Charlotte Brousseau, quelques jours avant de monter sur la scène du Lion d’Or dans le cadre des Francouvertes, propose « Pour endormir nos colères en marchant » une chanson qu’elle a coréalisée avec Antoine Corriveau. 

Avant de débarquer à Montréal le 18 janvier 2022, elle laisse au soin de Samuel Wagner du Pantoum à Québec, la prise de son pour le saxophone d’Antoine Bourque et le clavier de Marie-Pierre Bellefeuille. Puis dans son studio du Mile End, Corriveau ajoute sa touche, des arrangements au piano, à la basse électrique et aux percussions. Charlotte pose sa voix. Mat Vezio vient jouer de la batterie. Ghyslain-Luc Lavigne avec talent met la touche finale au mixe.

« Les jours ne tournent pas rond, mais au moins tournent » 

De ses balades aux abords de la rivière Saint-Charles à Limoilou, au soleil couchant, naissent les premières brumes de « Pour endormir nos colères en marchant». L’autrice-compositrice au fil des pas observe les passants, qui comme elle, s’accrochent à l’instant présent. À un jet de pierre, se dessine la silhouette de la ville et ses grandes tours, s’installe alors l’idée que la solitude s’y loge peut-être, que l’inégalité y laisse sans toit ou en situation précaire un trop grand nombre. Avec compassion, elle témoigne de cette réalité pandémique qui accentue l’adversité.

L’artiste mesure sa chance en cette période de grandes incertitudes qui s’est imposée depuis 2 ans. La vie prend tout son sens, le cœur bat fort. Charlotte voit émerger le printemps avec espoir, une lumière vive et chaude s’annonce, le lilas fleurira encore cette année.

POUR ÉCOUTER « POUR ENDORMIR NOS COLÈRES EN MARCHANT » C’EST ICI.

28 MARS À 20H AU FRANCOUVERTES (SOIR 5 DES PRÉLIMINAIRES)

AU LION D’OR À MONTRÉAL – BILLETS

SPECTACLE VIRTUEL EN DIRECT – BILLETS

À PROPOS DE CHARLOTTE BROUSSEAU :

L’autrice-compositrice-interprète de Québec lançait en 2020 Boucles, un premier EP nommé au GAMIQ 2021.

Diplômée de l’Université de Montréal en études cinématographiques (2012) et de l’École nationale de la chanson (2019), Charlotte a participé en 2021 au Festival de la chanson de Tadoussac, au Festival OFF de Québec et à Coup de coeur francophone. Elle a aussi fait quelques résidences de création au courant de l’été et a assuré les premières parties de Marie Claudel, Étienne Dufresne et Valence l’automne dernier. 

La cinéaste a vu son court-métrage « La même eau », dont le processus de création a été marqué par le soutien du vétéran cinéaste André Forcier, être présenté aux RIDM en 2018, ainsi qu’aux RVQC en 2019.

Elle est des Francouvertes 2022, la prochaine année s’annonce généreuse.