Star Academie les nouveaux 19 candidats ; Studio Mel s, 4801 Lekie, Saint-Hubert ; 2021-12-09 – Photo : Julien Faugere/TVA Publications

De retour pour une deuxième année consécutive, Star Académie s’affirme plus que jamais comme étant LE concours de chant télévisé au Québec ! Et comme ce fut le cas chaque saison, la sortie de l’album de groupe constitue un temps fort de la vie musicale d’ici. Avec sa cohorte des 15 nouveaux Académiciens plus talentueux les autres que les autres, l’édition 2022 n’échappe pas à la règle.

Sous la gouverne du vétéran Toby Gendron (Diane Dufresne, Luce Dufault, etc.), la réalisation de l’album Star Académie 2022 a été confiée à plusieurs réalisateurs dont l’ancienne Académicienne et autrice-compositrice-interprète Andréanne A. MaletteGautier Marinof, collaborateur de longue date de Marc Dupré, Dan Cinelli (récipiendaire d’un Juno Awards) et Benjamin Nadeau, réalisateur de l’album On ira du gagnant de Star Académie 2021, William Cloutier.

Survol de différents styles, l’album Star Académie 2022 regroupe 15 chansons en français, des titres ayant marqué jusqu’à très récemment l’histoire de la musique francophone. De la pièce Le répondeur des Colocs à Voilà, une chanson avec laquelle Barbara Pravi représentait brillamment la France l’an dernier à l’Eurovision, en passant par Jusqu’au bout du monde de Paul Daraîche, Femme Like U de K.Maro ou Mourir sur scène de Dalida… les interprétations très personnelles des Académiciens ne manqueront pas de surprendre et de ravir le public.

Alors que le processus de production de l’album, majoritairement enregistré à l’intérieur du Mixbus, ce studio mobile installé directement devant l’Académie, était dévoilé durant les émissions quotidiennes de Star Académie, la concrétisation de ce travail de groupe atteindra son apogée lors d’un medley enflammé sur la scène du studio MELS à l’occasion du Variété de ce dimanche 3 avril !

Célébrant l’édition actuelle de l’un des plus grands phénomènes télévisuels et musicaux au Québec, l’album Star Académie 2022 paraît aujourd’hui ensaché avec un numéro hors-série du magazine 7Jours. Au menu : les moments forts de la saison, des confidences inédites des académiciens et du corps professoral, des entrevues exclusives avec des artistes invités des différents Variétés, tous les secrets de l’enregistrement de l’album et bien plus encore. Une édition limitée à conserver!

Différente quand je chante (Maurane) — Sarah-Maude Desgagné

« Cette chanson vient tellement me chercher. C’est seulement derrière un micro que j’ai

l’impression de pouvoir montrer mes vraies couleurs. Et comme Maurane était une chanteuse d’exception, c’était très important de lui rendre un hommage à sa juste valeur. »

Je pense encore à toi (Sylvain Cossette) — Yannick Bissonnette Powell

« Au départ, pour moi, cette chanson évoquait une peine d’amour. Mais, plus je l’écoutais, plus les mots me faisaient penser à mon grand-père décédé. Je n’ai pas pu lui faire mes adieux correctement et je m’en suis voulu longtemps. Je pense encore à toi me touche personnellement. »

Jardin d’hiver (Henri Salvador) — Gaelle Khoueiry-Jaber

« J’aime tellement l’ambiance de cette chanson, avec laquelle je peux faire beaucoup de choses créatives ! Gautier Marinof, le réalisateur, et moi en avons préparé une version tout à fait unique. Je ne vous en révèle pas plus, je préfère laisser le public la découvrir. »

Voilà (Barbara Pravi) — Camélia Zaki

« Dès que j’ai entendu la chanson Voilà, j’en suis tombée amoureuse. C’est une chanson à texte où l’interprétation est importante, exactement comme j’aime. De plus, on dirait que les paroles racontent mon histoire. Celle d’une chanteuse qui veut faire carrière, mais qui n’a que sa voix à offrir. Après l’avoir interprétée une première fois lors d’une mise en danger, je suis heureuse de désormais pouvoir l’offrir en version studio au public. »

Femme Like U (K.Maro) — Mathieu Rheault

« J’ai grandi en écoutant K.Maro. Ses chansons m’ont fait danser dès l’école primaire. Je me sens privilégié de boucler la boucle en interprétant Femme Like U. Cette chanson provoque en moi un sentiment de nostalgie intense. Après tout, c’est une des pièces qui m’a

amené à faire de la musique. »

