Étiquette : Zu

Une nouvelle collaboration entre KPMG au Québec et Zú pour stimuler l’entrepreneuriat créatif d’ici.

Zú, un hub créatif unique au centre-ville de Montréal et KPMG au Québec, unissent aujourd’hui leurs forces afin de soutenir de jeunes startups technologiques. Ces entrepreneurs incubés profiteront d’une offre de services en matière de fiscalité et de services-conseils pour accélérer le développement de leurs projets innovants, stimulant ainsi la création de richesse au Québec et le rayonnement de la créativité d’ici.

L’approche préconisée par KPMG et son équipe Ventures contribuera à faire évoluer la communauté d’entrepreneurs de Zú dans chaque étape du cycle de vie de leur entreprise. Les professionnels expérimentés de KPMG offriront un large éventail de services, que ce soit l’obtention de crédits d’impôt et de subventions, la vérification d’états financiers, des conseils en matière d’enjeux ESG ou de partenariats stratégiques. De plus, KPMG offrira des ateliers et des formations aux incubés et membres de l’organisme qui seront personnalisés selon leurs besoins.

« Nous nous impliquons à soutenir l’émergence des entreprises chez Zú en les aidant à valider leur marché, à mettre à l’épreuve leur technologie et à accélérer leur croissance grâce à notre réseau de professionnels, de clients et de partenaires locaux et internationaux. Les nouveaux modèles d’affaires et l’esprit techno-créatif de la communauté de Zú sont une véritable source d’inspiration et cette future collaboration nous permettra aussi de déployer l’innovation à travers nos ambitions. » 
Benoit Lacoste-Bienvenue, Associé directeur, Province de Québec, KPMG
Incubateur initié par Guy Laliberté en 2018, Zú soutient et propulse les entrepreneurs créatifs qui utilisent la technologie pour développer des produits et des contenus qui révolutionnent les industries culturelles, créatives, et du divertissement. Pour ce faire, l’organisme dresse un portrait complet de tous les besoins des entrepreneurs en s’alliant avec les meilleurs partenaires pour combler les besoins identifiés en les faisant bénéficier de leur savoir.« Nous sommes fiers de nous associer et d’accueillir une firme aussi prestigieuse que KPMG dans notre écosystème. L’arrivée de KPMG envoie un message puissant aux membres de la communauté de Zú et sur notre volonté de les accompagner en leur faisant profiter du savoir-faire le plus développé au pays. Ce nouveau partenariat vient en effet combler un besoin majeur dans l’offre de service que nous mettons de l’avant auprès de notre communauté. »

Dimitri Gourdin, Directeur général, Zú
De gauche à droite : Benoit Lacoste-Bienvenue, Associé directeur, Province de Québec, KPMG – Dimitri Gourdin, Directeur Général, Zú

Zú devient le premier incubateur des industries créatives au Canada à détenir la licence du programme Venture Mentoring Service du prestigieux MIT.

Zú, l’incubateur-accélérateur technologique qui propulse les entrepreneurs qui révolutionnent les industries créatives, renforce la qualité et la profondeur de son accompagnement auprès des entrepreneurs en devenant le premier incubateur des industries créatives au Canada à être formé à la méthodologie Venture Mentoring Service (MIT VMS) au Massachusetts Institute of Technology.

Au cours des 22 dernières années, le programme du MIT VMS a établi un cadre d’accompagnement très rigoureux pour devenir une référence en matière de mentorat exempt de conflit d’intérêt, impartial et confidentiel au sein d’une des institutions les plus prestigieuses au monde en termes d’entrepreneuriat et d’innovation technologique. Dans le cadre de cette méthodologie, l’entrepreneur est jumelé à 3 à 5 mentors complémentaires par leurs expertises et expériences qu’il rencontre en groupe, il reçoit ainsi de façon simultanée plusieurs perspectives pour prendre rapidement une décision stratégique ou mettre en place un plan d’action étoffé sur un défi d’affaires qu’il rencontre.

Chaque mentor reçoit une formation sur la méthodologie VMS et sur l’ensemble des services de l’incubateur/accélérateur Zú (heures d’experts, prototypage, phases d’accélération, etc.) pour être en mesure d’accompagner de façon très personnalisée l’entrepreneur tout en étant les gardiens des principes de confidentialité et d’absence de conflit d’intérêt du code de conduite du VMS. Les mentors seront sélectionnés selon leur parcours et sur la base de référence par leurs pairs. Ils devront avoir une solide expérience du monde des affaires ou avoir occupé un poste de haut exécutif.

Zú a déjà mobilisé près d’une soixantaine de mentors autour de ses programmes d’accélération dans les dernières années. « La méthodologie du MIT VMS nous permet de mobiliser encore davantage la communauté d’entrepreneurs déjà établie en leur offrant un cadre de mentorat plus structuré. Pour les mentors, c’est l’occasion de redonner et soutenir la relève, de contribuer à former des leaders solides capables de bâtir des entreprises prospères qui auront un impact sur notre communauté ici et à l’international. Le MIT VMS vise à offrir aux entrepreneurs un accompagnement tout au long du cycle de développement de la startup dans la volonté de devenir un partenaire d’affaires et de bâtir une relation durable. » souligne le directeur général de Zú, Dimitri Gourdin.

En juin dernier, l’équipe de Zú s’est rendue à Boston pour ainsi devenir la 117e organisation à être formée par le MIT dans l’application du VMS, rejoignant ainsi un réseau international d’organisations pairs qui appliquent la méthode et collaborent à l’échange de meilleures pratiques, tous secteurs confondus. « Je suis heureux de voir la méthodologie de mentorat de groupe MIT VMS s’installer dans les industries créatives et culturelles au Canada puisque ce secteur en est un qui est très cher à mes yeux. » mentionne Sherwin Greenblatt, co-fondateur de l’entreprise Bose et formateur de la méthodologie VMS au MIT.

« Pour moi, être mentor avec Zú est une expérience extrêmement gratifiante à la fois pour la satisfaction de redonner au prochain mais aussi pour mon propre cheminement. C’est également une façon de contribuer à la relève économique du Québec en soutenant les entrepreneurs qui développent les solutions technologiques de demain. La méthodologie du MIT VMS me permettra de mentorer dans un cadre éthique et structuré où l’absence de conflit d’intérêt est totale ce qui créera assurément un espace neutre où l’on travaille, comme équipe d mentors, uniquement au profit de l’entrepreneur et de son entreprise. » conclut Elizabeth Laett, mentor et fondatrice/présidente de THE HOLT XCHANGE.


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top