TROIS PORTE-PAROLES RÉPUTÉS POUR 
LES 25 ANS DE METROPOLIS BLEU

 Au printemps 2023, le Festival littéraire international Metropolis bleu connaîtra sa 25e édition. Trois porte-paroles réputés, bien ancrés dans le monde de la littérature, ont été choisis pour cette édition qui promet d’être tout à fait spéciale. 

La comédienne et écrivaine Gabrielle Boulianne-Tremblay. Elle est écrivaine et comédienne. Reconnue pour son rôle dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, elle obtient une nomination aux Prix Écrans Canadiens comme meilleure actrice de soutien : une première pour une femme trans au Canada. Elle a publié un recueil de poésie, Les Secrets de l’origami (Del Busso Éditeur, 2018), elle a écrit dans plusieurs revues dont Lettres Québécoises, Estuaire et Moebius. Son premier roman, La fille d’elle-même (Marchand de Feuilles, 2021) est la première autofiction francophone écrite par une femme trans au Québec. En 2022, elle publie « La voix de la nature » chez Héritage Jeunesse et reçoit le Prix des libraires du Québec catégorie « Romans » pour La fille d’elle-même dans la catégorie « Romans ». 

L’autrice et journaliste Monique Polak. Elle a publié 32 ouvrages dans les catégories jeunesse et jeunes adultes. En 2021, et pour la troisième fois, elle a reçu le prix Janet Savage Blachford de la Quebec Writers’ Federation, pour son roman Room for One More, dont l’action se situe à Montréal pendant la Seconde Guerre mondiale. En 2014, elle avait reçu ce prix, alors sous son appellation générique de Prix pour la littérature jeunesse et jeunes adultes, pour Hate Mail et, en 2009, pour What World is Left, inspiré de la vie de sa mère, rescapée des camps de concentration nazie. Ce roman a été traduit en français sous le titre Vois tout ce qu’il te reste (tr. Rachel Martinez, Septentrion, 2022). Plusieurs de ses livres ont par ailleurs été mis en nomination, dont All In, pour le prix Arthur-Ellis du roman policier. Monique Polak a enseigné au Collège Marianopolis pendant plus de 30 ans. Plusieurs de ses articles ont paru dans The Gazette et dans les publications du groupe Postmedia. Elle a été chroniqueuse à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! à l’antenne de ICI-Radio-Canada Première. 

Le poète, traducteur et éditeur David Bradford.  Il est l’auteur de Dream of No One but Myself (Brick Books, 2021), un récit-enquête faisant appel à diverses disciplines et portant sur les versions variables de l’histoire familiale de Bradford marquée par les abus et les traumatismes. En 2022, ce livre a reçu le A.M. Klein QWF Prize for Poetry; il été finaliste au Griffin Poetry Prize, au Prix du Gouverneur général du Canada (catégorie poésie) ainsi qu’au Gerard Lampert Memorial Award. David Bradford a publié des textes dans diverses revues dont BrickPrairie FireThe Fiddleheard, fillingStation ou The Capilano Review. À paraître en 2023 chez Brick Books : son prochain livre de poésie ainsi que sa traduction vers l’anglais de Désormais, ma demeure, de Nicholas Dawson. David Bradford vit à Tio’tia :ke (Montréal).

L’édition 25e anniversaire du Festival littéraire international Metropolis bleu s’ouvrira le 22 mars 2023, alors que les événements de la programmation en ligne seront progressivement rendus accessibles sur notre site (www.metropolisbleu.org). Elle culminera avec la programmation en salles, du 27 au 30 avril 2023. L’ensemble de la programmation sera dévoilé au cours d’une conférence de pressemercredi 22 mars 2023, à 17h, à l’HOTEL 10 (10, rue Sherbrooke ouest, Montréal), quartier général du Festival Metropolis bleu. 

Le thème général de cette 25e édition anniversaire : le futur. 

Futur des frontières. Futur de la démocratie. Futur de la littérature. Futur des identités. Futur de la planète. Nulle nostalgie, mais un regard curieux, de la vigueur, un appétit pour le savoir, les débats d’idées, la littérature, les livres, les voix diverses : nouvelles, expérimentées, dissonantes, dérangeantes, nécessaires. 

Il y a 25 ans, Linda Leith, en créant le Festival littéraire Metropolis bleu avec quelques personnes de son entourage, voulait rapprocher les cultures et les langues grâce à la littérature, au-delà des clivages habituels. Metropolis bleu naissant regardait déjà vers l’avenir. Metropolis bleu, 25 ans plus tard, poursuit l’aventure.

METROPOLIS BLEU EN BREF 

Créée en 1997, la Fondation Metropolis bleu est un organisme de charité qui a pour mission de réunir les gens de langues et de cultures diverses autour du plaisir de lire et d’écrire, favorisant ainsi l’éclosion de la créativité et de la compréhension interculturelle. La Fondation présente annuellement un Festival littéraire international et offre, tout au long de l’année, une gamme d’activités dans le cadre de son Festival des enfants TD-Metropolis bleu de même que des programmes éducatifs et sociaux en classe, en bibliothèque et en ligne. Ces programmes utilisent l’écriture et la lecture comme outils thérapeutiques, de persévérance scolaire, de lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Rappelons que le Festival Metropolis bleu est l’un des plus importants festivals littéraires multilingues d’Amérique. Il réunit à Montréal pendant quelques jours des écrivains en provenance de divers pays, du Québec et du Canada, et fait se succéder entretiens publics, tables rondes, lectures, débats, classes de maître, ateliers de lecture et d’écriture, pour la plus grande joie des lecteurs. Chaque année, le Festival se structure autour de quelques grands thèmes qui témoignent d’une conscience sociale aiguisée et d’une passion pour la littérature montrée dans son infinie richesse.

Festival littéraire international Metropolis bleu


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :