CPQ

Relance économique : le CPQ se réjouit des annonces du gouvernement du Québec

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) reçoit de façon très positive les annonces faites aujourd’hui par le gouvernement du Québec concernant la relance économique dans le contexte de la crise de la COVID-19. 

Projet de loi 61

Après avoir pris connaissance du projet de loi 61 sur la relance de l’économie déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale au Québec par M. Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, le CPQ se réjouit des orientations décrites dans le projet de loi qui étaient devenues nécessaires dans un contexte où le secteur public doit prendre les devants.

« Ce projet de loi démontre l’intention claire du gouvernement de compenser par des investissements publics pour palier un ralentissement prévisible de la part du secteur privé », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ. « En devançant des projets déjà prévus dans le Plan québécois des infrastructures (PQI), le gouvernement permet non seulement d’offrir un emploi à beaucoup de Québécois et de participer à la relance de l’économie, mais également de construire ou moderniser plusieurs infrastructures tout en répondant à plusieurs besoins. »

Le gouvernement mise sur l’accélération des processus et des délais de paiement ainsi que des modes d’octroi de contrats publics basées davantage sur la qualité et la valeur. Ce sont des objectifs importants que le CPQ défend depuis longtemps.

Le CPQ espère aussi que les nouveaux pouvoirs et moyens que le gouvernement aurait contribueront à répondre aux besoins et objectifs en termes d’allègement réglementaire.

Énoncé économique

Au passage, le CPQ tient à remercier le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, d’avoir dévoilé un calendrier concernant son énoncé économique, sa mise à jour économique et ses prévisions pour la prochaine année. Ces jalons permettront d’offrir de la prévisibilité en partie pour les investisseurs qui devront recommencer à prévoir leurs activités.

Pour la poursuite de la relance

Il est important de rappeler que la vraie relance n’arrivera qu’avec les avancées médicales et technologiques, l’accès aux médicaments, aux tests de dépistage et autres mesures qui permettraient une reprise des activités économiques dans son ensemble. Le CPQ s’attend également à ce que le gouvernement poursuive son action pour d’autres mesures de soutien et en faveur de la relance. Ceci est particulièrement vrai pour les secteurs dont la reprise sera plus longue et difficile en raison de la nature de leurs activités comme le tourisme, les évènements, le transport aérien, les évènements, etc.

« Par ailleurs, s’il y a un autre élément où les investissements du gouvernement tombent à point dans cette période de crise, c’est bien les besoins en formation des travailleurs. L’énorme succès qu’a connu le Programme actions concertées (PACME) pour le maintien en emploi en est la preuve. C’est pourquoi nous encourageons le gouvernement à poursuivre dans cette voie, car c’est positif pour l’ensemble de l’économie du Québec et nous permet de mieux nous préparer à l’après-COVID », conclut M. Dorval.

CPQ

économie, Relance économique

mononews logo white


© Tous droits réservés. Mononews

Back to Top