Du 27 avril au 8 mai dernier s’est déroulé le 21e encan d’œuvres d’art de l’Écomusée du fier monde. Cet événement bénéfice annuel s’est tenu virtuellement via une plateforme web sécurisée. Représentatives de la création contemporaine d’ici, les 66 œuvres mises en vente réunissaient des artistes de la relève et d’autres de niveaux national et international. La somme amassée contribuera à soutenir la mission citoyenne et culturelle de l’Écomusée du fier monde.
Une édition virtuelle réussie.

Au fil des ans, l’encan est devenu un rendez-vous culturel annuel pour plusieurs, que ce soit les amis du musée, les amateurs d’art ou les collectionneurs. Ceux-ci sont rejoints chaque année par de nouveaux philanthropes. Cette année encore, l’Écomusée a pu compter sur l’appui de Christiane Bergevin comme ambassadrice de l’événement. Le public a pu découvrir les œuvres gratuitement dans le cadre de l’exposition Variations sur l’art d’ici, présentée à l’Écomusée du 27 avril au 8 mai dernier. La mise aux enchères virtuelle, de son côté, a permis de vendre 63 des 66 œuvres présentées, pour un total de 61 850 $. Les profits amassés contribuent à pérenniser la mission et les actions de l’Écomusée.  

L’équipe de l’Écomusée se remet dès maintenant au travail pour préparer la 22e édition qui se déroulera en salle, à moins d’un imprévu. 

Un événement de collaboration et de partage

Les fruits de cet encan sont versés à l’Écomusée et aux artistes participants. Depuis sa fondation, l’Écomusée développe des projets en étroite collaboration avec les organismes du Centre-Sud. Ainsi, les profits de la vente de trois œuvres sont partagés avec des organismes du quartier : l’œuvre de Jean-Guy Mongeau avec Mères avec pouvoir, celle de Carol Bernier avec l’Auberge du cœur Le Tournant et celle de Betty Goodwin avec les Archives gaies du Québec. Mères avec pouvoir contribue à favoriser l’autonomie et l’intégration sociale et professionnelle de femmes cheffes de familles monoparentales à faible ou modeste revenu, l’Auberge du cœur Le Tournant vise à améliorer les conditions de vie immédiates des jeunes sans abri et à prévenir une aggravation de leur situation, et les Archives gaies du Québec ont pour mission d’acquérir, de conserver et de diffuser tout document qui témoigne de l’histoire des associations et des individus LGBTQ+.

Un musée qui se démarque

Musée d’histoire et musée citoyen, l’Écomusée du fier monde se démarque dans le paysage montréalais. Il permet d’explorer des volets méconnus de la culture de la métropole. Découvrez la vie quotidienne en milieu ouvrier et suivez le parcours inspirant de groupes citoyens. Visitez les expositions de l’Écomusée et l’ancien bain public Généreux, un magnifique exemple de l’architecture des années 1920. Outil citoyen, l’Écomusée favorise le dialogue et participe à l’amélioration de sa communauté.