Lauréats du concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle 2022

Intergénérations Québec a dévoilé les lauréat.e.s du concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle. Les prix ont été décernés à six initiatives qui se sont démarquées au cours de la dernière année par leur originalité et leur impact dans la communauté. 

Véritable tremplin pour les projets qui créent des liens entre les générations, la Semaine québécoise intergénérationnelle a permis à de multiples organismes de faire connaître leurs activités. Cette année, chaque projet lauréat a reçu une bourse de 1000 $ grâce à la générosité de la Fondation Luc Maurice. Choisis parmi les 66 projets soumis au concours, ces lauréat.e.s ont été annoncé.e.s le 24 mai dernier, à Québec, à l’occasion du forum « Âgisme et isolement : Solutions intergénérationnelles », et seront présenté.e.s sur les réseaux sociaux d’Intergénérations Québec à partir du lundi 30 mai.
Lauriers
‍Catégorie « Activité artistique »GALERIE VIRTUELLE « LETTRES DE MENTORS » par la Rencontre Théâtre Ados (Laval) 

La Galerie virtuelle est une mise en scène artistique des relations épistolaires entre des adolescent.e.s en classes de francisation des écoles Saint-Maxime, Leblanc et Mont-de-La Salle et des professionnel.le.s issu.e.s de la diversité culturelle, dont Hamed Adam, Mehdi Bousaidan, Daniela Castro, Ruba Ghazal, Raed Hammoud, Nicolas Harguindey, Amir Khadir, Chi Long, Sid Rabahi, Pedro Ruiz, Adelle Tarzibachi et Kim Thúy.Créée par les jeunes, la Galerie virtuelle pose un regard culturel, artistique et personnel sur le processus d’appropriation de la langue française et de familiarisation à la société québécoise. L’artiste Cara Carmina signe la conception graphique et les illustrations de cette exposition à titre de mentore invitée.
 
Catégorie « Activité littéraire »SALUT, GADOU! par Hélène Matte, en partenariat avec La Bande Vidéo, le Comité populaire Saint-Jean-Baptiste et la Maison des jeunes de Saint-Jean-Baptiste (Capitale-Nationale) 

De juin à décembre 2021, des adolescent.e.s et des citoyen.ne.s ont participé à ce projet de médiation culturelle qui rend hommage à l’historique engagé du Faubourg Saint-Jean-Baptiste, à Québec. Inspirés par la lecture du roman « Salut, Gadou! » de Malcolm Reid, les jeunes ont été invité.e.s à s’approprier leur quartier en le visitant et en s’engageant dans une activité journalistique.Ils et elles sont allé.e.s à la rencontre de plusieurs ainés : l’auteur Malcolm Reid, pour discuter avec lui de ses inspirations et de la vie du quartier à l’époque, mais aussi Réjean Lemoine, historien de la Ville de Québec, et Rénald Gadoury, un architecte qui a contribué à la restauration sociale et architecturale du quartier dans les années 1970. Ces échanges ont mené à la création d’une minisérie de fiction. Plusieurs ainé.e.s du quartier ont participé au tournage. Une chanson a même été créée et interprétée par les jeunes pour la série. 

 Catégorie « Activité ludique et manuelle »AU FIL DE L’AUTRE par Mamie Lisette, en partenariat avec Les Petits Frères (Montréal) 

Mamie Lisette a saisi la période de ralentissement forcé et de remise en question due à la pandémie pour agir et faire émerger un projet réconfortant et engagé dans le temps. Un comité d’idéation intergénérationnel s’est constitué afin de concevoir un grand dessin à broder. Ce dessin incarnant des enjeux qui interpellent les participants a ensuite été imprimé sur un tissu, puis tendu sur un métier à broder géant pouvant accueillir une dizaine de personnes.Pendant cinq séances de broderie collective, des guides-brodeuses ont accompagné les participant.e.s et assuré une ambiance apaisante et propice aux connexions humaines. Enfin, les participant.e.s ont été invité.e.s à venir célébrer l’aboutissement de ces heures de travail à l’occasion de l’installation de la fresque dans la bibliothèque Mordecai-Richler.

