yagami » fait référence au manga populaire « death note », où le personnage principal jongle entre le fait de devenir un « super héros » pour arrêter les criminels et entre le fait d’avoir du pouvoir et de se transformer à son tour en « anti-héros ». C’est à ce moment que la population le baptise Kira pour la prononciation japonaise « Killer ». Le rappeur s’est donc approprié ce nom (Kira) chargé de sens lorsqu’il a commencé à faire du battle rap.

Kira a collaboré avec Dual-IT sur la troisième pièce du projet intitulée « Blind » ainsi que LeMind sur l’instrumental du titre Lock N’ Load. Toutes les autres chansons ont été composées par Kira, lui-même. Le EP en entier a été mixé et mastérisé par LeMind et la distribution est assurée par Bohemaa Communication/Éloquence Music Group« Light Yagami » est maintenant disponible sur toutes les plateformes numériques.
VISIONNER LE CLIP LYRIQUE « LAISSE-LES PARLER » ICI