gaspad eden

UN VIDÉOCLIP ÉNIGMATIQUE POUR GASPAD EDEN

Pour son plus récent extrait « Automatic Dreams », chanson tirée de l’album Soft Power à paraître cet automne, Gaspard Eden dévoile un mystérieux vidéoclip inspiré d’un de ses rêves.

C’est dans une balade en voiture sur laquelle il n’a aucune emprise que l’artiste nous fait voyager avec cette vidéo. Dans différents lieux qui, tel l’univers du rêve, mêlent commun et surréalisme, Gaspard Eden apparait statique dans des décors à la fois somptueux et inquiétants pour illustrer ce manque de contrôle.

La promenade en auto, rappelée par la constance de douces percussions, est aggravée par les paroles songées d’Eden : « I’m controling nothing / Don’t know what it really means / All these automatic dreams ».

Réalisé par Gerardo Alcaine et Lucho Calderon, le vidéoclip présente « un narratif construit sur une séquence de locations variées, illustrant d’abord un labyrinthe confus puis, un relâchement final dans lequel le personnage se réveille et accepte l’expérience du surréel ».

Rappelant l’hypnotisme du  New Wave  par ses lignes de guitare cristallines, ses synthétiseurs ondulants et ses reverbs omniprésents,  « Automatic Dreams »  nous transporte, tout comme les images, dans un espace flottant. La voix de l’auteure-compositrice-interprète Gabrielle Shonk, que l’on peut aussi apercevoir dans la vidéo, ajoute sa profondeur à celle d’Eden pour créer une atmosphère sonore énigmatique des plus irrésistibles.

Le premier long jeu de Gaspard Eden, Soft Power, est attendu cet automne.

Musique