THe LYONZ

Le duo montréalais présente mini EP de deux titres; « Birds Eye View »  / « Strangers in The Endless ». The Lyonz se montre sous son meilleur jour et plus que jamais repousse les limites de sa création. Hors-norme et faisant fi des conventions, le groupe propose un mélange de Jazz, de Trip-HopHip-Hop sur une trame Électro. Il faut imaginer une dynamique atmosphérique, des rythmes changeants et des jeux de programmations.  

 « Birds Eye View » se démarque par sa vibe groovy ressentie. Le titre évoque les constats sur la signification de l’amour et le recule que l’on peut prendre sur son passé en le regardant à vol d’oiseau. La pièce scintille par ses basses bouillonnantes et ses synthétiseurs, tandis que des atmosphères ensoleillées enveloppent avec aisance une prose réfléchie et des guitares funky. 

« Strangers in The Endless » dépeint l’histoire d’inconnus liés par la toile infinie du monde numérique : ” Hashtag so she give in her number but deep down ain’t feeling the joy, Nowadays it’s all about numbers, but common sense don’t get you employed “, rappe Terrell McLeod Richardson. Les rimes savamment tissées du morceau mettent de l’avant le sentiment de vide et de confusion face au monde instantané des médias sociaux dans lequel baigne nos vies. 

Rappelons qu’au mois de janvier dernier, le duo canadien a collaboré avec la manufacture de haute horlogerie de luxe Audemars Piguet afin de créer une chanson pour leur série musicale 180. Cette collaboration a été un moment décisif pour THe LYONZ, en plus de leur permettre de fusionner leur musique de genre avec les mondes de l’art et du design, l’association leur a amené une reconnaissance internationale (Rolling Stone).

Musique