Une aide financière au recrutement à l’étranger saluée par les employeurs

Une aide financière au recrutement à l’étranger saluée par les employeurs

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille favorablement l’annonce faite ce matin par le ministre Jean Boulet, concernant les investissements du gouvernement du Québec pour appuyer les entreprises dans leurs démarches de recrutement à l’international.

« Bien que l’embauche à l’international soit une option pour les employeurs afin de surmonter les défis que représente la rareté de main-d’œuvre, cette démarche peut être coûteuse et complexe.  La mesure annoncée aujourd’hui, accompagnée d’une enveloppe de 2,1 millions de dollars, sera à coup sûr appréciée par les employeurs », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ.

 La question de l’accompagnement des employeurs reste au centre des préoccupations du CPQ.  Pour bon nombre de petites et moyennes entreprises, faire elles-mêmes les démarches de recrutement à l’international ou participer à une mission gouvernementale en vue de recruter des candidats à l’étranger est une tâche trop lourde qui doit nécessairement être confiée à un tiers. La présente mesure s’ajoute à celles annoncées en août dernier par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale afin d’aider financièrement les employeurs à participer à des missions de recrutement, pour le recrutement international hors missions et pour le déménagement des travailleurs.

aide financière, emploi, Québec