DANSE DANSE PRÉSENTE SA 24e SAISON (RE)VIVRE LA DANSE ENSEMBLE

Nous allons nous retrouver et vivre la danse ensemble ! Danse Danse annonce les 10 spectacles qui constituent sa 24e saison, un retour tant attendu par toute l’équipe, les artistes et les compagnies de danse, à qui il tarde de retrouver le public !

Plus grande, plus belle et plus ambitieuse encore, cette saison de retrouvailles promet d’éblouir des spectateurs de tous les horizons, avec des pièces de street dance comme de ballet contemporain, venues d’ici et d’ailleurs.

En salle, en numérique ou en extérieur : la saison 2021-2022 de Danse Danse

L’ouverture de saison se fera en grande pompe avec l’énergie hip-hop d’Ebnflõh,  suivi de l’inclassable Alan Lake, du nouveau spectacle des Ballets Jazz de Montréal sur la musique de Patrick Watson, d’un nouveau visage la danse contemporaine d’ici, Parts+Labour_Danse, du retour de Ballet BC avec un programme triple époustouflant incluant The Statement de Crystal Pite, du chef de file de la nouvelle génération d’artistes scandinaves Alan Lucien Øyen, de la danse furieusement sensuelle de L-E-V de Sharon Eyal, d’une expérience jubilatoire de Sylvain Émard avec 20 interprètes, de la présence tant attendue de l’unique Édouard Lock avec la São Paulo Companhia de Dança et de la chorégraphie Crypto du danseur étoile Guillaume Côté. 

Nouveau ! Hors les murs

Pour la première fois, Danse Danse propose une programmation automnale dans l’espace public, entièrement gratuite ! Un élan du départ tout en fête avec Children of Chemistry de Sébastien Provencher du 24 au 26 septembre (17 h 30 et 19 h 30) dans les vitrines de l’Édifice 2-22 ; Habiter nos mémoires de Caroline Laurin-Beaucage du 1 au 3 octobre (11 h à 19 h) dans le bassin de l’Esplanade de la Place des Arts et Préludes de Sylvain Émard Danse, les 2 et 3 octobre (16 h : Prélude #1 – Le Cercle ; 17 h : Prélude #2 – Le Carré) sur l’Esplanade de la Place des Arts.

Webdiffusions DIGIDANSE

Pour une deuxième saison, une sélection de quatre spectacles de grandes compagnies de danse internationales sera offerte en ligne, en collaboration avec DanceHouse (Vancouver), Harbourfront Centre (Toronto) et le Centre National des Arts (Ottawa). La première webdiffusion du 1er au 11 octobre sera Cão Sem Plumas (Chien sans plumes) de la chorégraphe brésilienne Deborah Colker. Une danse puissante mêlant contemporain, classique et tradition, pour donner vie au poème Cão Sem Plumas sur la région du fleuve Capibaribe dans le nord-est du Brésil.

Ateliers de danse tout public

En plus des spectacles en salle et en virtuel, Danse Danse offrira des ateliers de danse tout public. Des chorégraphes ou interprètes de la saison initient les participants à leur pratique. Ateliers conçus pour tous.tes, les amateurs de danse seront servis.es ! Plus de détails à venir.

« Cette saison propose un retour en salle festif et chaleureux, en toute sécurité et bienveillance. Quel ravissement de s’imaginer réunis pour voir de grands artistes exercer leur art comme ils l’ont toujours fait. Que d’aventures et d’émotions allons-nous traverser ensemble en redécouvrant leurs univers. Votre place vous attend, et nous aussi. »

Pierre Des Marais, Directeur général et codirecteur artistique
Caroline Ohrt, Codirectrice artistique et directrice du développement

