Une demande d’autorisation pour exercer une action collective à la Cour supérieure est déposée ce matin au greffe du palais de justice de Montréal par la firme Larochelle Avocats au nom de L’Association québécoise des endeuillés du suicide, Marcel Duchesne et Josée Bilodeau, demandeurs et personnes désignées.

Les demandeurs désirent intenter une action collective pour « tous les parents et héritiers des personnes qui se sont suicidées depuis le 1er janvier 2019 à titre d’ayants droit et à titre personnel ».

L’Association québécoise des endeuillés du suicide regroupe les personnes endeuillées du suicide de toutes les régions du Québec qui dénoncent la piètre qualité des services de santé et services sociaux qui sont prodigués aux personnes nécessitant de l’assistance pour trouble mental et idées suicidaires.

Quatre-vingt-dix (90) % des personnes qui décèdent du suicide souffrent d’un trouble mental. Au Québec, le suicide est devenu au cours des quatre dernières décennies un grave problème de santé publique et un important enjeu de société.