UN NOUVEAU VIDÉOCLIP POUR NAYA ALI

Première rappeuse solo à être nommée dans la catégorie « Album anglophone de l’année » à l’ADISQ, Naya Ali continue de faire sa place. Après avoir livré une solide prestation en ouverture du Gala dimanche dernier, l’artiste est de retour, cette fois, avec un nouveau vidéoclip pour la chanson For Yuh.

Tirée de son plus récent album Godspeed: Baptism (prelude) très bien accueilli par la critique en mars dernier, cette chanson révèle l’étoile montante sous un jour beaucoup plus intime. Celle que l’on connaît principalement pour ses raps fougueux dévoile avec cet étonnant vidéoclip d’animation son côté plus pop et sensible alors qu’elle y raconte une touchante histoire.

Avec ce film qu’elle a elle-même écrit, Naya Ali souhaitait aller au-delà d’une autre simple histoire d’amour. La rappeuse d’origine éthiopienne tenait à illustrer « la réalité voulant que personne ne choisisse de naître; ni le moment ni le lieu ». Elle y explore ainsi l’idée que « nos environnements nous amènent à aimer différemment, acceptant parfois la violence pour vivre, et blessant involontairement les gens que l’on aime. »

Se déroulant en Jamaïque, où devait initialement avoir lieu le tournage en avril dernier, l’histoire s’inspire de celle des jardins de Tivoli et du film culte américain « Belly ». Réalisé par Xavier Cantin-Lemieux sous la direction artistique de Mariane Vaillancourt, ce court métrage d’animation de style         « Boondocks », illustré et animé par Jimmy Crockett, a permis à Naya, malgré les circonstances, de magnifiquement bien conserver l’essence de son narratif dans les visuels.

Un vidéoclip qui vaut le détour à découvrir juste ici!

Musique