SWEET MONTÉRÉGIE LE PREMIER ALBUM D’ALEX BURGER

Sweet vendredi! C’est jour de sortie pour Alex Burger qui lance son premier album Sweet Montérégie. Co-réalisé avec Alexandre Martel (Hubert Lenoir, Anatole), les chanson pop québ de Burger allient un country-rock rutilant et des grooves autant allongés que projetés. Des pièces marquées par des thèmes à libérer – l’amour, la distance, la dérape – et portées par une voix dégagée et un verbe à la fois décomplexé et sagace. Un album pour avancer, pour se débrayer, pis pour encore plus virer sur le top en show (on a hâte à ça!). Au passage mention spéciale et salutations aux compagnons de route affectueusement nommés Les prix Staff : Eliott Durocher (Guitare), Mandela Coupal Dalgleish (Batterie) et David Marchand (Basse).

À PROPOS DE L’ARTISTE :

Alex Burger chante comme il parle, les accents de sa langue « queb » épousent parfaitement son « classic rock » intemporel. Avec aisance, bien à sa place sur un stage, c’est sa fougue qu’il garroche au public. L’instant d’après, il peut faire brailler avec une ballade country qui sonne comme si Hank Williams était né dans les années ‘90 en Montérégie. L’auteur-compositeur proposait en 2018, « A’ment donné », son premier EP. L’année suivante, il a été finaliste des Francouvertes et a remporté le Cabaret Festif. Il était de l’édition 2019-2020 de La Voix.  Chanteur de feu Caltâr-Bateau, il est encore aujourd’hui le bassiste du groupe Bon Enfant.

Musique