ANDRÉANNE MARTIN GUERRIÈRE

Quatre ans après la sortie de Fais-moi la musique, son premier album, l’autrice-compositrice Andréanne Martin nous dévoile son projet Guerrière, qui réunit 12 pièces. On trouve dans ce nouvel opus des chansons qui parlent de résilience, de persévérance, de l’importance de rêver et de continuer à dénoncer les injustices sociales. Guerrière est sans aucun doute son album le plus mature sur le plan des textes, des textures vocales et des sonorités, plus surprenantes. On peut y entendre sa première chanson « in English », son premier flirt avec le style électro et même une collaboration avec Julien Alvarez Thomet du groupe Bombolessé dans la pièce « Cajolé », sortie plus tôt ce printemps. Avant de lancer un deuxième album, Andréanne a voulu prendre le temps de choisir les bonnes chansons, de peaufiner le tout – textes, arrangements, interprétation –, et ça s’entend! La pandémie a été bénéfique à ce chapitre, et bien d’autres pièces ont été créées et sortiront dans les années à venir. Voici les paroles du plus récent extrait « Le même rêve » (version radio), à paraître le 13 août.

Je ressens toujours la même fièvre
Celle qui me fait grimper plus haut
Comme de l’arbre coule la sève
De goutte à goutte s’écoulent mes mots
Je lâche pas, je marche ou je crève
Depuis plus de trois décennies
Je refais toujours le même rêve
Il me suivra dans la galaxie 

Réalisé par l’autrice-compositrice, l’album compte plusieurs musiciens exceptionnels, dont Walter Druce à la guitare, Vincent Lafrance à la basse, Ariane Racicot, Jérôme Leblanc-Cyr et Marc Legault aux claviers, Peter Colantonio à la batterie, Christopher Vincent au trombone, Isabelle Verville à la trompette, Alexandre Dion au saxophone, Clarence Corbeil aux percussions ainsi que Guy Porlier, Pascale Séguin, Gabriel Joseph et Julien Alvarez Thomet aux chœurs. Le mixage a été effectué par Simon L’Espérance et le matriçage par Richard Addison. 

À PROPOS D’ANDRÉANNE MARTINAprès de multiples apparitions à la télévision, dont sa participation à l’émission La Voix en 2013, Andréanne Martin lance son premier EP, Mon beau bandit, en 2016. Elle obtient ensuite une bourse de perfectionnement du Conseil des arts et des lettres du Québec afin d’améliorer sa plume aux côtés de Francis Cabrel, le parrain des Rencontres d’Astaffort en France. En 2017, elle lance un premier album, Fais-moi la musique, sur lequel on trouve plusieurs collaborateurs d’envergure, dont Pierre Huet (Beau Dommage, Offenbach, Paul Piché). L’année suivante, elle fait paraître l’extrait « L100 k-lisse », accompagné d’un vidéoclip hilarant réalisé en collaboration avec les comédiennes du Projet Stérone. Avec ces dernières, elle continue de donner des spectacles comme comédienne et autrice-compositrice-interprète. En 2020, elle a la chance d’offrir quelques concerts privés à l’extérieur grâce à une bourse du Conseil des arts de Montréal. Avec son nouvel album, elle prépare une tournée de spectacles à travers le Québec.

Musique