TOMMY LUNAIRE

Si vous recherchiez la bande son idéale pour savourer le passage à la nouvelle saison et regarder le soleil faire fondre la neige, tranquillement chez vous,  «Until I Melt»  de Tommy Lunaire a de quoi vous plaire. Le jeune producteur de musique électronique présente la captivante «Until I Melt» , un premier extrait empli de finesse, d’élégance et d’éléments cinématographiques qui mérite un temps de pause. «Until I Melt» est plage-titre d’un premier EP convaincant, qui verra le jour le 28 mai prochain sous la bannière du nouveau label montréalais Supersavant

«Until I Melt» est un appel à l’optimisme et à la résilience. Composée de manière spontanée, voire inattendue, lors d’une des innombrables journées passées à parfaire son art, la pièce est le point d’ancrage d’un ensemble de quatre morceaux aux mélodies contagieuses et aux rythmiques prenantes à paraître ce printemps. 

On dira d’emblée de Tommy Lunaire qu’il est doué. Très doué. Discret aussi. Habitué des studios de production montréalais et compositeur de l’ombre depuis quelques années déjà, il est passé maître dans l’art d’intérioriser l’électronique pour le rendre poignant. Le nom demeure à ce jour relativement inconnu, mais la signature musicale l’est, quant à elle, confortablement moins.

Musique