TOOTS AND THE MAYTALS LA MÉMOIRE DU REGGAE IS BACK !

PREMIER ALBUM EN DIX ANS SUR TROJAN JAMAICA/BMG LE 28 AOÛT

ÉCOUTER

« GOT TO BE TOUGH »

PRE-SAVE/COMMANDER

L’ALBUM GOT TO BE TOUGH

Aujourd’hui, Frederick « Toots » Hibbert, artiste jamaïcain légendaire, revient avec sa première sortie studio en plus de dix ans. 

« C’est une provocation galvanisante renouant avec soixante années de carrière d’un homme qui a lancé un nouveau son, un nouveau genre, avec “Do The Reggay » en 1968. Le single arrive accompagné de l’annonce d’une sortie d’un nouvel album de Toots and The Maytals portant le même titre que le single, et prévu à l’international via Trojan Jamaica/BMG Records pour le 28 août [PRE-SAVE/COMMANDER ICI].

« Got To Be Tough » nous rappelle que le sang et la mémoire de la diaspora noire courent dans les veines créatives de Toots. Il honore et représente le blues, la soul, le RnB, la funk, le jazz, le reggae, les griots africains, il les possède même. De fait, il nous donne un manuel officiel pour survivre et nous épanouir face aux défis de notre Terre.

Dans une période d’instabilité sociale et politique mondiale, le retour de Toots, de sa voix, est plus salutaire et nécessaire que jamais. Depuis la naissance du Ska, à l’époque du mouvement pour les droits civiques aux États-Unis et pour l’indépendance de la Jamaïque dans les années 60, il chante des vérités emblématiques comme « Monkey Man » et « 54-46 Was My Number », une réponse ironique mais sans amertume face à son incarcération injuste pour détention de marijuana.

Il nous a retourné la tête dans les années 70 avec le panafricanisme dynamique de Funky Kingston et le message d’alerte visionnaire de « Pressure Drop », puis en redéfinissant la soul avec son album Toots In Memphis dans les années 80.

Toots n’a cessé d’évoluer en restant toujours aussi singulièrement le même.

Depuis son emprisonnement injustifié en 1966, qui lui inspire « 54-46 Was My Number », l’un de ses plus gros tubes, Toots prend conscience d’un système corrompu qui tente de contrôler nos initiatives les plus courageuses, et c’est dans cette nouvelle forme de résistance musicale que sa sensibilité et sa colère contre l’injustice est plus flamboyante que jamais en 2020. Il revient avec un message, mais aucune excuse, avec un avertissement sur lequel il insiste lourdement avec son dernier single.

Écoutez « Got To Be Tough »

Musique, Reggae