Pour sa 39e édition, le Festival en chanson de Petite-Vallée jette les amarres en eaux sûres. La tempête s’éloigne, l’horizon s’éclaircit et l’événement gaspésien en profite pour annoncer dès aujourd’hui ses premières couleurs, qui seront entre autres portées par les artistes passeurs Émile Bilodeau et Paul Piché. 

Les deux auteurs-compositeurs-interprètes aux voix engagées seront célébrés tout au long de la première fin de semaine du festival. Ce sera le retour attendu du traditionnel spectacle hommage ainsi que de la Petite École de la chanson, qui ralliera une fois de plus des centaines d’enfants gaspésiens autour du répertoire des artistes porte-paroles. 

« Il y a un naturel évident, voire une certaine filiation entre Paul Piché et Émile Bilodeau. On a affaire à deux artistes impliqués dans les causes qu’ils défendent, toujours fougueux et généreux sur scène, et qui ont un don indéniable pour le ralliement. Ensemble, ils forment un ouragan face aux divers enjeux que connaît le Québec » évoque Alan Côté, le directeur général et artistique du Festival en chanson.

Du 29 juin au 9 juillet, quelque 60 spectacles seront proposés aux milliers de festivaliers qui descendront le fleuve jusqu’aux villages de Petite-Vallée et Grande-Vallée. D’abord, Émile Bilodeau débarquera avec l’énergie et l’enthousiasme qu’on lui connait. Armé de sa guitare, de son effervescence et de sa lucidité joyeuse, il livrera sur scène les perles de son dernier album Petite Nature, ainsi que ses grands succès. De son côté, Paul Piché sera entouré de ses musiciens pour offrir les grands titres de son vaste répertoire ; des œuvres qui n’ont pas pris une ride, une parole qui trouve encore résonance. Bref, un spectacle festif et rassembleur pour toutes les générations.

Toujours éclectique, la programmation naviguera habilement entre le rap d’Original Gros Bonnet et le country de Paul Daraîche et Renée Martel, en passant par le chant choral de l’Ensemble vocal Tourelou qui livrera ses Saisons de Vigneault, ainsi que la chanson de Marie-Denise Pelletier, Marie Carmen et Joe Bocan, enfin réunies pour une histoire d’un soir. 

Une autre déferlante de marées annoncée

Les marées continueront de déferler sur Petite-Vallée en 2022. Fort du succès remporté cette année, le Festival en chanson renouvèlera l’expérience en réunissant deux autres collectifs d’artistes aux horizons musicaux multiples dans le cadre de spectacles exclusifs. 

Chacune de ces marées submergera respectivement le Festival pendant deux jours. Les invité.esiront à la rencontre des publics dans différents contextes et participeront à un concert unique, créé expressément pour l’occasion. « Les festivaliers peuvent s’attendre à assister à des réunions musicales comme on en voit peu » évoque Alan Côté. « Ce nouveau concept de programmation est en phase avec les valeurs d’émulation et de partage qui sont chères au festival. On vient créer de véritables familles d’artistes, en mariant des styles et des univers différents, et ce, dans un tout très cohérent » ajoute-t-il.

Les déjeuners-concerts acoustiques, la série de 5 à 7, les grands spectacles et les fins de soirées festives s’ajouteront à la grille horaire de l’événement, dont le dévoilement complet est prévu en mars prochain. 

Mise en vente

Le festival met dès maintenant en vente les billets des spectacles suivants : Émile Bilodeau (2 juillet) / Paul Piché (3 juillet) / Original Gros Bonnet (1er juillet) / Les Saisons de Vigneault (1erjuillet) / Spectacle hommage à Paul Piché et Émile Bilodeau (2 juillet) / Paul Daraîche et Renée Martel – Contre vents et marées (8 juillet) / Pour une histoire d’un soir avec Marie Carmen, Marie-Denise Pelletier et Joe Bocan (9 juillet). 

Les billets sont en vente au www.festivalenchanson.com ou au 418 393-2592