Dans la peau (Marie Carmen) — Sandrine Hébert

« J’ai profité de la présence de Marie Carmen à l’émission pour lui dire que j’allais enregistrer une de ses chansons ! J’aime beaucoup l’énergie qui se dégage de Dans la peau, moi qui adore chanter naturellement des pièces qui font bouger. Et Toby Gendron m’a donné plusieurs bons conseils… »

Jusqu’au bout du monde (Paul Daraîche) — Krystel Mongeau

« J’ai grandi dans un univers musical country, je connais donc le répertoire de Paul Daraîche par l’entremise de mes parents. Je suis certaine que ça les rend fiers de me voir enregistrer Jusqu’au bout du monde. C’est un honneur de représenter le country québécois. »

C’est la vie (Check Berry) — Eloi Cummings

« Je connaissais C’est la vie, pas la version de Chuck Berry, mais plutôt celle du groupe Salebarbes. L’enregistrer était un beau clin d’œil, car j’avais choisi d’interpréter une de leur chanson à l’Audition finale et que celle-ci m’a permis d’entrer directement à l’Académie ! »

Jenny (Richard Desjardins) — Olivier Bergeron

« Je connaissais bien Richard Desjardins, mais je n’avais jamais entendu Jenny. Je vis les paroles en les chantant comme si c’était moi qui les avais écrites. Il faut dire que c’est une chanson qui reflète très bien mes émotions lorsque je suis amoureux. »

Le répondeur (Dédé Fortin/ Les Colocs) — Marily Dorion

« Le répondeur est un texte très intime que Dédé Fortin a écrit peu avant son suicide. Je me suis demandé si j’allais être capable de rendre des émotions aussi lourdes. Je me suis alors rappelé les paroles de Guylaine Tremblay : “Une goutte d’eau dans l’océan, c’est quand même l’océan. “ »

Fais-moi une place (Julien Clerc) — Édouard Lagacé

« Fais-moi une place est une chanson magnifique que je ne connaissais pas. Je me suis toutefois rendu compte que je devais être le seul au monde à ne pas la connaître ! Mon grand défi a été de livrer le texte d’une façon personnelle et originale, malgré les nombreuses reprises. »

Sensualité (Axelle Red) — Julien Charbonneau

« J’adore cette chanson dont j’avais fait une version soul au cégep. Le réalisateur Benjamin Nadeau a imaginé une ambiance parfaite pour moi. Sensualité est une chanson très intime et c’est toujours à mon chum que je pense en l’interprétant, comme si nous étions seuls au monde. »

De rêve en rêverie (Evergreen de B. Streisand) — Audrey-Louise Beauséjour

« Barbra Streisand est une de mes chanteuses préférées ! Toutefois, je ne connaissais pas De rêve en rêverie, ni sa version originale, Evergreen. C’est un hasard que j’aie interprété à mon audition une chanson du récent film A Star Is Born et qu’Evergreen soit une pièce de la version de 1976 du film. La boucle est bouclée. »

Mourir sur scène (Dalida) — Laurie Déchène

« Le texte est tellement fort ! Cette pièce parle d’une passion si profonde pour la scène qu’on voudrait y finir nos jours. La mélodie est assez complexe, et, heureusement, Andréanne A. Malette a été une bonne conseillère et a conçu une version qui me va très bien. »

Avant de partir (Roch Voisine) — Jérémy Plante

« J’ai appris qu’Avant de partir serait ma chanson lors de notre confinement à l’hôtel, ce qui m’a donné le temps de lire et relire les paroles et d’y réfléchir. Comme je pars souvent en tournée et que je dois dire au revoir aux gens que j’aime, cette pièce me touche tout particulièrement. »

Changer le monde – Les Académiciens

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR L’ALBUM STAR ACADÉMIE 2022

L’Académie des réalisateurs et réalisatrices

À l’image de l’édition 2022 de Star Académie qui met en lumière l’esprit créatif et l’identité artistique de chacun des Académiciens, Musicor a eu envie de poursuivre dans cette lignée pour la réalisation de l’album. Pilotés par Toby Gendron, quatre autres talentueux réalisateurs, issus d’univers musicaux différents — Andréanne A. MaletteDan CinelliGautier Marinof et Benjamin Nadeau —, ont su insuffler une couleur propre à chacune des pièces de cet album éclectique et rassembleur, de concert avec les candidats. Quant à Laurence Nerbonne et Marie-Élaine Thibault, elles signent la musique et la réalisation de la chanson-thème Changer le monde qui clôture en beauté ce disque dont la direction artistique a été assurée par Anne Vivien.