Une saison estivale signée Mangeons local plus que jamais!

Cet été, les animateurs Marie-Eve JanvierVanessa Pilonet Rémi-Pierre Paquin, ainsi que la créatrice culinaire Lindsay Brun se joignent à l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour inviter les Québécoises et les Québécois à une foule d’activités sur les fermes du Québec grâce à l’application Mangeons local!
Après plus de 33 000 téléchargements depuis son lancement, l’application poursuit sa lancée et devient cette année le guichet par excellence pour planifier ses sorties agroalimentaires à travers le Québec.Alors que les festivals et événements émergent d’une longue léthargie provoquée par la crise sanitaire, les fermes du Québec prennent part à cette nouvelle effervescence tant attendue en ouvrant leurs portes aux petits curieux et aux grands gourmands.
Les Portes ouvertes Mangeons local : une formule remaniée, tout l’été!

Après deux années de pause, la formule des portes ouvertes sur les fermes a été revisitée : elle prend maintenant racine sous l’égide du mouvement Mangeons local plus que jamais! Les Portes ouvertes Mangeons local se tiendront désormais de la fin juillet à la mi-septembre, sur une trentaine de fermes, et elles seront répertoriées dans un calendrier d’activités disponible dans l’application Mangeons local. Ainsi, les producteurs hôtes pourront faire visiter leurs fermes en tenant compte de la saisonnalité de leurs récoltes.Ayant découvert les attraits du tourisme interrégional et le plaisir d’acheter local pendant la pandémie, les Québécoises et Québécois en redemandent. Grâce à ce calendrier, ils pourront planifier leurs escapades estivales pour sillonner notre magnifique territoire à la recherche de ces rendez-vous inégalables avec des producteurs passionnés. Au programme : visites animées, dégustations, découverte des animaux, ateliers, autocueillette, etc.
« Les productrices et producteurs agricoles du Québec ont bénéficié d’une reconnaissance renouvelée ces dernières années. Les activités proposées aux Québécoises et Québécois par le biais de l’application et des Portes ouvertes Mangeons local, qui reviennent après deux ans d’absence, misent sur cet engouement exceptionnel pour l’achat local et les produits de chez nous. Une occasion idéale de poser un geste citoyen important et d’encourager celles et ceux qui nous nourrissent chaque jour! »Martin Caron, président général de l’Union des producteurs agricoles
Afin de gérer plus adéquatement l’affluence et pour pallier d’éventuels imprévus liés à la météo ou à l’évolution de la situation sanitaire, les Portes ouvertes Mangeons local nécessiteront une inscription préalable en ligne, bien que l’entrée demeure gratuite pour tous les participants. D’autres activités et événements à vocation agroalimentaire se grefferont au calendrier en collaboration avec de nombreux partenaires du secteur.
Kasscrout prend la route des vacances!
Manger local, ça s’apprend dès le plus jeune âge! Pour sensibiliser les enfants au chemin que parcourent les aliments, de la ferme à la table, l’UPA a développé en 2020 le jeu vidéo ludo-éducatif Kasscrout. L’an dernier, un kiosque d’animation dérivé de sa version en ligne a été proposé dans divers marchés publics et a charmé de multiples familles.
Cet été, les animations Kasscrout seront plus nombreuses pour agrémenter de couleurs éclatantes et de fous rires d’enfants les marchés, expositions agricoles, événements, festivals et camps de jour à travers la province. Ces animations seront elles aussi affichées au calendrier d’activités de l’application Mangeons local.
Faire ses emplettes au Québec… et faire le plein de découvertes!
Si l’ajout du calendrier offre de nouvelles fonctionnalités qui plairont aux excursionnistes, l’application Mangeons local continue d’être un outil de choix pour s’approvisionner au quotidien. Sa carte géolocalisée comprend maintenant plus de 1 500 points de vente : fermes, marchés publics, transformateurs et restaurants participant au programme Aliments du Québec au menu.
De plus, grâce à une nouvelle collaboration avec l’Association des microbrasseries du Québec, des microbrasseurs offrant une salle à manger ou un comptoir de dégustation ont été ajoutés à la carte cette année. Tous ceux qui possèdent une fiche dans l’application intègrent au minimum 50 % de grains québécois à leurs recettes.Finalement, des circuits thématiques élaborés avec les forces vives de chaque milieu sont suggérés aux usagers. Il est aussi possible de créer un itinéraire personnalisé en fonction de ses points de vente favoris. Pour celles et ceux qui préfèrent les escapades spontanées, l’application peut être paramétrée afin de recevoir ponctuellement des propositions de visites au fil de ses déplacements à travers le Québec.
Quatre ambassadeurs sur les fermes du Québec

À l’image de l’an dernier, quatre ambassadeurs effectueront des tournées dans diverses régions du Québec, avec les médias et les partenaires régionaux, pour aller à la rencontre des producteurs. Rémi-Pierre Paquin visitera le Bas-Saint-Laurent, Vanessa Pilon se rendra dans la Capitale-Nationale, Marie-Eve Janvier sillonnera la Montérégie et elle se joindra à la créatrice culinaire Lindsay Brun pour découvrir les attraits de Lanaudière.Si Marie-Eve est une complice de longue date de l’UPA, les trois autres ambassadeurs s’associent au mouvement dans le cadre d’une collaboration avec Télé-Québec, puisqu’ils seront à la barre de l’émission À boire et à manger, prévue sur nos écrans cet automne.Lindsay Brun ajoutera d’ailleurs son grain de sel au blogue Mangeons local en proposant, au cours de la saison, 14 recettes exclusives mettant en vedette des produits agricoles caractéristiques de chaque région.

manger local

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top