AUTOMNE 2021

Ebnflōh
La Probabilité du Néant
Alexandra ‘Spicey’ Landé

C’est la compagnie Ebnflōh qui lancera le mouvement en salle, avec La Probabilité du Néant, nouvelle création d’Alexandra Spicey Landé. Huit danseurs de street dancedéferlent sur le grand plateau du Théâtre Maisonneuve, où prennent aussi place les spectateurs, unis dans une même proximité. La danse incisive de ‘Spicey’ interroge notre responsabilité individuelle et collective. Brouillant les pistes et jouant des perspectives selon l’œil qui regarde, La Probabilité du Néant pose un regard lucide sur notre perception, notre jugement et les conséquences de nos choix; et rappelle notre formidable capacité de résistance et de résilience.​

5. 6. 7. 8. 9 octobre 2021 \ 20 h
Sur la scène du Théâtre Maisonneuve

Alan Lake Factori(e)
L’effritement des parades
Alan Lake

De retour à Danse Danse, Alan Lake offrira au public une collision des disciplines, clé de voûte de son univers foisonnant. Mystérieuse fête païenne aux images puissantes, L’effritement des parades célèbre les semences et l’abondance. Librement inspirée du mythe de Perséphone, l’œuvre est une odyssée symboliste dans laquelle imaginaires délirants, ambitions érodées et idéaux désenchantés viennent s’échouer.

19. 20. 21. 22. 23 octobre 2021 \ 20 h 
Cinquième Salle

BJM – Les Ballets Jazz de Montréal
VANISHING MÉLODIES – Musique de Patrick Watson

Anne Plamondon, Juliano Nunes, Eric Jean

Ensemble, nous célébrerons le 50e anniversaire des BJM avec VANISHING MÉLODIES, incursion dansée dans l’univers poétique de Patrick Watson, le musicien montréalais à la voix inimitable. Danse, théâtre, musique et vidéo composent un tableau impressionniste chorégraphié par Anne Plamondon et Juliano Nunes, dans une mise en scène d’Eric Jean. Rythmée par les chansons de Patrick Watson, cette production est un écrin de choix pour les 14 fabuleux artistes-interprètes de la compagnie de danse chérie du public, auxquels se joint une actrice.

2. 3. 4. 5 novembre 2021 \ 20 h \\ 6 novembre 14 h et 20 h
Théâtre Maisonneuve

Parts+Labour_Danse
Efer
David Albert-Toth, Emily Gualtieri

Avec sa danse physique saisissante, Parts+Labour_Danse aborde les thèmes de la perte, la solitude, le rassemblement et le pouvoir transformateur du deuil. Emily Gualtieri et David Albert-Toth explorent les ambiguïtés de l’expérience humaine dans des œuvres d’une intense énergie. Efer, leur création la plus ambitieuse à ce jour, signifie « cendres » en hébreu, un symbole de finitude comme de renouveau. Sept interprètes investissent l’entre-deux, un espace qui n’est ni ici ni là-bas, entre le jamais plus et le pas encore.

16. 17. 18. 19. 20 novembre 2021 \ 20 h
Cinquième Salle

Ballet BC
The Statement (
Crystal Pite)
Bedroom Folk (Sharon Eyal)
GARDEN (Medhi Walerski)

Pour son troisième passage à Danse Danse, Ballet BC réunit dans un même élan généreux Sharon Eyal, Crystal Pite et Medhi Walerski. Bedroom Folk, chorégraphié par Sharon Eyal, est une œuvre intense et minutieusement synchrone, menée par les impulsions électroniques répétitives d’Ori Lichtik. The Statement, savoureux dialogue entre mots et mouvements, est du pur Crystal Pite, un imbroglio inextricable où quatre danseurs, autour d’une grande table, dévoilent rapports de force et jeux de pouvoir. Enfin, GARDEN de Medhi Walerski, un bouquet de musique et de danse inspiré du Quintette en la mineur op. 14 de Camille Saint-Saëns, fait merveille, distillant une douce mélancolie.

1. 2. 3. 4 décembre 2021 \ 20 h
Théâtre Maisonneuve

danse