YES MCCAN

Yes Mccan est de retour et présente «4 Freestyle», extrait instigateur d’un EP qui verra le jour ce printemps. Prêts? Y faudrait! 
« En direct du 4, on ne vient pas du 6 » clame Yes Mccan en ouverture du nouvel extrait «4 Freestyle ». Cela fait allusion aux codes régionaux respectifs de Montréal et de Toronto et souligne au passage les différences culturelles entre les deux métropoles. « Ziggy Stardust, je ne viens pas d’icitte »  s’empresse-t-il d’ajouter, faisant comprendre à l’auditeur que même s’il se réclame de l’identité québéco-montréalaise, il reste tout de même un étranger chez lui à l’instar du fameux alter ego de David Bowie révélé sur l’album culte de 1972 The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars.
La signature musicale de «4 Freestyle» s’inspire des syncopes (solfège rythmique) et de l’approche de la musique drill. Alors que la musique drill est généralement plus agressive dans son attitude, l’instrumental invite ici le rappeur à poser un texte plus introspectif sur des textures sonores non sans rappeler la froideur et la solitude des hivers montréalais. 
La production musicale est ici assurée par Worry, un nouveau collaborateur de l’artiste, que l’on a pu découvrir sur «Panorama» parue en novembre dernier et dont il partageait les crédits de composition. Le mix est quant à lui assuré par le réalisateur Torontois Eestbound, notable pour sa contribution au méga-tube Antidote du rappeur américain Travis Scott en 2015.
 

ABOUT LE PODCAST

Artiste complet et prolifique, entrepreneur, comédien, Yes Mccan joue sans limite, sans règle et sur tous les terrains. Celui qui vient d’inaugurer son studio créatif à lancé au début du mois un premier épisode de son podcast L’opium du peuple. Il est possible de visionner le premier épisode avec Arnaud Soly.   PLUS D’INFORMATIONS SUR LE PODCAST ICI 

Musique