 Catégorie « Activité communautaire »1 ADO – 1 AINÉ par la FADOQ – Région des Laurentides, en partenariat avec la Polyvalente des Monts (Laurentides) 

Vingt jumelages intergénérationnels ont été créés. Les participant.e.s étaient âgé.e.s de 65 ans et plus et de 12 à 15 ans. Chaque duo a échangé par téléphone ou par vidéo une à deux fois par semaine, pendant un à deux mois, dans le but de progresser vers un objectif ciblé à l’aide d’encouragements et de transferts de savoirs. Ainé.e et jeune pouvaient avoir un objectif similaire ou complètement différent, mais rejoignant des champs d’intérêts communs.À travers cette relation d’entraide et de confiance, les participant.e.s se sont motivé.e.s mutuellement à réaliser ce projet personnel. En somme, ce programme a permis d’améliorer leur qualité de vie en favorisant leur valorisation sociale, l’estime d’eux-mêmes, leur implication dans la communauté et leur engagement sur une tâche auprès d’une personne d’une autre génération. 

 Catégorie « Activité de transmission »TISSER ENSEMBLE LE TERRITOIRE par Glaise bleue, en partenariat avec l’Atelier des ainés de Tête-à-la-Baleine (Côte-Nord) 

Ce projet de médiation culturelle a été mis sur pied dans la petite communauté de Tête-à-la-Baleine. Il a débuté par la restauration collective d’un vieux métier à tisser, qui n’avait pas été entretenu depuis 60 ans. Ensuite, l’engin a été installé dans la bibliothèque de l’école du village, où plusieurs pièces textiles ont été créées grâce aux orientations de l’artiste Elyse De Lafontaine. Les participant.e.s de toutes générations ont pu tisser quelques pouces de fils avec les couleurs de leurs choix et en intégrant des objets et des textures qui illustraient leur lien avec le territoire. Enfin, l’œuvre collective a été exposée dans l’église du village, accompagnée de témoignages des participant.e.s, des cofondatrices de Glaise bleue et de l’artiste textile.En rassemblant la communauté autour d’une pratique artisanale bien connue dans la région, mais de moins en moins pratiquée au village, ce projet a stimulé la discussion, ravivé les souvenirs, valorisé les connaissances de plusieurs femmes âgées de la communauté et transmis le goût de l’artisanat aux plus jeunes.  

Coup de cœur de la SemaineMAMIE REMIX par Berceurs du Temps (Montréal) 

Mamie Remix invite des jeunes du secondaire à la rencontre d’ainé.e.s en résidence autour d’un projet artistique commun qui permet d’ouvrir le dialogue entre les générations autrement séparées par des références culturelles et des contextes très différents. Les ainé.e.s sont appelé.e.s à revisiter leurs coups de cœur musicaux pour les confier aux jeunes, qui doivent ensuite ancrer leur création dans des sonorités et des paroles d’un autre temps.Pour les ainé.e.s, cette plongée dans les souvenirs est un excellent prétexte pour reconnecter avec les membres de leurs familles respectives et tisser des liens avec d’autres résident.e.s. Pour les jeunes, la contrainte créative les rapproche de l’univers de leurs grands-parents et leur donne envie de s’y intéresser davantage. Les un.e.s et les autres sont appelés à rester en contact tout au long du processus, avec quelques rencontres de suivi, une invitation en studio d’enregistrement et une présentation des résultats dans les résidences.  

Intergénérations Québec est le réseau québécois de l’action de solidarité intergénérationnelle. Sa mission est de favoriser le rapprochement entre les générations pour le développement d’une société ouverte, inclusive et solidaire.

Semaine québécoise intergénérationnelle

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top